Membres | Membres statutaires

Didier FASSIN

didier fassin
Directeur d'études EHESS
James Wolfensohn Professor of Social Science

Coordonnées professionnelles

School of Social Science, Institute for Advanced Study, Einstein Drive, Princeton, NJ  08540 Etats-Unis
Iris - EHESS, 190 avenue de France, 75013 Paris

dfassin[at]ias.edu

Page personnelle

Domaine de recherche

Anthropologie politique et morale

Didier Fassin mène des recherches sur les enjeux sociaux, politiques et moraux dans les sociétés contemporaines. Il a étudié la production et la construction des problèmes de santé, en particulier autour du saturnisme infantile en France, de la mortalité maternelle en Équateur, du handicap au Sénégal, du sida en Afrique australe. Il a travaillé sur les inégalités sociales, les catégories utilisées pour les saisir, notamment l’exclusion et les discriminations, les manières d’en rendre compte, singulièrement le culturalisme pratique et le capital social, enfin les politiques pour y faire face ou, au contraire, les nier. Il s’est également intéressé à ce qu’il a proposé d’appeler les nouvelles frontières de la société française, c'est-à-dire à l'articulation des frontières extérieures et intérieures, et donc des enjeux autour de l'immigration et de la racialisation, thème sur lequel il a dirigé un programme de l’Agence nationale de la recherche.

Au cours de la période récente, l’orientation de ses enquêtes s’est infléchie vers les économies morales, c’est-à-dire les configurations de normes et de valeurs à l’œuvre dans les mondes sociaux pour fonder des pratiques, notamment politiques. Le traitement de la pauvreté, de l’immigration et de l’asile en France a été analysé dans cette perspective, et particulièrement la place donnée au corps dans l’administration de la preuve et la pratique de la véridiction. Le déploiement de la raison humanitaire sur des terrains proches et lointains, dans les organisations non gouvernementales comme par les États a été étudié en France, au Venezuela et en Palestine. La question de la violence a été abordée à la fois du point de vue des conditions de sa mise en œuvre, dans l’activité policière en France et médicale en Afrique du Sud, mais aussi du point de vue de sa traduction dans le langage du traumatisme psychique, parmi les victimes de persécution et dans le conflit israélo-palestinien. Plus largement, il s’est agi de conduire une réflexion sur le travail moral dans le gouvernement des êtres humains et sur la vie comme enjeu dans les politiques contemporaines. L'Advanced Grant "Towards a Critical Moral Anthropology", décernée par le Conseil européen de la recherche, s'inscrit dans cette nouvelle perspective en s’attachant à analyser la place des formes de sentiments, de jugements et de pratiques moraux dans les relations entre les institutions publiques (police, justice, prison, services sociaux, santé mentale) et leurs publics en situation de précarité sociojuridique (étrangers) ou socioéconomique (jeunes de milieux populaires). Au-delà il s’agit de s’interroger sur les conditions de possibilité d’une anthropologie morale critique.

Parallèlement, il mène une enquête sur les pratiques des sciences sociales, et singulièrement la pratique de l’ethnographie, dans une triple perspective. Premièrement, il explore les confins de l’ethnographie et de la littérature, à la fois pour en souligner les éléments communs du point de vue de l’écriture et les différences en termes de rapport à la vérité et à la réalité. Deuxièmement, il interroge la manière dont l’ethnographie élargit et spécifie, tant sur le plan empirique que sur le plan théorique, l’approche critique du monde. Troisièmement, il analyse la présence publique des sciences sociales dans la diversité de ses manifestations, les problèmes qu’elle pose et les enjeux qu’elle soulève.

  • Mots-clés : politiques de la vie, économies morales, santé publique, sida, inégalités, immigration, discriminations, traumatisme, violence, police, prison, Etat, France, Afrique du Sud, Etats-Unis

Conférence inaugurale à l'Institute for Advanced Study de Princeton, "Critique of Humanitarian Reason" : http://video.ias.edu/stream&ref=332

Programme Morals : http://morals.ias.edu/

Responsabilités

Actuelles

  • Visiting Professor à l'Université de Princeton, Etats-Unis
  • Éditeur adjoint de la revue Medical Anthropology, membre des Comités de rédaction de Cultural Anthropology, Medical Anthropology Quarterly et International Journal of Migration, Health and Social Care et des comités scientifiques de L'Homme, Cambrodge Anthropology, Humanity. International Journal on Human Rights, Humanitarianism and Development, et Tracés. Revue de sciences humaines
  • Membre du Comité d'éthique de l'Institut Pasteur
  • Membre du Comité scientifique du Contrôleur général des lieux de privation de liberté
  • Membre du Conseil scientifique de la Ville de Paris
  • Président du Comede, Comité pour la santé des Exilés

Antérieures

  • Directeur adjoint de la Maison des sciences de l’homme de Paris Nord (de 2000 à 2009)
  • Membre élu du Conseil d’administration de l’EHESS (de 2001 à 2005)
  • Membre nommé du Conseil scientifique de l’Inserm (de 2001 à 2003)
  • Membre du Conseil d’orientation du Groupe d’étude des discriminations (de 1999 à 2002)
  • Président du Comité Sciences sociales et santé publique de l’ANRS (de 2003 à 2006)
  • Président du Comité de sciences sociales de l’Agence nationale de la recherche (2005-2006)
  • Membre du Conseil scientifique et stratégique du Collège de France (2010-2015)
  • Vice-Président du Conseil national du sida (de 2004 à 2006)
  • Vice-Président de Médecins sans Frontières (de 2001 à 2003)

Principales publications

Ouvrages

  • 1989, Santé publique (avec G. Brücker), Ellipses-AUPELF, Paris, 1989
  • 1992, Sociétés, développement et santé (avec Y. Jaffré), Ellipses-AUPELF, Paris, 1992
  • 1992, Pouvoir et maladie en Afrique. Anthropologie sociale de la banlieue de Dakar, PUF, Paris, 1992 
  • 1992, Antropologia y salud, Abya Yala-IFEA, Quito, 1992
  • 1994, Les métiers de la santé. Enjeux de pouvoir et quête de légitimité (avec P. Aïach), Anthropos, Paris, 1994
  • 1996, L'espace politique de la santé. Essai de généalogie, PUF, Paris, 1996
  • 1997, Les lois de l'inhospitalité (avec A. Morice et C. Quiminal), La Découverte, Paris, 1997 
  • 1998, Les figures urbaines de la santé publique. Enquête sur des expériences locales, La Découverte, Paris, 1998
  • 2000, Les enjeux politiques de la santé. Études sénégalaises, équatoriennes et françaises, Karthala, Paris, 2000
  • 2000, Les inégalités sociales de santé (avec A. Leclerc, H. Granjean, M. Kaminski et T. Lang), La Découverte, Paris, 2000
  • 2001, Critique de la santé publique (avec J.P. Dozon), Balland, Paris, 2001
  • 2004, Le gouvernement des corps (avec D. Memmi), Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, Paris, 2004
  • 2004, Des maux indicibles. Sociologie des lieux écoute, La Découverte, Paris, 2004
  • 2004, Afflictions. L’Afrique du sud, de l’apartheid au sida, Karthala, Paris, 2004
  • 2005, Les constructions de l’intolérable (avec Patrice Bourdelais), La Découverte, Paris, 2005
  • 2005, Faire de la santé publique, Éditions de l’École nationale de la santé publique, Rennes, 2005
  • 2006, Quand les corps se souviennent. Expérience et politiques du sida en Afrique du sud, La Découverte, Paris, 2006
  • 2006, De la question sociale à la question raciale ? Représenter la société française (avec É. Fassin), La Découverte, 2006
  • 2007, L’empire du traumatisme. Enquête sur la condition de victime (avec R. Rechtman), Flammarion, Paris, 2007
  • 2007, When Bodies Remember. Experience and Politics of AIDS in South Africa, University of California Press, Berkeley, 2007
  • 2008, Politiques de l'enquête. Épreuves ethnographiques (avec A. Bensa) Paris, La Découverte, collection "Bibliothèque de l'Iris", 2008.
  • 2009, The Empire of Trauma. Inquiry into the Condition of Victim (translation), Princeton, Princeton University Press, 2009.
  • 2009, Inégalité et santé, Paris, La Documentation française, série Problèmes politiques et sociaux, 2009.
  • 2009, Les Nouvelles frontières de la société française. Paris, La Découverte, 2009.
  • 2010, Contemporary States of emergency. The Politics of military and humanitarian interventions (with Mariella Pandolfi), New York, Zone Books, New York, 2010.
  • 2010, L’État des savoirs de la santé publique(avec Boris Hauray), Paris: La Découverte, 536 p., 2010.
  • 2010, La raison humanitaire. Une histoire morale du temps présent, Paris:Hautes Études–Gallimard – Seuil, 358 p., 2010.
  • 2011, Humanitarian Reason. A Moral History of the Present,Berkeley: University of California Press, 336 p. (Honorable Mention for the 2012 Bateson Prize), 2011.
  • 2011, La Force de l’ordre. Une anthropologie de la police des quartiers, Paris: Le Seuil, collection La Couleur des idées, 397 p., 2011.
  • 2012, Économies morales contemporaines(avec Jean-Sébastien Eideliman), Paris: La Découverte, collection Bibliothèque de l’Iris, 2012.
  • 2012, Moral Anthropology. A Companion Volume,Malden, MA: Wiley-Blackwell, 644 p, 2012.
  • 2013, Enforcing Order. Ethnography of Urban Policing,Cambridge: Polity Press, 287 p., 2013.
  • 2013, Juger, réprimer, accompagner. Essai sur la morale de l’État(avec Yasmine Bouagga, et al.) Paris : Seuil, 415 p., 2013.
  • 2013, La Forza dell’ordine. Antropologia della polizia nelle periferie urbane,Bologna: La Linea, 2013.
  • 2013, La question morale. Une anthologie critique(avec Samuel Lézé), Paris : Presses Universitaires de France, 405 p., 2013.
  • 2013, Moral Anthropology. A Critical Reader (with Samuel Lézé), London: Routledge, 386 p., 2013.
  • 2014, Ripoliticizzare il mondo. Saggi antropologici su vita, corpo e morale (translated by Chiara Pilotto), Milano: Cortina, 177 p.
  • 2015, L’Ombre du monde. Une anthropologie de la condition carcérale, Paris: Seuil, 614 p., 2nd edition with a new postface 2017.
  • 2015, At the Heart of the State. The Moral World of Institutions (translated by Patrick Brown and Didier Fassin), London: Pluto Press, 288 p.
  • 2015, Four Lectures on Ethics. Anthropological Perspectives (with Veena Das, Michael Lambek, and Webb Keane), Chicago: Hau Books, 233 p.
  • 2016, Prison Worlds. Ethnography of the Carceral Condition (translated by Rachel Gomme), Cambridge: Polity Press, 388 p.
  • 2016, La fuerza del orden. Una etnografía del accionar policial en las periferías urbanas (translated by Andrea Sosa Varrotti), Buenos Aires: Siglo XXI, 333 p.
  • 2016, La razón humanitaria. Una historia moral del tiempo presente, Buenos Aires: Prometeo Editorial, 396 p.
  • 2016, Cuando i corpi ricordano. Esperienze e politiche dell’AIDS in Sudafrica (translated by Lorenzo Alunni), Lecce: Argo, 366 p.
  • 2017, Punir. Une passion contemporaine, Paris: Seuil.

Articles

  • (1984), Anthropologie et folie, Cahiers Internationaux de Sociologie, 77, 237-271.
  • (1985), Du clandestin à l'officieux. Les réseaux de vente illicite des médicaments au Sénégal, Cahiers d'Études Africaines, 98, XXV-2, 161-177.
  • (1986), "La bonne mère". Pratiques rurales et urbaines de la  rougeole chez les femmes haalpulaaren du Sénégal, Social Science and Medicine, 23, 1121-1129.
  • (1987), Rituels villageois et rituels urbains. La reproduction sociale chez les femmes Joola en Casamance et à Pikine, L’Homme, 104, XXVII-4, 54-75.
  • (1988), Traditional medicine and the stakes of legitimation in Senegal (avec É. Fassin), Social Science and Medicine, 27, 4, 353-357.
  • (1989), Raison épidémiologique et raisons d'État. Les enjeux socio-politiques du sida en Afrique (avec J.-P. Dozon), Sciences Sociales et Santé, 7, 21-36.
  • (1991), Handicaps physiques, pratiques économiques et stratégies matrimoniales au Sénégal, Social Science and Medicine, 32, 3, 267-272.
  • (1992), Une liaison dangereuse. Sciences sociales et santé publique dans les programmes de réduction de la mortalité maternelle en Équateur (avec A.-Cl. Defossez), Cahiers de Sciences Humaines, 1 (28), 23-36.
  • (1994), Le domaine privé de la santé publique. Pouvoir, politique et sida au Congo, Annales Histoire, Sciences sociales, 49 (4), 745-775.
  • (1996), Exclusion, underclass, marginalidad. Figures contemporaines de la pauvreté urbaine en France, aux États-Unis et en Amérique latine, Revue française de Sociologie, 37 (1), 37-75.
  • (1997), L'internationalisation de la santé publique, entre culturalisme et universalisme, Esprit, février, 83-105.
  • (1999), L’ethnopsychiatrie et ses réseaux. Une influence qui grandit, Genèses. Sciences sociales et histoire, 35, 146-171.
  • (1999), L’indicible et l’impensé. La “question immigrée” dans les politiques du sida, Sciences sociales et santé, 17 (4), 5-36.
  • (2000), Les politiques de l’ethnopsychiatrie. La psyché africaine, des colonies britanniques aux banlieues parisiennes, L’Homme. Revue française d’anthropologie, 153, 231-250.
  • (2000), Politiques de la vie et politiques du vivant. Pour une anthropologie de la santé, Anthropologie et Sociétés, numéro spécial “Terrains d’avenir”, 24 (1), 95-116.
  • (2000), La supplique. Stratégies rhétoriques et constructions identitaires dans les demandes d’aide d’urgence, Annales. Histoire, Sciences sociales, 55 (5), 955-981.
  • (2001), The biopolitics of otherness. Undocumented immigrants and racial discrimination in the French public debate, Anthropology Today. Journal of the Royal Anthropological Institute, 17, 1, 3-7.
  • (2001), Une double peine. La condition sociale des immigrés malades du sida, L’Homme. Revue française d’anthropologie, 160, 137-162.
  • (2001), Charité bien ordonnée. Principes de justice et pratiques de jugement dans les aides d’urgence, Revue française de sociologie, 42 (3), 437-475.
  • (2001), Quand le corps fait loi. La raison humanitaire dans les procédures de régularisation des étrangers, Sciences sociales et santé, 19 (4), 5-34.
  • (2002), L’invention française de la discrimination, Revue française de science politique, 52, (4), 395-415.
  • (2002), Le sida comme cause politique, Les Temps modernes, numéro spécial L’Afrique et la mondialisation, 620, 429-448.
  • (2003), The South African politics of AIDS. Beyond the controversies (avec H. Schneider), British Medical Journal, 326, 495-497.
  • (2003), Le capital social, de la sociologie à l’épidémiologie. Analyse critique d’une migration transdisciplinaire, Revue d’épidémiologie et de santé publique, 51, 403-413.
  • (2003), Naissance de la santé publique. Deux descriptions du saturnisme infantile à Paris (1987-1989), Genèses, 53 : 139-153.
  • (2004), Et la souffrance devint sociale, Critique, numéro spécial Frontières de l’anthropologie, 680-681, 16-29.
  • (2004), La cause des victimes, Les temps modernes, Numéro spécial L’humanitaire, 59, 627 : 73-91.
  • (2004), Plumbism reinvented. The early times of childhood lead poisoning in France 1985-1990 (avec AJ Naudé), American Journal of Public Health, 94, 11, 1854-1862.
  • (2004), Public health as culture. The social construction of the childhood lead poisoning epidemic in France, British Medical Bulletin, 69: 167-177.
  • (2005), Compassion and repression. The moral economy of immigration policies in France, Cultural Anthropology, 20 (3), 362-387.
  • (2005), Humanitarian exception as the rule. The political theology of the 1999 ‘Tragedia’ in Venezuela (avec P. Vasquez), American Ethnologist, 32 (3): 389-405.
  • (2005), The truth from the body. Medical certificates as ultimate evidence for asylum-seekers (avec E. d’Halluin), American Anthropologist, 107 (4), 597-608.
  • (2005), Une chronique sud-africaine du sida, Études. Revue de culture contemporaine, (décembre), 617-627.
  • (2006), L’humanitaire contre l’État, tout contre, Vacarme, numéro spécial Politique non gouvernementale, 34, 15-19.
  • (2006), Riots in France and silent anthropologists (éditorial invité), Anthropology Today. Journal of the Royal Anthropological Institute, 22 (1), 1-3.
  • (2006), The end of ethnography as collateral damage of ethics regulation? American Ethnologist, 33 (4) : 522-524.
  • (2007), La biopolitique n’est pas la politique de la vie, Sociologie et sociétés, Numéro spécial Michel Foucault et la sociologie, 38 (2), 32-47 : 35-48.
  • (2007), Humanitarianism as politics of life, Public Culture, 19 (3): 499-520.
  • (2007), Critical evidence. The politics of trauma in French asylum policies (avec E. d'Halluin), Ethos. Journal of the Society for Psychological Anthropology, 35 (3): 300-329.
  • (2007), « Ce qui s’est vraiment passé », L’expérience du musée de l’apartheid, Gradhiva. Revue d’anthropologie et de muséologie, Numéro spécial Sismographie des terreurs, 5 : 53-62.
  • (2007), Entre désir de nation et théorie du complot. Les idéologies du médicament en Afrique du sud, Sciences Sociales et Santé, 25 (4) : 93-114.
  • (2008), Life and times of Magda A. Biography of Violence in South Africa (avec F. Le Marcis et T. Lethata), Current Anthropology, 49 (2): 225-246.
  • (2008), La politique des anthropologues. Une histoire française, L’Homme, 185-186 : 165-186.
  • (2008), The elementary forms of care. An empirical approach of ethics in a South African hospital, Social Science and Medicine, 67: 262-270.
  • (2008), The humanitarian politics of testimony. Subjectification through trauma in the Israeli-Palestinian conflict, Cultural Anthropology, 23 (3): 531-558.
  • (2008), L’éthique au-delà de la règle. Réflexions autour d’une enquête sur les soins en Afrique du Sud, Sociétés contemporaines, 71 : 117-136.
  • (2008), Should anthropology be moral ? Introduction (avec W. Stoczkowski), Anthropological Theory, 8 (4) : 331-332.
  • (2008), Beyond good and evil ? Questioning anthropological discomfort with morals, Anthropological Theory, 8 (4): 333-344.
  • (2008), Un objet sans nom. L’introduction des discriminations dans la statistique française (avec P. Simon), L’Homme, 187-188 : 271-294
  • (2008), The embodied past. From paranoid style to politics of memory, Social Anthropology, 16 (3) : 312-328.
  • (2009), Les économies morales revisitées. Étude critique suivie de quelques propositions, Annales. Histoire, Sciences sociales, 6 : 1237-1266.
  • (2009), Another politics of life is possible, Theory, Culture and Society, 26 (5) : 44-60.
  • (2009) Une science sociale critique peut-elle être utile? Tracés. Revue de Sciences Humaines, Hors Série, 199-211.
  • (2009) What Is it to Become French? Naturalization as a Republican Rite of Institution, Revue Française de Sociologie (English Selection), 2009, 37-64.
  • (2010) Ethics of Survival. A Democratic Approach to the Politics of Life, Humanity. International Journal of Human Rights, Humanitarianism and Development, 1, 1, 81-95.
  • (2010) Évaluer les vies. Essai d’anthropologie biopolitique, Cahiers Internationaux de Sociologie, CXXVIII (107):107-117.
  • (2011), The Trace: Violence, Truth and the Politics of the Body, Social Research, Special issue “The Body and the State”, 78 (2) 281-298.
  • (2012), Économies morales et justices locales. Introduction, Revue Française de Sociologie,  53 (4) : 651-655.
  • (2012), How Asylum Claims are Adjudicated. The Institution as a Moral Agent, Revue Française de Sociologie,  special issue Moral economies and social justice, 53 (4) : 444-472.
  • (2013), The Precarious Truth of Asylum, Public Culture, 69 (1) : 39-63. 
  • (2013), On Resentment and Ressentiment. The Politics and Ethics of Moral Emotions, Current Anthropology, 54 (3) : 249-267.
  • (2013), When Humanitarianism Turns Realistic,Dissent, Spring,99-103.
  • (2013), Die moralische Arbeit der Polizei, West End. Neue Zeitschrift für Sozialforschung, (1) : 102-110. 
  • (2013) A Case for Critical Ethnography. Rethinking the Early Years of the AIDS Epidemic in South Africa, Social Science and Medicine,99: 119-126.
  • (2013), Why Ethnography Matters. On Anthropology and Its Publics, Cultural Anthropology, 28 (4) : 621-646. 
  • (2013), Scenes from Urban Life. A Modest Proposal for a Critical Perspectivist Approach, Social Anthropology, 21 (3) : 371-377.
  •  (2014), The Moral Economy of Violence in the US Inner City (Comment), Current Anthropology, 55 (1): 13-14.
  • (2014), De l’invention du traumatisme à la reconnaissance des victimes. Genèse et transformation d’une condition morale, Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 123: 161-171.
  • (2014), The Ethical Turn in Anthropology. Promises and Uncertainties, HAU. Journal of Ethnography Theory, 4 (1): 429-435.
  • (2014), Pouvoir discrétionnaire et politique sécuritaire. Le chèque en gris de l’État à la police, Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 201-202: 72-86.
  • (2014), True Life, Real Lives. Revisiting the Boundaries Between Ethnography and Fiction, American Ethnologist, 41 (1): 40-55
  • (2015), La economía moral del asilo. Reflexiones críticas sobre la ‘crisis de los refugiados’ de 2015 en Europa, Revista de Dialectología y Tradiciones Populares, 70 (2): 277-290
  • (2015), The Public Afterlife of Ethnography, American Ethnologist, 42 (4): 592-609.
  • (2015), Santé globale, un concept utile? Quelques enseignements de l’épidémie à virus Ebola (editorial), Médecine/Science, 31.
  • (2015), In the Name of the Republic. Untimely Meditations on the Aftermath of the Charlie Hebdo Attack, Anthropology Today, 31 (2): 3-7.
  • (2015), L’asile et la prison, Esprit, special issue ‘Aux bords de la folie’, 413 (3-4): 82-95.
  • (2016), L’ethnographie retrouvée. Sur quelques approches contemporaines des pratiques policières, L’Homme. Revue Française d’Anthropologie, 219-220, special issue Pacifications urbaines.

Doctorant.e.s Iris

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris