Membres | Membres statutaires

Richard RECHTMAN

pardefaut
Directeur d'études EHESS
Directeur du labex Tepsis
Psychiatre des hôpitaux

Coordonnées professionnelles

TEPSIS : Iris - EHESS, 96 bd Raspail 75006 Paris

Praticien au Centre Philippe Paumelle - ASM 13, 11 rue Albert Bayet 75013 Paris
Tél : 33 (0)1 40 77 44 00

rechtman[at]ehess.fr

01 53 63 56 58

Domaines de recherche

Anthropologie des subjectivités ; anthropologie de la psychiatrie contemporaine

Richard Rechtman mène des recherches sur les processus de subjectivation sociaux par lesquels le sujet social ou politique se représente aujourd’hui sous les traits d’un sujet psychologique dont les tourments, les blessures, les souffrances participent de la définition contemporaine de l’humain dans les sociétés occidentales. Trois volets sont privilégiés pour décliner empiriquement ces nouveaux modes de subjectivation :

1. Les reconfigurations contemporaines du champ de la santé mentale, terrain par excellence où les discours et les pratiques font de la subjectivité le lieu de leur opération. Ici, il s’agit d’étudier, d’une part, l’émergence de nouvelles catégories diagnostiques (par exemple les souffrances adolescentes), et d’autre part, la montée en puissance de nouveaux acteurs, comme les usagers.

2. La recomposition des figures de l’altérité et plus particulièrement les processus par lesquels "l’altérisation" accompagne les processus d’extermination, en s’appuyant sur le cas du génocide perpétré par les Khmers rouges dans le Cambodge des années 1975 – 1979

3. Et enfin l’analyse des modalités de retranscription par l’écriture de ces formes complexes de subjectivation sociale.

Enseignements

  • Anthropologie psychiatrique, séminaire de master, Vendredi de 15 h à 19 h (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 24 février 2017 au 31 mars 2017. La séance du 24 mars se déroulera en salle 7 (même heure, même adresse).
  • Produire des subjectivités. Ethnographie de l’intime et la mort, séminaire de direction d'études à l’EHESS, les 2e et 4e lundis du mois de 15h à 17h (salle 3, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 12 décembre 2016 au 12 juin 2017.

Responsabilités principales

  • Directeur du Labex TEPSIS Transformation de l’Etat, Politisation des Sociétés, Institution du Social
  • Président du comité de rédaction de la revue L’Évolution Psychiatrique
  • Membre du Conseil Scientifique de la Ville de Paris
  • Membre du Conseil Scientifique de la MSH de Montpellier
  • Membre des comités de rédaction de Transcultural Psychiatry (Canada), de Community Mental Health Journal (États-Unis), de Anthropology & Medicine Journal (Grande Bretagne), et de World Cultural Psychiatry Research Review (États-Unis)

Publications récentes

Ouvrages

  • (2013). Les Vivantes. Paris, Editions Léo Scheer
  • (2007). L’empire du traumatisme. Enquête sur la condition de victime. Paris, Flammarion (avec D. Fassin) Réédtion Champs/Flammarion 2011
  • (2009). The Empire of Trauma. An Inquiry into the condition of victimhood. Princeton, Princeton University Press (avec D. Fassin).
  • (2016) The Empire of Trauma: An Inquiry into the Condition of Victimhood (avec Didier Fassin), Korean version, Badabooks Publishing Co. Ltd, Seoul, Korea, 463 pages, translated by Bomoon Choi.

Chapitres d’ouvrages collectifs

  • (2000). Altérité suspecte et identité coupable dans la diaspora cambodgienne. In E. Benbassa & J.-C. Attias (Eds.), La Haine de soi. Difficiles identités (pp. 173-188). Bruxelles: Complexe.
  • (2003). Les modes de début des schizophrénies sont-ils différents selon les contextes culturels? In F. Petitjean & M. Marie-Cardine (Eds.), Schizophrénies débutantes. Diagnostics et modalités thérapeutiques. Conférence de consensus, janvier 2003. Paris: John Libbey Eurotext & FFP. (avec P. Votadoro)
  • (2004). Produire du témoignage. In C. Coquio (Ed.), L'histoire trouée, négation et témoignage. (pp 613-624) Nantes: L'Atalante.
  • (2005). Du traumatisme à la victime: une construction psychiatrique de l'intolérable. In D. Fassin & P. Boudelais (Eds.), Les constructions de l'Intolérable. Études d'anthropologie et d'histoire sur les frontières de l'espace moral (pp. 165-196). Paris: La Découverte.
  • (2006). Ethnopsychiatrie. In Mesure, S & Savidan, P. (Eds) Dictionnaire des Sciences Humaines, Paris, PUF
  •  2006). Maladies Mentales. In Mesure, S & Savidan, P. (Eds) Dictionnaire des Sciences Humaines, Paris, PUF
  • (2007). Le droit des victimes et la défiance envers l'amnistie aujourd'hui. In S. Wahnich (Ed.), Une histoire politique de l'amnistie. Paris: PUF. (avec M.L. Cesoni).
  • (2008). Retour sur l’efficacité symbolique. In M. Drach & B. Toboul. (sous la direction de) L’anthropologie de Lévi-Strauss et la psychanalyse. D’une structure à l’autre. Paris, La Découverte (179-195).
  • (2009). Témoigner de la guerre au prisme du traumatisme psychique.  In F. Rousseau & B. Schmidt (éds.), Les dérapages de la guerre du XVIe siècle à nos jours. Kriegsverbrechen vom 16. Jh. bis zur Gegenwart (pp. 298-305). Hambourg: Dobu verlag.
  • (2010). De la psychiatrie à la régulation sociale. In A. Braconnier, C. Bonnet et C. Chiland (éd.), Le souci de l'humain. Paris: Erès (p. 57-70).
  • (2010). La psychiatrie à l'épreuve de l'altérité. Perspectives historiques et enjeux actuels. In D. Fassin (éd.), Les nouvelles frontières de la société française. Paris: La Découverte (p. 101-128).
  • (2010). L'empreinte des morts. Remarques sur l'intentionnalité génocidaire. In S. Phay-Vakalis (éd.), Cambodge, l'atelier de la mémoire. Paris/Phnom Penh: Sonleuk Tmey / Centre Bophana / Université Paris 8.
  • (2013). La relation médecin / malade : une relation sociale (pas) comme les autres ? in Belmas, E & Nonnis, S. (sous la direction de) Les relations médecin-malade des temps modernes à l'époque contemporaine. Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires  du Septentrion.
  • (2013). Mémoire et anthropologie. Le traumatisme comme invention sociale. In Peschanski, D & Maréchal, D. Les chantiers de la mémoire, (98-114) Bry sur Marne, INA Éditions.
  • (2015). Remarques sur la démobilisation des "retournants" du Djihad. In F. Benslama (Ed.), L'idéal et la cruauté. Subjectivité et politique de la radicalisation. Paris: Lignes. pp 175-190.
  • (2016). L'ambition génocidaire de Daech. In N. Troung (Ed.), Résister à la terreur. Paris: L'Aube

Articles

  • (2000). L'hallucination auditive : un fondement paradoxal de l'épistémologie du DSM. L'Évolution psychiatrique, 65 (2), 293-309.
  • (2000). De l'efficacité thérapeutique et "symbolique" de la structure. L'Évolution psychiatrique, 65 (3), 511-530.
  • (2000). Stories of trauma and idiom of distress : From cultural narratives to clinical assessment. Transcultural Psychiatry, 37 (3), 403-415.
  • (2000). Quelques aspects de la gestion psychiatrique de la violence. L'Homme et la Société, 4 (138), 55-62.
  • (2001). Les politiques minoritaires de la psychiatrie. P.T.A.H., 1999 (11/12), 143-149.
  • (2001). Trauma, culture et subjectivité chez les réfugiés cambodgiens. Cahiers Intersignes (14/15), 205-216.
  • (2002). Etre victime : généalogie d’une condition clinique. L’Évolution psychiatrique,67 (4) 775-795.
  • (2003). L'ethnicisation de la psychiatrie. De l'universel à l'international. L'Information Psychiatrique, 79 (2), 161-169.
  • (2004). Le miroir social des souffrances adolescentes : entre maladie du symbolique et aveu généralisé. L'Évolution psychiatrique, 69 (1), 131-139.
  • (2004) L’angoisse contagieuse. Adolescence. 22 (2),325-332 (avec Votadoro, P. et Stern, S.)
  • (2004). The Rebirth of PTSD: the rise of a new paradigm in psychiatry. Social Psychiatry and Psychiatric Epidemiology. 39 (11), 913-915.
  • (2004). Douleur et politique du corps souffrant. L’Information Psychiatrique, 80 (9), 723-730.
  • (2004). La deuxième vie du traumatisme psychique. Cellules médico-psychologiques et interventions psychiatriques humanitaires. Revue Française des Affaires Sociales (1), 57-75. (avec D'Halluin, E., Latté, S., & Fassin, D.)
  • (2004). L'évolution contemporaine des usages sociaux de la psychiatrie. Psychiatries. revue de recherche et d'échanges (142), 167-180.
  • (2004). L'amour ailleurs. Interdit social et transgression. L'École des parents, novembre, 15-19.
  • (2004). El enfoque multicultural en salud mental: una mirada critica. Quadern Caps (32), 24-30.
  • (2005). Remarques sur le destin de la psychanalyse dans les usages sociaux du traumatisme, Revue Française de psychosomatique, (28), 27-38
  • (2005). La "réparation psychologique" de la victime : une nouvelle fonction de la peine ? Revue de droit pénal et de criminologie, février, 158-178 (avec Cesoni, M.L)
  • (2005). An anthropological hybrid. The pragmatic arrangement of universalism and culturalism in French mental health. Transcultural Psychiatry 42 (3), 347-366. (avec Fassin, D.)
  • (2006). Enquête sur les usages sociaux du traumatismes à la suite de l’accident de l’usine AZF à Toulouse. Politix, 73 (18), 159-184. (avec Latté, S.)
  • (2006). L'adolescisme en acte. Lignes, Février (19), 42-49.
  • (2006). The survivor paradox : Psychological consequences of the Khmer rouge rhetoric of extermination. Anthropology and Medicine Journal 13 (1), 1-11
  • (2006). Cultural Standards, Power and Subversion in Cross-cultural Psychotherapy. Transcultural Psychiatry, 43 (2), 169-180.
  • (2008). L'inégal accès à la condition de victime (entretien). Carnets de bord (15), 89-91.
  • (2009). Psychanalyse et anthropologie aujourd'hui. Une question de genre. Journal des anthropologues (116/117), 121-129.
  • (2010). Quand les experts promeuvent la réparation. Sciences sociales et santé, 28 (1), 33-41.
  • (2011). Enquête sur la condition de victime. Etvdes, Revue de Culture Contemporaine, Février(4142), pp 175-186.
  • (2011). Reconstitution de la scène du crime. A propos de Duch le maître des forges de l’enfer de Rithy Panh. Etvdes, Revue de Culture Contemporaine, Juillet-Aout, (4151-2), pp109-113.
  • (2011). Souffrances psychiques et évolutions de la psychiatrie. Etvdes, Revue de Culture Contemporaine, Février, (4154), pp329-339.
  • (2013). Un changement de paradigme au sein du DSM ? Le cas de la personnalité borderline à l’adolescence. Evolution Psychiatrique, http://www.sciencedirect.com/science/journal/aip/00143855. (avec Robin M.)
  • (2013). La contribution des médias et du droit français dans l’émergence des « risques psychosociaux » au travail. Risques, les cahiers de l’assurance, (95), 57-63. (avec Manhan Sy, A.)
  • (2016). Faire mourir et ne pas laisser vivre. Remarques sur l'administration génocidaire de la mort. Revue Française de Psychanalyse, 80 (1), 136-148.

Doctorant.e.s Iris

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris