Membres | Doctorant.e.s

Chiara CALZOLAIO

calzolaio
Doctorante
Discipline(s) : Anthropologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

chiara.calzolaio[at]gmail.com

Expériences et politiques de la violence au Mexique. Une ethnographie à Ciudad Juárez

Thèse préparée sous la direction de Didier Fassin

Cette recherche part d’une actualité – la violence à l’époque de la politique de lutte contre le narcotrafic que le gouvernement mexicain mène, sous l’égide des États-Unis, depuis le mandat de Felipe Calderón Hinojosa (2006-2012) – et s’interroge sur ses expériences sociales et sa construction publique. Sur la base d’un travail ethnographique réalisé entre la ville de Mexico et Ciudad Juárez, à la frontière entre le Mexique et les États-Unis, la thèse se propose de creuser les expériences sociales de la violence telles qu’elles sont vécues et racontées par différents acteurs sociaux – policiers et jeunes membres de gangs, soldats et usagers de drogues marginalisés, psychologues des centres de prise en charge des victimes et activistes dans les quartiers – appréhendés à l’intérieur de leurs milieux sociaux, familiaux et institutionnels. À travers leurs regards et leurs trajectoires, il s’agit de faire émerger la complexité des dimensions de la violence dans la vie quotidienne, d’explorer les rapports ambigus entre l’État et les mafias et entre la criminalité organisée et la délinquance commune et de saisir l’impunité et la brutalité des violences commises par les forces de l’ordre. La question de la « guerre contre les drogues » est problématisée et resituée dans l’histoire transnationale et continentale de la prohibition de la consommation des drogues et de la militarisation de la lutte contre la production et le trafic de stupéfiants. Les typologies de la violence, comme celle de « violence juvénile », et les catégories qui circulent dans l’espace public, comme celles des « victimes de la lutte contre le crime » ou des « exécutés », serons aussi restitué à travers leur généalogie. Une démarche réflexive, d’autant plus nécessaire quand l’ethnographie touche des expériences de violence, de questions de criminalité et des espaces d’illégalité, nourrit en permanence le travail de terrain, tout comme les moments d’analyse et d’écriture.

 

Allocation ou financement

  • Contrat doctoral de l'EHESS (2009-2012)

 

Activités de recherches

  • 2011, Bourse semestrielle du Programme bilatéral du Ministère des affaires étrangères du Gouvernement mexicain pour étudiants étrangers pour le projet de recherche "Expériences et politiques de la violence au Mexique. Une ethnographie à Ciudad Juárez".
  • 2009, Ciudad Juárez : des féminicides aux formes de subjectivités politiques à la frontière entre un nord et un sud du monde, mémoire sous la direction de Didier FASSIN pour l’obtention du Master en Ethnologie et anthropologie sociale, EHESS.

 

Principales communications

  • (2014)  « Il Messico contemporaneo : tra diversità culturale e disuguaglianze sociali », cours de formation pour enseignants America Latina : ancora periferia dell’Occidente ?, Istituto Tecnico Commerciale Bonelli, Cuneo, Italie, 28 mars 2014.
  • (2014)  « Inégalités sociales, rapports de genre et impunité dans la (re)production des violences: meurtres et disparitions de femmes à Ciudad Juarez (Mexique) », Journée d’études Genre et violences de masse. La question du féminicide, EHESS, Paris, France, 13 février 2014.
  • (2013)  « Blaming the victims. Ethnographic investigations on the effects of the “war on drugs” in Ciudad Juárez, Mexico », Stream 7 (Violence and Agency), Colloque des associations Society for Medical Anthropology (SMA-AAA) / European Association for Medical Anthropology (EAMA-EASA), Universitat Rovira i Virgili (URV), Tarragone, Espagne, 12-14 juin 2013.
  • (2012)  « Ethnographie de la violence à Ciudad Juárez, possibilités théoriques et défis méthodologiques », Workshop 066 (Ethnographies en situation de risque / Ethnographies at risk), Colloque de l’Association européenne d’anthropologie sociale (EASA 2012), Paris Nanterre, France, 10-13 juillet 2012.
  • (2012)  « Experiencias y políticas de la violencia en Ciudad Juárez. Reflexiones teóricas y metodológicas a partir de la etnografía », Simposio 708 (Violencia y balas perdidas: la producción del conocimiento antropológico en tiempo de violencia e inseguridad), Congrès International des Américanistes (54 ICA), Vienne, Autriche, 15-20 juillet 2012.
  • (2011) Exposé dans le séminaire de l’Equipe de recherche société, identité et pouvoir en Amérique latine  (ERSIPAL) : « Guerre antidrogue, violence et déstructuration sociale : regards croisés Mexique – Colombie », avec Olga González, Institut des Hautes Études sur l’Amérique Latine (IHEAL), 3 février 2012.
  • (2011) Conférence : « Trabajo de campo en contextos violentos. Una etnografía en Ciudad Juárez », Instituto de Investigaciones Antropológicas-Universidad Nacional Autónoma de México,Mexico D.F., 26 octobre 2011.
  • (2011) Exposé dans le séminaire Economies morales contemporaines (D. Fassin, J.S. Eideliman, R. Rechtman, EHESS) : «“Les mortes de Juárez” : la problématisation morale de la violence au Mexique entre effroi et compassion », 2 février 2011.
  • (2010)  Conférence : « Violenza contro le donne, uno sguardo antropologico », Violenza contro le donne (Violence envers les femmes), Faculté de Sciences Politiques, Université de Macerata, 10 décembre 2010.
  • (2010) Colloque Engaged Voices? Prospettive etnografiche sui movimenti sociali, exposé : « Femminicidi, movimenti sociali e soggettività politiche a Ciudad Juárez, Messico », Université de Milan Bicocca, 30-31 mars 2010.
  • (2007) XXIX Colloque International d’Américanistes, exposé :« Alla frontiera tra un nord et un sud del mondo. Migrazione, identità e femminicidi à Ciudad Juárez (Chihuahua, México) », Centre d’Études Américanistes Circolo Amerindiano, Pérouse, 2-7 mai 2007.

Principales publications

  • 2013, ‘Rispetta Juárez la CEDAW?’. I femminicidi di Ciudad Juárez alla luce del riconoscimento internazionale di discriminazione e violenza di genere , In Ines Corti (dir.) Universo femminile. La CEDAW tra diritto e politiche, Macerata, Edizioni dell’Università degli Studi di Macerata (EUM), à paraître.
  • 2013, Femminicidi, movimenti sociali e soggettività politiche a Ciudad Juárez, Messico, In Amalia Rossi et Alexander Koensler (dir.), Comprendere il dissenso. Etnografia e antropologia dei movimenti sociali, Perugia, Morlacchi Editore.
  • 2012, “Toi aussi, tu es venue pour les mortes ?” Figures de l’horreur et de la compassion autour de la violence à Ciudad Juarez, In Didier Fassin et Jean-Sébastien Eideliman (dir.), Économies morales contemporaines, Paris, La Découverte, pp.95-114.
  • 2012, Les féminicides de Ciudad Juárez. Reconnaissance institutionnelle, enjeux politiques et moraux dans la prise en charge des victimes, In Problèmes d’Amérique Latine, n.84, Printemps 2012, pp. 61-76.
  • 2010, Ciudad Juárez, viaggio al termine del neoliberismo, avec Gennaro Carotenuto, Latinoamerica e tutti i Sud del mondo, n.110-111, 2010/1-2, pp.113-121.
  • 2007, Corpo di donna, pericolo di morte. I femminicidi a Ciudad Juárez, Messico, Donna diritti ancora negati. Atti del seminario, Macerata, Amnistie Internationale – Université de Macerata, 2008, pp. 181-191.
  • 2007, Alla frontiera tra un Nord e un Sud del mondo. Migrazione, identità e femminicidi a Ciudad Juárez (Chihuahua, México), In Quaderni di Thule. Atti del XXIX Convegno Internazionale di Americanistica, n.VII, pp.667-674.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
190-198 avenue de France, 75244 Paris cedex 13

Attention ! Nouvelle adresse à partir du 1er avril 2017 :
54 bd Raspail 75006 Paris

Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris