Membres | Jeunes docteurs

Sahar Aurore SAEIDNIA

Silhouette
Sociologue

Coordonnées professionnelles

s.saeidnia[at]gmail.com

Postdoctorante Gerda-Henkel - Iremam

Recherche postdoctorale : Everyday Beneficence. Investigating how Islam and politics entangle through the socio history of “doing good” in Iran (1906 – 2016)

Bourse de la Fondation Gerda Henkel

This project states that examining beneficence appears to be a fruitful means to understand how religion and politics entangle in practice. This project intends to think of the intersections between Islam and politics through the socio-historical analysis of everyday beneficence in Iran throughout the XXth century, and within a larger analytical framework that dialogues with a growing body of works dealing with religion, politics and the social question in the Middle East, Latin America or Europe. Doing so, I aim at answering the following questions in a historical perspective: to what extent does the intrinsic plurality of Islamic discourse regarding beneficence (in terms of values, norms, actors, practices) reveal the conflicts about (social and political) justice and the norms constraining participation in public life in Iran? To what extent are these conflicts socially and historically constructed throughout the XXth century and, not simply produced by the IRI politics?

 

Thèse : « Faire avec » les contraintes, l’expérience du politique des conseillers de quartier de Téhéran

Thèse de sociologie soutenue à l'EHESS le 13 décembre 2016 sous la direction de Michèle Leclerc-Olive

Sans présumer en amont d’un « autoritarisme iranien », cette thèse étudie l’expérience du politique des conseillers de quartier de Téhéran à la lumière des processus de normalisation qui organisent en pratique leur participation à la vie publique locale. A partir d’une double enquête ethnographique et conceptuelle, l’analyse montre que les processus de dépolitisation observables n’indiquent pas la fin ou l’absence du politique. Au contraire, leur position hors de l’espace politique institué permet aux conseillers de s’assembler et d’affirmer publiquement leur capacité à parler et à agir. Plus précisément, les conseillers investissent la figure publique et dépolitisée du motamed, au carrefour des multiples registres de légitimation - religieux, révolutionnaires et civiques - de la République islamique, pour revendiquer un droit à parler, à critiquer et à être entendu. A la fois élus, bénévoles et bureaucrates, les conseillers se sont progressivement à définis comme des intermédiaires incontournables dans l’accès et la redistribution des ressources à l’échelle du quartier. En mettant en œuvre des politiques publiques municipales et nationales, ils jouent le rôle d’agents de contrôle social et de disciplinarisation des habitants mais aussi de représentants élus contestant la partition de l’espace social que ces politiques véhiculent. Cette analyse « par le bas » des pratiques de remise en question mais aussi de diffusion des logiques autoritaires éclaire plus largement les transformations et les conflits politiques et sociaux de la société iranienne contemporaine.

Jury

  • Alban Bensa, directeur d’études EHESS, IRIS
  • Assia Boutaleb, professeure, Université de Tours, LERAP
  • Jean-Louis Briquet, directeur de recherche au CNRS, Université Paris 1, CESSP, rapporteur
  • Houchang E. Chehabi, professeur, Boston University
  • Michèle Leclerc-Olive, Chargée de recherche HDR au CNRS, EHESS, IRIS, Directrice
  • Elise Massicard, chargée de recherche HDR au CNRS, Sciences Po Paris, CERI
  • Jay Rowell, directeur de recherche au CNRS, Université de Strasbourg, SAGE, rapporteur

Allocation ou financement

  • 2008-2011, Allocation du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Responsabilités scientifiques

  • Co-organisation d’un panel « Practices of doing good and social policy in Islamic world. Investigating how welfare programs and kheyrie practices entangle in social relief policies » avec Laura Ruiz de Elvira, Conférence internationale « Social Policy in the Islamic Word », 12-13 mai 2018, Université Tabatabaï, Téhéran (http://spiw.atu.ac.ir/).
    Even though in the Islamic world “doing good” appears as a consensual and legitimised emic action repertoire, kheyrie practices, actors and institutions vary according to different social and religious contexts. This panel will contribute to the understanding of social policy’s transformations in the Islamic world in link with kheyrie practices. It seeks to delineate, in a long-term perspective, the interplay of logics of social protection, rent, insurance-based social rights and gifting, and to account for the role of beneficence in resource distribution and in accessing social relief. Papers on Lebanon (Myriam Catusse & Leila Drif), Tunisia (Ester Sigillo), Yemen and Morocco (Blandine Destremau) will investigate how processes of construction of various social help/assistance instruments rely on beneficence; the ways actors use and resort to public policies and private forms of redistribution; as well as horizontal and vertical relationships between professionals of politics and volunteers, and more largely, between the multiple actors of beneficence.
  • Co-organisation d’une journée d’étude « Enquêter sur la bienfaisance, enquête comparative sur les pratiques du ‘bien’ » avec Laura Ruiz de Elvira, en collaboration avec l’EHESS et l’IREMAM, les 11&12 décembre 2017 à la MSH Marseille/Aix-en Provence
    Cette journée d’études entend réunir des chercheurs qui analysent la bienfaisance et les pratiques du bien dans une perspective relationnelle et dans leurs articulations avec la question sociale. En ce sens, sociologiser la bienfaisance implique d’abord de l’appréhender de manière située, en s’intéressant aux pratiques et aux discours des acteurs qui l’investissent, dans leurs articulations avec d’autres registres de légitimation, et en lien avec les régimes de protection et solidarité sociale tels qu’ils se déclinent dans les contextes étudiés. Cette JE, réunissant des historiens, sociologues, anthropologues et politistes travaillant sur des terrains variés, s’articule autour de trois axes : 1. « Faire le bien » au quotidien : les mots et les contours de la bienfaisance ; 2. Le milieu de la bienfaisance : acteurs, pratiques et logiques ; 3. Inscrire la bienfaisance dans le champ de l’aide sociale
  • Participation au réseau de recherche et de réflexion sur le témoignage et la parole des enquêté.e.s, PLATEM, réseau pluridisciplinaire (sociologie, anthropologie, science politique, littérature, histoire, géographie) Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier.
  • Depuis sept. 2016, Participation à l’enquête qualitative collective CNESCO sur l’éducation des jeunes à la citoyenneté, en collaboration avec l’Université de Nice Sophia Antipolis, Science Po Saint-Germain en Laye, Université de Cergy-Pontoise
  • 2015-2016, Participation et coordination du réseau de recherche et de réflexion sur le témoignage et la parole, COLMONTE, réseau pluridisciplinaire (sociologie, anthropologie, science politique, littérature, histoire, géographie) Université de Montpelier et Université de Montpellier 3, séminaires bimensuels en 2015.
  • 2009-2012, Création, coordination et animation de l’atelier de jeunes chercheurs « Pratiques politiques locales », IRIS-EHESS, réseau pluridisciplinaire (sociologie, anthropologie, science politique, géographie) de plus 80 membres de différentes écoles doctorales (avec Camille Al Dabaghy 2009-2012 et Sylvie Capitant 2009-2010).  - Atelier séminaire de 2 heures toutes les 3 semaines : 2009-2010(18h d’atelier), 2010-2011 (6h d’atelier), 2011-2012 (14h d’atelier).

Principales publications

  • (2017). Hannah Arendt’s The Human ConditionFloride/Londres/Oxford, CRC Press/Macat Library/Routledge, 2017 (Avec Anthony Lang).
  • (2016). [Livre audio] : A Macat Analysis of Hannah Arendt's 'The Human Condition', Londres, Macat Library, 2016 (Avec Anthony Lang).
  • (2014). Les conseils de quartier en République Islamique d’Iran : L’exemple de Téhéran. In M. Saidi-Sharouz (éd.), Téhéran des quartiers populaires. Transformation urbaine et société civile dans une république islamique. Paris: Karthala / IFRI, (Ouvrage traduit en persan en 2016).
  • (2014). Deliberating in the Islamic Republic of Iran. In J. Ugarriza et D. Caluwaertz (éd.), Deliberation in Divided Societies: Case Studies and Cross-Sectional Analysis. New York: Palgrave Macmillan.
  • (2013). L’expérience politique des conseils municipaux en République Islamique d’Iran : Eléments pour une réflexion sur le concept d’espace public. In M. Leclerc-Olive et S. Capitant (éd.), Cahier Sens Public, n° 16-17. Actes de la Journée d’étude IRIS - PUBLISLAM "A-ton enterré l’espace public ? Enquête sur les avatars récents d’un concept", EHESS, Paris, 2-3 décembre 2009.

Principales communications

 

  • « Un citoyen responsable, une ville responsable ».  La participation, un nouveau mot d'ordre de la République islamique ? in Colloque international : La démocratie à l’épreuve de l’autoritarisme, ENS – Triangle, Lyon, 16-17 novembre 2017.
  • « Une république des martyrs ? Les bassidji-s au carrefour des multiples registres de légitimation de de la République islamique » in Congrès Association Française de Science Politique, « L’ordinaire de la sortie de guerre. Sociologie de l’action publique après la violence armée » (ST67), Université de Montpellier, Montpellier, 10-12 juillet 2017 (à paraître dans un dossier codirigé par Cécile Jouhanneau & Jacobo Grajales).
  • « Faire le bien » au quotidien en Iran. Manifestations et enjeux de pouvoir dans l’espace politique du kheyrie », in Congrès Association Française de Sociologie, « Les pouvoirs dans la protection sociale et la solidarité : des approches sociologiques multiformes » (RT6), Université de Picardie Jules Verne, Amiens, 3-6 juillet 2017.
  • « Towards an Anthropological Approach to Alterity: The Political Experience of Local Councils in Teheran » in British International Studies Association Congress, « After Colony, Scholarship as Usual? Towards a Decolonial Perspective on Knowledge, ¨ower and 'the Local' in the Post-colony », Brighton, 14-16 juin 2017.
  • « La ville, entre espace de gouvernement et échelle d’administration territoriale : comprendre le tournant participatif dans la République islamique d’Iran » in École d’été de politique comparée du CHERPALa Ville. Espace d’expression et de gouvernement des conflits, CHERPA, Science Po Aix, Aix-en Provence, 6-8 juin 2017.
  • « Protection des données. Risques, pratiques d'enquête et problèmes déontologiques » in École d’été de politique comparée du CHERPA Atelier Off, CHERPA, Science Po Aix, Aix-en Provence, 7 juin 2017
  • « Entre mise en scène des émotions et évitement du conflit. Restituer les logiques de prise de décision dans les conseils de quartier de Téhéran » in Journée d’études CHERPA (Sciences Po Aix) et EthnoPol (AFSP), Journée d’études « Ethnographie politique des émotions. Approches comparées », Science Po Aix-en-Provence, Aix-en-Provence, 30 mai 2017 (à paraître dans un dossier codirigé par Martina Avanza & Stéphanie Deschezelles).
  • « Contester au nom de Dieu ? L’ordinaire de la critique dans les institutions de la République islamique d’Iran : une question de génération ? » in Workshop Generations and Protests:  Legacies and Emergences in the MENA and the Mediterranean, MMSH, Aix-en-Provence, 2 mai 2017.
  • « Ce que la révolution fait aux élites politiques locales : des conseillers de quartier dans la République islamique d’Iran»in Transformation des régimes et recompositions des élites dans le monde arabe après 2010-2011. Une approche comparée, IRCD, Tunis, 20 -21 octobre 2016
  • « Contester au nom de Dieu ? Etre mo’tamed pour agir dans la cité », in Congrès Association Française de Science Politique, (Ne pas) consentir ? Conformismes contestataires et institutions de la critique », Science-Po Aix, Aix-en-Provence, 22-24 juin 2015.
  • « Defining Urban Renewal in Tehran: The Complex Dialogue Between Citizens and Municipality », in World Congress of Sociology, New forms of participation", ISA, Yokohama, 13-19 juillet 2014.
  • Dépolitiser pour faire du politique : Les conseils de quartier en République Islamique d’Iran », in Congrès Association Française de Science Politique, « La « dépolitisation » : registres, processus et interprétations », Science-Po Paris, Paris, 8-11 juillet 2013.
  • « Enquêter sur des acteurs du développement local en République Islamique d’Iran »in Colloque International de l'Association Euro-africaine pour l'Anthropologie du Changement social et du Développement, « Les relations d'enquête en contexte de développement ou d'urgence : Accès, risques, savoirs, restitutions », Montpellier, 13-15 juin 2013.
  • « L’expérience politique des conseils de quartier en République Islamique d’Iran : Dynamiques démocratiques en contexte autoritaire ? », in Congrès de la Société Québécoise de Science Politique, « Consolidations autoritaires et désenclavements théoriques », UQAM, Montréal, 19- 20 mai 2011.
  • « The neighborhood Associations in Tehran: Mirrors of the Islamic Republic of Iran? », in Congrès European Congress of Political Research, « Associations under Authoritarian Rule – Supporters of Authoritarian Regimes? », Université de Reykjavik, 25- 28 aout 2011.
  • « Les conseils de quartier de Téhéran, une institution participative ? »in Journées d'études organisées par l'Institut Français de recherches en Iran (IFRI), l'Institut Français d'Etudes Anatoliennes (IFEA) et le Centre d'Etudes Turques Ottomanes Balkaniques et Centrasiatiques (CETOBAC), « Le quartier : le retour ou la fin ? La fabrique du quartier à l'épreuve des transformations et des politiques urbaines », Istanbul, 2-3 mai 2013.
  • « L’expérience politique des conseils municipaux en République Islamique d’Iran : éléments pour une réflexion sur le concept d’espace public », in Journée d’étude IRIS - PUBLISLAM "A-t-on enterré l’espace public ? Enquête sur les avatars récents d’un concept", EHESS, Paris, 2-3 décembre 2009.
  • « L’expérience politique des conseils de quartier de Téhéran – Exemple du quartier d’Evin », in Journées Doctorales du GIS Participation du public, décision, démocratie participative, "L’institutionnalisation de la participation - Enjeux et effets : Mobilisations citoyennes et contexte politique", ENS-LSH, Lyon, 27-28 novembre 2009.
  • « Nouvelles institutions de quartier en Chine et en Iran : vers la création d'un espace public local ? », avec Amandine Monteil, in Séminaire Économie et société de la Chine, dirigé par Thierry Pairault, EHESS, Paris, 26 mai 2009.
  • Participation aux travaux du Groupe de réflexion Gouvernance urbaine pour la Sous-direction de la Gouvernance démocratique au Ministère des Affaires Etrangères et Européennes. Contribution au panel « Décentralisation et gouvernement local, la légitimité territoriale du développement urbain », Paris, Avril 2007.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05
iris@ehess.fr
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris