Membres | Doctorant.e.s

Jung-Im HA

Silhouette
Doctorante
Discipline(s) : Sociologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

jung-im.ha[at]ehess.fr

 

Solidarités familiales à l’épreuve de la migration étudiante internationale

 

Thèse préparée sous la direction de Jean-Pierre Hassoun et Marc Bessin, EHESS


 

Le projet de thèse se proposera d’étudier la trajectoire de la migration étudiante coréenne internationale. Cela permettra d’examiner d’abord l’évolution des solidarités familiales au regard des différents niveaux sociaux, familiaux et personnels avec l’approche socio-historique. Ensuite, le travail de thèse va mettre en relief l’intérêt pour la socialisation des étudiants dans les pays de séjour. Les expériences des étudiants à l’étranger débouchent sur l’intégration dans le pays de séjour ou le retour vers le pays d’origine. La demande du marché local et international influera aussi sur la conduite de la trajectoire des étudiants. La question de la compétence et de la capacité humaine au niveau régional pourrait s’ajouter ainsi aux problématiques de l’individualisation au niveau mondialisé.  

Cette recherche a un triple objectif : d’abord, il s’agit de discerner comment et/ou sous quelles formes le parcours des étudiants coréens s’intègre aux sociétés où ils séjournent, sans pour autant se limiter à ces pays de séjour et dans une dimension mondialisée. Ensuite, d’exposer comment le processus de la mondialisation affecte les aspects familiaux et culturels au niveau national en bouleversant les règles des réciprocités familiales (acculturation) ou/et en s’assimilant aux lois internes des familles (dynamique). Enfin, l’objectif est de restituer une nouvelle logique de solidarités familiales induite par une nouvelle force sociale et économique, tout en prêtant attention à l’adaptation extérieure, aux négociations intérieures et aux états limites au sein des familles.  

Le travail du concept temporel et transnational sera notamment appuyé sur les matériaux à partir de l’enquête empirique. Le travail du terrain se déroulera prioritairement dans deux pays, en Corée du Sud et en France, en le complétant éventuellement par la suite dans les pays européens ou anglophones où les étudiants coréens font des études. Le travail de terrain en France auprès des enfants-étudiants tout d’abord fournira les ressources pour appréhender une forme de socialisation par l’expérience vécue. Les enquêtes auprès des parents vont s’effectuer en Corée du Sud pour compléter le regard croisé entre parents et enfants. Au cours du travail de terrain, cela fera apparaître la nouvelle forme de migration étudiante qui varie selon les disciplines, la classe sociale, les pays d’études ou destinataires etc. Les enquêtes se caractérisent par la complexité du parcours des individus, qui est liée éventuellement au choix personnel, à l’engagement familial et aux normes sociologiques et économiques en vigueur.

 

Mots-clés : solidarité familiale ; éducation ; migration internationale ; recherche de l’excellence ; globalisation économique

 

Allocation ou financement

  • 2012-2013, Bourse du ministère des Affaires Etrangères
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche