Membres | Jeunes docteurs

Charitini KARAKOSTAKI

Sociologue

Coordonnées professionnelles

Post doctorante à l’Université de Liège - Quartier Agora

Place des orateurs, 3 (B.31)

4000 Liège - Belgique

charitini.karakostaki[at]gmail.com

Domaines de recherche

  • Sociologie politique, des institutions et de l’État
  • Sociologie et anthropologie de la fête
  • Théorie politique, libéralisme, mouvements sociaux
  • Sociologie de la culture, cultural studies
  • Sociologie pragmatique, sociologie de la critique
  • Philosophie analytique
  • Economie sociale et solidaire

Thèse : Les fêtes nouvelles. Enquête sur les idéaux de la société ouverte et leur mise en scène : Paris 1981-2014

Thèse de sociologie, préparée sous la direction de Luc Boltanski, soutenue publiquement le 24 mars 2018

Jury

  • Luc Boltanski, Directeur d’études honoraire à l’EHESS
  • Laurent Jeanpierre, Professeur à l’Université Paris 8
  • Anne Raulin, Professeur à l’Université Paris 10
  • Claude Rosental, Directeur de recherche au CNRS
  • Luca Pattaroni, Maître d’enseignement et de recherche à l’Ecole Polytechnique de Lausanne

La présente thèse porte sur la mise en place des nouvelles manifestations festives en France, et plus particulièrement à Paris, depuis les années 80. Ces fêtes marquent un déplacement par rapport aux fêtes « traditionnelles » qui étaient en grande partie organisées autour des concepts de sacré et de nation. Nourri par une observation ethnographique de plusieurs années, ce travail met en évidence une multiplicité de facettes des fêtes nouvelles: les processus de conceptualisation et de création par les autorités publiques ; leur gestion et mise en œuvre par des managers culturels ou par des associations et des collectifs ; l’invention de nouvelles formes rituelles ou l’adaptation de plus anciennes ; les mises en scène urbaines et l’emploi des codes distinctifs ; l’appropriation de ces fêtes par la société et les différents débats qu’elles ont soulevés. Chacune des trois parties de la thèse est consacrée à une fête. Une place majeure est réservée à la Fête de la musique, la Marche des fiertés et la Nuit blanche, sans pour autant passer sous silence d’autres fêtes résolument nouvelles et d’envergure, telles que la Capitale européenne de la culture et les Allumées de Nantes, permettant de mieux saisir les mutations qui s’opèrent au niveau européen. Enfin, s’appuyant sur la thèse classique de Durkheim, ce travail propose d’envisager ces fêtes comme points d’entrée pour appréhender les idéaux de la société ouverte. L’intention affirmée des organisateurs de mettre en place une nouvelle conception du vivre ensemble et du lien social, est à bien des égards l’occasion de célébrer une société française et européenne, pacifique, réconciliée et tolérante.

  • Mots-clés : Fête de la musique, Marche des fiertés, Nuit Blanche, Allumées, Capitale européenne de la Culture, Paris, Nantes, Europe, fêtes, célébrations, culture, management culturel, art, politiques culturelles, idéaux, libéralisme, droits, homosexualité(s), mouvements sociaux, liberté, égalité, institutions, parti socialiste, public, Sociologie, Philosophie, Ethnographie, Sociologie politique

Allocation ou financements

  • 2005-2008, Bourse AG Leventis Foundation
  • 2006-2009, Allocation de recherche de la Fondation Nationale de Bourses IKY - Grèce

Enseignements

Principales communications

  • 2008, Taking actors seriously. The imperatif of justification in pragmatic sociology, Communication au 38e Congrès Mondial de Sociologie, Budapest, 26 au 30 juin 2008.
  • 2007, Beyond Mysticism and Science: The Case of Astrology as a New Age Form of Individualised Re-Enchantment, 3rd LSE PhD Symposium on Contemporary Greece, Structure, Context and Challenges, organisé par The Hellenic Observatory le 14 et le 15 juin 2007, London School of Economics.
  • 2005, The emergence of collectivity in the state of individualism. A sociological approach of “EURO 2004”, 2nd LSE PhD Symposium on Modern Greece, Current Social Research in Greece, organisé par The Hellenic Observatory le 10 juin 2005, London School of Economics.

Publications

Articles

  • 2012, « S’indigner à Athènes. Pathologies d’un mouvement », in Multitudes,  n° 50, 3/2012, Paris.
  • 2012, « Quel Nobel pour l’Europe ? » The book’s journal, n°25, novembre 2012 (en grec).
  • 2010, Entrées « Sida » et « Eurobasket 1987», in Panagiotopoulos P. et  Vamvakas V. (dir.) Dictionnaire sociale, politique et culturelle ; la Grèce des années 80 , Editions To Perasma, Athènes (en grec).

Recensions

  • 2014, « Les plumes de Margioris », recension de Tsimas P., Les plumes et la houppette, Éditions Metaihmio, Athènes 2014, publié dans The books’ journal, n°43, mai 2014.
  • 2013, « Voyager dans une mer en danger », recension de Panagiotopoulos P., Régressions de modernisation sociale, Catastrophes technologiques et politiques du risque en Grèce 1947-2000, Éditions Polis, Athènes 2013, dans The books’ journal, n°29, mars 2013.
  • 2012, « L’éthique du care », recension de Tronto J., Moral boundaries. A political argument for an ethic of care, (traduction grecque), Éditions Polis, Athènes 2011, dans The books’ journal, n°23, septembre 2012.

Écriture professionnelle

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche