Membres | Doctorant.e.s

Etienne PELLET-RECHT

Silhouette
Doctorant
Discipline(s) : Histoire
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

etienne.recht[at]gmail.com

« Après l'École » : du populisme des patronages au clientélisme municipal, la parenthèse républicaine (début du XXe siècle à nos jours)

Thèse préparée sous la direction conjointe de Gérard Noiriel et Jacques Defrance, EHESS

Depuis la fin du XIXe siècle, l'encadrement post/périscolaire de la jeunesse populaire représente un enjeu politique et social majeur au niveau local.

Différentes organisations, confessionnelles ou laïques, publiques ou privées, parfois complémentaires les unes aux autres et souvent concurrentes entres elles, se sont partagées la mission de proposer un encadrement et des activités suffisamment attractives pour être préférées par les publics populaires visés, après l'école comme après l'atelier.

On a oublié ce qu'étaient les patronages. Pourtant, dans la première moitié du XXe siècle, à une époque où l'action de l’État vers les écoliers et les jeunes gens de conditions modestes se limitait à l'École, l'encadrement sportif, vacancier, culturel que proposaient alors les patronages connaissaient un énorme succès populaire, participant de l'intégration sociale de millions de jeunes.

Mais, si l'histoire montre que ces organisations ont parfois réussi et connu le succès, elle montre aussi l'inverse.

Tandis que le curé de paroisse ou l'instituteur républicain orientaient leurs offres d’encadrement et de loisir en cherchant à attirer et retenir « le plus grand nombre de jeunes gens d'origine modeste » dans leurs patronages respectifs, nombre de mairies actuelles sélectionnent de façon clientéliste (Jean-François Médard, 2000) les offres et les publics visés en fonction d'autres critères, et notamment, j’en fais l’hypothèse, de critères électoraux.

Face à un constat basé sur une enquête ethnographique et comptable, l'entrée sociohistorique « par en bas » (Gérard Noiriel, 2006) s'est imposée d'elle-même.

Des patronages des faubourgs ouvriers de Rennes ou Saint-Etienne aux services municipaux des quartiers populaires de banlieue parisienne, au-delà des discours institutionnels et des sources officielles, j'ai ainsi tenté de retracer la genèse des changements à l’œuvre sur le temps long autour de deux axes principaux dont j'ai observé les changements aux différentes époques :

1) La (non) réception populaire. En m’attachant à l’analyse fine du taux de fréquentation du côté de l’offre institutionnelle, mais aussi aux « fonctions logiques » (Florence Weber, 2009 ), c’est-à-dire au sens que représentent telle ou telle autre offre d’encadrement et de loisirs pour les habitants des quartiers populaires d’hier et d’aujourd’hui.

2) Les choix budgétaires et équipementiers des responsables associatifs et politiques locaux.

  • Mots clés : encadrement périscolaire, réception populaire, choix budgétaires, populisme, clientélisme, sociohistoire

Allocation ou financement

  • Contrats de recherche (2011-2013)
  • ATER à l'IUT Carrières sociales de L'UPEC (Paris XII) (2013-2016)
  • Autofinancement (2016-2017)

Durée de la thèse : 5 ans

 

Activités de recherche

Contrats antérieurs

  • 2011-13 contrat en partenariat avec l'ANOF (Académie Nationale Olympique Francaise) et la FSCF (Fédération Sportive et Culturelle de France). Analyse historique et économique sur les patronages catholiques. (2 ans)
  • 2010, contrat de recherche avec la GAA (Gaelic Athletic Association) à Dublin. Mission d'archivage et d'analyse économique et prospective. (1 an)

Mémoires antérieurs

  • 2009-10 « Le hurling gaélique, pilier en acte de « l'Irishness ». Ethnographie historique d'une pratique de loisir populaire en Irlande. » (dir. Daniel Denis, UFR STAPS d'Orsay, Paris 11)
  • 2011-12 « les patronages catholiques en crise. Paternalisme morale et réception populaire dans la première moitié du XXe à Bordeaux et Paris ». (dir. Stéphane Beaud, ENS Ulm)
  • 2012, mémoire secondaire dans le cadre de ma participation à l’enquête Handicap et Dépendance commanditée par la CNAV et le Ministère de la Santé sous la direction de Florence Weber et Agnès Gramain.  « Pour quelle externalisation du contrôle publique ?  Les enjeux de la certification des services d’aide à domicile ». (dir. Florence Weber, ENS Ulm)

Principaux enseignements

  • 2013-2015 : ATER à l'Université Paris-Est Créteil au département Carrières Sociales de l'IUT de Sénart-Fontainebleau
    • Cours sur les grands courants de l'Éducation Populaire
    • Responsable du cours « diagnostic de territoire »
    • Organisation séjour d'étude à Londres
  • 2011-2012 et 2012-2013 : vacations en Histoire du Travail Social à l'Université Versailles Saint Quentin ( 70h CM+TD)

Principales responsabilités

  • 2014-2015 Représentant des doctorants de l'Iris au Centre Maurice Halbwachs (EHESS/ENS)
  • 2013-2015 Responsable du cours « diagnostic de territoire » et « grands courants de l'ASSC » au sein de l'IUT Carrières Sociales de l'UPEC
  • 2012-2013 Responsable du pôle recherche et prospective à la Fédération Sportive et Culturelle de France (FSCF)

Principales communications

  • Colloque Pricing Practices, Ranking Practices, Quantifier, évaluer, calculer. ENS Ulm, PSL, (2015). Titre com. « Les loisirs et au-delà. Essai de socio-histoire des pratiques populaires en France. »
  • Colloque Histoire de l'éducation Populaire 1815-1945, Lille 3 (2015). Titre com. « L'Éducation Populaire « par en bas ». Un seul budget, plusieurs propositions. Le Cercle Paul Bert de Rennes dans l'entre deux guerres »
  • Congrès internationale de la 3SLF, Montpellier (2015). Titre com. « Sociohistoire du football amateur dans la première partie du XXe siècle. De l'émergence paternaliste à l'émancipation sportive. »
  • Congrès International de la 3SLF, Lyon 2 (2012). Titre com. "Le hurling, sport identitaire ou populaire" ?

Publications scientifiques

  • 2016, "Vers une sociohistoire de l’Éducation populaire : la musique en conflit au Cercle Paul Bert de Rennes dans l'entre-deux-guerres", Histoire de l’Éducation populaire, (éd Septentrion) 2016.
  • 2012, "Quand Coca-cola se met au hurling Le hurling irlandais, entre loi d’éviction identitaire et pragmatisme économique".  Jurisport Mars 2012 (éd. Dalloz).
  • 2010, « Perspective comparative entre deux marqueurs de l’identité collective irlandaise : La langue gaélique vernaculaire et le Hurling. » le Journal Des Anthropologues (éd. MSH) premier semestre 2010.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris