Membres | Doctorant.e.s

Etienne PELLET-RECHT

Silhouette
Doctorant
Discipline(s) : Histoire
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

etienne.recht[at]gmail.com

« Après l'École » : du populisme des patronages au clientélisme municipal, la parenthèse républicaine (début du XXe siècle à nos jours)

Thèse préparée sous la direction conjointe de Gérard Noiriel et Jacques Defrance, EHESS

Depuis la fin du XIXe siècle, l'encadrement post/périscolaire de la jeunesse populaire représente un enjeu politique et social majeur au niveau local.

Différentes organisations, confessionnelles ou laïques, publiques ou privées, parfois complémentaires les unes aux autres et souvent concurrentes entres elles, se sont partagées la mission de proposer un encadrement et des activités suffisamment attractives pour être préférées par les publics populaires visés, après l'école comme après l'atelier.

On a oublié ce qu'étaient les patronages. Pourtant, dans la première moitié du XXe siècle, à une époque où l'action de l’État vers les écoliers et les jeunes gens de conditions modestes se limitait à l'École, l'encadrement sportif, vacancier, culturel que proposaient alors les patronages connaissaient un énorme succès populaire, participant de l'intégration sociale de millions de jeunes.

Mais, si l'histoire montre que ces organisations ont parfois réussi et connu le succès, elle montre aussi l'inverse.

Tandis que le curé de paroisse ou l'instituteur républicain orientaient leurs offres d’encadrement et de loisir en cherchant à attirer et retenir « le plus grand nombre de jeunes gens d'origine modeste » dans leurs patronages respectifs, nombre de mairies actuelles sélectionnent de façon clientéliste (Jean-François Médard, 2000) les offres et les publics visés en fonction d'autres critères, et notamment, j’en fais l’hypothèse, de critères électoraux.

Face à un constat basé sur une enquête ethnographique et comptable, l'entrée sociohistorique « par en bas » (Gérard Noiriel, 2006) s'est imposée d'elle-même.

Des patronages des faubourgs ouvriers de Rennes ou Saint-Etienne aux services municipaux des quartiers populaires de banlieue parisienne, au-delà des discours institutionnels et des sources officielles, j'ai ainsi tenté de retracer la genèse des changements à l’œuvre sur le temps long autour de deux axes principaux dont j'ai observé les changements aux différentes époques :

1) La (non) réception populaire. En m’attachant à l’analyse fine du taux de fréquentation du côté de l’offre institutionnelle, mais aussi aux « fonctions logiques » (Florence Weber, 2009 ), c’est-à-dire au sens que représentent telle ou telle autre offre d’encadrement et de loisirs pour les habitants des quartiers populaires d’hier et d’aujourd’hui.

2) Les choix budgétaires et équipementiers des responsables associatifs et politiques locaux.

  • Mots clés : encadrement périscolaire, réception populaire, choix budgétaires, populisme, clientélisme, sociohistoire

Allocation ou financement

  • Contrats de recherche (2011-2013)
  • ATER à l'IUT Carrières sociales de L'UPEC (Paris XII) (2013-2016)
  • Autofinancement (2016-2017)

Durée de la thèse : 5 ans

 

Activités de recherche

Contrats antérieurs

  • 2011-13 contrat en partenariat avec l'ANOF (Académie Nationale Olympique Francaise) et la FSCF (Fédération Sportive et Culturelle de France). Analyse historique et économique sur les patronages catholiques. (2 ans)
  • 2010, contrat de recherche avec la GAA (Gaelic Athletic Association) à Dublin. Mission d'archivage et d'analyse économique et prospective. (1 an)

Mémoires antérieurs

  • 2009-10 « Le hurling gaélique, pilier en acte de « l'Irishness ». Ethnographie historique d'une pratique de loisir populaire en Irlande. » (dir. Daniel Denis, UFR STAPS d'Orsay, Paris 11)
  • 2011-12 « les patronages catholiques en crise. Paternalisme morale et réception populaire dans la première moitié du XXe à Bordeaux et Paris ». (dir. Stéphane Beaud, ENS Ulm)
  • 2012, mémoire secondaire dans le cadre de ma participation à l’enquête Handicap et Dépendance commanditée par la CNAV et le Ministère de la Santé sous la direction de Florence Weber et Agnès Gramain.  « Pour quelle externalisation du contrôle publique ?  Les enjeux de la certification des services d’aide à domicile ». (dir. Florence Weber, ENS Ulm)

Principaux enseignements

  • 2013-2015 : ATER à l'Université Paris-Est Créteil au département Carrières Sociales de l'IUT de Sénart-Fontainebleau
    • Cours sur les grands courants de l'Éducation Populaire
    • Responsable du cours « diagnostic de territoire »
    • Organisation séjour d'étude à Londres
  • 2011-2012 et 2012-2013 : vacations en Histoire du Travail Social à l'Université Versailles Saint Quentin ( 70h CM+TD)

Principales responsabilités

  • 2014-2015 Représentant des doctorants de l'Iris au Centre Maurice Halbwachs (EHESS/ENS)
  • 2013-2015 Responsable du cours « diagnostic de territoire » et « grands courants de l'ASSC » au sein de l'IUT Carrières Sociales de l'UPEC
  • 2012-2013 Responsable du pôle recherche et prospective à la Fédération Sportive et Culturelle de France (FSCF)

Principales communications

  • Colloque Pricing Practices, Ranking Practices, Quantifier, évaluer, calculer. ENS Ulm, PSL, (2015). Titre com. « Les loisirs et au-delà. Essai de socio-histoire des pratiques populaires en France. »
  • Colloque Histoire de l'éducation Populaire 1815-1945, Lille 3 (2015). Titre com. « L'Éducation Populaire « par en bas ». Un seul budget, plusieurs propositions. Le Cercle Paul Bert de Rennes dans l'entre deux guerres »
  • Congrès internationale de la 3SLF, Montpellier (2015). Titre com. « Sociohistoire du football amateur dans la première partie du XXe siècle. De l'émergence paternaliste à l'émancipation sportive. »
  • Congrès International de la 3SLF, Lyon 2 (2012). Titre com. "Le hurling, sport identitaire ou populaire" ?

Publications scientifiques

  • 2016, "Vers une sociohistoire de l’Éducation populaire : la musique en conflit au Cercle Paul Bert de Rennes dans l'entre-deux-guerres", Histoire de l’Éducation populaire, (éd Septentrion) 2016.
  • 2012, "Quand Coca-cola se met au hurling Le hurling irlandais, entre loi d’éviction identitaire et pragmatisme économique".  Jurisport Mars 2012 (éd. Dalloz).
  • 2010, « Perspective comparative entre deux marqueurs de l’identité collective irlandaise : La langue gaélique vernaculaire et le Hurling. » le Journal Des Anthropologues (éd. MSH) premier semestre 2010.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche