Publications | Dernières publications


	A perpétuité

A perpétuité

Relégués au bagne de Guyane

Jean-Lucien Sanchez
Paris,  Editions Vedémiaire,  [2013],  320 p.
Prix : 19 €

La loi française a condamné, entre 1887 et 1953, plus de 17 000 hommes et femmes à l’exil à perpétuité. Envoyés en Guyane, ils ont enduré, sans autre espoir que l’évasion, les terribles conditions de vie et de détention d’une relégation qui s'apparentait plus à une condamnation aux travaux forcés dans un bagne colonial qu’à une réinsertion loin de la métropole.

L’élimination sociale de ces hommes, condamnés récidivistes pour des délits de vol simple, d’escroquerie ou de vagabondage, s’est effectuée selon une mécanique unique dans l’histoire du droit pénal français reposant sur une « présomption irréfragable d’incorrigibilité ».

En s’appuyant sur une riche documentation et sur des sources inédites, Jean-Lucien Sanchez nous restitue les trajectoires individuelles tragiques de ces hommes et de ces femmes qui, destinés à devenir des colons et à s’intégrer au tissus économique et social de la colonie, se sont retrouvés condamnés à l’exil et aux travaux forcés à perpétuité.

Jean-Lucien Sanchez a soutenu en décembre 2009 une thèse de doctorat d’histoire sous la direction de Gérard Noiriel, à l’Iris/EHESS. Il est actuellement chargé d’études et de recherches historiques au ministère de la Justice et chercheur associé au CESDIP.

A perpétuité

Relégués au bagne de Guyane

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche