Membres | Doctorant.e.s

Antonin DUBOIS

Antonin_Dubois
Doctorant
Discipline(s) : Histoire
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

antonin.dubois[at]ehess.fr

Préserver l’élite masculine, défendre l’État-nation. Les organisations étudiantes en France et en Allemagne (1871-1914)

Thèse d'histoire préparée en co-tutelle sous la direction de Gérard Noiriel (EHESS) et Katja Patzel-Mattern, (Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg)

L’enseignement supérieur français et allemand connaît de profondes transformations durant les dernières décennies du XIXe siècle. Les gouvernements et les parlementaires investissent très largement les questions éducatives. Pour les étudiants aussi, cette période est celle d’évolutions marquantes et on constate une forte hausse des effectifs.

Progressivement après 1871, les organisations étudiantes sont, dans les deux pays, pour la première fois autorisées et même légitimées par le nouveau pouvoir en place. Cette prospérité permet la constitution de ce que nous proposons d’appeler un « espace des organisations étudiantes ». Plusieurs types de contraintes conduisent cet espace à devenir un « espace structuré de positions ». La première contrainte est la force des autorités politiques et universitaires dans le fonctionnement des organisations étudiantes : elles ont en effet le pouvoir d’interdire une ou plusieurs organisations. Les autres contraintes sont internes au fonctionnement des organisations étudiantes elles-mêmes : force d’attraction d’une organisation, concurrence voire opposition frontale entre certaines. Ces contraintes s’exercent au niveau local et/ou national (dans une même université, diverses formes d’alliances nationales ou en partie nationales, etc.)

Ce travail est basé sur des recherches empiriques sur une sélection d’organisations étudiantes principalement dans quatre universités allemandes (Berlin, Bonn, Freiburg, Heidelberg) et trois françaises (Paris, Montpellier, Lille).

C’est la genèse et le fonctionnement de ces « espaces des organisations étudiantes » que nous étudions, en comparant les cas français et allemands et en essayant d’articuler les logiques propres aux organisations étudiantes avec les transformations en cours tant dans l’enseignement supérieur que dans les sociétés française et allemande de manière générale (augmentation des effectifs étudiants et professionnalisation de nombreux métiers intellectuels – reproduction des élites, arrivée des femmes sur les bancs de l’université – misogynie et mise en scène de la masculinité, étudiants étrangers et juifs – xénophobie et antisémitisme, mais aussi service militaire, discussions sur le « prolétariat intellectuel » etc.). Avec cette recherche empirique, nous souhaitons contribuer à l’histoire des étudiants et de l’enseignement supérieur, mais aussi, plus généralement, à l’histoire des élites de la fin du XIXe siècle et de leur rapport avec la construction de l’État-nation au travers la forme particulière de socialisation, de sociabilité et de politisation, qu’est l’organisation étudiante.

  • Mots-clés : étudiant, organisation étudiante, université, prolétariat intellectuel, prolétariat académique, surproduction intellectuelle, corporatisme, encombrement des carrières libérales, dévaluation des diplômes, déclassement social

Allocation ou financement

  • Contrat doctoral ACI (en coopération avec l’Université franco-allemande), 3 ans (2014-2017)
  • Programme doctoral PhD-Track EHESS/Universität Heidelberg (financé par l’Université franco-allemande)

Activités de recherches

  • Se regrouper ou se lier ? Socialisation et sociabilité au sein des organisations étudiantes à Paris et Heidelberg (1870-1914), Mémoire de Master 2, dir. MM. G. Noiriel (EHESS) et K. Patzel-Mattern (Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg), mai 2014.

Enseignements

Chargé d’enseignement à la Mention Histoire de l’EHESS

Années 2015-2016 et 2016-2017

  • Séminaire « Historiographie en langue étrangère – allemand » (séminaire franco-allemand)
  • Suivi pédagogique du Master franco-allemand d’histoire EHESS/Universität Heidelberg

Année 2014-2015

  • Séminaire « Méthodologie de la recherche en Histoire »
  • Atelier « Histoire et Sciences sociales »

Principales publications

Article

  • 2016, « Les Maisons des organisations étudiantes en France et en Allemagne. Un lieu de sociabilité masculine et d'encadrement (1871-1914) », Agora débats/jeunesses, 2016/2, n°73, p. 35-48.

Chapitre d'ouvrage

  • 2017 (à paraître), « Des étudiants en congrès. Deux tentatives de restructuration de l’espace des organisations étudiantes en France et en Allemagne à l'aube du XXe siècle », in Castagnet Véronique (dir.), Les « associations » d’écoliers, d’élèves et d’étudiants. Actes des journées d’étude du 13 octobre 2015 et du 8 novembre 2016, Presses universitaires du Midi

Recensions

  • 2016, (à paraître) Jeremy S. Roethler, Germany’s Catholic Fraternities and the Weimar Republic, Francfort s/M et al., Peter Lang, 2016, à paraître fin 2016/début 2017 in Neue Politische Literatur.
  • 2014, Pierre Moulinier, Les étudiants étrangers à Paris au XIXe siècle. Migrations et formation des élites, préface de Victor Karady, Rennes, PUR, 2012. Avec Johan Lange, Francia-Recensio 2014/4, http://www.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2014-4/ZG/moulinier_dubois.

Principales communications

  • 2016, « Des étudiants en congrès. Deux tentatives de restructuration de l’espace des organisations étudiantes en France et en Allemagne à l'aube du XXe siècle », Journée d’études : Les « associations » d’écoliers, d’élèves et d’étudiants : apprendre en marge de l’institution scolaire et agir dans la cité ?, Université de Toulouse-Jean Jaurès, 8 novembre 2016.
  • 2016, « Former l’élite ? Perspectives comparées sur les formes de socialisation au sein des organisations étudiantes (Allemagne et France, 1871-1914) », atelier des doctorants sur l’éducation, ENS de Lyon, 23 novembre 2016.
  • 2015, « Um den sozialen Abstieg zu vermeiden, Mitglied einer Studentenorganisation werden? Französische und Deutsche Studierenden und das „Problem“ der „Überfüllung des Studiums“ am Ende des 19. Jahrhunderts », Journée d’études (Tagung): Moderne Patronage. Formen und Legitimationen personaler Verflechtung im 19. und 20. Jahrhundert, Annweiler, 21-23 octobre 2015.
  • 2015, « Les      organisations       étudiantes             en           France   et            en           Allemagne            (1871-1914) :      historiographies               et sources », intervention au séminaire du Groupe d’Études et de Recherches sur les Mouvements Étudiants (GERME), Science Po Paris, 10 juin 2015.
  • 2014, « Préserver l’élite masculine, défendre l’État-nation. Les organisations étudiantes en France et en Allemagne, 1870-1914 », communication à l’université d’été du Deutsches Historisches Institut Paris, Liberté académique ou insolence estudiantine ?, 23-27 Juin 2014.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche