Membres | Doctorant.e.s

Pearl MOREY

Morey Pearl
Doctorante
Discipline(s) : Sociologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

pearl.morey[at]gmail.com

Géolocaliser les personnes malades d’Alzheimer. Les promesses techniques comme analyseur social des tensions morales du travail de care en EHPAD

Thèse préparée sous la direction conjointe de Catherine Le Galès (Cermes 3) et Marc Bessin (Iris)

À partir du début des années 2000, des dispositifs techniques de géolocalisation destinés aux personnes dites « malades d’Alzheimer » ont fait leur entrée sur le marché français. Ils promettent de prévenir les disparitions et les risques sanitaires associés (chutes, accidents de la circulation, déshydratation, malnutrition, hypothermie) en permettant de savoir où se trouve une personne.

Empruntant à la sociologie de la vieillesse et du vieillissement et au domaine des Science and Technology Studies (STS), ma thèse s’intéresse aux dispositifs techniques de géolocalisation comme analyseur social des tensions morales du travail de care réalisé en Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD). L’une de ces tensions – faisant l’objet d’une construction discursive en termes de dilemme notamment par les professionnel.le.s de ces structures – concentre beaucoup d’attention : celle entre la « liberté d’aller et venir » des résident.e.s et la préservation de leur sécurité. Cette tension peut être résumée de la façon suivante : plus de liberté de circuler entraînerait nécessairement un défaut de sécurité dans l’accompagnement des personnes hébergées ; à l’inverse, une ligne de conduite fortement sécuritaire aurait pour conséquence l’atteinte au droit fondamental d’aller et venir librement des résident.e.s. Je me demande dans quelle mesure les dispositifs techniques de géolocalisation amènent à renouveler les questions morales et les pratiques relatives à cette tension en EHPAD ?

Pour répondre à cette question, j’analyse d’abord les promesses techniques des dispositifs de géolocalisation via l’étude des communications marketing et la réalisation d’entretiens avec les développeurs et les distributeurs. L’une de ces promesses revendique la conciliation de la tension liberté / sécurité : « La liberté en toute sécurité » clament les slogans publicitaires. Puis, je montre que les régulations étatiques, professionnelles et marchandes des dispositifs de géolocalisation font l’objet de nombreux débats qui n’ont pas abouti à un consensus stable dans le temps. Ensuite, je mets en œuvre une sociologie d’un double échec de l’usage de ces dispositifs en EHPAD : d’une part, car beaucoup d’établissements refusent leur utilisation ; et d’autre part, car certaines structures qui les ont achetés ont rapidement abandonné leur usage. J’explique cet échec non seulement par les problèmes techniques rencontrés mais aussi par les questions morales (anciennes et nouvelles) soulevées par ces dispositifs. Pour finir, alors que leur usage est compromis, j’analyse les arbitrages effectués par les professionnel.le.s en EHPAD pour appréhender la tension : le recours à des techniques plus coercitives, une présence humaine renouvelée et des stratégies pour « faire rentrer l’extérieur dans l’intérieur ».

  • Mots-clés : dispositifs techniques de géolocalisation, Alzheimer, care, EHPAD, tensions morales, promesses, régulations, non-usage, abandons d’usage, sociologie de la vieillesse et du vieillissement, STS.

 Allocation ou financement

  • 2014-2017 : Contrat doctoral de la Fondation Plan Alzheimer
  • 2017 : Lauréate de la bourse de la Fondation Médéric Alzheimer (10 000€)
  • 2018 : Renouvellement de la bourse doctorale de la fondation Médéric Alzheimer (10 000€)

Activités de recherche

  • 2013, Mémoire de Master 2 sous la direction de Marc Bessin (EHESS), "Des personnes âgées « animées ». Acteurs et enjeux de l’animation en Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD)"

Enseignement

  • 2018-2020, Vacation, « De l’activité́ physique au sport chez les séniors. Questionnement socioculturel sur la notion d’adaptation », Université́ Paris Sud, Bures-sur-Yvette, UFR STAPS, L3 parcours « Activité́ physique adaptée et santé » (APAS).
  • 2018-2019, Séminaire, « Du terrain à l’écriture de la thèse », École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.
    https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/2479//
  • 2015-2017Mission d’enseignement, Université Paris Diderot, Paris, UFR de Sciences Sociales, Licence de Sociologie
    - Grandes questions de sociologie (L1, 72h ETD, évaluations et corrections TD et CM)
    - Projet personnel et professionnel (L1, 36h ETD, évaluations et corrections TD)
    - Ethnologie du monde contemporain (L2, 24h ETD, évaluations et corrections TD)

Principales responsabilités

  • Depuis 2013 : Coordinatrice du Groupe « VieillissementS & Société », du Réseau des Jeunes Chercheurs Santé et Société
  • 2016-2018 : Membre du bureau du Réseau des jeunes chercheurs santé et société

Organisation d’évènements scientifiques

  • 7 mars 2018, Séminaire des doctorant.e.s, Organiser une manifestation scientifique, Iris, EHESS, Paris, organisé avec Audrey Marcillat
  • 5 févier 2018, Journée d’études, Vieillesses (im)mobiles. Analyses pluridisciplinaires des mobilités locales au grand âge, MSH-PN, organisée avec Célia Broussard. Financement Campus Condorcet (1250€)
  • 9 mai 2017, Visioconférence, Vivre en établissement d’hébergement au grand âge, sur quatre sites (MSH-PN, MSHE Ledoux, Université de Lorraine, Australian National University), organisée avec le REIACTIS Juniors (Aurélie Chopard-Dit-Jean)
  • 21 juin 2016, Colloque, Les émotions dans les relations de soin et de service, Université Paris Nanterre, organisé avec Diane Desprat et Maud Arnal. Financement MSH-PN, IDHES, Cermes 3 et Iris (1950€)
  • 11 mars 2016, Journée d’études pluridisciplinaire, Le non-humain : quel rôle dans le vieillir aujourd’hui ?, EHESS, organisée avec Lucie Dalibert et Céline Racin. Financement Cnav (2000€)
  • 13 décembre 2016, Séminaire des doctorants, Éthique et comités éthiques dans les recherches en sciences humaines et sociales de la santé, Cermes 3
  • 10 décembre 2014, Séminaire des doctorants, La communication orale et visuelle pendant la thèse, Cermes 3, organisé avec Cécile Delawarde et Benjamin Levy.
  • 12-13 novembre 2014, Colloque international et interdisciplinaire, Au cœur du vieillissement ? Regards croisés sur le corps, EHESS, co-organisé avec le RT7 de l’AFS (Aline Chamahian et Isabelle Mallon) et les coordinatrices.teurs du groupe « Vieillissement & Société » (Veronika Duprat-Kushtanina, Antoine Gérard, Céline Racin, Anne-Bérénice Simzac) Financement Cnav, Iris, Centre Mac Weber, Campus Condorcet (5800€)

Principales communications et présentations orales

  • 26-27 mars 2020 (Reporté), Géolocaliser les personnes âgées. Promesses et (dés)enchantements, colloque du collectif « Corps et prothèses », Universités de Lyon, Lyon.
  • 29 mars 2019, Peut-on se passer des concepts d’« institution totale » et d’« institution disciplinaire » pour penser l’EHPAD ? Analyse d’une controverse sociologique, Journée d’étude du groupe VieillissementS & Société, École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, Talence.
  • 5 décembre 2018, The case of Sainte-Périne Hospital. Sociological study of the genenis of tracking and tagging technologies as solutions to “runaways” in institutions for the elderly, Journées scientifiques et cliniques de la Fondation Plan Alzheimer, Centre IMAGINE, Paris.
  • 13 mars 2018, Géolocaliser les personnes âgées. Enquête sociologique sur les modes d’accompagnement et de surveillance des résident.e.s en EHPAD, Séminaire de l’axe « Diversifications des pratiques et des lieux du soin » du Cermes 3, Université Paris-Descartes, Paris
  • 5 février 2018, Les technologies de géolocalisation utilisées en EHPAD : des outils au service de la mobilité des résident.e.s ?, Journée d’études du groupe VieillissementS & Société, MSH-PN, Saint Denis
  • 12 décembre 2017, Géolocaliser les personnes âgées : les « ambivalences du care » technologique, Journée d’études du RT 19 et RT 29, École des Mines ParisTech, Paris
  • 30 novembre 2017, Ma thèse en 180 secondes. Géolocaliser les personnes âgées, Remise des prix de la Fondation Médéric Alzheimer, Siège de l’Agirc-Arrco, Paris
  • 3 juillet 2017, Géolocaliser les personnes âgées : « nouveaux » objets, « nouvelles » frontières, « nouveaux » pouvoirs ?, 7ème congrès de l’AFS, RT7, Université de Picardie Jules Vernes, Amiens
  • 23 juin 2017, Géolocaliser les personnes âgées. Surveillances et déplacements quotidiens en Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendante (EHPAD), Doctoriales de l’Iris, EHESS, Paris
  • 15 décembre 2016, Entre contrainte bienveillante et bienveillance contraignante : l’utilisation pénale et médico-sociale des bracelets électroniques mobiles, avec Barbara Bauduin, Colloque du groupe Traitements et Contraintes, MSH-PN, Saint-Denis
  • 12 mai 2016, Émotions et technologies de surveillance et de protection. Le cas de la « géolocalisation » des personnes âgées institutionnalisées, Séminaire des doctorants de l’Iris, EHESS, Paris
  • 26 avril 2016, Le dilemme « liberté / sécurité ». Étude des débats sur la liberté de circulation en EHPAD au prisme des pratiques dites de géolocalisation, Séminaire du Groupe Thématique Handicaps, MSSH, Saint-Denis
  • 11 avril 2014, L’animation pour les personnes âgées institutionnalisées au prisme du concept de déprise, avec Antoine Gérard, Colloque international et pluridisciplinaire, Université Toulouse II Le Mirail, Toulouse
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche