Membres | Chercheurs associé.e.s

Mathieu TRACHMAN

Trachman
Chargé de recherche
Discipline(s) : Sociologie
Institution(s) de rattachement : Institut National d'Etudes Démographiques

Coordonnées professionnelles

mathieu.trachman[at]ined.fr

Domaines de recherche

Les recherches de Mathieu Trachman s’inscrivent dans la sociologie du genre et de la sexualité. D’abord menées dans le cadre d’une enquête sur la pornographie en France, elles s’organisent actuellement autour de deux axes :

Une enquête sur la violence, menée dans le cadre du projet VIRAGE (Violences et rapports de genre), enquête quantitative sur les violences subies par les femmes et par les hommes en France. Cette enquête statistique de grande envergure porte un spectre large de formes (physiques, sexuelles, psychologiques) et d’espaces (couple, famille, travail, espace public) de la violence. Elle permettra d’analyser les contextes qui favorisent l’apparition des violences, les liens entre les différentes formes de violence, les trajectoires des victimes. Deux enjeux sont au centre de cette enquête : les différences entre les violences subies par les femmes et par les hommes ; la prise en compte des populations minoritaires et l’articulation entre violences sexistes, violences racistes et violences homophobes. Parallèlement à cette enquête quantitative, Mathieu Trachman mène une enquête qualitative sur les hommes auteurs de violences conjugales et leur prise en charge en France. Celle-ci a pour objectif d’interroger le traitement institutionnel des violences de genre, mais aussi d’aborder les violences conjugales du point de vue des hommes et des masculinités.

Un second axe vise à déterminer les enjeux d’une sociologie du désir. S’inscrivant dans une tradition d’analyse critique de l’hétérosexualité et des déviances sexuelles, cette recherche aborde le désir comme un rapport à soi, soumis à des régulations politiques, qui suppose des institutions, des savoirs, des normes ; et les désirs comme un ensemble de scénarios liés aux appartenances et aux trajectoires sociales des individus. Au-delà de la question de la répression des désirs, il s’agit d’analyser la production sociale d’une expérience spécifique, de scénarios majoritaires ou minoritaires, dont la signification est dépendante du contexte socio-historique. Ce travail théorique est mis à l’épreuve d’un terrain d’enquête : celui de l’homosexualité masculine, et en particulier du développement des subcultures sexuelles gaies.

Mots-clefs : Genre, sexualité, violence, désir, masculinité

 

Enseignement

  • « Sociologie du désir », Master « Genre, politique et sexualité », Ehess, M1 et M2

 

Responsabilités principales

  • Membre du conseil pédagogique du master « Genre, politique et sexualité », EHESS
  • Membre du comité de rédaction de Genre, sexualité et société
  • Membre du comité de rédaction de La vie des idées

 

Principales publications

  • 2014, « Circuits pervers et publics faibles. La construction politique du marché de la pornographie », in Philippe Steiner et Marie Trespeuch (dir.), Marchés contestés. Quand le marché rencontre la morale, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2014, pp. 151-184
  • 2014, (Avec Laure Bereni), Le genre, théories et controverses, PUF, 2014
  • 2014, (Avec Rostom Mesli), "Parias sexuels", Genre, sexualité et société, n° 11, 2014 [en ligne]
  • 2014, Antoine Mazières, Mathieu Trachman, Jean-Philippe Cointet, Baptiste Coulmont et Christophe Prieur, « Deep tags : toward a quantitative analysis of online pornography », Porn Studies, 1 :1-2, 2014, pp. 80-95.
  • 2013, Le travail pornographique. Enquête sur la production de fantasmes, La Découverte, collection « Genre et sexualité », 2013
  • 2013, "Une 'planque pour mater des culs' ? Sexualisation et désexualisation dans une enquête sur la pornographie", Terrains et travaux, n° 23, 2013
  • 2013, (Avec Eric Fassin), « Voiler les beurettes pour les dévoiler. Les doubles jeux d’un fantasme pornographique blanc », Modern & Contemporary France, vol. 21, n° 2, 2013
  • 2013, « Hiérarchie des salaires et plaisir au travail dans la pornographie française », Ethnologie française, n ° 43, 2013
  • 2010, « Le métier de pornographe : rhétorique, contrôle et savoir d’un groupe professionnel discrédité », Sociologie du travail, vol. 53, n°4, 2011, 1er prix du jeune auteur 2010
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche