Membres | Jeunes docteurs

Iris, Maria SECHTER

Iris Sechter Funk
Sociologue

Coordonnées professionnelles

funk.iris14[at]gmail.com

Le traitement social des mères célibataires par des associations en Tunisie et au Maroc : mobilisation, compassion et défense de l'ordre moral

Thèse préparée à l'EHESS sous la direction de Blandine Destremau, soutenue le 4 octobre 2019

En Tunisie et au Maroc, les tournants sociopolitiques, depuis 2011, confèrent une nouvelle force au mouvement associatif. Ils contribuent en effet à faire émerger et rendre visibles des questions sociales, autrefois passées sous-silence. Ainsi, les « mères célibataires » deviennent, par la mobilisation associative, non seulement une catégorie d’intervention mais également un problème public. Or, l’État, en refusant de s’investir directement « pour ne pas encourager des conduites déviantes », délègue à ce secteur la contention du problème moral des femmes pauvres ayant des enfants illégitimes. Le traitement social des mères non mariées, conduit par ces associations avec leur interface internationale, prend alors la forme de care fondé sur le maternalisme et la normativité. De surcroît, ces organisations s’engagent dans la “réinsertion” des femmes qui, sans soutien familial, sont en marge de la protection sociale et juridique. En utilisant une sémantique compassionnelle sur la vulnérabilité et le besoin, elles veulent gagner l’opinion publique afin de produire des droits et des politiques publiques, montrant ainsi l’intentionnalité politique du care. Toutefois, ces actions reproduisent et creusent des inégalités le long des lignes de genre, de classe et de statut.

Grâce à une ethnographie de longue durée auprès d’organisations de protection de l’enfance et d’associations de soutien aux mères célibataires, ainsi que par une approche sociohistorique, cette thèse permet de suivre l’évolution du droit de la famille et des processus qui participent à la transformation des rapports sociaux entre les sexes dans ces sociétés du Maghreb. La comparaison entre les deux pays montrera les similitudes, les différences et les injonctions aussi bien morales que politiques propres à chacun en ce qui concerne le traitement social des femmes et des enfants en dehors du cadre du mariage.

Mots-clés : maternité-s, enfants hors mariage, marginalité féminine, moralité-s, droits, action publique, associations.

Composition du Jury

  • Sarah Ben Nefissa,  Directrice de recherche, IRD, Développement et Sociétés (UMR 201), IEDES (rapportrice)
  • Eric Gobe,  Directeur de recherche, CNRS, IREMAM (rapporteur)
  • Blandine Destremau, Directrice de recherche, CNRS, Iris/EHESS (directrice)
  • Roland Pfefferkorn, Professeur émérite de sociologie, Université de Strasbourg, Laboratoire Dynamiques Européennes (UMR 7367).
  • Béatrice Lecestre-Rollier, Maîtresse de Conférences en Anthropologie, HDR, Université Paris Descartes.
  • Anne Le Bris, PRCE/PRAG, Docteure en sociologie, Université Renne 2.

***

“The social treatment of single mothers by associations in Tunisia and Morocco : mobilization, compassion and defense of moral order”

In Tunisia and Morocco, the social and political turning points since 2011 have given new strength to the associative movement, highlighting social issues that were previously passed over in silence. Thus, "unmarried mothers" become, through associative mobilization, not only an intervention category but also a public problem. However, the State, by refusing to become directly involved to "not encourage deviant behaviors," it by default delegate to these associations the containment of the moral problem of poor women with illegitimate children. The social treatment of non-married mothers, done by these associations with their international connections, take the form of care programs based on maternalism and normativity. In addition, these organizations engage to "reintegrate" women who, without family support, are marginalized from social and legal protection. Using compassionate semantics on vulnerability and need, they aim to win public support in order to create rights and public policies, showing the political intentionality of care. However, these actions reproduce and deepen inequalities along gender, class and status lines.

Through a long-term ethnography with child protection organizations and single mothers' support associations, using a socio-historical approach, this thesis tracks the evolution of family law and the processes involved in the transformation of social relations between the sexes in these Maghreb societies. The comparison between the two countries will show the similarities, the differences and the moral as well as the political injunctions of each one with regard to the social treatment of women and children outside marriage.

 

Domaines de recherche

  • Sexualité, moralité(s) et droits des femmes au Maghreb ; associations, ONG et politiques publiques ; violences à l’égard des femmes et formes sociales de résilience.

Activités de recherches antérieures

  • « La mère célibataire en Tunisie : le pouvoir de la symbolique dans la pratique sociale. Essai d’anthropologie », Master en Ethnologie – Université Montpellier 3

Enseignements

2019

  • Cours Genre et Humanitaire – DU Action Humanitaire
    UMR Umdpc  à la Faculté de Médicine de l’Université de Bourgogne, Dijon.  
  • Chargée de travaux dirigés : Introduction à l’Anthropologie et à l’Ethnologie
    Chargée de travaux dirigés : Initiation aux outils et méthodes de recherche en Sciences sociales
    Institut Régional du Travail Social (IRTS) à Neuilly sur Marne et Montrouge, Université Paris 13.

Responsabilités antérieures

  • 2013-2015, Intervention humanitaire auprès des personnes migrantes au Maroc avec le Comité d’Entraide Internationale (CEI), Maroc.
  • 2012-2013, Coordinatrice du programme « Soutien aux Universités Protestantes d’Afrique Centrale » - Service de Relations Internationales – DEFAP (Département Protestant de Mission) 102 boulevard Arago, 75014 Paris
  • 2003-2009, Coopérante en Tunisie avec  l’Association de Coopération en Tunisie (ACT), Association d’aide au développement et à l’éducation en partenariat avec des associations locales et le ministère des Affaires Sociales et le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance : Coordinatrice d’un guide en arabe pour l’assistante maternelle « Dalil al-hadanna », participation au projet « Amélioration de la prise en charge affective de l’enfant en institution » en collaboration avec I’Institut National de Protection de l’Enfance (INPE) et les associations d’accueil d’enfants nés hors mariage et de mères isolées.

Principales communications

  •  2018, « La filiation des enfants nés hors mariage en Tunisie et au Maroc : avancés, discriminations et contournement de la norme » dans le Séminaire Familles, sociétés et États dans les pays arabes, la Turquie et l’Iran contemporains, dirigé par Blandine Destremau, François Ireton et Françoise de Bel Air, 12 décembre 2018, Paris, IISMM, EHESS, Paris.
  • 2015,  « Reforming identities and allegiances » dans Colloquium When Women Speak, Melbourne, 24-26 September 2015, Wycliffe National Centre, Australia.  - Workshop “Marginalised Women” Ridley Theological College, Melbourne.
  • 2015, Participation  à la table ronde sur  « États Généraux de la recherche et la formation sur le genre au Maroc » 16-17 avril 2015,  Fac des Lettres et  sciences sociales, Aïn Chock, organisé avec IRD/IEDES, Casablanca, Maroc.
  • 2014, Participation à la table ronde sur le « Rapport alternatif sur la mise en œuvre de la Convention Internationale des droits de l’enfant au Maroc », 8 juillet 2014, Organisé par l’Unicef, Rabat, Maroc.
  • 2012, « État psychosocial des mères célibataires, protection de l’enfant né hors mariage », Rencontre des associations de protection de l’enfance, 14-15 mars 2012, Sfax, Tunisie.
  • 2012, Atelier « Discrimination et violence à l’égard des femmes dans les universités au Maroc », Colloque international « L’égalité de genre dans les réformes et révolutions de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (ANMO). École pluridisciplinaire d’été sur les rapports sociaux de sexe » - Université Mohammed V Agdal-Rabat, 2 - 6 juillet 2012, Maroc.
  • 2012,  « Comment la maternité célibataire est construite en problème public en Tunisie et au Maroc", séminaire doctoral IEDES – UMR 201 (module Genre et développement), 19 déc. 2012– IEDES, Paris.
  • 2011, « Quel travail social et quel empowerment pour les mères et les enfants sans soutien familial en Tunisie? », Troisième École Internationale de Travail social : Travail social, développement humain, capacitation et empowermentdes compétences, 16-21 mai 2à11, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, Maroc.

Publications

  • 2018, “(Re)forming Identities and Allegiances”, in Dale, M., Hine, C., Walker, C., When Women Speak, Oxford, Regnum, p. 96-106.
  • 2015, “La maternité célibataire au Maroc, entre normes et pratiques”, dans Dupret, B., Rhani, Z. (éd.), Le Maroc au présent, d’une époque à l’autre, une société en mutation,  Casablanca, Centre Jacques Berque, Fondation du Roi Abdul-Aziz, p. 355-364.
  • 2011, « Quel travail social et quel empowerment pour les mères et les enfants sans soutien familial en Tunisie? », Faculté des Lettres et sciences humaines – Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès, [en ligne]  Spring Institute, 2011.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche