Membres | Jeunes docteurs

Claire TOMASELLA

Tomasella
Historienne

Coordonnées professionnelles

clairetomasella[at]gmail.com

Entre les mondes.

Socio-histoire des modes de participation des réalisateurs d’origine étrangère à l’espace cinématographique (France et Allemagne, 1980-2020)

Thèse préparée sous la direction de Gérard Noiriel, EHESS/Centre Marc Bloch, soutenue le 7 juillet 2022

À travers l’examen des modes de participation des réalisateurs d’origine étrangère à la sphère cinématographique en France et en Allemagne, des années 1980 aux années 2020, cette thèse engage une réflexion sur « l’inscription d’une liberté propre à l’intérieur de séries de déterminations qui, à la fois, la rendent possible et la bornent » (Chartier, Noiriel, 1994).

La première partie de la thèse examine la manière dont le cinéma des réalisateurs d’origine étrangère est catégorisé et la manière dont ces catégories se transforment, afin de dévoiler les espaces de possibles et de contraintes qui se sont présentés à mes enquêtés. À cet effet, j’analyse, d’une part, le soutien de la France et l’Allemagne à la production d’un « cinéma monde » dans le cadre de dispositifs de promotion de la diversité culturelle, qui permettent à des metteurs en scène étrangers de réaliser des films d’auteur valorisés au sein du pôle artistique de l’espace cinématographique international (Chapitre 1). J’étudie, d’autre part, les étiquettes à caractère ethnique ayant cours dans la sphère cinématographique française et allemande, ainsi que les évolutions différenciées dans les deux pays de ces catégories renvoyant à un « cinéma de l’immigration » (Chapitre 2). Bien que se déployant à des échelons distincts de la hiérarchie cinématographique, ces catégories et mécanismes institutionnels, par lesquels les réalisateurs sont considérés au prisme de leurs origines nationales ou migratoires, les placent « entre les mondes », c’est-à-dire à la frontière des espaces socio-politique et culturel. Cette position rend ambivalents dans le temps les effets de ces catégories sur les parcours et les œuvres, entre opportunités de carrière et assignation à une identité extra-artistique. En outre, les frontières ethniques et nationales dans le monde du cinéma présentent des différences de démarcation en France et en Allemagne, qui s’éclairent à l’aune des structurations des industries cinématographiques propres à ces deux pays, ainsi qu’à l’aune du rapport que chacun d’entre eux entretient vis-à-vis de ses « étrangers ». 

Dans une seconde partie, j’analyse les étapes dans les trajectoires sociales et professionnelles des cinéastes, afin d’appréhender la pluralité des univers sociaux et culturels que ces derniers ont traversés. L’étude des premières socialisations permet de distinguer deux profils de réalisateurs, qui n’ont pas disposé des mêmes ressources culturelles durant l’enfance et ne se sont pas confrontés au même faisceau de frontières lors de leur « conversion » au cinéma (Chapitre 3). Ces réalisateurs investissent l’espace cinématographique à des endroits distincts où ils forgent leurs modèles et contre-modèles et les significations dont ils dotent leur pratique (Chapitre 4). Dans un contexte de valorisation réversible des différences culturelles et d’emprise grandissante du champ économique sur celui du cinéma, la « survie » professionnelle est conditionnée par la capacité à s’ajuster à des opportunités de carrières déterminées à la fois par les propriétés sociales des cinéastes et les états successifs des cadres dans lesquels se déploient leurs parcours. L’analyse sur le temps long de plusieurs trajectoires de cinéastes d’origine étrangère permet de mettre au jour les dynamiques propres de leurs parcours professionnels, les différenciations de leurs modes de consécration et celles des formes des luttes symboliques qu’ils engagent (Chapitre 5). Les catégories de « cinéma monde » et celles renvoyant à un « cinéma de l’immigration » correspondent peut-être moins à des profils de cinéastes qu’à des étapes de trajectoires professionnelles, à l’acquisition de dispositions et à l’accumulation de capitaux, qui facilitent la mobilité « entre les mondes », c’est-à-dire le déplacement dans les espaces social et cinématographique.

Cette enquête comparative et socio-historique s’appuie sur un travail prosopographique réalisé à partir d’entretiens semi-directifs, de sources documentaires et du recueil de données biographiques, sur l’étude de mécanismes institutionnels, ainsi que de la critique cinématographique.

  • Mots-clés : cinéma, immigration, diversité, cinéma monde, frontière, mobilité sociale, biographie.

Composition du jury

  • M. Gérard Noiriel (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Stéphane Beaud, Sciences Po Lille
  • Mme Laure de Verdalle, CNRS
  • M. Julien Duval, CNRS
  • M. Tristan Mattelart, Université Paris Panthéon Assas
  • Mme Aurélie Pinto, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
  • Mme Nikola Tietze, Hamburger Stiftung zur Förderung von Wissenschaft und Kultur

 

 

Parcours de recherche financé et mobilités internationales

  • À partir de septembre 2022 : ATER en sciences de l’information et de la communication à l’École de journalisme et de communication d’Aix-Marseille (EJCAM), Aix-Marseille Université
  • 2020-2021 : ATER en sciences de l’information et de la communication à l’université de Rennes 1
  • 2020 : Bourse de fin de thèse du Centre Marc Bloch, Berlin
  • 2019-2020 : Bourse de recherche de la ZEIT-Stiftung Ebelin und Gerd Bucerius, programme international « Trajectories of Change »
  • 2018 : Bourse de recherche du Centre Marc Bloch
  • 2017-2018 : Bourse de recherche de la Chambre des députés de Berlin
  • 2016-2017 : Bourse de recherche de l’Office allemand des échanges universitaires (DAAD)
  • 2016 : Bourse de recherche du CIERA

Activités scientifiques

  • 2021 : Co-organisatrice et modératrice de la discussion filmée « Expériences et écritures de transfuges de classe féministes » réunissant l’écrivaine Annie Ernaux et la sociologue Rose-Marie Lagrave (26 mai)
  • 2021 : Co-organisatrice du colloque junior CIERA « Les rapports de pouvoir en littérature. Manifestations et mises en scène de la domination, de la stigmatisation et de la résistance dans l’espace littéraire », en ligne (6-7 mai)
  • 2018 : Co-organisatrice de la journée d’étude « Au-delà des frontières disciplinaires : Pratiques des sciences sociales historiques en France et en Allemagne », Centre Marc Bloch
  • 2018 : Co-organisatrice du pôle « Mutation et crise de l’ordre social », Centre Marc Bloch
  • 2017-2018 : Co-organisatrice du Séminaire doctoral du Centre Marc Bloch
  • 2016-2017 : Co-organisatrice de l’Atelier de formation doctorale du Centre Marc Bloch

Principales publications

Co-direction d’un numéro de revue

Articles de revue à comité de lecture

  • 2022 : « Les rapports de pouvoir en littérature. Introduction. », Trajectoires, n°15, avec Claire Mélot et Sarah Hechler, en ligne.
  • 2021 : « Between life and legend. (Re)Thinking Power with Raoul Peck and James Baldwin », Journal of World Literature, vol. 6, n°3, Special Issue on World Literature and World Cinema, 347-364.
  • 2020 : « Un cinéma sous étiquettes. Enjeux de la catégorisation des films de réalisateurs immigrés et enfants d’immigrés en France et en Allemagne (1980-2018) », Trajectoires n°13, en ligne.

Recensions

  • « Compte-rendu de Benoît Coquard, Ceux qui restent. Faire sa vie dans les campagnes en déclin, La Découverte, 2019 », Sociologie du travail, vol. 62, n°4, 2020.
  • « Compte-rendu de Romain Lecler, Une contre-mondialisation audiovisuelle. Ou comment la France exporte la diversité culturelle, Sorbonne Université Presses, 2019 », Lectures, en ligne, 2019. En ligne.
  • « Compte-rendu de Kaoutar Harchi, Je n’ai qu’une langue et ce n’est pas la mienne. Des écrivains à l’épreuve, Fayard, 2016 », Nonfiction.fr, en ligne, 2017.
  • « Compte-rendu de Sylvie Durmelat and Swamy Vinay, Les Écrans de l’immigration. L’immigration maghrébine dans le cinéma français, Presses universitaires de Vincennes, 2016 », Migrance, n°45-46, 2016.
  • « Compte-rendu d’Angéline Escafré-Dublet (2014), Immigration et politiques culturelles, La Documentation française, 2014 », Migrance, n°43, 2014.
  • « Compte-rendu de Laurence Jourdan, Asiatiques de France (documentaire), 2013, Migrance n°42, 2013.
  • « Compte-rendu de la journée d’études Archives orales. Mémoires des Algériens du Souf à Nanterre, 19 juin 2013 », Migrance n°41, 2013.

Article de revue sans comité de lecture

  • 2014 : « Exposition : Les enfants de l’immigration », Revue Africultures n° 97, 115-117.

Autres publications

  • « La diversité : un concept piège dans le monde du cinéma. Entretien avec Yasmina Zian », La Mauvaise herbe, n°5, 2018.
  • « Double vague : mettre en lumière 10 ans de cinéma », Afriscope, en ligne, 2017.
  • « Les ressources cinématographiques en Allemagne, Blog Germano-Fil, en ligne, 2016.
  • « Devenir réalisateur : étude de la trajectoire sociale et des représentations filmiques du cinéaste d’origine tunisienne Abdellatif Kechiche », Africultures.com, en ligne, 2016.
  • « Hexagone de Malik Chibane », Journal officiel des banlieues n°4, 2013.
  • « Le langage des cités ou la construction d’une contre-culture », Journal officiel des banlieues n°3, 2013.
  • « L’agence IM’média et Rock Against Police (RAP) », Journal officiel des banlieues n°2, 2012.
  • « Convergence 84 pour l’égalité, la seconde Marche des Beurs », Journal officiel des banlieues n°1, 2012.

Principales communications

  • (avec Claire Mélot et Sarah Carlotta Hechler), « Introduction générale » à la journée d’étude « Les rapports de pouvoir en littérature », en ligne, 6 mai 2021.
  • « Accueillir les “étrangers” dans les mondes du cinéma français et allemand : à quel prix ? », Atelier Accueil, hospitalité, espaces politiques, Centre Marc Bloch, Berlin, 25 octobre 2019.
  • « Les métamorphoses d’une hégémonie culturelle. La promotion de la diversité culturelle dans les champs cinématographiques français et allemand », Congrès de la Société suisse de sociologie, Neuchâtel, 12 septembre 2019.
  • « Un cinéma sous étiquettes. Enjeux de la catégorisation des films de réalisateurs immigrés et enfants d’immigrés en France et en Allemagne (1980-2019) », Congrès de l’Association française de sociologie, Aix-en-Provence, 29 août 2019.
  • « Towards the Creation of a “World Cinema”: The Promotion of Cultural Diversity in the French and German Cinematographic Field », Colloquium Sociology and World Literature, Institute for World Literature, Université Harvard, Cambridge, 18 juillet 2019.
  • « Resisting or Reinstating Cultural Hegemony from Europe? A Critical Reading of Cultural Diversity in French and German Cinema in the Early 21st Century », Trajectories of Change, ZEIT-Stiftung, Berlin, 10 mai 2019.
  • « La fabrique de la “diversité” : catégorisation du cinéma des réalisateurs d’origine étrangère en France et en Allemagne (1980-2018) », Séminaire du pôle État, normes et conflits politiques, Centre Marc Bloch, Berlin, 14 février 2019.
  • (avec Antonin Dubois) « Pour une socio-histoire comparée », Colloque Héritages et actualités de la socio-histoire - Colloque international autour des travaux de Gérard Noiriel, EHESS, Paris, 15 juin 2018.
  • « Cinéma et immigration », Séminaire Culture et éducations populaires dirigé par Gérard Noiriel, EHESS, Paris, 15 février 2016

Activités d’enseignement

2021-2022 : ATER en sciences de l’information et de la communication à l’université de Rennes 1 (IUT de Rennes, département GEA)

  • TD « Méthodologie de l’entretien en sociologie »
  • TD « Analyse des médias »
  • TD « Méthodologie de la recherche documentaire »
  • TD d’expression et communication

2020-2021 : Chargée d’enseignement à Sciences Po Paris

  • Atelier « Étude critique des rapports de pouvoir dans l’espace littéraire. Lecture de textes sociologiques et littéraires » - niveau bachelor, semestres d’été 2020 et 2021

2019 : Chargée d’enseignement à l’université Humboldt de Berlin

  • (avec Mahaut Ritz) Séminaire « Introduction à la socio-histoire : le cas de la “précarité” » - niveau master, Institut des sciences sociales, semestre d’été 2019, 20h, en français et allemand

2019 : Chargée d’enseignement à l’université d’Évry-Val-d’Essonne

  • TD « Méthodologie de l’entretien en sociologie » - niveau licence, département de sociologie, semestre d’été 2019


 

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche