Membres | Doctorant.e.s

Karolina KANIA

Karolina Kania
Doctorante
Discipline(s) : Anthropologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

kania.kar[at]gmail.com

Développement touristique et conflits locaux en Nouvelle-Calédonie : jeux de pouvoirs et enjeux sociopolitiques (regards croisés sur l’Île des Pins et Bourail)

Thèse d'anthropologie préparée sous la direction de Michel Naepels, EHESS

(English version below)

L'essor du tourisme en Nouvelle-Calédonie révèle des enjeux sociaux nombreux, complexes et souvent conflictuels, tant sur la propriété foncière et les rapports interethniques postcoloniaux, que sur les relations « coutumières » entre les habitants kanak de la province Sud. Cette recherche, qui aboutira à la rédaction d'une thèse de doctorat, se veut être une étude qualitative des enjeux sociaux et politiques du développement du tourisme à l’Île des Pins et à Bourail en province Sud de la Nouvelle-Calédonie. L’Île des Pins est une des premières « destinations touristiques » néo-calédoniennes, tandis que le second lieu, Bourail, avec son domaine provincial de Déva, vise le développement d’un tourisme durable et constitue le plus grand projet hôtelier jamais réalisé en brousse. Face au développement de l’industrie touristique en Nouvelle-Calédonie, la question de la mise en tourisme de l’espace devient prépondérante. L’essor du tourisme sur les îles de l’archipel néo-calédonien est marqué par les controverses concernant les terres sur lesquelles les projets touristiques ont été, et sont toujours menés. En outre, des acteurs multiples sont mobilisés autour de ces projets au niveau local et régional : les représentants politiques provinciaux, les municipalités, les chefs administratifs, les investisseurs, les gérants des hôtels, les propriétaires terriens, les membres des communautés locales. Or, les relations réciproques entre ces parties prenantes deviennent cruciales pour la réussite de ces investissements. Dans quelle mesure le tourisme entre-t-il en jeu dans les rapports sociaux à l’Île des Pins et à Bourail ? L’objet de cette recherche consiste donc à analyser les enjeux contemporains du tourisme en province Sud de la Nouvelle-Calédonie qui prennent tout leur sens dans un contexte politique très particulier. Cette étude ethnographique des rapports de pouvoir analysés à travers la thématique du tourisme permettra de saisir l’état des rapports sociaux et politiques qui se nouent entre ces différents acteurs impliqués dans le développement de l’industrie touristique.

Le but de cette recherche ethnographique est double. D'un côté, il s’agit de combler le manque de recherches approfondies en sciences sociales sur le développement du tourisme en Nouvelle-Calédonie. Comme c’est l'une des plus importantes sources de revenus pour les communautés locales et un moteur de développement significatif, il serait intéressant d’examiner de plus près les enjeux sociopolitiques que l’essor de cette industrie soulève. De l'autre côté, le but de ma recherche sera de contribuer à la réflexion en ethnologie et anthropologie sociale sur des thèmes liés au contexte politique et socio-culturel dans lequel les enjeux soulevés par l’essor de l’industrie touristique peuvent être appréhendés.

  • Mots-clés : tourisme, politique, développement,  études coloniales

The tourism development in New Caledonia reveals many social issues, complex and often conflictual, both on landed property and postcolonial interethnic relations, as the "customary" relations between the Kanak people of the Southern Province. This research aims to be a qualitative study of social and political issues of tourism development on the Isle of Pines and in Bourail in the Southern Province of New Caledonia. The development of tourism on the islands of New Caledonia is marked by controversies over land on which tourism projects have been and are still conducted. In addition, multiple actors are mobilized around these projects at local and regional level. The interrelationships between these stakeholders become crucial for the success of these investments. The purpose of this research is therefore to analyze the contemporary issues of tourism in the Southern Province of New Caledonia that make sense in a very specific political context. This ethnographic study of relations of power analyzed through thematic of tourism will capture the state of social and political relations that are held between the various stakeholders involved in the development of the tourism industry.

 

Allocation ou financement

  • 2015-2018 : Contrat doctoral de l’EHESS

Activités de recherches

Mémoire antérieur

  • 2015 : Tourisme, culture et politique sur l'Île des Pins (Nouvelle-Calédonie) : les terres coutumières sont-elles l'objet d'influences réciproques ? : mémoire sous la direction d’Anne Doquet pour l’obtention du Master en Ethnologie et anthropologie sociale, EHESS.

Principale communication

  • 2015 : The Anthropology of Tourism – heritage and perspectives, exposé : « Custom (la coutume) and tourism: mutual relationships on the Isle of Pines in New Caledonia », Université Jagellonne de Cracovie, Pologne, 1-2 juin 2015.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris