Membres | Post-doctorant.e.s

Fernanda CRUZ RIFIOTIS

Silhouette
Post-doctorante
Discipline(s) : Anthropologie

Coordonnées professionnelles

fernandaguic[at]yahoo.com.br

Domaines de recherche

Actuellement, Fernanda Cruz Rifiotis développe, avec le financement de la CAPES, une étude comparative France-Brésil sur les modes de subjectivation et devenir dans le processus de désinstitutionnalisation des jeunes sortant du dispositif de protection de l’enfance. La proposition comparative est le résultat de sa thèse de doctorat "Jeunes en devenir : l’invention de nouvelles possibilités de vie au-delà de l’institutionnalisation", soutenue en mars 2014 dans Le Programme d’Études Supérieures en Anthropologie Sociale à l’Université Fédérale de Santa Catarina (UFSC), avec le financement du CNPq. En ce qui concerne l’expérience française, prends comme point de départ la recherche exploratoire réalisée pendant leur stage doctoral (2011/2012). Bien que les expériences de protection de l’enfance et de l’adolescence brésiliennes et françaises semblent lointaines, ils partagent certaines préoccupations similaires, notamment en matière de devenir des jeunes qui ont connu de longues périodes d’institutionnalisation. Qui sont ces jeunes? Qu’est-ce qui leur est arrivé après le placement? L’avenir de ces jeunes semble éveiller l’attention de tout le monde, en particulier ceux qui participent à la création et la mise en œuvre des politiques publiques visant à protéger. Ces questions (ou plus exactement les réponses pour eux) aident à évaluer et à repenser les politiques de protection et le travail avec les jeunes. Toutefois, ce projet de recherche vise à produire une inversion dans l’ordre temporel de ces questions, alors ne pense pas que ces jeunes sont devenus comme produit des politiques de protection et de l’institutionnalisation lui-même, mais qu'ils peuvent devenir comme sujets.

Dans le cas de l’expérience française, où il existe une législation spécifique pour les jeunes qui quittent les services d’accueil, le Contrat Jeune Majeur, la désinstitutionnalisation est marquée parle passage de la protection (et même une extension possible de celle-ci) à une logique contractuelle, sous laquelle les sujets sontresponsables de leur propre processus d’insertion. Au Brésil, un pays où il n’existe pas de législation spécifique pour les jeunes sortant du dispositif de protection de l’enfance,avec la venue de l’âge (18 ans), officiellement est la fin du cycle de garanties des droits et de protection. En grandes lignes, dans une perspective comparative, il est important à comprendre la façon dont les sujets sont construits dans cette "relation agonistique" entre la protection et de la contractualisation. Il s'agit d'analyser comme un passage du don au contrat, sous un discoursofficiel concentré à la fois sur l’autonomie, la vulnérabilité et le plan de la vie qui a guidé les politiques d’aide et pratiques institutionnelles dans les deux pays.

D’une manière générale, les principaux domaines d'expertise de Fernanda Cruz Rifiotis sont l'anthropologie urbaine et l'anthropologie du contemporain et les sujets de recherche sont les modes de subjectivation, l'État et les politiques publiques, et l'enfance et la jeunesse, famille, parentalité et maternité.

Mots-clés : modes de subjectivation, désinstitutionnalisation, jeunes, devenir, protection, contrat jeune majeur, contractualisation.

 

Enseignement

  • 2007-2010, Associação Educacional Luterana Bom Jesus (IELUSC) Brésil. Professeur dans les cours de Jornalism et de Publicité. Disciplines : Recherche en Communication Sociale; Théorie de la Communication; Production de texte Monographique; La théorie et la Méthode de la Recherche.

 

Responsabilités principales

  • Depuis 2010, Universidade Federal de Santa Catarina (UFSC) Brésil. Chercheur dans le Centre d'Anthropologie du Contemporain (Transes)
  • Depuis 2011, Universidade Federal de Santa Catarina (UFSC) Brésil. Chercheur à l’Instituto Nacional de Ciência e Tecnologia Brasil Plural (INCT/CNPq).
  • 2007-2010, Associação Educacional Luterana Bom Jesus (IELUSC) Brésil. Chercheur au Nucleo de Estudos em Comunicação (NECOM).
  • 2005-2011, Universidade do Vale do Rio dos Sinos (Unisinos) Brésil. Chercheur dans le groupe de recherche Processocom - Processos comunicacionais: epistemologia, midiatização, mediações e recepção.

 

Responsabilités éditoriales

  • Depuis 2015, Membre du comité éditorial de la Revue Rastros de l'Associação Educacional Luterana Bom Jesus/IELUSC
  • 2008-2010, Edicteur résponsable de la Revue Rastros de l'Associação Educacional Luterana Bom Jesus/IELUSC
  • 2001-2003, Soutien aux activités édictoriales de la Revue Fronteiras - Estudos Midiáticos de l'Universidade do Vale do Rio dos Sinos (Unisinos). Activité avec bourse d'études

 

Principales publications

Articles publiés dans les revues scientifiques

  • CRUZ, F. G. Midiatizando saberes e poderes em uma trama híbrida de desigualdade e exclusão. Razón y Palabra. , v.65, s.p., 2009.
  • CRUZ, F. G. Particularidades da Socialização Midiatizada Televisiva na Recepção de Adolescentes de Instituições de Acolhimento. Revista Fronteiras, v.IX, p.178 - 187, 2007.  

Contributions à des ouvrages collectives

  • MAXIMO, M. E., Rifiotis, Theóphilos, SEGATA, J., CRUZ, F. G. A etnografia como método: vigilância semântica e metodológica nas pesquisas no ciberespaço In: Epistemologia, Investigação e Formação Científica em Comunicação. Rio do Sul, UNIDAVI, 2012, p. 293-319.
  • CRUZ, F. G. Inspiração etnográfica: estratégias para seguir os rastros da rede de proteção à criança e ao adolescente em Florianópolis In: Theatrum Ethnographicum: Campo, Experiência, Agência. Florianópolis : Editora da UFSC, 2012, p. 79-103.
  • RIFIOTIS, T., SEGATA, J., MAXIMO, M. E., CRUZ, F. G. Redes Sociotécnicas: hibridismos e multiplicidade de agências na pesquisa da cibercultura In: Comunicação, Educação e Cidadania: saberes e vivências em teorias e pesquisa na América Latina.1 ed.João Pessoa/ Natal : Editora da UFPB/ Editora da UFRN, 2011, p. 215240.
  • CRUZ, F. G., MAXIMO, M. E., Rifiotis, Theóphilos Diálogos de frontera: volviendo a pensar en las redes socio-técnicas a partir de experiências etnográficas en lan houses In: La investigación de la comunicación en América Latina. Quito : Fondo Editorial FACSO-UCE, 2010, p. 169-195.
  • RIFIOTIS, T., MAXIMO, M. E., CRUZ, F. G. Diálogos Metodológicos entre Antropología y Comunicación en la investigación de las formas de apropiación de centros publico se acceso a la Internet In: Metodologías Transformadoras: tejendo la red en Comunicación, Educación, Ciudadanía e Integracíon en América Latina. Caracas, Red AMLAT; Universidad Nacional Experimental Simón Rodrigues; CEPAP, 2009, p. 147-175.
  • CRUZ, F. G. Lúdico e saber científico: o lugar da cultura adolescente na construção de alternativas metodológicas In: Perspectivas metodológicas em comunicação: desafios na prática investigativa. João Pessoa : Editora Universitária da UFPB, 2008, p. 257-278.   

Direction d'ouvrage

  • GROISMAN, A., OLIVEIRA, B. F., CRUZ, F. G., NOERNBERG, P., GERBER, R. M. Theatrum Ethnographicum: Campo, Experiência, Agência. Florianópolis: Editora da UFSC, 2012, p.196.  

Articles publiés dans les actes de conférences scientifiques.

  • CRUZ, F. G.  Da maternidade como modo de invenção de novas possibilidades de vida: análise de experiências de jovens “egressas” de serviços de acolhimento institucional. In: ANAIS 29a Reunião Brasileira de Antropologia, 2014, Natal-RN (Brésil).
  • CRUZ, F. G. Para além da institucionalização: desvendando a articulação entre táticas e redes sociais na experiência de adolescentes egressos de abrigos In: ANAIS 27ª. Reunião Brasileira de Antropologia, 2010, Belém-PA (Brésil).
  • CRUZ, F. G. Socialização Midiatizada Televisiva na Recepção de Adolescentes de Instituições de Acolhimento In: ANAIS XXX Congresso Brasileiro de Ciências da Comunicação, 2007, Santos-SP (Brésil).
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris