Membres | Doctorant.e.s

Leila DRIF

Silhouette
Doctorante
Discipline(s) : Anthropologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

leiladrif[at]gmail.com

La protection des réfugiés comme acte de dépossession : perspectives anthropologiques sur un espace-refuge syrien à Beyrouth

Thèse d'anthropologie préparée sous la direction de Blandine Destremau et Michel Agier, EHESS

Comment expliquer que le droit de protection des réfugiés passe nécessairement par une dépossession de leurs droits politiques– de citoyenneté–, économiques –de travail–, humains– de mobilité ? A quelle(s) réalité(s) renvoie, du reste, ce droit à la protection dans un pays comme le Liban, qui n’a pas ratifié la Convention de Genève sur le statut des réfugiés ? Et que signifie socialement cette protection, dans un contexte où sa mise en œuvre repose principalement sur la société civile, via le système légal de la kafâla (sponsorship) ? Ainsi tributaire de l’hospitalité de la société d’accueil, dans quelle mesure l’implémentation de la protection des réfugiés syriens par les populations « hôtes » conditionne-t-elle une expérience particulière du refuge ? De là, comment les personnes exilées naviguent-elles dans les marges d’une société, dont la protection politique et sociale n’est elle-même plus assurée par l’Etat ?

Ce sont à ces questions que vise à répondre ma thèse. L’objectif est de comprendre comment, en l’absence de droit d’asile reconnu, les relations sociales d’hospitalité et de dépendance concourent à fabriquer une autre normalité de la protection pour les personnes ayant fui la guerre en Syrie en trouvant refuge au Liban. Dans un contexte où l’urbain est constitutif de « la crise des réfugiés » et de la dimension locale de ses réponses, l’échelle urbaine est le cadre choisi pour cette étude. Je m’appuie sur la monographie d’une marge urbaine au Sud de Beyrouth, devenue un quartier d’installation des réfugiés de Syrie, pour explorer les rapports sociaux de protection qui s’y nouent. Au croisement de l’anthropologie urbaine, et de l’aide internationale, de la sociologie des migrations et du droit, la thèse reconstitue la fabrication de cet espace-refuge comme espace d’un droit alternatif de protection, dans ses dimensions historiques, sociales et politiques. Elle fait dialoguer l’étude ethnographique de cet objet urbain, avec l’analyse multi-située de différents acteurs impliqués dans le dispositif d’aide internationale.

  •  Mots-clés : Liban, marges urbaines, aide internationale, réfugiés syriens, espace-refuge, protection

Allocation ou financement

  • 2015- 2018 : Contrat doctoral du LabEx TEPSIS
  • 2018 : financement de terrain du programme ANR BABELS (Borders Analysis and Borders Ethnographies in Liminal Situations- coordonné par Michel Agier
  • 2019 (janvier-juin) : financement de terrain de l’Institut Convergences Migration (ICM)

Activités de recherche 

  • Depuis mai 2018: Fellow de l’Institut Convergences Migrations (ICM), Département POLICY, Paris
  • Depuis juillet 2017 : Membre du Conseil Arabe pour les Sciences Sociales (ACSS), Beyrouth, Liban
  • Avril 2016- Juin 2019 : Membre du programme ANR BABELS-Borders Analysis and Borders Ethnographies in Liminal Situations- coordonné par Michel Agier
  • Depuis mai 2017 : Doctorante associée au Département d’Etudes Contemporaines de l’Institut Français du Proche-Orient (IFPO-Beyrouth)

Organisation d’évènements scientifiques

  • 26 sept. 2019 : Co-organisation avec Agnès Aubry et Simone Di Cecco de la journée d’étude « Bénévoles exilé.e.s : la mise au travail des migrant.e.s dans et par le champ associatif et humanitaire », Université Paris Diderot-ICM, Paris.
  • 3-5 juillet 2019: Co-organisation avec Laura Ruiz de Elvira et Sahar Saeidnia de l’atelier « ‘Amal khayyri : politiques du bien et économies morales dans les mondes musulmans », 3e Congrès du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans, Paris.
  • Nov.2018-Mai 2019: Co-organisation du séminaire annuel « Politiques de bienfaisance et gouvernement du social. Approches comparatives des pratiques du bien », EHESS, Paris.
  • 3-4 Décembre 2018: Co-organisation avec Amin Allal et Quentin Deforge du colloque international « Saisir le transnational dans les mondes arabes contemporains : objets, méthodes et terrains », IRMC, Tunis.
  • 4-5 Octobre 2018: Co-organisation avec Caterina Bandini et Ranime Alsheltawy de l’atelier « Les ONG : gardiennes des terrains ethnographiques, courtiers de la recherche ? », à la Biennale d’Ethnographie de l’EHESS (4e édition), Paris.

Publications

Travaux académiques

  • 2015, Les territoires temporels des interventions de développement. Un monde de pensée aux marges de Beyrouth, 124 p., mémoire de master recherche en sciences sociales sous la direction de Michel Agier, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).
  • 2011, Alep-Beyrouth, le chemin des camps arméniens. Une histoire de la pratique humanitaire au Proche-Orient, dans l’entre-deux-guerres, 121 p., mémoire de master recherche en histoire sous la direction de Nadine Picaudou, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Revue à comité de lecture

  • Drif Leila, « Etre réfugié et ‘volontaire’ : travailleurs invisibles du dispositif d’aide internationale », Critiques Internationales, 2018/4, n°81, pp.21-42 (version anglaise disponible).

Chapitre d’ouvrage

  • « Les trajectoires de l’aide : l’accès des réfugiés syriens aux institutions d’assistance », in BABELS (coordonné par Assaf Dahdah, Nicolas Puig), Exils syriens : parcours et ancrages (Liban, Turquie, Europe), « Bibliothèque des frontières », Le Passager Clandestin, Paris, 2018.

Principales communications

  • 19 novembre 2019, invitation au séminaire « L'immigration comme question sociale », Master URMIS, Université Paris Diderot, « Pour une anthropologie du refuge. Repenser les catégories d'extranéité à la lumière de l'exil syrien au Liban ».
  • 18 novembre 2019, invitation au séminaire de recherche « Sciences sociales et conflit(s) en Syrie, EHESS, Campus Condorcet, « L’exil syrien au Liban au prisme de la kafala : une expérience masculine du refuge entre illégalité et invisibilité ».
  • 22-24 octobre 2019,Ecole thématique ANR PROCIT- Citoyennetés au nord et au sud de la Méditerranée-Actions, objets, relations : une perspective interdisciplinaire,Fréjus, « Le parrainage (kafala) des réfugiés syriens au Liban : l’épreuve d’un droit de séjour par garantie ».
  • 29-30 septembre 2019,Conférence internationale “Syria Today: Social, Political, Economical Change at the Interface between National Territory and Migratory Spaces”, IFPO Amman, Jordanie, “Syrians under the kafala system: anthropological perspectives on a social fragmentation foretold”.
  • 13-14 juin 2019, colloque Mobilités sociales et migrations internationales, Paris « Nouveaux rentiers du refuge et "transfuges" sociaux en exil : Trajectoires résidentielles de la mobilité sociale entre réfugiés syriens et Libanais à Beyrouth ».
  • 14-16 mars 2019, colloque international EXIMIG-Migrations et exils : réseaux, trajectoires et accueil en Europe, Méditerranée et au Moyen-Orient, 1918-2018, ANR Babels ; ANR Lajeh, IREMAM, LEST, TELEMME, Aix-en Provence- « Infrastructures du refuge à Hay Gharbi : espace disputé, histoire partagée entre Syriens, Doms et Libanais ».
  • 20 février 2019, séminaire « Pratiques de terrain en contexte Moyen-Oriental », IFPO-Beyrouth« Construire une anthropologie du refuge à Hay Gharbi : échos du terrain »,.
  • 23-25 mai 2018, colloque international de l’APAD « Migrations, Development and Citizenship », Université de Roskilde, Danemark, « Les associations de migrants syriens au Liban : solidarité communautaire, militantisme en exil et professionnalisation des engagements ».
  • 12-13 mai 2018, Conférence internationale “Social Policy in the Islamic World”,Université de Téhéran, Iran« Assessing the Social Assistance Program in the Frame of Hospitality Towards Syrian Refugees in Lebanon: Ethnography of a Two-Tier System Between International Agencies and Grassroots Islamic Charities”.
  • 9 mars 2018, Journée d’étude « Le travail des déplacés syriens : de la migration forcée au travail sans-droits », IFPO Beyrouth« "les réfugiés volontaires": travailleurs invisibles des dispositifs d'intervention de l'aide internationale ? ».
  • 1er février 2018, séminaire « Pratiques de terrain en contexte Moyen-Oriental » du Département d’Etudes Contemporaines, IFPO, Beyrouth   « Enquêter sur le dispositif du LCRP (Plan de réponse à la Crise au Liban): l'ethnographie en tension entre les espaces, temporalités et trajectoires ».
  • 11-12 décembre 2017, Journées d’études « Enquêter sur la bienfaisance », MMSH Aix en Provence-France, « La fabrique sociale de l’hospitalité publique envers les réfugiés syriens au Liban: engagements associatifs et économie relationnelle de l’aide ».
  • 30 novembre-1er décembre 2017, colloque Temporalité(s) politique(s) : autonomisation et rapport au temps des acteurs publics -Sciences Po Lyon, « Impulser les temporalités du changement social à Beyrouth: le gouvernement du temps des ONGs, dans la « crise des réfugiés syriens ».
  • 4-5 mai 2017, Journée d’étude Ethnographie des Professionnels de l’International, Session 4 Terrains en crise, ENS-Lyon, « Nouvelles logiques internationales de l’assistance dans les marges beyrouthines : contraintes et opportunités d’un parcours ethnographique ».
  • 28 avril 2017, Ateliers Lausannois d’Ethnographie, Université de Lausanne, Suisse, « Etre réfugié dans la crise syrienne au Liban : une catégorie diffractée, des effets multiples de réalité ».
  • 26 avril 2017, Workshop Borders Analysis and Borders Ethnographies in Liminal Situations : Beirut and Istanbul, Agence Nationale de la Recherche, Paris, « L’éducation des réfugiés syriens au Liban : frontières institutionnelles et parcours d’accès aux circuits de l’aide ».
  • 8-9 Septembre 2016, 2ème Forum Euro-arabe des Sciences sociales, Paris IV Sorbonne, Paris,االمنظماتغيرالحكوميةوتشكيلحيزللفقرفيبيروت: عناصرلصياغةالإشكالية
  • (ONG et construction des territoires de pauvreté à Beyrouth : éléments de problématisation)
  • 26 novembre 2015, Journée-rencontre Passerelles recherche-consultance en sciences humaines et sociales avec les entreprises, associations, ONG, collectivités territoriales,EHESS-TEPSIS, Paris « Le développement dans les territoires du Hezbollah : contributions anthropologiques à la consultance humanitaire ».
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche