Membres | Jeunes docteurs

Florian VÖRÖS

Vörös Florian
Sociologue

Coordonnées professionnelles

florian.voros[at]gmail.com

Actuellement

  • Jeune docteur de l’IRIS (EHESS)
  • Enseignant contractuel au Département Culture de l’Université Lille 3
  • Chercheur associé au Centre d’Études sur les Médias, les Technologies et l’Internationalisation de l’Université Paris 8
  • Qualifié aux fonctions de maître de conférences en Sociologie (section 19) et en Sciences de l’information et de la communication (section 71)
  • Membre des comités de rédaction des revues Genre, Sexualité & Société, Poli – Politique de l’image et Porn Studies

Domaines de recherche

  • Sociologie des médias audiovisuels et numériques
    - Usages des technologies de communication et réception des médias
    - Controverses et médiatisation du débat public
    - Participation en ligne et gouvernance des plateformes numériques
  • Genre et sexualités
  • Racisme et racialisation

Enseignement

  • Digital platforms, online socialization and new economic models (ENSAM)
  • Ethnographie des dispositifs médiatiques (Lille 3)
  • Méthodologie de la recherche en sciences sociales (Lille 3)
  • Introduction aux études culturelles (Lille 3)
  • Espaces publics et diffusion culturelle (Lille 3)
  • Propriété intellectuelle (Lille 3)
  • Anglais de la communication (Paris 8)
  • Analyse du discours médiatique (Paris 8)
  • Panorama de la recherche en sciences de l’information et de la communication (Paris 8)
  • Les publics des médias : réception et participation (Paris 8)
  • Approches critiques des masculinités (EHESS)
  • Sociologie des pratiques culturelles (Paris 1)

Doctorat - Les usages sociaux de la pornographie en ligne et les constructions de la masculinité. Une sociologie matérialiste de la réception des médias

Thèse de sociologie sous la direction de Michel Bozon soutenue le 20 novembre 2015 à l’Ecole des hautes études en sciences sociales avec la mention très honorable avec félicitations

Résumé : De la carte postale érotique au XIXe siècle à la pornographie numérique au XXIe siècle, le visionnage de représentations sexuellement explicites est progressivement devenu une pratique culturelle inscrite dans les routines de la vie quotidienne. À partir d’une enquête en réception menée en région parisienne, cette thèse propose une sociologie des contextes matériels et culturels au sein desquels interviennent les usages hétérosexuels et homosexuels masculins de la pornographie. L’enquête consiste en des entretiens approfondis avec trente-quatre spectateurs et spectatrices, dont les parcours de navigation sexuelle ont ensuite été reconstitués. Naviguer, se saisir et se laisser saisir, discuter et taire, archiver et effacer, poster une photo de soi en ligne et visionner des images avec des partenaires sont des pratiques communicationnelles qui participent de la formation de sociabilités, de l’organisation d’espace-temps domestiques et, surtout, de la production de subjectivités. Le façonnage de sensations et la construction d’imaginaires à l’œuvre dans le visionnage autosexuel sont resitués par rapport à des configurations plus larges de la pratique de la masculinité et des rapports de genre. La comparaison des expressions sexuelles de la virilité en contextes gay et hétérosexuel ouvre alors à l’analyse des reconfigurations contemporaines de la masculinité hégémonique.

  • Mots-clés : pornographie, internet, publics, masculinités, hétérosexualité, homosexualité, affects, hégémonie.

Abstract : From 19th century erotic postcards to 21th century online browsing, sexually explicit viewing practices have become everyday life practices. Based on an audience reception study conducted in Paris, this PhD dissertation investigates the material and cultural contexts through which gay and heterosexual male uses of digital pornography operate. The study consists in in-depth interviews with 34 viewers, combined with the replication of their online sexual meanderings. It examines the cultural practices of browsing and clicking, watching and listening, saving and archiving, sharing and expressing, reimagining and reflecting upon. These practices shape homosocial sociability, domestic space-time and, most importantly, sexual subjectivity. Affective intensities and cultural representations at work in domestic autosexual practices are situated within larger patterns of masculinity and gender relations. Comparison between expressions of sexual manliness in gay and heterosexual contexts is a way of getting hold of current reconfigurations within hegemonic masculinity.

  • Keywords : pornography, Internet, audiences, gender, masculinities, heterosexuality, homosexuality, affect, hegemony

Jury

  • Michel Bozon, Directeur de recherche à l’INED (directeur de la thèse)
  • Béatrice Damian-Gaillard, Maître de conférences HDR à l’Université Rennes 1, CRAPE
  • Fabien Granjon, Professeur des universités à l’Université Paris 8, CEMTI (rapporteur)
  • Josiane Jouët, Professeure des universités à l’Université Paris 2, CARISM (présidente)
  • Éric Maigret, Professeur des universités à l’Université Paris 3, CIM (rapporteur)
  • Susanna Paasonen, Professeure des universités à l’Université de Turku, Finlande

Publications

Direction d’ouvrages

  • Cervulle (Maxime), Quemener (Nelly), Vörös (Florian) dir., Matérialismes, culture et communication, Tome 2, Cultural Studies, théories féministes et décoloniales, Paris, Presses des Mines, Collection Matérialismes, 2016.
  • Vörös (Florian) dir., Cultures pornographiques. Anthologie des porn studies, Paris, Éditions Amsterdam, 2015.

Direction de numéros de revue

  • Magis (Christophe), Quemener (Nelly), Vörös (Florian), dir., numéro 13 « Exploitation 2.0 », Poli –  Politique de l’image, 2017.
  • Gourarier (Mélanie), Rebucini (Gianfranco), Vörös (Florian) dir., Dossier « Hégémonie » du numéro 13 de la revue Genre, sexualité et société, 2015.
  • Quemener (Nelly), Vörös (Florian) dir., numéro 9 « Sexe en public » de la revue Poli – Politique de l’image, 2014.

Articles

  • Vörös (Florian), « L’imbrication des rapports de pouvoir dans les dispositifs de débat télévisé à l’ère numérique : l’exemple de la controverse sur le racisme en France », Questions de communication, n° 33, à paraître en 2018.
  • Vörös (Florian), « Le visionnage de pornographie, une connaissance charnelle des systèmes de domination », Théorème, n° 28, 2017, p. 209-216.
  • Pailler (Fred), Vörös (Florian), « Des effets aux affects : médiations, pouvoir et navigation sexuelle en ligne », Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication, n° 11, 2017. URL : https://rfsic.revues.org/2873
  • Vörös (Florian), « Performing the unaffected audience: ‘mature and responsible’ men accounting for their pornographic fantasies », Participations: Journal of Audience and Reception Studies, vol. 14, n° 1, p. 249-263, 2017. URL : http://www.participations.org/Volume%2014/Issue%201/15.pdf
  • Vörös (Florian), « Troubling complicity: audience ethnography, male porn viewers and feminist critique », Porn Studies, vol. 2, n° 2-3, 2015, p. 137-149. URL : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01484110
  • Gourarier (Mélanie), Rebucini (Gianfranco), Vörös (Florian), « Penser l’hégémonie », Genre, sexualité et société, n° 13, printemps 2015. URL : https://gss.revues.org/3530
  • Vörös (Florian), « La régulation des effets de la pornographie », Hermès, n° 69, 2014, p. 125-129. URL : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01276995/document
  • Vörös (Florian), « Partager l’intimité des publics. Genre, sexualité et complicité hégémonique dans une enquête en réception », in Sciences de la société, n° 153, 2014, p. 193-207. URL : https://sds.revues.org/1393
  • Vörös (Florian), « L’invention de l’addiction à la pornographie », Sexologies, vol. 18, n° 4 : « La sexologie au regard des sciences sociales », 2009, p. 270-276. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01484128

Chapitres d’ouvrages

  • Vörös (Florian), « Fantasie bareback : scenari pornografici e copioni interpersonali », Rinaldi (Cirus) dir., I copioni sexuali. Storia, analisi e applicazioni, Milan, Mondadori, p. 181-198.
  • Cervulle (Maxime), Quemener (Nelly), Vörös (Florian), « Présentation. Polyphonie critique », Matérialismes, culture et communication, Tome 2. Cultural Studies, théories féministes et postcoloniales, Paris, Presses des Mines, coll. Matérialismes, 2016, p. 9-34. URL : http://www.pressesdesmines.com/media/extrait/Materialismes2-Extr.pdf
  • Vörös (Florian), « Introduction. Le porno à bras-le-corps : genèse et épistémologie des porn studies », Cultures pornographiques. Anthologie des porn studies, Paris, Éditions Amsterdam, 2015, p. 5-23. URL : http://www.editionsamsterdam.fr/wp-content/uploads/2015/05/Voros-PornStudies-Introduction.pdf
  • Vörös (Florian), « Domesticated Porn. Gendered Embodiment in Audience Reception Practices of Pornography », Biasin (Enrico), Maina (Giovanna), Zecca (Federico) dir., Porn After Porn: Contemporary Alternative Pornographies, Milan, Mimesis, 2014, p. 241-256.
  • Vörös (Florian), « Raw fantasies. An interpretative sociology of what bareback porn does and means to French gay male audiences », Borba (Rodrigo), Falabella Fabrício (Branca), Pinto (Diana), Lewis (Elizabeth Sara) dir., Queering Paradigms IV. South-North Dialogues on Queer Epistemologies, Embodiments and Activisms, Berne, Peter Lang, 2014, p. 321-343. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01484153

Entrées d’encyclopédies critiques

  • Vörös (Florian), « Les publics de la pornographie », Fleury (Béatrice), Lecolle (Michelle), Walter (Jacques) dir., Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics [en ligne], 2017. URL : http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/publics-de-la-pornographie/
  • Trachman (Mathieu), Vörös (Florian), « Pornographie », Rennes (Juliette) et al., dir., Genre & sexualité : encyclopédie critique, Paris, Éditions La Découverte, 2016, p. 479-487.

Entretiens

  • Casilli (Antonio), Vörös (Florian), « De la firme à la plateforme : penser le digital labour. Entretien avec Antonio Casilli », Poli – Politique de l’image n° 13, 2017, p. 40-49.
  • Connell (Raewyn), Gourarier (Mélanie), Rebucini (Gianfranco), Vörös (Florian), « Masculinités, colonialité et néolibéralisme. Entretien avec Raewyn Connell », Contretemps, publié en ligne le 10 septembre 2013. URL : http://www.contretemps.eu/masculinites-colonialite-neoliberalisme-entretien-raewyn-connell
  • Paasonen (Susanna), Vörös (Florian), « Affects et pornographies numériques. Entretien avec Susanna Paasonen », Poli – Politique de l’image, n° 9, 2014, p. 80-88. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01484158

Traductions

  • Connell (Raewyn), Masculinités, sous la direction de Hagège (Meoïn) et Vuattoux (Arthur), traduction par Richard (Claire), Garrot (Clémence), Vörös (Florian), Cervulle (Maxime) et Duval (Marion), Paris, Éditions Amsterdam, 2014.
  • Hall (Stuart), Identités et cultures 2. Politique des différences, sous la direction de Cervulle (Maxime), traduction par Blanchard (Aurélien) et Vörös (Florian), Paris, Éditions Amsterdam, 2013.
  • Jarrett (Kylie), « Le travail immatériel dans l’usine sociale : une critique féministe », traduction par Noisette (Héloïse) et Vörös (Florian),  Poli – Politique de l’image n° 13, 2017, p. 12-25.
  • Nakamura (Lisa), « La modération des propos racistes et sexistes en ligne. Le (nouveau) fardeau des femmes racisées », traduction par Vörös (Florian), Poli – Politique de l’image n° 13, 2017, p. 96-103.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche