Thèse de Fernanda ARTIGAS BURR

Femme, lesbienne, mère.

Reconfigurations identitaires dans l’expérience de la parenté et de la parentalité

Tout se passe comme si l’homoparentalité n’existait pas (encore) au Chili. En effet, elle est évacuée de la scène publique, politique et médiatique. Toutefois, si les lesbiennes en tant que telles restent exclues de la parenté et de la parentalité, la centralité de la maternité dans la société chilienne leur ouvre une brèche. Cette thèse  propose d’interroger l’inscription et l’évolution des mères lesbiennes chiliennes dans un contexte social où conservatisme et néolibéralisme rendent à la fois impensables et possibles de telles configurations familiales. L’enquête ethnographique met en avant les processus de construction et de déconstruction des catégories identitaires, ainsi que les reconfigurations qui en découlent ; la maternité permet en effet d’inclure les lesbiennes dans la classe des femmes. Les entretiens le montrent, contourner les normes procréatives ou celles de la parentalité hétérosexuelle n’empêche pas de reproduire des mécanismes normatifs.

  • Thèse de sociologie présentée publiquement préparée sous la direction d'Éric Fassin, EHESS
  • Date de soutenance : 17 mars 2017

Compostion du jury

  • Michel Bozon, Directeur de recherche à l’INED, examinateur
  • Virginie Descoutures, Maîtresse de Conférences à l’Université Picardie-Jules Verne, examinatrice
  • Éric Fassin, Professeur à l’Université Paris-8, directeur de thèse
  • Rose-Marie Lagrave, Directrice d’étude émérite à l’EHESS, examinatrice
  • Pascale Molinier, Professeure à l’Université  Paris-13 Villetaneuse, rapporteure
  • Patricia Paperman, Professeure à l’Université Paris-8, rapporteure
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris