Membres | Doctorant.e.s

Lucila SZWARC

Lucila Szwarc
Doctorante
Institution(s) de rattachement : Université de Buenos Aires (Argentine)
Institution secondaire : EHESS

Coordonnées professionnelles

luli105[at]hotmail.com

Doctorante du CONICET – CEDES (Centre d’Études de l’État et la Société) en sociologie, sous la direction de Silvina Arrossi et Mario Pecheny, Université de Buenos Aires (Argentine), actuellement en séjour de recherche à l’lris (octobre-décembre 2017) sous l’orientation d'Hélène Bretin, Bourse Saint-Exupéry

L’expérience des femmes avec un résultat positif du virus de papillome humain (Province de Jujuy, Argentine, 2013) : impact subjectif, adhésion au suivi médical et relations avec les services de santé.

La thèse porte sur le processus de remise des résultats d’un diagnostic de VPH + aux femmes dans la province de Jujuy, Argentine, et comment ce diagnostic est perçu par les femmes. La modalité du lien et de la communication entre les femmes et les professionnels de la santé (médecins, infirmières, obstétriciennes, agents de santé communautaire) peut modifier la perception du diagnostic et, en même temps, le suivi médical et l’adhésion à un éventuel traitement. Je me propose étudier les modalités de communication entre les services et les patientes, entre une approche biomédicale excluant les savoirs, les expériences et les représentations des femmes et une approche basée sur l’éthique du care, des soins, ou l’horizon normatif ne soit pas limité à des prédéfinitions de succès technique, mais basé sur un dialogue entre soignants et soigné(e)s, à partir des savoirs et des expériences tant scientifiques que profanes (Ayres et al 2012). Ensuite, j’aborde le rapport entre le modèle de communication et l’appropriation subjective du diagnostic, tenant compte les représentations sociales et culturelles du VPH, des infections sexuellement transmissibles, du cancer, et de la prévention et soins en santé en général, ainsi que de la consultation gynécologique en particulier. Les appropriations subjectives des diagnostics varient entre la compréhension de sa complexité ou, à l’autre extrême, des confusions ou perceptions qui peuvent sous ou sur-dimensionner la présence d’un virus asymptomatique avec une indication de suivi médical. Ce sous ou surdimensionnement entraine divers malaises et conséquences dans la vie des femmes, étant l’une d’entre elles, le possible abandon de l’adhésion au processus de suivi et du possible traitement.

  • Mots clés : sociologie, santé, études de genre, communication médecin-patient, point de vue du malade, Buenos Aires, Argentina.

*****

La tesis aborda los procesos de entrega de resultados de un diagnóstico de VPH+ a mujeres en la provincia de Jujuy, Argentina, y cómo dicho diagnóstico es autopercibido por las mujeres. La modalidad de la relación y la comunicación entre las mujeres y los y las trabajadores de la salud (médicos/as, enfermeras, obstétricas, agentes sanitarios) puede modificar la autopercepción del diagnóstico y, a su vez, la adherencia al proceso de seguimiento y/o tratamiento. Voy a estudiar, en primer lugar, las diferentes modalidades que puede tomar el modelo de atención y comunicación. El mismo se puede acercar a un enfoque biomédico excluyente de los saberes, experiencias y representaciones de las mujeres, o más bien a un enfoque de cuidado, donde el horizonte normativo no se limite pre-definiciones de éxito técnico, sino que sea definido en un diálogo entre cuidador(es) y cuidando(s), a partir de saberes y experiencias tanto científicos como legos (Ayres et al 2012). En segundo lugar, abordamos el cruce entre el modelo de comunicación y la apropiación subjetiva del diagnóstico, teniendo en cuenta factores como representaciones sociales y culturales del VPH, las infecciones de transmisión sexual y el cáncer, y de la prevención y atención en salud en general y de la consulta ginecológica en particular. Las apropiaciones subjetivas de los diagnósticos oscilan entre la comprensión de la complejidad del mismo o, en el otro extremo, confusiones y percepciones que sub o sobredimensionan la presencia de un virus asintomático con indicación de seguimiento. Esta sub o sobredimensión genera diversos malestares y consecuencias en la vida de las mujeres, siendo uno de ellos, el posible abandono de la adherencia al proceso de seguimiento y tratamiento.

  • Palabras clave :sociología, salud, estudios de género, comunicación médico-paciente, punto de vista del paciente, Buenos Aires, Argentina.

Allocation ou financement

  • Contrat doctoral CONICET (2017-2019).
  • Bourse « Saint Exupéry » courts séjours de recherche en France (octobre-décembre 2017).

Activités de recherche

  • 2014-2017. « Perspectivas teórico-metodológicas sobre política, género, sexualidad y salud en América Latina: tensiones y sinergias en la construcción de una tradición de investigación ». Direction: Mario Pecheny. Projet UBACyT. Université de Buenos Aires. Institut IIGG. Assistante de recherche.
  • 2016. « Adherencia al seguimiento y tratamiento de las lesiones precancerosas en un programa de prevención de cáncer cervicouterino basado en el test de VPH ». Projet PIP. Conseil National de Recherches Scientifiques et Techniques (CONICET). Direction : Silvina Arrossi. Assistante de recherche.
  • 2014-2015. « Análisis del proceso de seguimiento y tratamiento de las lesiones precancerosas en un programa de prevención de cáncer cervicouterino basado en el test de VPH en la provincia de Jujuy: la perspectiva de las mujeres y de los profesionales ». Direction: Silvina Arrossi. Bourse “Ramón Carrillo – Arturo Oñativia”, Comisión Nacional Salud Investiga, Ministerio de Salud de la Nación. Assistante de recherche.

Enseignement

  • Depuis 2015. Classes préparatoires à l’université. Introduction aux Études Universitaires, Cycle de Préparation Universitaire, École de Science et Technologie, Université Nationale de San Martín. Argentine. Chargée de cours.

Principales communications

  • 2015. Avec Fernández Vázquez S.S. « Una espera temporizada: tiempos e intervalos durante el proceso de aborto ». Dans Actas de la XI Reunión de Antropología del Mercosur. Diálogos, prácticas y visiones desde el Sur. 30 de noviembre-4 de diciembre 2015. Montevideo, Uruguay. Guigou, Lelio Nicolás et al. (Comps). ISBN 978-9974- 0-1385- 8.
  • 2015. « Prefigurando el aborto legal en una salita de salud comunitaria en la Ciudad de Buenos Aires: resultados del acompañamiento a mujeres durante 2014 ». Jornadas de Debate Feminista 2015, organizadas por Cotidiano Mujer, la Red Temática de Género de la UdelaR, el Programa de Género y Cultura de FLACSO Uruguay y el Grupo de Trabajo CLACSO. Facultad de Ciencias Sociales y la Facultad de Psicología. 20 al 22 de Julio de 2015.

Principales publications

  • 2016. Avec Ponce M, Paolino M et Arrossi S. Perspectiva de profesionales de la salud sobre el diagnóstico y tratamiento en un programa de tamizaje con test de VPH. Revista Argentina de Salud Pública, 2016; 7(28): 20-26.
  • 2015. Avec Szulik D. « ‘Era una bomba de tiempo’: el derrotero de la morbilidad materna severa en el Área Metropolitana de Buenos Aires ». Dans Salud colectiva. 2015;11(4):553-564.
  • 2015. Avec Gamba C et Cal D. « Botineras y futbolistas: reflexionar sobre los roles de género en la escuela». Novedades educativas. Marzo 2015. N°291 Año 27.
  • 2015. Avec Karolinski A, Mercer R, Micone P, Ocampo C, Salgado P, Szulik D, et al. « Modelo de abordaje integral de mortalidad materna, morbilidad materna severa y condiciones potencialmente fatales asociadas al proceso reproductivo ». Dans Revista Panamericana de Salud Pública/Pan American Journal of Public Health. 2015;37(4/5):351-9.

Autres activités

  • 2017. Consultante. Projet « Fortalecimiento de la red de servicios públicos de la Provincia de Buenos Aires ».  Direction : Mariana Romero. Financement: Ipas. Institution : CEDES (Centre d’Études de l’État et la Société).
  • 2016. Consultante. Projet « Tejiendo redes: estrategias para mejorar el acceso al aborto legal para mujeres víctimas de violencia en Argentina ». Direction : Mariana Romero. Financement: S.A.A.F. (Safe Abortion Action Fund). Institution : CEDES (Centre d’Études de l’État et la Société).
  • 2016. Consultante. Projet « Situación de los servicios de atención integral del aborto en unidades seleccionadas de Argentina ».  Direction : Mariana Romero. Financement: Ipas. Institution : CEDES (Centre d’Études de l’État et la Société).
  • 2016. Consultante. Projet « Barómetro latinoamericano. Sobre el acceso de las mujeres a los anticonceptivos modernos ».  Direction : Mariana Romero. Financement: IPPF/WHR. Institution : CEDES (Centre d’Études de l’État et la Société).
  • 2016. Consultante. Projet « REDAAS para mejorar el acceso al aborto legal y seguro en Argentina: una estrategia innovadora para formar agentes de cambio y fortalecer los servicios de salud públicos ». Direction : Mariana Romero. Financement: IWHC (International Women´s Health Coalition). Institution : CEDES (Centre d’Études de l’État et la Société).
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Afrique et Moyen-Orient

Débat - Mardi 17 octobre 2017 - 13:00Débat autour des Cahiers d’Études africaines, n°226, 2017, « Élites de retour de l’Est » et de la REMi, Revue européenne des migrations internationales, vol. 32, n°2, 2016, « Former des élites : mobilités des étudiants d’Afrique au nord du Sahara dans les pays de l’ex-bloc socialiste »  avec plusieurs articles issus des recherches menées dans le cadre du programme ELITAF « Élites africaines formées dans l’ex-bloc socialiste »  Programme 13h - Accueil des participants 14h - Présentation des deux revues Cahiers d’Études africaines, par Eloi Ficquet Revue européenne des migrations internationales, REMI, par Marie-Antoinette Hily  14h15 - Introduction aux : N°226 des Cahiers d’Études africaines par Patrice Yengo N°2, 2016 de la REMI par Michèle Leclerc-Olive  14h45 - Interventions des discutants Elikia M’Bokolo, directeur d’études à l’EHESS, IMAF Gabrielle Chomentowski, post-doctorante, INALCO, Sorbonne Paris-Cité, Programme de recherches Sociétés plurielles Didier Nativel, professeur à l’Université Paris VII, CESSMA Président : Jean-Bernard Ouédraogo, directeur de recherches au CNRS, directeur d’études à l’EHESS, IIAC  16h - Débat général avec la participation de plusieurs des auteurs (...)

Lire la suite

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris