Membres | Chercheurs associé.e.s

Vincent BOISSONNAT

pardefaut
Chargé de mission
Institution(s) de rattachement : MiRe - Ministère de la santé

Domaines de recherche

Relations de pouvoir et construction de politiques publiques

En s’intéressant aux voies par lesquelles une nouvelle technique diffuse de la pratique clinique vers des politiques de santé publique, Vincent Boissonnat explore les relations de pouvoir dans le champ de la santé. En portant son attention sur les controverses scientifiques et la construction de politiques de santé publique, il analyse la dynamique des coopérations, des conflits et des rapports de pouvoir entre industriels, médecins de base, élite hospitalo-universitaire, pouvoirs publics et populations. Ce travail s’appuie sur une approche socio-historique (seconde moitié du XXe siècle) de la diffusion du dépistage radiologique des cancers du sein, devenu une pratique ordinaire en médecine de ville avant de servir récemment en France de support à une politique nationale. Après avoir analysé la coopération entre médecins, ingénieurs et industriels pour mettre au point la technique, il a mis en évidence  le poids politique de l’élite médicale dans la mise en place de politiques locales puis nationale de dépistage. Dans un contexte où la "démocratie sanitaire" est mise en avant par le pouvoir politique, le dernier volet de ce travail concerne le rôle des associations de femmes mais également celui du mécénat de certaines grandes entreprises de la cosmétologie.

Il a plus récemment orienté une partie de son activité autour de la question du handicap en conduisant des recherches sur les déterminants des inégalités sociales, en particulier au sein d’un réseau pluri-institutionnel associant des laboratoires du CNRS, de l’Inserm, de l’Ined ainsi que l’Insee et l’Institut fédératif de recherche sur le handicap. Il envisage d’élargir ses thématiques de recherche dans ce champ autour de l’analyse de politiques locales d’urbanisme. Depuis les années 90 l’idée de démarche participative est affichée comme une transformation profonde des modes de l’action publique. L’espace local, particulièrement la ville, est un terrain privilégié pour comprendre la portée effective de l’idée de "démocratie participative", les différents registres de participation de la "société civile" et leur incidence sur le contenu d’une politique publique à dimension territoriale, l’aménagement de la ZAC Rive-gauche de Paris. En prolongement de ses travaux actuels sur la "démocratie sanitaire", il envisage d’analyser plus particulièrement sur le rôle des associations intervenant dans le champ du handicap et comment celles-ci parviennent à introduire de nouvelles valeurs, en référence à la santé et au corps, dans l’espace public.

Mots-clés : pouvoir, politiques publiques, santé publique, démocratie participative, experts, dépistage, handicap, inégalités.

Responsabilités

  • Membre du Comité d’orientation stratégique de l’Institut de recherche en santé publique
  • Membre du Conseil scientifique du Centre technique national d’études et de recherches sur les handicaps et les inadaptations (CTNERHI)
  • Membre du Conseil national de l’information statistique
  • Membre du Comité de rédaction de Santé Publique
  • Membre du Comité de pilotage de l’enquête nationale de l’Insee "Handicap-santé"
  • Responsable de programmes de recherche incitative (MiRe-DREES en partenariat avec l’Inserm , le CNRS et l’Institut de recherche en santé publique)
  • Expertise scientifique de projets de recherche pour la Haute Autorité de santé (HAS) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA)

Principales publications

Chapitres d’ouvrage

  • 2003, Un « objet-réseau » : la radiographie de dépistage du cancer du sein,  in G. Cresson, M. Druhle, F. X. Swheyer and (Dir.), Coopérations, conflits et concurrence dans le système de santé (pp. 47-73). Rennes, Editions de l’ENSP.
  • 2004, Artefact technique et pouvoir normatif : la mamographie de dépistage des cancers du sein, in F. Bouchayer, G. Cresson, S. Pennec, F.-X. Schweyer and (Dir.), Normes et valeurs dans le champ de la santé. Rennes, Editions de l’ENSP.
  • 2006, Quelles contributions possibles des sciences sociales à un programme de santé publique ?, in Veille sanitaire et sciences sociales, Actes des Journées scientifiques de l’InVS (pp. 23-26), Saint Maurice, InVS.

Articles

  • 1999, avec Dargent-Paré C., Brafman J., Letrait S., Prévalence de la carie dentaire chez l'enfant avant et après un programme de prévention en Seine Saint-Denis. Revue d'épidémiologie et de santé publique, 47(1), 19-28.
  • 2002, Health crises and knowledge production. Journal of Contingencies & Crisis management, 10(4), 210.
  • 2003, avec Mormiche P., Handicaps et inégalités sociales , Revue française des affaires sociales, 1-2 : 267-285.
  • 2003, La recherche dans le champ du handicap : quelles perspectives ressortent de la rencontre entre acteurs sociaux et chercheurs ?, Revue française des affaires sociales, 1-2 : 309-321.
  • 2004, Fausses évidences et vrais dilemmes en santé publique : le dépistage radiologique des cancers du sein. Santé Publique, 16(1), 9-20.
  • 2004, avec Mormiche P., Handicap et inégalités. La Revue du praticien, 54, 20 : 2241-2246.
  • 2005, La technique comme support de réseaux, le réseau comme support de politiques. Sociologies pratiques, 11 : 105-118.
  • 2006, Handicap et évolutions sociétales : soixante ans de politique éditoriale. Revue française des affaires sociales, 4 : 275-282.
  • 2007, avec Mormiche P., Handicap et inégalités sociales en France, 1999. Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2-3 : 26-28.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche