Membres | Membres permanents

Silyane LARCHER

Silyane Larcher
Chargée de recherche CNRS
Discipline(s) : Science politique

Coordonnées professionnelles

silyane.larcher@cnrs.fr
Direction de travaux d’étudiants sur envoi d’un CV et d’un projet de recherche (3-5 pages en Master 1 + bibliographie ; 6-8 pages en Master 2 + bibliographie)

silyane.larcher[at]ehess.fr

Au croisement de la sociologie historique, de la science politique et de la théorie politique, mes travaux cherchent à interroger les diverses voies par lesquelles la conflictualité issue du passé colonial informe les rapports sociaux contemporains, et en particulier le rapport à la norme d’égalité dans les relations sociales ordinaires. Après une recherche doctorale consacrée aux tensions entre universalisme républicain, situation coloniale post-esclavagiste et fabrique de la « race » dans le contexte des Caraïbes françaises, deux projets centraux m’occupent actuellement.

Le premier, sur l’essor et la diffusion de l’afroféminisme en France (grandes agglomérations de l’Hexagone en particulier), questionne la manière dont des jeunes femmes afrodescendantes originaires d’Afrique susbaharienne et des Caraïbes constituent le rapport colonial ancien en ressource de politisation féministe et antiraciste, en même temps que d’émancipation sociale et individuelle. En cherchant à reconstituer « l’histoire cachée » d’un féminisme noir francophone occulté, et à resituer les stratégies de ces jeunes femmes dans une histoire qui les dépasse, ce travail entend contribuer, dans les études de genre, à une épistémologie de l’histoire des « sans voix ».

Mon second projet porte sur l’impact du passé colonial et de l’expérience vécue du racisme au quotidien (everyday racism) dans la conception que des Français issus de trois histoires coloniales et migratoires différenciées (Antilles, Maghreb et Vietnam) se font de leur citoyenneté. Ce travail vise, à partir de l’enquête historique, d’entretiens sociologiques et d’une ethnographie de la stigmatisation raciste dans l’espace public urbain, à interroger la spécificité sociale et historique des processus de racialisation dans la société française contemporaine. Il ouvre ainsi plus largement à une réflexion sur la place de la conflictualité historique dans le lien social dans des démocraties occidentales plurielles ou hétérogènes, dites « postcoloniales ».

Ces projets s’inscrivent dans un ensemble de recherches en sciences sociales qui questionnent la notion de citoyenneté d’un point de vue non normatif en privilégiant l’étude de ses formes d’expression socialement et historiquement situées, avec un intérêt particulier pour la relation qu’elle entretient avec le sentiment d’appartenance à une communauté d’égaux façonnée par des rapports sociaux hétérogènes.

  • Mots-clés : Citoyenneté ; inégalités sociales et politiques ; études féministes ; processus de racialisation ; politisation et émancipation ; passé colonial en théorie sociale et philosophie politique ; post-esclavage ; France ; Caraïbes (Antilles françaises)

*****

Using the tools of historical sociology, political science, and social and political philosophy, I’m interested in the various ways in which conflicts derived from the colonial past shape contemporary ordinary social relations, related in particular with the norm of equality.

After studying the apparent contradiction between French republican universalism, civil and political equality, racial thinking and legal exception in the French Antilles after the 1848 abolition of slavery (L’autre citoyen. L’idéal républicain et les Antilles après l’esclavage (Armand Colin, 2014; foreword by Etienne Balibar), I am now working on two main projects.

My first one deals with the historical and social conditions of the emergence of afrofeminism in the French continental context. Through a historical and qualitative research (interviews and ethnography), I analyze the way in which young black females from Sub-Saharan and Caribbean descents use the reference to the colonial past as a resource for feminist and antiracist politics, as well as a resource for building a political imagination of their social and individual emancipation. This inquiry aims to contribute to the epistemology of the history of the “voiceless” through a gender approach.

The second project, at the intersection of historical inquiry, qualitative sociology and ethnography, examines how everyday racism experienced by French descendants of migrants with three different colonial trajectories, Antillean, North African and Vietnamese, impacts their conceptions of French citizenship and their social links in nowadays-urban France.

 

Responsabilités principales

Responsabilités scientifiques actuelles

  • Membre du comité éditorial de la revue Raisons Politiques. Études de pensée politique (presses de Science Po)

  • Membre du comité éditorial de la maison d’édition Hors d’Atteinte

  • Membre du conseil scientifique de la collection « Imagining Black Europe » chez Peter Lang Press

  • Coordinatrice (avec Jennifer Boittin, assistant professor, PennState University, et Jacqueline Couti, associate professor, Rice University, d’un colloque international « Des féminismes noirs dans l’espace francophone ? Théorie, histoire et expériences », prévu au premier semestre 2020 à Paris.

  • Membre du comité scientifique de l’ANR ScouTo : Scouts toujours ? Que deviennent les anciens scouts ? (responsable : Maxime Vanhœnacker, CNRS)

Responsabilités scientifiques passées

  • 2017-2018. Membre du comité scientifique de refonte de l’exposition permanente du Musée National d’Histoire de l’Immigration, coordonné par Patrick Boucheron et Romain Bertrand.

  • 2017-2018. Co-responsable (avec Martin Aranguren, CNRS) du groupe de recherche DisRa (Discriminations et racicsme) de l’URMIS (Unité de recherche sur les Migrations et les Sociétés, UMR 8245)

  • 2018. Co-organisatrice du colloque international « Racisme et discrimination raciale, de l’école à l’université », URMIS, Paris-Diderot, 27-29 septembre.
  • 2016. Co-organisatrice de la journée d’études « La France est-elle une société postcoloniale ? », Université Paris Diderot, URMIS, 23 mai.
  • 2013. Co-organisation de l’École thématique du CNRS Nouvelles Approches des Processus de Citoyenneté(NAPROCIT,ET-CNRS), en collaboration avec Catherine Neveu, Maxime Vanhœnacker et Sophie Wahnich (IIAC-TRAM, CNRS-EHESS), Centre Charles Péguy, Amboise (37), 2-6 septembre.

Responsabilités institutionnelles passées

  • Membre élue du conseil scientifique de l’INSHS du CNRS (janvier-juin 2019)

Principales publications

Ouvrages

  • 2018. (avec Felix Germain) Black French Women and the Struggle for Equality, 1848-2016, Lincoln, The University of Nebraska Press, « France Overseas : Studies in Empire and Decolonization », 296 p.
    URL : https://www.nebraskapress.unl.edu/nebraska/9781496201270/

  • 2014. L’autre citoyen. L’idéal républicain et les Antilles après l’esclavage, Paris, Armand Colin, coll. « Le temps des idées », 384 p. (Préface d’Etienne Balibar)

Direction de numéros ou dossiers spéciaux de revues

  • 2019. [En collaboration avec Abdellali Hajjat] Intersectionnalité, Mouvements, Février.
  • 2012. [En collaboration avec Thomas Grillot] « Outre-mer : la République en sa diversité », La Vie des Idées, mai-juin.
  • 2006. « La mémoire de l’esclavage et ses manipulations politiques » (direction et introduction du dossier « L’esclavage colonial : un passé qui ne passe pas ? »), Cités. Philosophie, politique, histoire, 25, Presses Universitaires de France.

Articles de revues à comite de lecture

  • 2017. « “Nos vies sont politiques !” L’afroféminisme en France ou la riposte des petites-filles de l’Empire », Participations. Revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté, vol. 18, n°3, p. 97-127.
  • 2015a. « Troubles dans la « race ». De quelques fractures et points aveugles de l’antiracisme français contemporain », L’Homme et la Société, vol. 198, n° 4, p. 213-229.
  • 2015b. « Neither Color-Blind Nor Color-Conscious. Challenging French Universalism in the Plantation Colonies of the Antilles (18th-19th centuries) », Palimpsest. A Journal on Women, Gender and the Black International, vol. 5, n°2, p. 188-209.
  • 2015c. « L’égalité divisée. La race au cœur de la ségrégation juridique entre citoyens de la métropole et citoyens des “vieilles colonies” après 1848 », Le Mouvement social, 252, juillet-septembre, p. 137-158.
  • 2014. « Tu seras une personne, mon enfant ! La citoyenneté pour les “nouveaux libres” des Antilles françaises après 1848 », Sociologie, vol. 5, n°2, p. 157-170.
  • 2006a. « Les errances de la mémoire de l’esclavage et la démocratie française aujourd’hui », Cités. Philosophie, politique, histoire, 25, p. 153-163.
  • 2006b. « L’esclavage colonial : un passé qui ne passe pas ? », introduction au dossier spécial « La mémoire de l’esclavage et ses manipulations politiques », Cités. Philosophie, politique, histoire, 25, p. 151-152.

Contributions à des ouvrages collectifs

  • 2020. « L’universalisme à l’épreuve. Race et citoyenneté aux Antilles françaises, XVIIIe-XIXe », in Gabriel Entin, Federica Morelli, Clément Thibaud (sous la dir.), Southern Republicanisms. Intellectual History and Political Culture in Southern Europe and the Atlantic, à paraître.
  • 2020. « Césaire, Leiris et nous. Regard postcolonial sur un dialogue anticolonialiste et antiraciste à l’épreuve de l’assimilation (1946-1956) », in Christine Laurière (sous la dir.), 1950 : aux sources de l’anthropologie française contemporaine. L’inventaire des possibles, Les Carnets de Bérose, IIAC/DPRPS-Direction des patrimoines, à paraître [Actes du colloque du même nom tenu à l’EHESS, 17-18 octobre 2017]
  • 2018a. [Avec Felix Germain], « Marianne is also black. An introduction », in F. Germain, S. Larcher (sous la dir.), Black French Women and the Struggle for Equality, 1848-2016, Lincoln, University of Nebraska Press, p. xi-xx.
  • 2018b. « The End of Silence. On the Revival of Afrofeminism in Contemporary France », in F. Germain, S. Larcher (sous la dir.), Black French Women and the Struggle for Equality, 1848-2016, Lincoln, University of Nebraska Press, p. 69-88.
  • 2015. Notices biographiques de « Fabien, Louis », « Légitimus, Hégésippe » et « Taubira, Christiane », in Henry Louis Gates, Jr. et Franklin W. Knight (sous la dir.), Dictionary of Caribbean and Afro-Latin American Biography, New York, W.E.B Du Bois’ Institute series, Harvard University Press & Oxford University Press.
  • 2008. « L’anthropologie politique des “nouveaux libres” : post-esclavage, citoyenneté et ethnicité dans les “vieilles colonies” de la Caraïbe », in Jean-Paul Rocchi (sous la dir.), Dissidences et identités plurielles, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, p. 223-247. [Actes du colloque international «The fierce urgency of now ! » Dissent in Racial, Sexual, Gender-Related and National Identity Formations, organisé par l’Institut Charles V d’Etudes anglophones, Université Paris 7-Denis Diderot, 21- 23 mars 2006.]
  • 2006. « Mémoire, identité et politique. Les enjeux politiques du statut de la mémoire dans la structuration de l’identité collective », in Patricia Donatien-Yssa (sous la dir.), Images de soi dans les sociétés postcoloniales, Paris, Editions Le Manuscrit, p. 317-335. [Actes du colloque international et pluridisciplinaire tenu à l’UAG, novembre 2005.]

Articles de revues sans comité de lecture

  • 2019. « Sur les ruses de la raison nationale. Généalogie de la question raciale et universalisme français », Mouvements, dossier « Intersectionnalité », Février.

  • 2012. «Outre-mer: la République en sa diversité», La Vie des Idées, 8 mai. ISSN : 2105-3030.
    URL: http://www.laviedesidees.fr/Outre-mer-la-Republique- en-sa.html
  • 2009a. « En quête de postcolonial. La crise des Antilles françaises, et après... », Savoir/Agir, éditions du Croquant, juin, p. 126-132.
  • 2009b. « Les Antilles françaises ou les vestiges de l’Empire ? Les aléas d’une citoyenneté sociale outre-mer », La Vie des Idées, 20 février. ISSN : 2105-3030.
    URL : http://www.laviedesidees.fr/Les-Antilles-francaises-ou-les.html
  • 2007. [En collaboration avec Elisabeth Landi] « La mémoire coloniale vue de Fort-de-France », Esprit, Février, p. 84-97.
  • 2005. « La souveraineté moderne devant le fait colonial dans les “vieilles colonies“ : de l’esclavage moderne à la “citoyenneté impériale“ ? », Recherches Haïtiano-antillaises, 2, Mai, p. 159-182.

Recensions critiques d’ouvrages

  • 2019. Recension d’Alain Testart, L’institution de l’esclavage. Une approche mondiale (Paris, Gallimard, rééd. 2018) in Sociologie du Travail, à paraître.

  • 2017. « Après l’Occident. » Compte-rendu de Achille Mbembé, Politiques de l’inimitié (Paris, La Découverte, 2016), La Vie des Idées, 27 avril.
    URL : http://www.laviedesidees.fr/Apres-l-Occident.html
  • 2012. « La culture française de la traite négrière ». Compte rendu de Christopher L. Miller, Le triangle atlantique français. Littérature et culture de la traite négrière (Rennes, Les Perséïdes, coll. « Le Monde atlantique », 2011), La Vie des Idées, 24 septembre. ISSN : 2105-3030.
    URL : http://www.laviedesidees.fr/La-culture-francaise-de-la-traite.html
  • 2008a. Laurent Jalabert, La colonisation sans nom. La Martinique de 1960 à nos jours (Paris, Les Indes savantes, 2007), Annales. Histoire, sciences sociales (Dossier spécial « Empires coloniaux »), 63ème année-n°3, mai-juin, p. 726-728.
  • 2008b. « Vers une histoire générale de l’esclavage français ? » Compte rendu de Frédéric Régent, La France et ses esclaves. De la colonisation aux abolitions (1620-1848) (Paris, Grasset, 2007), La Vie des Idées, 28 janvier. ISSN:2105-3030.
    URL : http://www.laviedesidees.fr/Vers-une-histoire-generale-de-l.html

Entretiens et articles de diffusion de la recherche

  • 2013. « L’audace d’une liberté en première personne... », Aimé Césaire : Cent regards, cinq continents pour un centenaire, Fort-de- France, Archives Départementales/Conseil Général de la Martinique, p. 271.
  • 2010. [En collaboration avec Ivan Jablonka] « La France globale. Entretien avec Laurent Dubois », La Vie des Idées, octobre. ISSN : 2105-3030.
    URL : http://www.laviedesidees.fr/La-France-globale.html
  • 2007. « Quand la littérature signe l’impasse du politique ? Identité et existence au monde selon Patrick Chamoiseau », introduction de l’entretien avec P. Chamoiseau intitulé « Les identités dans la totalité-monde », Cités. Philosophie, politique, histoire, 29 (Dossier spécial «Les nations: renouvellement ou déclin ?»), PUF, p. 119-134. [Republié au numéro anniversaire de la revue en mars 2010]

Rapport administratif

  • Mars 2005. Rapport sur le projet d’une « Cité des 3 Océans à Paris » (26 p.), à l’attention de l’Inspecteur Général de la Culture du Ministère de la Culture. Document établi en tant que stagiaire consultante en ingénierie des politiques culturelles rattachée à l’Inspection Générale de la Culture du Ministère de la Culture et à la Direction des Affaires Économiques, Sociales et Culturelles du Ministère de l’Outre-mer.

Enseignements (depuis 2011)

  • 2019-2020
    - « Race, droit et sciences sociales » (avec A. Hajjat et L. Zevounou), EHESS, site du campus Condorcet.
  • Automne 2018
    - « D’une France postcoloniale ? Voyages entre passé et présent », cours de premier cycle. Professeure invitée, Vassar & Wesleyan program, campus de Reid Hall, Paris.
  • 2017-2018
    - Initiatrice et coordinatrice de l’atelier d’écriture des doctorant.e.s de l’URMIS, Paris Diderot. (Animation avec V. Chalain et T. Medvedeva)
  • 2016-2017
    - Co-organisatrice du séminaire de recherche l’URMIS, Paris Diderot.
  • Automne 2015
    - « France and the Caribbean : Politics, Culture and Society Between Past and Present », cours de troisième cycle (graduate introductory course). Visiting Professor, New York University, Institute of French Studies.
  • 2014-2015
    - « Citoyenneté, république et démocratie en France et aux colonies, 1789-1899 », cours préparatoire aux CAPES et à l’agrégation externes d’histoire (CM, 48 H). Enseignante contractuelle, École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE) de Martinique, Université des Antilles.
    -  Méthodologie de la dissertation d’histoire (TD, 24 H), ESPE de Martinique, Université des Antilles
    -  « Principes et valeurs de l’éducation », cours de sociologie et de philosophie de l’éducation (préparation au concours de recrutement des CPE, CM, 44H), ESPE de Martinique, Université des Antilles
    -  Méthodologie de la dissertation en sciences sociales (TD, 20 H) 

  • 2014-2015
    - Introduction aux études postcoloniales. Sociologie historique de la notion d’État colonial (préparation au concours du CAPES de Langues et cultures régionales, option Créole, CM, 12 H, Master 2), ESPE de Martinique, Université des Antilles
  • 2011-2013
    - « Introduction à l’histoire intellectuelle du libéralisme » (L3, science politique, 30 H, Cours Magistral), Histoire des idées politiques. ATER en science politique, Université des Antilles-Guyane, pôle de Martinique.
    - « L’avènement de la modernité politique : de la Renaissance au XVIIIe siècle », Histoire des idées politiques (L1, Droit, CM, 30 H)
  • 2011-2013
    - « Les racismes en question : histoire et actualité ? », Grands Problèmes politiques et sociaux contemporains (L3 science politique, L3 programme France-Caraïbes, CM, 30H), Université des Antilles-Guyane, pôle de Martinique
  • 2012-2013
    - « Qu’est-ce que l’émancipation ? » Autour de C. L. R James, Frantz Fanon et Stuart Hall, Grandes œuvres politiques des mondes postcoloniaux. II (L3, science politique, programme France-Caraïbe, 30 H, CM), Université des Antilles-Guyane, pôle de Martinique
  • 2011-2012
    - « Figures caribéenne et indienne des critiques de l’Occident : introduction à CLR James et D. Chakrabarty », Grandes œuvres politiques des mondes postcoloniaux. I (L3, science politique, programme France-Caraïbe, 30 H, CM),
Université des Antilles-Guyane, pôle de Martinique.
  • 2012-2013
    - « Opinions et pratiques politiques à l’ère d’Internet », Cours de préparation au C2i (L3, science politique, CM, 12H)
  • 2011-2012
    - Culture Générale, Institut de Préparation à l’Administration Générale, IPAG, Martinique (préparation aux 
épreuves orales, CM, 12 H) 

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche