Membres | Membres statutaires

Jonathan FRIEDMAN

Jonathan Friedman
Directeur d'études EHESS
Honoraire
Institution(s) de rattachement : Université de Lund

Coordonnées professionnelles

Iris - EHESS, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris

jonathan.friedman[at]ehess.fr

Domaines de recherche

Jonathan Friedman a mené des recherches sur différentes aspects de l’anthropologie des systèmes mondiaux, un sujet dont il a été un des fondateurs dans les années soixante-dix avec sa femme Kajsa Ekholm Friedman. Le point de départ de cet approche est la nécessité de comprendre la reproduction sociale en termes qui dépassent des frontières de la société elle même et qui établissent les conditions toujours en transformation de l’existence et de la reproduction sociale. Cette approche se distingue des perspectives plus récentes qui prennent comme point de départ un supposé évolution de ce qu’on appel la mondialisation. Elle se distingue aussi de cette dernière en concevant le mondial comme un champ contradictoire ou les différent domaines, du sujet individuel jusqu’au processus macro-économiques et politiques ne se réduisent pas les uns aux autres mêmes s’ils se transforment dans leurs rapports mutuels. L’approche a été utilisé dans un premier moment dans plusieurs projets de recherche: l’histoire et transformations des structures sociales et économiques dans l’Antiquité, l’étude comparative des déclins hégémoniques et leurs conséquences sociales et culturelles, la formation historiques des structures politiques, religieuses et mythologiques dans le Pacifique, l’émergence et le développement des mouvements autochtones. Pendant cette période il a fait des terrains de long terme en Hawaii et des recherches plus restreintes dans la République du Congo. Plus récemment il a été engagé dans des recherches sur la transformation des sociétés occidentales contemporaines, surtout sur les rapports entre la polarisation de classe et la fragmentation culturelle, ici avec une recherche sur la Suède. Un projet principal dans le cadre de cette recherche était "Migration, multiculturalisme et l’avenir de l’état nation" qui aborde la question de la transformation de l’état-nation contemporaine dans une situation de déclin hégémonique. Ce projet était comparatif, comprenant des recherches sur la Suède, la France, l’Allemagne, les États-Unis. Les sujets compris dans le cadre dont ce projet est issu sont: affaiblissement de l’économie étatique, dévolution des pouvoirs administratifs, émergence du multiculturalisme comme politique étatique ou contestatoire, transformation de la gauche, émergence de nouvelles élites, inversion idéologique, le rôle des intellectuels, élites culturelles mondialisées dans la production des représentations de la mondialisation. Ce projet s’est développé dans un courant recherche sur la culture politique et la transformation de la gouvernance. En parallèle avec ce projet il a aussi depuis quelques années engagé une recherche sur les sociétés pluri-ethnique dans le Pacifique, concentré sur les variations dans les formations de sociétés coloniales et postcoloniales. Dans ces différents projets, il a maintenu une perspective qui lie les niveaux les plus macroscopiques avec la production de l’expérience subjective.

  • mots-clefs : systèmes mondiaux, cycles hégémoniques, identité culturelle, transformation, fragmentation sociale et culturelle, violence, culture politique, centralisation, Pacifique, Suède, Europe

Enseignement

Séminaires

  • anthropologie des systèmes mondiaux (ouvert pour les étudiants en master)
  • FRAO avec Alban Bensa, Brigitte Derlon, Yannick Fer, Marie Salaun et al.
  • Ordres et désordres du monde, avec Didier Fassin et Jackie Assayag

Responsabilités principales

Actuelles

  • rédacteur de Anthropological Theory
  • membre du comité de rédaction de Critique of anthropology, Theory, Culture and Society, Social Analysis, Review of International Political Economy, Identities, Ethnos, Dialectical Anthropology

Antérieures

  • Président de la Société Européenne des Océanistes, 1995-1996 (c. 300 membres) ; board member, 1993-1995, 1998-2001.
  • Membre du comité d’évaluation MacArthur Foundation : Social Science Research Council, New York 1995-1997.
  • Membre du comité de recherche, H.F. Guggenheim Foundation, New York, 2000.

Principales publications

Ouvrages

  • 1979 System, structure and contradiction in the evolution of "Asiatic" social formations, National Museum of Copenhagen.
  • 1994 (ed) Consumption and Identity. London: Harwood Academic Press, 1994.
  • 1977 with M.J. Rowlands(eds) The Evolution of Social Systems, Duckworth. London.
  • 1994 Cultural Identity and Global Process. London:  Sage: Theory Culture and Society Series
  • (à paraître) with Kajsa Ekholm Friedman Essays in Global Anthropology Walnut Creek: Altamira Press (forthcoming).
  • 1992 avec Scott Lash(eds) Modernity and identity, Blackwell, Oxford.
  • 1994 avec Ulla Hasager (eds)  Hawaii: Return to Nationhood.  IWGIA Document #73.
  • 1996 avec James Carrier (eds)  Melanesian Modernities.  Lund: Lund University Press.
  • 1998 System Structure and Contradiction in the Evolution of 'Asiatic' Social Formations. Walnut Creek: Altamira-Sage. Republcation du livre de 1979 avec des appendices et une nouvelle introduction.
  • 2004 avec S. Randeira, Worlds on the move: Globalization, migration and cultural security. London: Tauris.
  • 2000 avec R. Denemark, B. Gills and G. Modelski, World System History: The Science of long term change. London: Routledge 2000.
  • 2002 red. Globalization, the state and violence.  Walnut Creek: Altamira Press (Rowman and Littlefield).
  • 2005 avec C. Chase-Dunn (red)  Hegemonic Declines: Past and Present. Boulder:Paradigm Press.
  • 2005 La quotidianità del systema globale. Milano: Bruno Mondadori.
  • 2006 avec Paul James (red.)  Globalization and Violence: Vol III. Globalizing War and Intervention. London: Sage.
  • (sous presse) PC Worlds: an anthropology of political correctness. New York: Berghan Press (in press).
  • 2007 avec Kajsa Ekholm Friedman The Anthropology of global systems: Historical transformations and global process. Walnut Creek: Altamira Press (in press).
  • 2007 avec Kajsa Ekholm Friedman The anthropology of global systems: Modernities, class and the contradictions of globalization. Walnut Creek: Altamira Press (in press).

Articles et chapitres dans des ouvrages

  • 1974"Marxism, structuralism and vulgar materialism"  Man 9
  • 1974"The place of fetishism and the problem of materialist interpretations" in Critique of Anthropology, 1
  • 1975"Dynamique et transformations du système tribal: l'exemple des Katchin" in L'Homme XV,1
  • 1978"Crises in theory and transformations of the world economy"  Review II, 2
  • 1979"Hegelian ecology: between Rousseau and the World Spirit" in Burnham, P & Ellen, R.(eds) Social and Ecological systems, ASA Monograph, 18.  London
  • 1981"Notes on structure and history in Oceania"  in Folk, 23 . In memoriam volume for Johannes Nicolaiesen.
  • 1982"Catastrophe and continuity in social evolution"  in Renfrew et. al.(eds)  Theory and Explanation in Archaeology, London
  • 1985"Captain Cook, culture and the world system" in Journal of Pacific History, 20
  • 1988"No history is an island: on Sahlins, Islands of History  in History and Theory XXVI, 1  1987. Reprinted with a reply from Sahlins, in Critique of Anthropology 8,3
  • 1987"Generalized exchange, theocracy and the opium trade" in Critique of Anthropology, 7 1
  • 1989"Culture, Identity and World Process" in Review, XII, 1
  • 1994"The Political Economy of Elegance: An African cult of beauty" in Culture and History, 7  1990 also in Friedman(ed) Consumption and Cultural Strategies. London: Harwood Academic
  • 1990"Being in the world: localization and globalization" in Featherstone, M. (ed) Global Cultures, London, Sage
  • 1991 "Notes on culture and identity in imperial worlds" in Bilde, P. (ed) Religion and Religious Practice in the Seleucid Kingdom. Aarhus: Akademisk forlag
  • "Narcissism and the Roots of Postmodernity" in Lash & Friedman Modernity and Identity, Blackwell, Oxford 1990(1992)
  • 1992"Myth, History and Political Identity" in Cultural Anthropology May: 193-209
  • 1992"The past in the future: History and the politics of identity" in American Anthropologist 94: 837-859
  • 1994"Will the real Hawaiian please stand: Anthropologists and Natives in the global struggle for identity"  in Bijdragen tot de Taal- Land- en Volkenkunde: vol 147: 137-167
  • 1993"Order and Disorder in Global Systems: A Sketch" in Social Research 60,2
  • 1995"Global system, globalization and the parameters of modernity" in Featherstone and Lash (eds)  Global Modernities London: Sage: Theory Culture and Society Series
  • 1996"The implosion of modernity" in Shapiro, M.J. and Alker, H. Challenging Boundaries: Global flows, territorial identities.  Minneapolis: University of Minnesota Press
  • 1997"Global crises, the struggle for cultural identity and intellectual pork-barreling: cosmopolitans, nationals and locals in an era of de-hegemonization" in Werbner, P (ed) Debating cultural hybridity London: Zed press
  • 1998"Knowing Oceania or Oceanian knowing: identifying actors and activating identities in turbulent times" in Keck, V. and Wassmann, J. (eds) Pacific Answers to Western Hegemony: Cultural Practices of Identity Construction.  Oxford: Berg 37-66
  • 1998"Transnationalization Socio-Political Disorder and Ethnification as Expressions of Declining Global Hegemony" in International Political Science Review 19, 3
  • 1998  “Ecological consciousness and the decline of ‘civilizations’: the ontology, cosmology and ideology of non-equilibrium living systems.”  In Worldviews, 2,3:303-315
  • 1999"The hybridization of roots and the abhorrence of the bush" in M. Featherstone and S. Lash(eds) Spaces of Culture: City, Nation, World. London: Sage
  • 1999"Indigenous movements and the discreet charm of the bourgoisie" in Taja: Australian Journal of Anthropology, 10:1
  • "Class formation, hybridity and ethnification in declining global hegemonies" in K. Olds, P. Dicken P. Kelly, L. Kong and H. Yeung (eds) Globalization and the Asia Pacific: Contested Territories.  London: Routledge 1999
  • "The Rhinoceros 2" Current Anthropology, 40, 5 1999: 679-688
  • 2000 “Des racines et (dé)routes” in L’Homme, 157: 187-206
  • 2001 “L’implosion de la modernité: un nouveau tribalisme” in La Pensée 325,
  • 2002“From roots to routes: tropes for trekkers” in Anthropological Theory vol II, 2
  • 2002“Globalization, dis-integration, re-organization: the transformations of violence” in Globalization, the state and violence.  Walnut Creek: Altamira Press (Rowman and Littlefield)
  • 2002“Champagne liberals and the new ‘dangerous classes’: Reconfigurations of class, identity and cultural production in the contemporary global system” in Social Analysis. 46,2: 33-55
  • 2003“Structure et histoire en Océanie” in Merle, Isabelle et Michel Naepels eds.  Les rivages du temps: Histoire et anthropologie du Pacifique.  Paris: Harmattan: 33-63
  • 2003“Globalizing languages: Ideologies and realities of the contemporary global system” in American Anthropologist 105,4: 744-752  
  • 2004 “Globalization, transnationalization and migration: ideologies and realities of global transformation” in Worlds on the Move: Globalization, migration and cultural security. London: Tauris
  • 2004 Choc de cultures et logique du déclin hégémonique” in Dawod, H. red.  Tribus et pouvoirs en terre d’Islam. Paris. A. Colin  261-279
  • 2005“Plus ça change: On not learning from history” in Friedman and Chase-Dunn (eds) Hegemonic Declines: Past and Present. Boulder:Paradigm Press
  • 2004“Globalization ” in Nugent, D. and Vincent, J. (Eds) The Blackwell Companion to the Anthropology of Politics.  Oxford: Blackwell
  • 2005 “Globalization, Dis-integration, Re-organization: The Transformations of Violence” in Edelman, M. and A. Haugerud (eds) The Anthropology of development and globalization: From classical political economy to contemporary neo-liberalism. Oxford: Blackwell
  • 2006 Violence and the systematic pattern of declining global hegemony” 303-320 in Globalization and Violence: Vol III. Globalizing War and Intervention. London: Sage
  • 2007 “Cosmopolitan elites, organic intellectuals and the re-configuration of the state” in A. Kouvouama, A. Gueye, A. Piriou, A-C Wagner (eds) Figures croisées d’intellectuels: Trajectoires, modes d’action, productions Paris: Karthala
  • 2007 “Globalization, global systems and anthropological theory” in Rossi, I. ed.   Frontiers of Globalization Research.  New York: Springer. 109-132

Doctorant.e.s Iris

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris