Membres | Membres temporaires

Rémy PONGE

Rémy Ponge
Post-doctorant
Sociologue
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

remy.ponge[at]gmail.com

Domaines de recherche

Mes travaux articulent histoire et sociologie.

Ils interrogent les ressorts de l’action syndicale en matière de santé au travail ; les processus d’invisibilisation et de construction sociale de l’ignorance concernant les effets du travail sur la santé ; la genèse et les usages du droit de la santé au travail, ou encore les mécanismes de construction des inégalités de santé liées au travail. Je m’intéresse également aux transformations du travail, de l’emploi et des politiques sociales contemporaines.

Thèmes de recherche :

  • Santé au travail
  • Syndicalisme et relations professionnelles
  • Travail et emploi
  • Politiques sociales
  • Articulation des méthodes quantitatives et qualitatives

*****

I conduct my research in both sociology and history.

I study how trade union representatives take interest in occupational health problems, the obstacles, which are preventing them from addressing these issues, especially psychosocial risks. My research is also focused on the social construction of ignorance about occupational health and, health inequalities related to work. Finally, I am interested in the transformations of work, employment and social policies.

Fields of research:

  • Working conditions, occupational health (psychosocial risks and occupational cancers)
  • Industrial relations
  • Social policies
  • Work and employment
  • Quantitative analysis

Enseignement

2019-2020

  • « Sociologie du travail et de l’emploi » (24h CM), Faculté d’économie et de gestion, Aix-Marseille Université (L3 Gestion et GRH)
  • « Le gouvernement du social en Europe » (9h CM), Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence (Etudiant en Master 2 « Politiques européennes »)

2019

  • « Organisations syndicales et santé au travail », intervention dans le Diplôme universitaire “Risques psycho­sociaux-qualité de vie au travail“, Université Aix-Marseille, 15 mai 2019 (3h)

2014 - 2016

  • Moniteur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (deux années)
    - « Approches quantitatives en sociologie » et « Analyse des faits sociaux 1 » (TD, 64h, L1 sociologie)
    - Encadrement d’un mémoire de L3 sociologie. Tom Arfi, Le rapport au travail des ouvriers d’une imprimerie

2012 - 2013

  • « Sociologie économique », Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, (TD, 30h, L1 Histoire et AES)

Responsabilités scientifiques

  • Membre du réseau thématique 18 « Relations professionnelles » de l’Association Française de Sociologie
  • Membre du Réseau Jeunes Chercheurs Travail & Santé (RJCTS)
  • Lauréat des manifestations scientifiques soutenues par le DIM GESTES, séminaire « Travail & Santé : Regards croisés »
  • Membre du Comité d’orientation du Groupement d’intérêt scientifique sur le travail et la souffrance au travail (GIS-GESTES)

Principales publications

  • Rémy Ponge, « Pour ne plus perdre son esprit au travail. Sociologie historique d’une préoccupation syndicale pour la santé des travailleurs-ses (1884-2007) », Thèse pour l’obtention du doctorat de sociologie, 2018
  • Rémy Ponge, « Remobiliser les salariés en se formant à l'analyse du travail. Enjeux et tensions d'une tentative d'hybridation des savoirs scientifiques et militants» in Baptiste Giraud et Yolaine Gassier (dir.), Le travail syndical en actes. Faire adhérer, mobiliser, représenter, Edition du Septentrion, 2020.
  • Baptiste Giraud et Rémy Ponge, « Des négociations entravées », La nouvelle revue du travail [En ligne], 8 | 2016
  • Collectif TMTC, « L’horizon vertical de la recherche. La formation de laboratoire d’apprentis chercheurs en sciences sociales », Sociologos [En ligne], 2015, n°10.
  • Ponge Rémy, Compte-rendu de Zawieja Philippe et Guarnieri Franck, 2014, Dictionnaire des risques psychosociaux, Paris, SEUIL. (Travail & Emploi, 2015)
  • Ponge Rémy, « Régine Bercot (dir.), La Santé au travail au prisme du genre. Épistémologie, enquêtes et pers­pectives internationales, Octarès, 2014, 130 p. », La nouvelle revue du travail [En ligne], 6 | 2015

Thèse de sociologie

Titre : « Pour ne plus perdre son esprit au travail. Sociologie historique d’une préoccupation syndicale pour la santé des travailleurs-ses (1884-2007) »

  • Soutenue le 19 octobre 2018 à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Directrice et directeur de thèse : Odile Join-Lambert (PRINTEMPS) et Jérôme Pélisse (CSO)

Jury :

  • Paul Bouffartigue, président (DR CNRS, LEST, Université Aix-Marseille
  • Judith Rainhorn, rapporteur (PR en histoire, CHS, Paris)
  • Emmanuel Henry, rapporteur (PR en sciences politiques, IRISSO, Paris)
  • Nicolas Hatzfeld, examinateur (PR en histoire, IDHES, Evry)

Communications

  • « De la mise à l’agenda au reflux. Les directions syndicales et les souffrances psychiques du travail (1968-1982) », Congrès de l’Association française de sociologie, 27 août 2019
  • « Connaissances scientifiques et inaction publique : l’impossible reconnaissance des souffrances au travail en maladie professionnelle », Colloque “ Cent ans de (sous)reconnaissance des maladies professionnelles (1919-2019)“, Sciences-Po Paris, 19 et 20 juin 2019
  • « Connaitre, reconnaitre et prévenir les cancers d’origine professionnelle et environnementale. Une recherche pluridisciplinaire auprès des patients atteints de cancer hématologique du centre hospitalier d’Avignon », Colloque “Crises sanitaires. Expériences et politiques en santé humaine et animale“, EHESS-Marseille, Centre Norbert Elias, 27 au 29 mai 2019
  • « De la fatigue nerveuse au stress. Une reconnaissance syndicale complexe des troubles psychiques (1982- 1995) », Journée d’étude des doctorant.e.s de l’AFHMT « La crise du travail, le travail en crise (s) », 13 mars 2019
  • « Vous avez dit Burn-out ? La mise à l’agenda politique du stress et de l’épuisement professionnel », Conférence publique, Sciences-Po Aix-en-Provence, 13 décembre 2018
  • « Pour ne plus perdre son esprit au travail. Sociologie historique d’une préoccupation syndicale pour la santé des travailleurs-ses » (1884 - 2007), Laboratoire LEST (CNRS-UMR 7317), 18 juin 2018
  • « Un esprit sain dans un corps altéré ? La difficile reconnaissance des troubles de santé psychique liés au travail (XIXe-1945) », Séminaire de suivi de thèses, Laboratoire PRINTEMPS (CNRS-UMR 8085), 28 avril 2017
  • « Syndicats et souffrances psychiques du travail. Sociohistoire comparée d’une préoccupation syndicale », Séminaire Travail et Relations professionnelles, Laboratoire LEST (CNRS-UMR 7317), 13 février 2017
  • « Replacer le travail au coeur de l’action syndicale. Ethnographie d’une formation syndicale CFDT », Séminaire Anact / Printemps, 8 avril 2016, DARES
  • « Charge mentale, fatigue nerveuse et usure mentale. Retour sur une préoccupation syndicale (1960-1980) » Séminaire du Réseau jeunes chercheurs travail & santé, 29 mars 2016, Université Paris Dauphine
  • « Saisir les maux des salariés. Genèse et usages des formations syndicales sur la souffrance au travail », Congrès de l’Association française de Sociologie, 30 juin 2015, Université Versailles Saint Quentin en Yvelines  

Organisation de manifestations scientifiques

Colloques et journées d’études

  • « Nouveaux dispositifs d’expression des salariés et re­présentation syndicale en entreprise », 1er avril 2016 Université Paris-Dauphine. Journée d’études organisée par le DIM GESTES, l’IRISSO (UMR CNRS 7071) et le Réseau thématique Relations professionnelles (RT18) de l’Association française de sociologie
  • « La prévention dans les très petites entreprises (TPE) : regards croi­sés sur les représentations et le traitement institutionnel et ordinaire des risques du travail », 25 mai 2016, Université Paris Dauphine. Journée d’étude organisée par le Réseau Jeunes chercheurs travail & santé (RJCTS) soutenue par le DIM GESTES
  • « Agir sur la santé au travail : acteurs, pratiques et dispositifs autour des enjeux psychosociaux », colloque international organisé par le DIM GESTES, 11 et 12 juin 2015

Séminaires

  • Membre du comité d’organisation de l’atelier « Travail, Mobilisation et relations professionnelles », Laboratoire LEST (CNRS-UMR 7317) (depuis 2017)
  • Membre du comité d’organisation du séminaire : « Les syndicalistes au travail : métiers, carrières et conditions de travail (2019-2020) » (LEST, CSO, ISP et CHS) (séminaire soutenu par le DIM-GESTES)
  • Coorganisateur du séminaire du Réseau Jeunes Chercheurs Travail & Santé (RJCTS), lauréat des manifesta­tions scientifiques soutenues par le DIM GESTES (Groupe d’Études sur le Travail et la Souffrance au travail) (2014-2017)
  • Co-organisation et animation de la séance de séminaire : « Les RPS au prétoire. Retour sur la judiciarisation des troubles de santé psychique liés au travail », DIM-GESTES, Laboratoire CSO (CNRS-UMR 7116) 22 février 2017
  • Co-organisation du séminaire des doctorants, commun aux Laboratoires CESDIP et PRINTEMPS (2014-2015)

Participation à des programmes collectifs de recherche

  • 2019-2020, post-doctorant à l’IRIS EHESS
    Projet de recherche :
    « Juger l’incertain. Sociologie d’un dispositif d’évaluation des maux du travail ». Ce projet que je coordonne est réalisé avec Marie Ghis Malfilatre (sociologue, post-doctorante à l’INSERM) et Moritz Hunsmann (CR CNRS, sociologue à l’IRIS). Il est soutenu par le Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers d’origine professionnelle dans le Vaucluse (GISCOP 84) et le GIS-GESTES.
  • 2018-2019 : Chargé d’étude au sein du Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers d’origine professionnelle du Vaucluse (GISCOP 84).
    Projet de recherche :
    « Comprendre, reconnaitre et prévenir les cancers professionnels et environnementaux de la basse vallée du Rhône. Une recherche multidisciplinaire auprès des patients atteints de cancer du sang de l’hôpital d’Avignon ».
  • 2018-2020, membre du projet « Gestion des personnels et santé au travail au sein des confédérations syndicales (CFDT, CGT) ».
    Ce projet est porté par Paul Boulland (Ingénieur de recherches CNRS, CHS) et associe Jérôme Pélisse (PR, IEP Paris, CSO), Nicolas Simonpoli (ATER en Sciences politiques, ISP) et Ana Egea (Chargée de ressources documentaires, CSO).
  • 2012-2013 : Ingénieur d’étude, membre de l’équipe de recherche dans le cadre des Post-enquêtes à l'enquête REPONSE 2010-2011.
    Cette équipe était composée de politiste (Baptiste Giraud), sociologues (Jérôme Pélisse, Etienne Pénissat, Céline Dumoulin), gestionnaire (Rachel Beaujolin) et de doctorants en sociologie (Charles Berthonneau, Mandana Saidi, Amaël Marchand).

Diffusion de la recherche

  • « La souffrance au travail, souci intermittent des syndicats », Santé et travail, avril 2019
  • « Vous avez dit Burn-out ? La mise à l’agenda politique du stress et de l’épuisement professionnel », Communication dans la conférence publique organisée à Sciences-Po Aix-en-Provence, 13 décembre 2018
  • Moniteur au DIM GESTES, mission de valorisation de la recherche (2013-2014)
  • Mise en valeur de l’activité scientifique du DIM GESTES (réalisation d’entretiens avec les membres du DIM, compte rendu de séminaires, veille scientifique sur la santé au travail)

Responsabilités administratives

  • Représentant des doctorants au Conseil scientifique de l’Ecole doctorale Paris-Saclay (2015-2016)
  • Représentant des doctorants au bureau du laboratoire PRINTEMPS (2014-2016)
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche