Membres | Doctorant.e.s

John Christopher BARRY

pardefaut
Doctorant
Discipline(s) : Anthropologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

jcbarry[at]wanadoo.fr

Violence, sacrifice et légitimité, asymétrie morale et crise du modèle militaire occidental depuis la fin de la guerre froide

Thèse préparée sous la direction de Jonathan Friedman

 

Publications

  • (2015), Territoire, citoyenneté et processus de financiarisation. Inflexions, n° 30 : 67-80
  • (2015), De la culpabilité à la dangerosité, du délinquant à l’ennemi. Inflexions, n° 28 : 109-117.
  • (2014),  Métamorphose du sacrifice. De mourir pour la patrie à la tyrannie du marché.  Inflexions, n° 26 : 145-154.
  • (2014), « Si vous voyez quelque chose, dites quelque chose. » Edward Snowden et l’Etat de sécurité nationale. Inflexions, n° 27 : 135-147.
  • (2013), La folie furieuse du soldat américain. Désordre psychologique ou politique ? Inflexions, n° 23 : 113-122.
  • (2013), Le paradoxe américain. Catholica printemps 2013, n° 119 : 54-65.
  • (2011), Empire as a Gated Community: Politics of an American Strategic Metaphor. Global Society Volume 25, Issue 3, 2011 : 287-309. Distribué par Routledge.
  • (2010), Le "boulanger" d’Adam Smith, ou la chimère néolibérale. Du citoyen-soldat au mercenariat universalisé. Armées privées, armées d’État, Études de l’IRSEM, 2 (2), 255-274.
  • (2009), États-Unis : fièvre obsidionale et agressivité messianique, Inflexions juin-septembre 2009, n° 11 : 137-150.
  • (2009), Credo du soldat américain : iconographie commentée, Inflexions, janvier-mars 2009, n° 10 : 99-114.
  • (2008), Vaincre l’ennemi - ou le détruire ? Aspects religieux du nouveau credo du soldat américain, Inflexions, juin-sept. 2008, n° 9 : 175-211.
  • (1989), Voices from Southern Africa, Éditions de l'UNICEF, Genève.
  • (1978), Des Angles et des Ruses, Les Temps Modernes, décembre 1978, nº 389 : 792-799.

Communications

  • 2012 : « Berserk. La folie furieuse du soldat américain. Du Vietnam à l’Afghanistan. Désordre psychologique ou désordre politique ? ». Colloque sur les blessures invisibles organisé par Saint-Cyr Coëtquidan et la revue Inflexions à l’Hôtel des Invalides. Clôture par Monsieur Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.
  • 2009 : « Empire as a way of life ». Séminaire de stratégie organisé par le 2e REI de la Légion Étrangère, « La Légion Étrangère avant l’Afghanistan », Nîmes, 27-28 avril 2009.
  • 2007 : « American warrior. From citizen-soldier to guardian of Empire ». Guest lecture, School of Politics & International Relations, University of Kent.

Enseignement Saint-Cyr, Coëtquidan

  • 2013-2016
    Honour’s Course
    Time and again the finality of war, its meaning and its purpose, is engulfed in instrumental considerations, tactical or operational. The contemporary prevalence of instrumental reason in our culture favours means over ends. This social and political shift in priority from ends to means, from concern about the larger meaning and purpose behind goals to considering only the efficiency with which those goals are achieved, has become common in all fields of life, be it in the political, social or economic realm. War has suffered the same fate. Means have overtaken ends in our thinking. Abiding by Clausewitz’s point of view that “Politics is the guiding intelligence and war only the instrument, not vice versa”, we propose 10 lessons covering a range of military topics that weave that point of view, as guiding thread and unifying heuristic principle.

Séminaires et enseignement EHESS

  • 2014-2015
    Poursuite du séminaire « La globalisation sécuritaire » 2012-2013 avec André Brigot

    http://enseignements-2014.ehess.fr/2014/ue/1307/

    Dans le cadre des phénomènes regroupés sous le nom de globalisation sécuritaire, les années précédentes ont abordé : la relation entre le libéralisme et la constitution des forces étatiques (armée et police) du XVIIIe à aujourd'hui ; puis les éléments permettant de parler d'un dépassement du cadre étatique national (avec sa distinction intérieure et extérieure) vers l'organisation d'une sécurité collective transnationale, par le biais des alliances, des coalitions ponctuelles, ou encore vers des unions politiques comme l’Europe, ou l’alliance atlantique. Par ailleurs, la standardisation technique des forces, et le développement de normes communes, conduit à s'interroger, au delà de l'hypothèse d'une « stratégie capacitaire » comme principe de précaution ‘apolitique’ et technique face aux risques de toutes natures, sur une pratique de domination par le biais d’une intégration technique dans « un système des systèmes » par l'acteur principal de la sécurité en occident, les États-Unis.
    En raison des pressions qu'exerce le capitalisme financier transnational sur la fonction dite régalienne de sécurité attribuée aux États, il joue un rôle de plus en plus décisif dans la « transformation » des affaires militaires et policières.
    Quels sont donc les acteurs, les systèmes sociaux, les modes de décisions politiques qui déterminent l'offre de sécurité globale ? Qu'en est-il du projet étasunien de l'après guerre froide d'être le garant de ce « common » qu'est la sécurité, dont était chargé les États-Nations, et qui fonde, plus encore que leur capacité à durer, leur légitimité ? Ces États, affaiblis comme instances de souveraineté démocratique, n'en sont-ils réduits qu'au rôle de garants des droits de propriété et de l’ordre marchand dans les rapports d’échange ?
  • 2013-2014
    La globalisation sécuritaire, poursuite du séminaire 2012-2013 avec André Brigot
  • 2013-2014
    Poursuite du séminaire 2012-2013 avec André Brigot

  • 2012-2013
    Poursuite du séminaire 2011-2012 co-dirigé avec André Brigot sur "la question de la sécurité pour une communauté sans souverain"

  • 2011-2012
    La question de la sécurité pour une communauté politique sans souverain. Séminaire co-dirigé avec André Brigot

Voyages d’études

  • 2010 : Voyage de terrain en Afghanistan auprès de l’OTAN (Trans-Atlantic Opinion Leaders for Afghanistan, TOLA), de l’armée française (EPIDOTE) et de l’armée nationale afghane (ANA).
  • 1993 : Madrassahs, Zanzibar and Mombassa, Aga Khan Foundation, 1993.
  • 1991 : Enquête, scénario, repérages et réalisation pour « Et que la nuit soit courte… », documentaire 52’ sur les enfants de la rue, Dakar, Sénégal.

Filmographie

Ecrit et réalise

  • The Baltic Connection : 17 min, documentaire produit par l'UNESCO, diffusé par la télévision finlandaise, 1993.
  • Et que la nuit soit courte...: 52 min, documentaire produit par l'UNESCO, sélection au Festival International de Leipzig, 1991 ; sélection au Festival Nord/Sud, Genève 1992 ; distribué aux U.S.A. par Film for the Humanities.
    « 'Et que la nuit soit courte…' est le meilleur film que je connaisse sur les gosses de rue », Riccardo Lucchini, expert international sur les enfants de la rue, Université de Fribourg, Suisse. « Ce film vaut des millions en aide au tiers-monde », Sally N'Dongo, fondateur du syndicat de travailleurs immigrés sénégalais en France.
  • Valse nocturne: 15 min, avec Jean-Pierre Cassel et Vincent Cassel, sélection au Festival International de Rouyn-Noranda, Canada, 1995; sélection aux Rencontres du Court Métrage Fantastique, Paris 1996; sélection au Festival International du Film Court, Mons Belgique 1996; diffusé par France3 1996.
  • Premiers Pas: 15 min, distribué au cinéma en avant programme de "La clé de verre" (The glass key) 1986; sélection au Festival International de Montréal, 1985 ; semaine culturelle française à Edimbourgh sous l'égide du Ministère des Affaires Etrangères, 1985; Festival Français de Films Courts, Londres 1986 présenté par Unifrance Film International; diffusé par Fr3, 1986
  • Requiem à Crédit: 15 min, sélection officielle du Festival International de Montréal 1982; film d'ouverture du Festival du Roman et Film Policiers, Reims 1982; 1er prix du Festival de Saint-Cloud 1982.
  • Paul: 26 min, NYU Film Festival, New York 1974; Festival de Tours, 1977.
  • Cloud in Trousers: 36 min, NYU Film Festival, New York 1976.

Autres

  • 2006 : Exposition photos, Anti-clichés, musée de Noyers-sur-Serein.
  • 1979-1989 : Nombreux reportages photographiques en Europe, Afrique, Asie et Amérique (Vogue, Sphere, International Herald Tribune, Travel & Leisure, Gourmet, Clipper Magazine, Swedish Foreign Aid Agency, etc.).
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris