Membres | Doctorant.e.s

Camille AL-DABAGHY

Al Dabaghy Camille
Doctorante
Discipline(s) : Anthropologie, Sociologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

dabaghy[at]ehess.fr

Le gouvernement municipal en situation postcoloniale. Histoire et actualité de la coproduction transnationale d'une échelle de gouvernement, une étude de cas à Diégo-Suarez, capitale du Nord de Madagascar.

Thèse préparée sous la direction de Michèle Leclerc-Olive

Ma thèse porte sur le gouvernement municipal postcolonial sur la base d’une étude de cas à Diégo-Suarez, capitale régionale du Nord de Madagascar. En partant de la question des changements introduits dans ce gouvernement communal par des appuis transnationaux au développement urbain (construction de bornes fontaines, de bacs à ordures…), j’en suis arrivée à considérer la formation de gouvernement communal comme une coproduction transnationale et à en étudier à la fois l’histoire et l’actualité.

J’analyse donc des politiques publiques, des interventions de développement et des pratiques locales en matière de gestion de l’eau, d’assainissement et de foncier. Elles me servent de prismes pour étudier les échanges locaux et supra-locaux qui configurent la manière dont on décide et dont on agit collectivement au sein et au nom d’une commune malgache. J’explore les normes, représentations et pratiques du gouvernement communal ou de la citoyenneté communale qui sont/ont été ainsi projetées et mobilisées par les "développés" et "développeurs", malgaches ou étrangers. J’ethnographie leur actualité ; j’étudie leur histoire sur la base d’archives et d’entretiens.

Par ailleurs, je "remonte" les chaînes d’interactions qui articulent échelles locale, nationale et globale. J’enquête sur les expertises et les décisions qui configurent d’une part ces interventions locales d’aide au développement urbain et d’autre part les réformes de l’État malgache. Je travaille notamment à une socio-anthropologie des professions intermédiaires de l’aide (formateurs, consultants, animateurs de plateforme de collectivités locales…).

Thèmes de recherches

  • Évolution et circulations des normes, représentations et pratiques du gouvernement communal et de la citoyenneté communale.
  • Analyse des politiques publiques, des interventions de développement et des pratiques locales en matière de gestion de l’eau, d’assainissement et de foncier.
  • Sociohistoire des connexions globales de la ville de Diego-Suarez.
  • Sociohistoire de l’aide internationale au développement urbain et à la réforme de l’État, sociologie des professions intermédiaires de l’aide (formateurs, consultants, animateurs…).
  • Mots clefs : État, décentralisation, démocratie, citoyenneté, pratiques politiques locales, ville, (aide au) développement, postcolonial, globalisation.

Allocation ou financements

  • 2015-2016 : ATER en sociologie, Université de Rouen
  • 2012-2013 : ATER en sociologie, Université Reims Champagne-Ardenne
  • 2010 : Financement Aires culturelles EHESS (1000 €)
  • 2007-2010 : Allocation de recherche
  • 2007-2008 : Doctorante conseil (dispositif pilote des actuelles missions complémentaires du contrat doctoral)

Activités de recherches

  • 2016-2019, membre du programme "Historicité et temporalités du politique en Afrique" de l'Association des chercheurs de politique africaine et de la Chaire d'études africaines comparées (UM6P Rabat).
  • 2014-2016, création, coordination et animation de l’atelier de jeunes chercheuses/eurs "Les Mondes de l’aide internationale", IRIS-EHESS. Animation du Carnet de recherche de l'atelier.
  • 2014, membre du comité d'organisation des premières Rencontres annuelles d’ethnographie de l’EHESS, projet mené sous la direction de Daniel Cefaï (CEMS-EHESS) et Eloi Fiquet (CEIFR-EHESS) - 5/7 novembre 2014. Co-responsable de l’atelier "Ethnographier les mondes de l’aide internationale" avec Jade Legrand (iiAC- LAIOS- EHESS).
  • 2013-2016. Membre de l’équipe du projet Modes de gouvernement et pratiques économiques ordinaires, coordonné par Benoît de L'Estoile (ENS - EHESS - CNRS) et Federico Neiburg (Université Fédérale de Rio de Janeiro), porté par le Centre de recherches sur la culture et l'économie - NuCEC - du PPGAS, Musée National, UFRJ, Brésil et par l'IRIS - EHESS, financements CAPES-COFECUB.
  • 2009-2012, création, coordination et animation de l’atelier de jeunes chercheurs "Pratiques politiques locales", IRIS-EHESS, réseau pluridisciplinaire (sociologie, anthropologie, science politique, géographie) avec Sahar Saeidnia (IRIS-EHESS) et Sylvie Capitant (IRIS-EHESS).
  • Organisation de la journée d’étude Comment appréhender la fabrique locale du politique ? Concepts, Méthodologie, Techniques d’enquête. 10 mai 2010, organisée dans le cadre du réseau Pratiques politiques locales  avec le Largotec (Université Paris Est)
  • 2006, Décentralisation et espace public local à Madagascar, une étude de cas à Diégo-Suarez (Antsiranana), 235 p., mémoire de master de recherche en sciences sociales, École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)

Enseignements

  • ATER (section CNU 19), Cycle préparatoire au concours commun des Instituts d'Études Politiques, Université de Rouen (2015-2016). Cours magistral "Pensée sociologique et l'action publique" (L1- 36 hTD), TD de Questions contemporaines sur le thème de la démocratie (sociologie et théorie politiques - L1 - 48 hTD).
  • Chargée de cours à l'IUT de Bobigny, Université Paris 13 (2014-2015), cours magistral "Les acteurs de la société civile" (1ère année DUT Carrières sociales, 34,5 hTD).
  • ATER (section 19 CNU) Université Reims Champagne Ardenne (2012-2013)
- Introduction à la sociologie L1 (75 h de TD en L1)
 Dossier de réflexion sociologique (80 h de TD en L1),
 Sociologie des représentations (16 h de TD en L2),
 Sociologie de la famille (8h de TD L3)
  • Chargée de cours à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (2011-2012)
 TD Méthodologie du travail universitaire, 30 h de TD
  • Formatrice d’agents et élus de collectivités locales (2007-2012)
 Cycle Action internationale des collectivités locales, Instituts nationaux spécialisés d’études territoriales (INSET), pour le prestataire Agence Coop Dec Conseil, mission complémentaire du contrat doctoral puis formatrice indépendante : 51 HTD

Principales communications

Colloques

  • 2015, Transnational interactions in everyday practices of municipal government, a Malagasy perspective. [Interactions transnationales routinières dans le gouvernement municipal, une perspective malgache.] , 6ème Conférence européenne des études africaines (ECAS), Paris, France, 8-10 juillet 2015.
  • 2015, Pour une sociohistoire du gouvernement municipal postcolonial, analyser la lutte contre la corruption et l’inefficacité à travers les écrits ordinaires à Diégo-Suarez (Madagascar), 13e Congrès national AFSP 2015, Aix-en- Provence, 23 juin 2015
  • 2013, Histoire et actualité de la coproduction d’une échelle communale de gouvernement. En suivant le fil rouge de la gestion transnationale de l’eau à Diégo-Suarez (Madagascar), 1ère Rencontre nationale des jeunes chercheurEs en études africaines, CERI-Sciences Po Paris - Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 11-12 janvier 2013.
  • 2013, Malagasy elites in the international coproduction of decentralization reforms: autochthonous knowledge, struggles for division of labor, professional identities and ambitions, 5ème Conférence Européenne des études africaines, panel Les experts africains dans le gouvernement international de l’Afrique, Lisbonne, Portugal, 26-29  juin 2013.
  • 2012, Archives, life-trajectories and institutional (un-)learning: working on embeddedness mechanisms of globalized norms in a Malagasy urban municipality, 12th EASA Biennial Conference, panel International organizations: global norms in practice, Nanterre, France, 10-13th July 2012.
  • 2011, Water resource management, extraverted governmentality & urban citizenship in contemporary Madagascar, European Conference of African Studies, panel, 4th edition, panel Appropriation, Localisation and Translation of Democracy, Uppsala- Sweden 15-18 juin 2011.
  • 2011, Faire commune commune à Diégo-Suarez à l’aube du XXIe siècle. Le "poids de l’eau" sur un gouvernement municipal extraverti, Colloque international Anthropologie des sociétés insulaires de l’Océan indien occidental, terrains et théories, Paris, 27, 28, 29 avril 2011.
  • 2010, Retours croisés sur 20 ans d’aide à la décentralisation malgache et sur les rouages de la "machine anti-politique", Colloque international Madagascar : 50 ans d’indépendance, Université d’Antananarivo, 1-4 décembre 2010.

Journées d’étude

  • 2014, Faire la sociohistoire du gouvernement municipal à Madagascar, communication à la journée d’étude Penser l'action publique en contexte africain, Sciences Po Bordeaux, Bordeaux : 13 mai 2014.
  • 2010, Les consultants internationaux et la dépolitisation de la décentralisation malgache, Journées d’étude Les consultants et la politique, Paris : 5 et 6 mai 2010.
  • 2007, La décentralisation malgache : quelles réponses aux inégalités spatiales ?, Journée d’étude de la formation Études Comparatives du Développement, Justice sociale, justice spatiale, 28 juin 2007.

Séminaire de recherche

  • 2009, Une descente à la décharge : interactions en contexte de décentralisation et de développement, in Séminaire de laboratoire : Anthropologie / sociologie politique : observer des interactions post-coloniales, IRIS - EHESS, 9 décembre 2009.

Principales publications

Articles et actes de colloque

  • 2015, Un terrain de mésentente. Observer les réunions de développement à Diégo-Suarez (Madagascar). Genèses, 98, 69-86.
  • 2014, Le prix de l’eau. Hiérarchies urbaines, voisinage hydrique et communalité à Diégo-Suarez (Madagascar). Études Rurales,  194, 123-144.
  • 2013, Retours croisés sur 20 ans d’aide à la décentralisation malgache et sur les rouages de la "machine anti-politique". Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université d’Antananarivo, n°15.

Compte-rendu

  • 2013, Compte-rendu de lecture : Danielle de Lame et Jacinthe Mazzocchetti (dir.), 2012, Interface empiriques de la mondialisation. African junctions under the neoliberal development paradigm, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, collection Studies in Social Sciences and Humanities, vol 173, 352 pages. Journal des Africanistes, 83 (3).

Mémoire de recherche

  • 2007. Inquiétudes levées, les vitres teintées peuvent rester. Décentralisation et espace public local à Madagascar, une étude de cas à Diégo-Suarez (Antsiranana), mémoire de master de recherche en sciences sociales, Paris : École des Hautes Études en Sciences sociales, 235 p.

Valorisation de la recherche

  • 2009. Coopération décentralisée et appuis aux décentralisations, les apports de la recherche, support de formation de formateurs, EHESS-Agence Coop Dec Conseil.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
190-198 avenue de France, 75244 Paris cedex 13

Attention ! Nouvelle adresse à partir du 1er avril 2017 :
54 bd Raspail 75006 Paris

Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris