Membres | Doctorant.e.s

Alessandro MANNA

Silhouette
Doctorant
Discipline(s) : Anthropologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

manna[at]ehess.fr

 

Le handicap psychique : essor et enjeux d’un nouveau concept en santé mentale

 

Thèse préparée sous la direction de Richard Rechtman

 

Au cours de la dernière décennie, la prise en compte des "désavantages" sociaux entraînés par certaines maladies chroniques et les appels conséquents à l’ "égalisation des chances" des "personnes en situation de handicap" sont devenus des ressort très puissants de l’action publique dans les domaines croisés de la santé et du social. Véritable variante contemporaine de la pensée totémique, les politiques du handicap relèvent d’une métamorphose bien spécifique de la fonction de l’État-providence, qui consiste à édifier une "société de semblables" (Castel) : qu’il s’agisse de la prise en charge des autistes ou des malades d'Alzheimer, des parkinsoniens ou des usagers de la psychiatrie, l’on vise à produire dans l’espace social des "différences qui se ressemblent" (Lévi-Strauss), voire "altériser" sur le mode du handicap des classes de sujets censés être invisibles afin de les rendre visibles au sein de la population générale.

Située à la croisée des politiques contemporaines du handicap et des processus de désinstitutionnalisation de la psychiatrie, la reconnaissance du "handicap psychique" est le fruit d’une bataille remportée auprès des décideurs par certaines associations de familles et usagers de la psychiatrie, qui ont milité pour que cette notion soit intégrée dans la loi du 11 février 2005 "pour l’égalité des chances, la citoyenneté et la participation des personnes handicapées". Cette thèse veut éclairer les enjeux sociaux de l’apparition de cette notion sous un double profil : l’étude des processus de production des subjectivités en santé mentale ainsi que l’analyse des formes actuelles de critique de la psychiatrie, le handicap psychique étant appréhendé comme manière de "façonner" les individus (Ian Hacking) et vecteur privilégié d’une remise en question radicale de l’histoire asilaire de la médecine mentale.

Un premier axe de la recherche vise à dresser une généalogie politique et morale du handicap psychique : il s’agit de situer sa genèse dans l’espace moral de la "souffrance psychique", car le processus de politisation de cette notion s’est accompagné d’une certaine volonté de différencier la souffrance psychique "grave" engendrée par la psychose des souffrances "mineures" et "momentanées" qui affligent les normaux. Le second axe de la thèse, qui s’appuie sur une enquête ethnographique multi-sites, s’attache à étudier la traduction en pratique du handicap psychique, considéré pragmatiquement comme un langage qui fait des choses, un "énoncé performatif" (J.-L. Austin) autour duquel se reconfigurent les relations entre les acteurs de la santé mentale, se légitiment des nouvelles manières de faire le psychisme et s’imposent des modalités inédites de fabriquer la subjectivité des patients psychiatriques.

 

Mots-clés : handicap psychique, santé mentale, souffrance psychique, subjectivité, altérité

 

Allocation ou financements

  • 2008-2011, Allocation de recherche
  • 2006-2008, Allocation de recherche Regione Puglia/FSE

 

Activités de recherche

  • 2008, Naissance d’un groupe d’entraide mutuelle : logiques, pratiques et expériences de la responsabilisation en milieu psychiatrique, mémoire sous la direction de Richard Rechtman pour l’obtention du Master PhoenixEM Santé, populations et politiques sociales/Dynamics of Health and Welfare, École des Hautes Études en Sciences Sociales/Universitat Autònoma de Barcelona, 2008.

 

Principales communications

  • 2010, Le handicap psychique : entre enjeux moraux et fabrication du psychisme, séminaire Produire des subjectivités, hiérarchiser des altérités (Dir. Richard Rechtman), EHESS, mai 2010.
  • 2009, La bio-politique : histoire d’un concept établi, séminaire Santé des riches et santé des pauvres : les inégalités des politiques de santé publique. Sources et méthodologies. France-Italie XIXe-XXe (dir. Serenella Nonnis Vigilante), EHESS, novembre 2009.
  • 2009, (Ir)responsabili. Un’etnografia delle contraddizioni nella salute mentale francese, Terzo Workshop di etnografia e ricerca sociale, Università degli Studi di Bergamo, juin 2009.
  • 2009, La construction d’un objet de recherche en anthropologie de la santé mentale. Retour réflexif sur une enquête dans un Groupe d’entraide mutuelle, Journée d’étude Modalités d’enquête et construction de l’objet dans la recherche en sciences sociales de la santé, Formation doctorale SPPS, EHESS, mai 2009.
  • 2008, Michel Foucault et la naissance de la psychiatrie : le corps fou entre hygiénisme et aliénisme, séminaire Sain, malade et mort : les trois corps de la santé publique. Sources et méthodologies. France-Italie XIXe-XXe (dir. Serenella Nonnis Vigilante), EHESS, janvier 2008.

 

Principales publications

  • 2009, (Avec P. Di Vittorio, E. Mastropierro, A. Russo), L’uniforme e l’anima. Indagine sul vecchio e nuovo fascismo, Action30, Bari 2009.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Afrique et Moyen-Orient

Débat - Mardi 17 octobre 2017 - 13:00Débat autour des Cahiers d’Études africaines, n°226, 2017, « Élites de retour de l’Est » et de la REMi, Revue européenne des migrations internationales, vol. 32, n°2, 2016, « Former des élites : mobilités des étudiants d’Afrique au nord du Sahara dans les pays de l’ex-bloc socialiste »  avec plusieurs articles issus des recherches menées dans le cadre du programme ELITAF « Élites africaines formées dans l’ex-bloc socialiste »  Programme 13h - Accueil des participants 14h - Présentation des deux revues Cahiers d’Études africaines, par Eloi Ficquet Revue européenne des migrations internationales, REMI, par Marie-Antoinette Hily  14h15 - Introduction aux : N°226 des Cahiers d’Études africaines par Patrice Yengo N°2, 2016 de la REMI par Michèle Leclerc-Olive  14h45 - Interventions des discutants Elikia M’Bokolo, directeur d’études à l’EHESS, IMAF Gabrielle Chomentowski, post-doctorante, INALCO, Sorbonne Paris-Cité, Programme de recherches Sociétés plurielles Didier Nativel, professeur à l’Université Paris VII, CESSMA Président : Jean-Bernard Ouédraogo, directeur de recherches au CNRS, directeur d’études à l’EHESS, IIAC  16h - Débat général avec la participation de plusieurs des auteurs (...)

Lire la suite

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris