Thèse d'Annabelle BOISSIER

 L'art contemporain est-il par définition international ? Les relations transnationales dans le processus de légitimation de l'art contemporain en Thaïlande

 C’est au cours des années quatre-vingt-dix que se structure un système de reconnaissance pour la pratique artistique contemporaine en Thaïlande. L’objectif de la thèse est de contextualiser le développement de ce système et de comprendre comment et pourquoi à la différence des autres mouvement d’avant-gardes artistiques ayant existé depuis les années 60 dans le pays, celui-ci est parvenu à s’institutionnaliser, jusqu’à devenir une véritable alternative à la domination académique. L’analyse montrera que si cette pratique est parvenue à obtenir une légitimité localement, c’est grâce au réinvestissement du capital international de certains artistes auprès des acteurs locaux. Ce sont les conditions de se réinvestissement qui sont analysés en vue de questionner, à partir d’un contexte local, les enjeux de la participation des artistes non occidentaux au système de reconnaissance du monde de l’art international.

  •  Thèse d'anthropologie sous la direction d’Alban Bensa, EHESS
  • Date de soutenance : 19 décembre 2008 
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris