L'Iris |

Présentation


Nous avons l'immense tristesse de vous faire part de la disparition de notre collègue et ami Alban Bensa.

Grand spécialiste de la Nouvelle-Calédonie et du peuple kanak, Alban a soutenu avec constance et passion la lutte indépendantiste kanak, pendant plusieurs décennies. Une grande partie de son travail a notamment consisté à recueillir, analyser, contextualiser et publier des récits kanak en langue vernaculaire, avec une minutie et une attention remarquables.

Alban a toujours essayé, dans ses écrits, ses enseignements, de mettre, comme il le disait lui-même dans un entretien en 2014, "au cœur du savoir anthropologique l'expérience ethnographique, le parcours de l'enquête, et de poursuivre une anthropologie critique, historique et réflexive". Il n’a cessé de mener ce travail d'anthropologue et sur la discipline anthropologique à la fois comme enseignant et directeur de nombreuses thèses à l’EHESS, comme cheville ouvrière du DEA de sciences sociales ENS-EHESS, comme membre du comité de rédaction de nombreuses revues, et, bien sûr, comme auteur de nombreux articles et ouvrages, parmi lesquels La fin de l’exotisme et Après Lévi-Strauss.

Entré à l’EHESS en 1990, Alban a fondé le laboratoire Genèses et transformations des mondes sociaux (GTMS), puis, avec Didier Fassin en 2007, notre laboratoire, l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux Sociaux (Iris). Il s’est pleinement investi, au travers notamment de ses responsabilités collectives, dans la vie de ce laboratoire, son essor et son rayonnement.

Les étudiant.e.s et les collègues qui l'ont connu ont été marqué.e.s par son implication, son énergie, son enthousiasme, et sa détermination.

Nous perdons avec Alban un ami et un grand anthropologue, dont le souvenir nous accompagnera longtemps. Nous évoquerons sa mémoire lors de la prochaine Assemblée Générale de l’Iris, jeudi 16 décembre 2021.

Karima Guenfoud, directrice adjointe de l'ris
Arnaud Esquerre, directeur de l'Iris

*****

Unité mixte de recherche associant l’EHESS, le CNRS, l’Inserm et l’Université Sorbonne Paris Nord, l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux réunit une soixantaine de chercheurs et plus de 100 doctorants et jeunes docteurs en anthropologie, sociologie, histoire, droit, science politique, santé publique et médecine légale. Leurs travaux explorent les enjeux sociaux, politiques et moraux des sociétés contemporaines sur des terrains français, européens, américains, africains, asiatiques et océaniens. Les deux localisations de l'Iris sont le Campus Condorcet à Aubervilliers et l’Université Sorbonne Paris Nord à Bobigny.

Fondé en 2007 par Didier Fassin et Alban Bensa, l’Iris (UMR8156 - U997) est dirigé depuis le 1er janvier 2019 par Arnaud Esquerre (directeur) et Karima Guenfoud (directrice adjointe)
.

L’Iris est l’un des partenaires fondateurs du laboratoire d’excellence Tepsis, Transformations de l'État, politisation des sociétés et institution du social.  L'Institut organise tous les ans une campagne de soutien aux candidat.e.s des concours CR du CNRS et de l'Inserm.

L’activité scientifique de l'Iris se structure autour de trois axes. Les doctorant.e.s et les chercheurs peuvent s'affilier à plusieurs axes,  en y inscrivant certains des questionnements émanant de leurs recherches.

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche