Thèse de Sébastien ROUX

Les économies de la prostitution

Sociologie critique du tourisme sexuel en Thaïlande

À partir d’une recherche conduite à Patpong, un quartier de Bangkok dédié à la prostitution touristique, je propose une sociologie critique du "tourisme sexuel" qui, en conjuguant enquête ethnographique et historique, tente de caractériser la pluralité des économies qui traversent les échanges prostitutionnels. Plus que de l’argent, la prostitution met en jeu des biens matériels, moraux, affectifs et symboliques qui s’échangent et circulent selon des logiques spécifiques. Ainsi, en révélant la diversité des échanges entre Thaïlandais-e-s et touristes internationaux, l’ethnographie empêche de réduire les unions à une relation de domination univoque. Les échanges prostitutionnels dans le tourisme apparaissent au contraire comme le produit de rapports de pouvoir complexes qui s’inscrivent dans un contexte particulier. Or ces différentes économies ne peuvent se saisir qu’à l’articulation d’une pluralité d’échelles (locale, nationale, mondiale). L’approche ethnographique est donc complétée par une généalogie morale du tourisme sexuel qui revient sur le processus historique ayant permis de construire, définir et diffuser ce nouvel interdit. Ainsi, en articulant la réalité pratique des relations à l’histoire de leur prise en charge, l’analyse du tourisme sexuel permet d’interroger la mondialisation des questions sexuelles et leurs effets politiques.

Mots-clefs : Bangkok, enfance, féminisme, femmes, genre, homosexualité, mondialisation, morale, Patpong, prostitution, Thaïlande, tourisme, tourisme sexuel, sexualité, sida

*****

The Economies of Prostitution. A Critical Sociology of Sex Tourism in Thailand

Based upon field work conducted in Patpong – a neighborhood in Bangkok dedicated to tourist-prostitution – I put forth a critical sociology of “sex tourism” that, through the combination of an ethnographic and historical survey, attempts to typify the plurality of the economies that run through prostitutional exchanges. More than just money, prostitution involves material, moral, emotional and symbolic goods that are traded and circulate according to specific rationales. This ethnographic study, by revealing the diversity of exchanges between Thai citizens and international tourists, prevents simplifying unions to a mere univocal relationship of domination. On the contrary, exchanges in tourist-prostitution appear as the product of complex power relations that are embedded in a particular context.  These different economies can only be understood when taking into account a plurality of upward scales (local, national and global). Therefore, this ethnographic approach is complemented by a moral genealogy of sex tourism that provides a historical background on the process that enabled the construction, definition and dissemination of this new proscription. By combining the practical reality of relationships with their historical definitions, the analysis of sex tourism is a way to rethink the globalization of sexual issues and their political impacts.

Keywords : Bangkok, childhood, feminism, women, gender, homosexuality, globalization, morals, Patpong, prostitution, Thailand, tourism, sex tourism, sexuality, AIDS.

  • Thèse de sociologie sous la direction de Didier Fassin, EHESS
    Date de soutenance : 13 octobre 2009

Jury

  • Michel Bozon, DE Ined, rapporteur

  • Saskia Cousin, MCF, Université François Rabelais

  • Yves Goudineau, DE Ecole française d’Extrême-Orient

  • Rose-Marie Lagrave, DE EHESS

  • Lilian Mathier, CR CNRS, rapporteur

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Afrique et Moyen-Orient

Débat - Mardi 17 octobre 2017 - 13:00Débat autour des Cahiers d’Études africaines, n°226, 2017, « Élites de retour de l’Est » et de la REMi, Revue européenne des migrations internationales, vol. 32, n°2, 2016, « Former des élites : mobilités des étudiants d’Afrique au nord du Sahara dans les pays de l’ex-bloc socialiste »  avec plusieurs articles issus des recherches menées dans le cadre du programme ELITAF « Élites africaines formées dans l’ex-bloc socialiste »  Programme 13h - Accueil des participants 14h - Présentation des deux revues Cahiers d’Études africaines, par Eloi Ficquet Revue européenne des migrations internationales, REMI, par Marie-Antoinette Hily  14h15 - Introduction aux : N°226 des Cahiers d’Études africaines par Patrice Yengo N°2, 2016 de la REMI par Michèle Leclerc-Olive  14h45 - Interventions des discutants Elikia M’Bokolo, directeur d’études à l’EHESS, IMAF Gabrielle Chomentowski, post-doctorante, INALCO, Sorbonne Paris-Cité, Programme de recherches Sociétés plurielles Didier Nativel, professeur à l’Université Paris VII, CESSMA Président : Jean-Bernard Ouédraogo, directeur de recherches au CNRS, directeur d’études à l’EHESS, IIAC  16h - Débat général avec la participation de plusieurs des auteurs (...)

Lire la suite

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris