Membres | Chercheurs associé.e.s

Mariana HEREDIA

Chercheuse
Discipline(s) : Sociologie

Coordonnées professionnelles

mariana.heredia[at]conicet.gov.ar

Domaines de recherche

Mariana Heredia mène de recherches sur deux grands axes : la sociologie du pouvoir et des élites et la sociologie des inégalités sociales et de la haute bourgeoisie. D’une part, elle a travaillé pour sa thèse sur les économistes et la politique économique en Argentine. Dans ce cadre, elle a entrepris des études comparatives sur l’action des experts dans différents pays ainsi que sur les rapports entre sciences et politique dans différents domaines d’intervention publique. D’autre part, elle a commencé une recherche sur les inégalités sociales et, en particulier, sur la composition et recompositions de la haute bourgeoisie du pays.

  • Mots-clefs : experts, élites, inégalités sociales, haute bourgeoisie, légitimité, Argentine.

Responsabilités principales

  • 2015 - Codirectrice avec Michel Offerlé du Projet Ecos-Sud « Politique, chefs d’entreprise et milieu des affaires depuis les années 1980. France & Argentine ».
  • 2015 - Directrice du projet « Les médiations sociotechniques dans les normes juridiques sur le travail et la propriété. Autre regard sur les inégalités sociales en Argentine »(Subside comme directrice de la APNCYT- gouvernement argentin).
  • 2011 - Membre de l’équipe de recherche « Recomposition des élites argentines: Les rapports entre entrepreneurs, représentants corporatifs, élites technopolitiques et dirigents politiques en Argentine (1976-2010) » (bénéficiaire de plusieurs subsides), sous la direction d’Ana Castellani et la participation de Paula Canelo.
  • 2010 - Membre du comité académique du Doctorat en Sociologie de l’Institut des Hautes Etudes en Sciences Sociales (IDAES) de l’Université de San Martin (UNSAM).
  • 2007 - Enseignante -chercheur en sociologie de premier et troisième cycle de l’Université de Buenos Aires (UBA) et l’Université de San Martín (UNSAM).

Principales publications

Ouvrages

  • 2015, Cuando los economistas alcanzaron el poder (O de cómo se construyó la confianza en los expertos), Buenos Aires, Siglo XXI, 2015, 299 p.
  • 2014, A quoi sert un économiste, Paris, La Découverte, col. Les empêcheurs de penser en rond, 2014, 248 p.
  • 1999, avec Wainerman, C., ¿Mamá amasa la masa? Cien años de libros de lectura de la escuela primaria, Buenos Aires, Editorial de Belgrano, 1999. 205 p.

Chapitres d'ouvrages

  • “Las clases altas y la experiencia del mercado”, en Gabriel Kessler (ed.):La Sociedad argentina hoy. La estructura social del siglo XXI, Buenos Aires, Siglo XXI, sous presse.
  • 2015, “Social and Behavoral Scienes under Dictatorship”, In James D. Wright (Editor in chief): International Encyclopedia of the Social & Behavioral Sciences 2nd Edition, vol. 22, Oxford: Elsevier Ltd, 2015, pp. 139-146 (avec Olessia Kirtchik).
  • 2014, “‘No se puede pensar la muerte’. Los economistas y sus dilemas ante la crisis de la convertibilidad”, In Pucciarelli, Alfredo y Ana, Castellani (éds.): Los años de la Alianza, Buenos Aires, Siglo XXI, 2014, pp. 247-294.
  • 2013, « Ideas económicas y poder durante la dictadura ». In Verbitsky, Horacio et Juan Pablo, Bohoslavsky (eds.): Cuentas pendientes. Los cómplices económicos de la dictadura, Buenos Aires, Siglo XXI, pp. 49-99.
  • 2012, « ¿La formación de quién? Reflexiones sobre la teoría de Bourdieu y el estudio de las elites en la Argentina actual ». In Ziegler, Sandra et Victoria, Gessaghi (comps.) La formación de las elites en la Argentina. Nuevas investigaciones y desafíos contemporáneos, Manantial-FLACSO, pp. 277-295.
  • 2012, « Los centros privados de expertise en economía: génesis, dinámica y continuidad  de un nuevo actor político en la Argentina ». In Morresi, Sergio et Gabriel, Vommaro (comps.), Saber lo que se hace. Expertos y Política en Argentina, Buenos Aires, UNGS-Prometeo, pp. 297-338.
  • 2011, « La hechura de la política económica: los economistas, la convertibilidad y el modelo neoliberal ». In Pucciarelli, Alfredo (ed.): Los años de Menem. La construcción del orden neoliberal, Buenos Aires, Siglo XXI, pp.179-220.
  • 2009, « Les sciences économiques et les réformes néolibérales en Argentine et en Russie: les limites de la notion de champ ». In Gruson Pascale, Gheorghiu Mihai Dino et de Castro Rocha, Daniella (comps.) : Parcours d’une sociologue, figures d’un engagement. Hommage à Monique de Saint Martin, Iasi, Editura Universitati Alexandru Iaoan Cuza, pp. 310-337 (avec Olessia Kirtchik).
  • 2006, "La demarcación de la frontera entre economía y política en democracia. Actores y controversias en torno de la política económica de Alfonsín". In Pucciarelli, Alfredo (comp.) Los años de Alfonsín, Buenos Aires, Siglo XXI, 2006, pp. 153-198.
  • 2004, "El Proceso como bisagra. Emergencia y consolidación del liberalismo tecnocrático en la Argentina". In Pucciarelli, Alfredo (comp.) : Empresarios, tecnócratas y militares. La trama corporativa de la última dictadura militar, Buenos Aires, Siglo XXI, 2004, pp. 313-382.
  • 2002, "Política y liberalismo conservador a través de las editoriales de la prensa tradicional en los años ’70 y ‘90". In Levy, Bettina (comp.): Crisis y conflicto en el capitalismo latinoamericano, Buenos Aires, CLACSO, 2002, pp.57-102.

Articles de revues

  • 2015, “Globalización y clases altas en el auge del vino argentino”, Revista Trabajo y Sociedad, nº 24, été 2015, Santiago del Estero, pp. 267-284.
  • 2014, “Les économistes et les nouvelles technologies de gouvernement”, Revue Économique et Sociale (Lausanne Suisse), vol. 72, n°2, juin 2014, pp. 85-89. Disponible sur : http://www.revue-res.ch/product-reader/product/vol-72-n2-juin-2014.html?page=4
  • 2013, “Notables, dueños, patrones y ricos: sobre las complejidades teórico-metodológicas de delimitar a las clases altas en la Argentina actual”, Revista Argentina de Sociología, année 9-10, nº. 17-18, janvier-juin 2013, pp. 43-62.
  • 2013, “La estratificación socio-laboral en un caso de globalización exitosa: la vitivinicultura mendocina entre 1995 y 2011”, Mundo Agrario, vol. 14, nº. 27, décembre 2013, pp. 1-31 (avec Lorena Poblete). Disponible sur :   http://dialnet.unirioja.es/servlet/ejemplar?codigo=363799
  • 2013, « Más allá de la heterogeneidad: los desafíos de analizar la estructura social en la Argentina contemporánea », Lavboratorio, nro. 25, año 14, pp. 121-149.
  • 2012, « La ciencia global en el Gabinete Nacional. El singular ascenso del ministerio de Economía », PolHis. Boletín Bibliográfico Electrónico, año 5, n° 9, pp. 291-300.
  • 2010, « Ricos estructurales y nuevos ricos en Buenos Aires: primeras pistas sobre la reproducción y la recomposición de las clases altas », Estudios Sociológicos (Colegio de México), número 85, pp. 61-97.
  • 2010, « The Russian and Argentinean experiences of radical reform. Between economy and politics », Laboratorium. Russian Review of Social Research, San Petersburgo, pp. 22-64 (avec Olessia Kirtchik).
  • 2010, « Laboratoires de la mondialisation: les dictatures militaires argentine et chilienne et la pensée économique néo-classique », Vingtième siècle. Revue d’histoire, 105, pp. 109-125 (avec Stephane Boisard).
  • 2010, « La notion de ‘champ’ à l’épreuve de l'histoire sociale comparée : les sciences économiques en Russie et en Argentine », Information sur les Sciences Sociales, Vol. 49(4), pp. 585-613 (avec Olessia Kirtchik).
  • 2010, « Comparing post-soviet and latin american societies: from ‘transition’ to ‘transformation’ », Laboratorium. Russian Review of Social Research, San Petersburgo, pp. 5-12 (avec Olessia Kirtchik). 
  • 2010, « Atributos y legitimidades del gabinete nacional: Socio-historia de los ministerios de Economía e Interior en la prensa (1930-2009) », Revista de Ciencia Política El Príncipe, pp. 109-135 (avec Mariana Gené).
  • 2008, avec de Saint Martin, M.; de Castro Rocha, D., “Trocas geracionais e construção de fronteiras sociais na França”, Tempo Social  (Brasil), vol. 20, nro. 1, 2008, pp.135-162.
  • 2008, “Entre reflexividad, legitimación y performatividad. El discurso económico en el espacio público en la instauración y la crisis de la convertibilidad”, Crítica en desarrollo, nro. 2, 2008, pp. 191-214.
  • 2008, avec et Roig, A. “¿Franceses contra anglosajones? La problemática recepción de la sociología económica en Francia”, Apuntes de Investigación, Buenos Aires, nro.  14, 2008, pp. 221-228.
  • 2008, “La Bolsa de Comercio de Buenos Aires”, Conference Papers del Center for Migration and Developement, disponible sur http://cmd.princeton.edu/santodomingo.shtml, 2008, 67 p.
  • 2005, “La sociología en las alturas. Aproximaciones al estudio de las clases/elites dominantes en la Argentina”, Apuntes de Investigación, Buenos Aires, año IX, nro.  10, 2005, pp. 103-126.
  • 2003, “Reformas estructurales y renovación de las elites económicas: estudio de los portavoces de la tierra y del capital”, Revista Mexicana de Sociología, año 65, nro.  1, 2003, pp.77-115.

Traductions

  • 2008, De l’anglais à l’espagnol: Callon, Michel “Los mercados y la performatividad de las ciencias económicas”, en Apuntes de Investigación, Buenos Aires, nro. 14, 2008, pp.11-68.
  • D2005, u français à l’espagnol: Beaud, Stéphane y Michel Pialoux: “El esclavo y el técnico”, en Apuntes de Investigación, Buenos Aires, año IX, nro. 10, 2005, pp. 11-29.
  • 2005, Du français à l’espagnol: Descola, Philippe “Más allá de la naturaleza y la cultura”, en Etnografías contemporáneas, Buenos Aires, nro. 1, 2005, pp. 93-111.
  • 1999, De l’anglais à l’espagnol: Scott, Peter: “El rol cambiante de la universidad en la producción de nuevo conocimiento” en Pensamiento Universitario, Buenos Aires, Año VI, nro. 8, 1999, pp. 69-84.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris