Membres | Doctorant.e.s

Thomas HUET

Huet Thomas
Doctorant
Discipline(s) : Sociologie
Institution(s) de rattachement : EHESS / ENS

Coordonnées professionnelles

thomas.huet[at]ens.fr

Des migrants pour le « développement » ? Enquête sur la mobilité sociale et internationale d’étudiants boursiers maliens en France

Thèse préparée sous la direction conjointe de Jonathan Friedman (IRIS-EHESS, UC-San Diego, Université de Lund) et Nancy Green (CRH, EHESS)

Ce travail de thèse étudie un programme bilatéral franco-malien de bourses d’excellence pour études supérieures en France à l’attention de lycéens maliens. Il analyse la naissance puis l’évolution de ce dispositif et le parcours de ses bénéficiaires. Le programme de bourse étudié dans le cadre de cette thèse repose sur un contrat passé entre les États qui le financent, le Mali et la France, et les boursiers. Ces derniers s’engagent à rentrer au Mali une fois leurs cinq années d’études supérieures en France accomplies. La question à laquelle a souhaité répondre cette thèse est la suivante : pourquoi, vu l’objectif qu’il se donne, ce programme de bourse est-il prolongé alors qu’une grande partie des boursiers ne rentrent pas au Mali à l’issue de leurs études en France ? Au carrefour de la sociologie des migrations, de la sociologie de la mobilité sociale et de la sociologie de l’éducation ainsi que l’ethnographie des politiques de mobilité internationale pour études, cette thèse explore les conditions et les expériences biographiques des mobilités sociale et internationale nourries par les études supérieures à l’étranger. Elle montre comment et pourquoi les États entrent en coopération pour créer des programmes de bourses bilatérales adressés aux meilleurs lycéens maliens et comment, en s’éloignant de leurs milieux d’origine, leurs dispositions de départ sont perdues, redéfinies ou préservées. L’enquête combine entretiens et observations ethnographiques, archives et données statistiques élaborées par questionnaire. La première partie montre comment le discours politique et la perception des étudiants internationaux a évolué en France comme au Mali depuis une cinquantaine d’années. Le programme de bourse étudié a été pensé à la fin des années 1990 pour répondre aux critères de la politique de codéveloppement en France et à celle du « management migratoire » au Mali. La deuxième partie déconstruit, grâce aux méthodes statistique et ethnographique, les déterminants sociaux de l’excellence mise en avant par les acteurs portant le dispositif étudié. Elle revient aussi sur le parcours des boursiers en France, décrivant les conditions matérielles et symboliques vécues par les boursiers au cours de leurs déplacements spatial et social. La troisième partie porte sur le retour ou le non-retour des boursiers au Mali en revenant sur les déterminants et les conditions de la suite de leurs parcours une fois leurs cursus achevés.

  • Mots-clés : Sociologie – Formation des élites – Migrations internationales – Migrations étudiantes – Enseignement supérieur – Mobilité sociale – Circulation transnationale – Retour – Codéveloppement – Mali – France

*****

This research focuses on a bilateral Franco-Malian merit scholarship program   for Malian high school students to allow them to continue higher education in France. It analyses the birth and evolution of this program and the experience of its beneficiaries. The scholarship program studied in this thesis is based on a contract between the States that finance it, Mali and France, and the scholarship holders: they have to return to Mali once their five years of higher education in France are completed. The question this thesis seeks to answer is: why, considering its objective, is this scholarship program extended even though a large proportion of the scholarship holders do not return to Mali after their studies in France? At the crossroads of the sociology of migration, the sociology of social mobility and the sociology of education, as well as the ethnography of international mobility policies for studies, this thesis explores the conditions and biographical experiences of social and international mobility fed by higher studies abroad. It shows how and why states cooperate to create bilateral scholarship programs for the best Malian high school students and how, by moving away from their home environments, their initial dispositions are lost, redefined or preserved. The study combines extensive interviews and ethnographic observations, archives and statistical data compiled by questionnaire. The first part shows how the political discourse and the perception of international students has been changed in France and in Mali over the past fifty years. The scholarship program studied was designed at the end of the 1990s to meet the criteria of the co-development policy in France and the 'migration management' policy in Mali. The second part describes, using statistical and ethnographic methods, the social determinants of the excellence put forward by the actors involved in the program. It also looks at the period of the scholarship holders in France, describing the material and symbolic conditions experienced by the scholarship holders during their spatial and social displacements. The third part deals with the return or non-return of the scholarship holders to Mali, looking at the determinants and conditions of their further travel once they have completed their studies.

  • Keywords: Sociology – International migrations – Student migrations – Elites – Social mobility – Transnational circulation – Return – Co-development – Mali – France

Financements

  • Contrat d’ATER (temps-plein) – Université Paris-Est Créteil (depuis 2014)
  • Boursier du Labex TEPSIS, échange doctoral entre Washington University (St Louis, USA), Amsterdam University et l’EHESS (2012-2013)
  • Contrat doctoral de l’EHESS avec mission d’enseignement à l’université Paris7-Denis Diderot, (2009-2012)

Activités de recherches

  • Depuis 2013 : assistant de recherche dans le cadre du projet “Transnational Co-production of Meanings and Strategies Surrounding Breast CancerAmong Senegal River Valley Migrants in France” porté par Pr Carolyn Sargent (Washington University, Saint Louis, USA), financé par la National Science Foundation (USA)
  • 2011-2013 : co-organisateur du séminaire des doctorants de l’IRIS

Enseignements

2015-2016

  • Licence 2 Administration et échanges internationaux, UPEC : Analyse comparée des cultures européennes (CM) ;
  • Licence 1 Administration et échanges internationaux, UPEC : Sociologie générale : introduction à la sociologie et méthodologie de l’enquête de terrain (TD) ;
  • Licence 1 Administration et échanges internationaux, UPEC : Sociologie et monde contemporain (TD, enseignement en Anglais).

2014-2015

  • Licence 3 Administration et échanges internationaux, UPEC : Sociologie des organisations (CM) ;
  • Licence 2 Administration et échanges internationaux, UPEC : Psychosociologie des organisations (CM) ;
  • Licence 1 Administration et échanges internationaux , UPEC : Civilisation et société contemporaine (TD, enseignement en Anglais).

2012-2013

  • « Teaching assistant » du Pr Carolyn Sargent dans le cadre de son cours « Santé et mondialisation » à Washington University (Saint Louis, USA). Enseignement en Anglais.

2010-2012

  • Licence 2 Sociologie, Paris7-Denis Diderot : Sociologie de l’école (TD) ;
  • Licence 1 Sociologie, Paris7-Denis Diderot : Grandes questions de sociologie (TD).

Principale responsabilité

  • 2011-2013 : Représentant élu des doctorants, membre du conseil de laboratoire de l’IRIS.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche