Membres | Jeunes docteurs

Arthur VUATTOUX

vuattoux
Sociologue

Coordonnées professionnelles

arthur.vuattoux[at]gmail.com

Situation actuelle

  • Chargé d'études et de recherches associé à l'Institut national jeunesse et éducation populaire (INJEP)
  • Membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS, UMR 8156 CNRS - EHESS - U997 Inserm - Université Paris 13)
  • Recherches en cours sur les masculinités et la santé et sur le traitement institutionnel des mineurs isolés étrangers à Paris (Projet Masculinités, CREDOF, Université Paris Lumières)
  • Co-responsable du Réseau thématique 15 (Sociologie de la jeunesse) de l'Association française de sociologie (AFS)
  • Membre du bureau du Réseau Santé & Société (MSH Paris Nord)
  • Membre du comité de rédaction de la revue Sociétés et jeunesses en difficulté.

Thèse : Genre et rapports de pouvoir dans l'institution judiciaire. Enquête sur le traitement institutionnel des déviances adolescentes par la justice civile et pénale dans la France contemporaine

Thèse de sociologie préparée à l'Université Paris 13 sous la direction conjointe de Marc Bessin et Bertrand Pulman, soutenue le 7 mars 2016

Objectif : Cette recherche a pour objectif de documenter le traitement institutionnel des déviances adolescentes dans la justice des mineurs, au prisme du genre et des autres rapports de pouvoir. L'enquête vise en premier lieu à mettre au jour les scripts et attentes de genre véhiculés par les professionnel‑le‑s et à en décrire les conditions de production, reproduction et légitimation par les institutions de contrôle de la jeunesse. Au-delà des seules normes de genre, il s'agit de comprendre la manière dont différentes normes sociales liées notamment à la classe, à l'origine ethno-raciale ou à l'âge influent sur les procédures judiciaires et balisent les carrières institutionnelles des adolescent‑e‑s confronté‑e‑s à la justice.

Méthode : Une enquête ethnographique d'une année a été menée au tribunal pour enfants de Créteil, et une enquête complémentaire a été réalisée durant deux mois au tribunal pour enfants de Paris. Ces investigations se sont principalement basées sur l'analyse qualitative et quantitative de dossiers judiciaires pénaux (n=133) et en assistance éducative (n=95), d'observations d'audiences, et d'entretiens (entretiens semi-directifs et focus groups) avec les acteur‑e‑s de la justice des mineurs.

Résultats : L'étude des dossiers judiciaires indique l'existence d'un traitement différentiel des filles et des garçons. Cela se traduit notamment, au pénal, par un plus grand recours au soin et à des formes de contrôle para-pénales dans le cas des filles, et par une moindre prise en compte des vulnérabilités dans le cas des garçons. En assistance éducative, des schémas similaires sont à l’œuvre, mais de manière moins marquée. De plus, l'analyse approfondie des dossiers montre la perméabilité des actes de jugement à la position sociale (classe), à l'identité ethno-raciale et aux catégories d'âge.

Conclusion : Cette thèse rend compte de la manière dont l'institution façonne les carrières des adolescent‑e‑s confronté‑e‑s à la justice, et aide ainsi à comprendre les mécanismes de production, reproduction ou légitimation institutionnelle des normes de genre. Il en ressort également que les normes véhiculées par l'institution renvoient à d'autres rapports de pouvoir en mesure d'influer sur les processus judiciaires, à l'instar des rapports de classe, race ou âge. Il est donc nécessaire de mettre en œuvre une approche sociologique intersectionnelle des actes d'État, et de procéder à un questionnement critique à l'égard de l'universalisme juridique tel que revendiqué par les institutions du contrôle social.

Abstract:

Goal: The present work aims at analyzing the institutional treatment of adolescent deviances within the juvenile justice system, based on approaches of gender and other power relations. Our main objectives are to highlight the gender-related scripts and expectations that occur in the justice system and to describe the context in which they have been produced, reproduced and legitimated by youth control institutions. Beyond gender norms, this work deepens the understanding of how multiple social norms (related to class, race and age) impact both judicial processes and institutional careers of teenagers (boys and girls) going through the justice system.

Method: A one-year ethnographic survey was conducted in a French juvenile court in Créteil, complemented with a 2-month survey in the juvenile court of Paris. Judicial records in criminal (n=133) as well as civil (n=95) proceedings were analyzed, public hearings were attended and finally both semi-directive and focus group interviews with juvenile justice agents were carried out.

Findings: The study of judicial records shows the existence of a differential treatment between boys and girls. In criminal proceedings, the sentencing of girls relies notably more on care and infrapenal control than the sentencing of boys, whose vulnerabilities weigh not as much. In civil proceedings, some similar patterns were observed, although not as pronounced. The in-depth analysis of records shows the permeability of sentencing to social norms linked to social position, racial identity and age categories.

Conclusion: This research documents the way the judicial institution organizes the trajectory of teenagers facing the justice system, and helps to understand the mechanisms of institutional production, reproduction and legitimation of gender norms. The norms passed on by the institutions were found to be linked to other power relations, which, in turn, influence judicial processes, such as class, race or age relationships. Therefore, it is necessary to implement an intersectional sociological approach of the State’s actions and to criticize the legal universalism claimed by social control institutions.

Composition du jury

  • Marc Bessin, chargé de recherche au CNRS, co-encadrant
  • Coline Cardi, maitresse de conférences en sociologie, Université Paris 8
  • Nathalie Ferré, professeure de droit privé, Université Paris 13
  • Fabien Jobard, directeur de recherche au CNRS, rapporteur
  • Bertrand Pulman, professeur de sociologie, Université Paris 13, directeur
  • Sylvie Tissot, professeure de science politique, Université Paris 8, présidente du jury
  • Cécile Van de Velde, professeure de sociologie, Université de Montréal, rapporteure

Allocation ou financement

  • Contrat d'ATER (temps-plein) – Université Paris 13 (depuis 2014)
  • Contrat doctoral avec mission d'enseignement, Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, Ecole doctorale Erasme (2011-2014).

Enseignements

2016-2017

  • Organisation du séminaire « Masculinités et santé » à l'École des hautes études en science sociales (EHESS), Paris. Séminaire réalisé avec M. Bessin, H. Bretin, M. Hagège et R. Schlagdenhauffen

2014-2016

  • Enseignements en tant qu'Attaché temporaire d'enseignement et de recherche (ATER à temps plein) en sociologie, Université Paris 13, 2x192h.
  • Enseignement dans le cadre de la Licence de sciences sanitaires et sociales (L1 à L3), de l’année préparatoire aux études de santé (APES) et du Master de santé publique, spécialité « Interventions sociales urbaines » (M1 et M2).
  • Enseignements réalisés (2 x 192h) : Introduction à la sociologie (CM, L1), Histoire de la santé publique (CM, L1), Méthodologie des sciences sociales (TD, L1), Problèmes sociaux contemporains (CM, L2), Statistiques appliquées aux sciences sociales (TD, L2), Préparation à l’épreuve de note de synthèse des concours administratifs (CM, L3), Sociologie des politiques sociales et sanitaires en France et en Europe (CM, L3), Sociologie des politiques sociales (CM, M1 & M2).

2014-2015

  • Master 1 & 2 de Santé publique, spécialité ingénieries sociales urbaines : Sociologie des politiques sociales et sanitaires (CM) ;
  • Licence 3 de Sciences sanitaires et sociales : Préparation à l'épreuve de note de synthèse (CM) ; Sociologie des politiques sociales (« Les politiques sociales en France et en Europe » - CM) ; Méthodologie des sciences sociales (TD) ;
  • Licence 2 Sciences sanitaires et sociales : Problèmes sociaux contemporains (CM) ;
  • Licence 1 Sciences sanitaires et sociales : Introduction à la sociologie (CM) ;
  • Année préparatoire aux études de santé (APES) et Licence 1 de Sciences sanitaires et sociales : Histoire de la santé publique (CM) ;
  • Licence 1 de STAPS : Méthodologie  / enquête par entretien (TD).

2011-2014

  • Divers TD de méthodologie et d'introduction aux sciences sociales au sein des filières STAPS et Sciences sanitaires et sociales de l'Université Paris 13, UFR SMBH.
  • Enseignements dans le cadre d'un contrat doctoral (avec mission d'enseignement), Université Paris 13, 3x64h.

Principales publications

Thèse

Coordination scientifique d'ouvrage 

  • Coordination (avec Meoïn Hagège) de la première traduction française des travaux de Raewyn Connell : Raewyn Connell,  Masculinités. Enjeux sociaux de l'hégémonie, Éditions Amsterdam, 2014 (édition établie par Arthur Vuattoux et Meoïn Hagège, traduction par Maxime Cervulle, Florian Vöros, Marion Duval, Clémence Garrot et Claire Richard). Conférence de présentation à l'Institut Émilie du Châtelet, 7 février 2015

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Le traitement institutionnel d'une minorité par la justice en Île-de-France : le cas des "jeunes filles roumaines" », Canadian Journal of Women and the Law / Revue Femmes et Droit, 2016, vol. 28, n°3, p. 646-667. DOI
  • (avec M. Bessin) « Les rapports d'âge dans les pratiques judiciaires. L'expérience institutionnelle des jeunes filles confrontées à la justice », Agora débats/jeunesses, 2016, vol. 3, n° 74, p.101-112.
  • « Adolescents, adolescentes face à la justice pénale », Genèses, n° 97, décembre 2014, p.47-66.
  • « Gender and judging, ou le droit à l'épreuve des études de genre », Tracés, 2014, n° 27, p.123-133.
  • « Reproduction des normes de genre dans le traitement médiatique des crimes adolescents », Revue française des sciences de l'information et de la communication, 2014, n° 4.

Articles dans d'autres publications

  • « Les centres éducatifs fermés pour les adolescents sont-ils une alternative à la prison ? », Mouvements, vol. 4, n° 88, p. 117-123, 2016
  • « Les jeunes Roumaines sont des garçons comme les autres », Plein droit, n° 104, p. 27-30, 2015
  • « Genre, masculinité et santé publique à l'échelle mondiale : synthèse d'un domaine de recherche et pistes de réflexion », Les cahiers de santé publique et de protection sociale, n° 15, p.21-25, 2014
  • (avec M. Hagège), « Les masculinités : critique de l'hégémonie, recherche et horizons politiques », Contretemps.eu, 2014
  • « Penser les masculinités : un enjeu en matière de santé, d’éducation et de compréhension des situations de mixité », Les Cahiers Dynamiques, vol. 2, n° 58, p.84-88, 2013
  • « "Ici, tout le monde est un peu éducateur ! ". Travail éducatif et pratiques de soin en centre éducatif fermé », Les Cahiers Dynamiques, n° 52, vol.4, p.54-60, 2011.
  • « Gouvernementalités contemporaines et territoires - Une étude des usages géographiques de Michel Foucault » (mémoire de recherche en Philosophie, sous la direction d'Elsa Dorlin et Jocelyn Benoist), Recueil Alexandries, Collections Masters, 2011. Url
  • (avec A. Romerio), « Les Evadées : la fin d’un espace alternatif d’aide aux adolescentes à Saint-Denis », Mouvements, 2010. Url

Documents de travail

  • « Institutional production of gender in juvenile courts. Reflections on the treatment of adolescents in the French civil and criminal justice systems », Tepsis papers, n°12, 2016
  • [Également publié en espagnol (« La producción institucional del genero en los tribunales de menores. Reflexiones acerca de la atención a la adolescencia por parte de la justicia civil y penal en Francia ») et en français (« La production institutionnelle du genre au tribunal pour enfants. Réflexions sur la prise en charge des adolescents par la justice civile et pénale en France »). URL
  • « Corps majoritaires et corps minoritaires au Tribunal pour enfants », Actes du colloque Unruly Bodies. Gender, norms and resistance (Bruxelles, 2015). 2015, URL

Recensions 

  • « Séverine Depoilly, Filles et garçons au Lycée pro », Sociétés et jeunesses en difficulté, n°14, printemps 2014, URL
  • « Genres et politiques », nonfiction.fr, 27 décembre 2013.
  • (Avec Victor Royer), « Les enjeux sociologiques de l'étude de la santé mentale », nonfiction.fr, 30 octobre 2013.
  • « Un regard pragmatique sur les controverses publiques. », EspacesTemps.net, février 2013.
  • « Géographie et gouvernementalité : les nouveaux territoires de " l’Effet Foucault " », EspacesTemps.net,  juin 2011. Url
  • « Sophie Victorien, Jeunesses malheureuses, jeunesses dangereuses. L'éducation spécialisée en Seine-Maritime depuis 1945 », Lectures, « les comptes rendus », juin 2011. Url

Rapports

  • (avec Y. Amsellem-Mainguy, B. Coquard), 2016, A., Santé et sexualité des jeunes confrontés à la justice pénale. Rapport de l'Institut national jeunesse et éducation populaire (Ministère de la jeunesse et des sports) remis à la Direction générale de la santé.
  • (avec Y. Amsellem-Mainguy, B. Coquard), 2016, Synthèse des recommandations relatives à la santé sexuelle des jeunes. Santé reproductive, VIH, IST et hépatites et violences de genre. Rapport de l'Institut national jeunesse et éducation populaire (Ministère de la jeunesse et des sports) remis à la Direction générale de la santé.

Principales communications 

  • (Avec Yaëlle Amsellem-Mainguy et Benoît Coquard) « Jeunes détenus, genre et santé sexuelle », 8e Rencontres Jeunes & Société, ENS-Lyon, 13 octobre 2016.
  • (Avec Yaëlle Amsellem-Mainguy et Benoît Coquard) « Premiers résultats d'une enquête sur la sexualité des jeunes détenu·e·s », Séminaire Les coulisses de l'enquête (Coline Cardi et Karim Hammou), Université Paris 8, 6 octobre 2016.
  • « Le genre dans le travail des éducateurs au tribunal », Séminaire de sociologie de l'éducation (Séverine Chauvel), École des hautes études en sciences sociales, Paris, 14 avril 2016.
  • « Accessibilité de la connaissance et open access en France et à l'international », Séminaire des doctorant-e-s de l'IRIS, Université Paris 13, 12 avril 2016.
  • « Corps majoritaires et corps minoritaires au tribunal pour enfants », Colloque Unruly Bodies, Université Libre de Bruxelles, Réseau Sophia, 30 octobre 2015.
  • « La construction des carrières institutionnelles des garçons "délinquants " ou "en danger" au prisme des masculinités », Congrès de l'Association française de sociologie, Réseau thématique 15 (Sociologie de la jeunesse), Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, 29 juin 2015.
  • « Des jeunes filles "bien sous tous rapports"… et les autres », Congrès de l'Association française de sociologie, Réseaux thématiques 5 (Classes, inégalités, fragmentations) et 24 (Genre, classe, race), Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, 29 juin 2015.
  • « Quand l'institution légitime ou produit des discriminations : réflexions à partir du cas des jeunes filles roumaines », Journée de réflexion et de perspectives pour les jeunes et l'action publique, Chaire jeunesse de l'École des hautes études en santé publique (EHESP), Rennes, 18 juin 2015.
  • (avec Meoïn Hagège) « L'apport des men's studies à la sociologie de la santé », Colloque international Genre et santé, Institut Émilie du Châtelet, Inserm, Université Paris 7, 9 juin 2015. Une vidéo de la conférence est disponible, URL
  • « Coordonner et publier une traduction », Séminaire de traduction en sciences sociales de l'École normale supérieure – Cachan (sur invitation), Paris, 3 avril 2015.
  • (avec Meoïn Hagège) « Genre, masculinités et santé », Séminaire Approches critiques des masculinités (sur invitation), École des hautes études en sciences sociales, Paris, 10 février 2015.
  • (avec Meoïn Hagège) « Présentation de Raewyn Connell (Masculinités, enjeux sociaux de l'hégémonie) », Cycle de conférence « 40 ans de recherche sur les femmes, le sexe et le genre », Institut Émilie du Châtelet, Paris, Campus des Cordeliers, 7 février 2015.
  • « Gender and judging », COSPOF, Lausanne, UNIL, 6 février 2015.
  • (avec Meoïn Hagège) « Étude critique des masculinités, genre et santé », Journée d'étude du LABTOP, « Les studies à l'étude », Paris, CNRS, 24 novembre 2014.
  • « Les 'jeunes filles roumaines' et la justice française : traitement différentiel, universalisme », 7e rencontres jeunes et sociétés en Europe et autour de la méditerranée, Poitiers, Maison des sciences de l'homme et de la société (MSHS), 24 octobre 2014.
  • « Les 'jeunes filles roumaines' sont des garçons comme les autres », Congrès Études de genre en France, École normale supérieure de Lyon, 5 septembre 2014.
  • « Le recours au soin durant les procédures judicaires est-il genré ? », Séminaire de psychiatrie de l’Institut Mutualiste Montsouris, Paris, 19 mai 2014.
  • « Investigations éducatives au tribunal pour enfants. Les éducateurs, leurs écrits et la question du genre », Colloque Le Travail socio-éducatif au prisme du genre (École nationale de la Protection judiciaire de la jeunesse, IRIS), Université Paris 13 (Bobigny), 13 décembre 2013.
  • « Reconduction des normes de genre et institution de la différence des sexes dans la justice des mineurs », Congrès de l'Association française de sociologie, réseau thématique 40 (« Institutions »), Université de Nantes, 5 septembre 2013.
  • « Le traitement différentiel des dossiers pénaux dans la justice des mineurs : reconduction des normes de genre et institution de la différence des sexes au tribunal pour enfants », Congrès de l'Association française de Science-politique, Science-Po Paris, 9 juillet 2013.
  • Discussion d'une table-ronde de l'Axe 2 (genre et domination) de l'Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux Sociaux (IRIS), à propos de l'ouvrage Penser la violence des femmes de Coline Cardi et Geneviève Pruvost (en présence des auteurs), 11 février 2013.
  • « Justice des mineur-e-s, genre et santé :analyserdestrajectoiresdemineur-e-sdélinquant-e-s,penserlaplacedesnormesdansl'institution », présentation dans le séminaire de Daniel Verba, IUT de Bobigny (Paris 13), 23 octobre 2012.
  • « Rapports sociaux de sexe et rapports générationnels: la construction des hiérarchies informelles chez les professionnel-le-s des centres éducatifs fermés », Congrès de recherche féministe francophone, Lausanne, septembre 2012.
  • « Soigner,contraindreetéduquerlesadolescent-e-sdélinquant-e-s : les paradoxes du soin au regard de la contrainte institutionnelle et des attentes de genre en centre éducatif fermé », Colloque Les jeunes vulnérables face au système d'aide sociale (EHESP, Rennes 2), 18 et 19 septembre 2012.
  • « Quels outils théoriques et méthodologiques pour penser le genre et les autres relations de pouvoir dans une démarche ethnographique ? », Séminaire des doctorant-e-s de l'IRIS, table ronde sur les adolescent-e-s face à l'institution, discutée par Coline Cardi, 10 mai 2012.
  • « Ansätze der Betreuung in geschlossenen Erziehungsanstalten. Neudefinition der Insassen und Veränderung der Repräsentationen, von Wiederholungstätern zu 'Heranwachsenden in großer Schwierigkeit' » (Politiques de la prise en charge en centre éducatif fermé (C.E.F.) : requalifier le public accueilli et changer les représentations, des délinquants multi-réitérants aux " adolescents en grande difficulté "), Colloque Pratiques, acteurs et espaces de l’enfermement : circulations et transferts, Centre Marc Bloch de Berlin, ANR TerrFerm, Centre de recherches interdisciplinaires sur l'Allemagne (UMR 8131 EHESS-CNRS), 1er décembre 2011.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Afrique et Moyen-Orient

Débat - Mardi 17 octobre 2017 - 13:00Débat autour des Cahiers d’Études africaines, n°226, 2017, « Élites de retour de l’Est » et de la REMi, Revue européenne des migrations internationales, vol. 32, n°2, 2016, « Former des élites : mobilités des étudiants d’Afrique au nord du Sahara dans les pays de l’ex-bloc socialiste »  avec plusieurs articles issus des recherches menées dans le cadre du programme ELITAF « Élites africaines formées dans l’ex-bloc socialiste »  Programme 13h - Accueil des participants 14h - Présentation des deux revues Cahiers d’Études africaines, par Eloi Ficquet Revue européenne des migrations internationales, REMI, par Marie-Antoinette Hily  14h15 - Introduction aux : N°226 des Cahiers d’Études africaines par Patrice Yengo N°2, 2016 de la REMI par Michèle Leclerc-Olive  14h45 - Interventions des discutants Elikia M’Bokolo, directeur d’études à l’EHESS, IMAF Gabrielle Chomentowski, post-doctorante, INALCO, Sorbonne Paris-Cité, Programme de recherches Sociétés plurielles Didier Nativel, professeur à l’Université Paris VII, CESSMA Président : Jean-Bernard Ouédraogo, directeur de recherches au CNRS, directeur d’études à l’EHESS, IIAC  16h - Débat général avec la participation de plusieurs des auteurs (...)

Lire la suite

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris