Membres | Membres statutaires

Pascal MARICHALAR

Pascal Marichalar
Chargé de recherche CNRS
Discipline(s) : Sociologie

Coordonnées professionnelles

 Iris - UFR SMBH, 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny Cedex

bureau 240

pascal.marichalar[at]cnrs.fr

Domaines de recherche

Pascal Marichalar is a research fellow at the French National Center for Scientific Research (CNRS). His work is in sociology and history, and focuses on work, health, pollution and justice.

Pascal Marichalar est chargé de recherche au CNRS. Il travaille en sociologue et en historien sur les questions de travail, de santé, de pollution et de justice.

Il est membre de la commission "Prévention des risques physiques, chimiques et biologiques pour la santé au travail" du Conseil d’orientation des conditions de travail (nommé sur proposition intersyndicale).

Principales publications

Ouvrages

  • 2017, Qui a tué les verriers de Givors ? Une enquête de sciences sociales, Paris, La Découverte.
  • 2015, Dictionnaire critique de l'expertise. Santé, travail environnement, (avec Emmanuel Henry, Claude Gilbert, Jean-Noël Jouzel), Paris, Presses de Sciences Po.
  • 2014, Médecin du travail, médecin du patron ? L'indépendance médicale en question, Paris, Presses de Sciences Po.

Articles scientifiques

  • 2018, (accepté), « Dying for a Living. Economic and Moral Restructuring in a French Factory », History of the Present.
  • 2016, « Quand la pénibilité du travail s’invite à la maison. Perspectives féministes en santé au travail » (with Christelle Avril), Travail et emploi, n°147, p. 5-26.
  • 2016, « ‘C’est gênant de se mettre à dos son médecin, parce qu’on en a besoin.’ Ouvriers malades de leur travail face à la médecine », Agone, 2016, n°58, p. 105-123.
  • 2014, « L'intellectuelle suédoise Alva Myrdal : engagements publics, déchirures privées », Travail, genre et sociétés, n° 31, p. 186-194.
  • 2013, « Réinventer la médecine ouvrière ? Retour sur des mouvements médicaux alternatifs dans la France post-1968 », (avec Laure Pitti), Actes de la recherche en sciences sociales, n° 196-197, p. 116-133.
  • 2011, « Les syndicats et la souffrance », (avec Emmanuel Martin), Sociologie du travail, n° 53, p. 29-36.
  • 2010, « Responsabilités en souffrance. Les conflits autour de la souffrance psychique des salariés d'EDF-GDF (1985-2008) », (avec Marlène Benquet, Emmanuel Martin), Sociétés contemporaines, n°79, p. 121-143.
  • 2010, « La médecine du travail sans les médecins ? Une action patronale de longue haleine (1970-2010) », Politix, n° 91, p. 27-52.

Chapitres d'ouvrages

  • 2017, (à paraître), « La justice subordonnée à l'épidémiologie ? Le maxi-procès Eternit de Turin (2009-2014) », sous la direction de Marie Gaille.
  • 2017, (à paraître), « ‘Après la lutte pour l'emploi, le combat pour la vie !’. Contradiction et continuité entre deux mobilisations des verriers de Givors (Rhône, 2001 à nos jours) », collection PUF-CURAPP.
  • 2015, « Considérer les désastres industriels comme des crimes. Une spécificité turinoise (fin XXe-début XXIe siècle) », Pollutions industrielles et espaces méditerranéens. XVIIIe-XXIe siècle, Laura Centemeri, Xavier Daumalin, Aix-en-Provence, Paris, Editions Karthala et MMSH.
  • 2015, « L'évolution des services de santé au travail en France », in Les risques du travail. Pour ne pas perdre sa vie à la gagner, Annie Thébaud-Mony, Philippe Davezies, Laurent Vogel, Serge Volkoff (dir.), Paris, La Découverte, p. 387-394.
  • 2014, « Un pas de côté vers le psychique. La recherche sur les facteurs psychosociaux de risque liés au travail en Suède », in Approche interdisciplinaire des risques psychosociaux au travail, Loïc Lerouge (dir.), Toulouse, Octarès, p. 299-308.
  • 2014, « La pluridisciplinarité contre la médecine du travail ? Retour sur la réforme de la santé au travail depuis les années 1980 », in Organisation, gestion productive et santé au travail, François Aballéa, Arnaud Mias (dir.), Toulouse, Octarès, p. 253-263.
  • 2012, « Suicide (et travail) », (avec Blandine Barlet), in Dictionnaire du travail, Antoine Bevort, Annette Jobert, Michel Lallement, Arnaud Mias (dir.) ,Paris, Presses Universitaires de France, p.744-750.
  • 2012, « ''Enfermé dans un schéma carcéral pour éviter les dévoiements politiques''. La trajectoire professionnelle d'un médecin du travail dans l'espace politique de l'entreprise », in La politique sans en avoir l'air. Aspects de la politique informelle, XIXe-XXe siècles, sous la dir. de L. Le Gall, M. Offerlé, F. Ploux, Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 339-354.

Comptes-rendus de lecture

  • 2017, Paul Blanc, Fake Silk: the lethal history of viscose rayon, compte-rendu sous le titre "Why do we keep forgetting about occupational hazards?", Journal of Public Health Policy.
  • 2016, François Duchêne, Léa Marchand, photographies de David Desaleux, Lyon, vallée de la chimie. Traversée d’un paysage industriel, Lyon, Editions Libel, 2015, sur lectures.revues.org (lien).
  • 2015, Santé et travail à la mine, XIXe-XXIe siècle, Judith Rainhorn (dir.), Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Histoire et civilisations », 2014, dans Travail et emploi, n°144.
  • 2015, « Des usages politiques de la forme procès », compte-rendu d'un dossier de la revue Droit et société, Vanessa Codaccioni, Deborah Puccio-Den, Violaine Roussel (dir.), n° 89, 2015, sur lectures.revues.org (lien).
  • 2014, « L'industrie parisienne, au mépris de la santé et de l'environnement », Métropolitiques.eu, compte-rendu de Les paris de l'industrie, 1750-1920, Thomas Le Roux, Créaphis Editions, 2014 (lien).
  • 2013, compte-rendu de La France nucléaire, Sezin Topçu, Le Seuil, 2013, sur lectures.revues.org (lien).
  • 2013, « L'invention du pré-cancer du sein », compte-rendu de Ilana Löwy, Preventive Strikes. Women, Precancer and Prophylactic Surgery, The Johns Hopkins University Press, Baltimore, 2010, sur La vie des idées (lien).

Thèse de doctorat

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris