Membres | Chercheurs associé.e.s

Mariana LUZZI

Silhouette
Professeur
Discipline(s) : Sociologie

Coordonnées professionnelles

mariana.luzzi[at]gmail.com

Domaines de recherche

Mariana Luzzi a soutenu une thèse intitulée La monnaie en question. Pratiques et conflits à propos de l’argent lors de la crise de 2001 en Argentine sous la direction de Monique de Saint Martin (EHESS, 2012)

À la fin de l’année 2001, une grave crise économique, politique et sociale a secoué l’Argentine. Il s’agissait aussi d’une crise monétaire : les règles régissant le système monétaire ont été altérées et la confiance dans la monnaie nationale, perturbée. Cependant, même si les conséquences de cette crise monétaire l’un des processus les plus marquants de l’histoire récente du pays- ont été  nombreuses, très peu de travaux ont été consacrés à leur étude.

Centrée sur l’exploration des pratiques monétaires et des représentations sociales de l’argent de différents groupes sociaux, à partir d’une enquête par entretiens et par observation menée principalement à Buenos Aires et à Cordoba, notre recherche s’appuie sur la perspective élaborée par Michel Aglietta et André Orléan, selon laquelle la monnaie est un opérateur de l’appartenance sociale et les crises monétaires des moments de perturbation des liens sociaux. Nous cherchons notamment à analyser les différents modes selon lesquels la confiance dans la monnaie nationale (le peso) a été remise en question lors de la crise.

Ainsi, à partir de l’analyse de différents processus de mise en question de cette confiance dans la monnaie observés lors de la crise de 2001, la thèse se propose de contribuer à la compréhension de l’argent en tant que fait social et de la fécondité d’une approche le prenant en compte pour penser la vie sociale.

 

Activités de recherche

 

  • Depuis 2012, Membre du Groupe d’appui du Programa de Investigaciones sobre la Sociedad Argentina Contemporánea (PISAC), Consejo de Decanos de Facultades de Ciencias Sociales y Humanas-Ministerio de Ciencia, Tecnología e Innovación Productiva.

  • 2010-2013, Membre du Projet de recherche “Muerte, política y sociedad en la Argentina moderna”, dirigé par Sandra Gayol et Gabriel Kessler à l’Universidad Nacional de General Sarmiento (Instituto de Ciencias, Départements d’Histoire et de Sociologie) et financé par l’Agencia Nacional de Promoción de la Ciencia y la Tecnología.

  • 2006-2009, Membre du Projet de recherche “Actores sociales, demandas de derechos y espacios de ciudadanía en la Argentina contemporánea”, dirigé par Maristella Svampa à l’Universidad Nacional de General Sarmiento (Instituto de Ciencias, Département de Sociologie) et financé par l’Agencia Nacional de Promoción de la Ciencia y la Tecnología.

 

Publications

 

  • 2013, Entrées « Trueque » et « Cuasimonedas » in: Pequeño Diccionario del léxico corriente de la política argentina (1983-2007), Buenos Aires, Universidad Nacional de General Sarmiento, 2013 (à paraître).

  • 2012, « Introducción: la sociedad y sus problemas » in : Luzzi, M. (dir.) Problemas socioeconómicos de la Argentina Contemporánea, 1976-2010, Buenos Aires, Universidad Nacional de General Sarmiento (coll. Textos Básicos), 2012, p. 11-30.

  • 2012, (éd.) Problemas socioeconómicos de la Argentina Contemporánea, 1976-2010, Buenos Aires, Universidad Nacional de General Sarmiento (coll. Textos Básicos), 2012.

  • 2010, (et Carla del Cueto) « Betrachtunguen über eine fragmentierte Gesellschaft. Veränderungen der argentinischen Sozialstruktur (1983-2008) » in : Birle, P. et alii (éd.) Argentinien heute, Frankfurt am Main, Vervuert, 2010, p. 33-54.

  • 2010, « ¿Qué significa ahorrar? Transformaciones de las prácticas monetarias durante la última crisis argentina » in : Hernández, V. Trabajo, conflictos y dinero en un mundo globalizado, Buenos Aires, Biblos, 2010, p. 109-123.

  • 2009, « Los estudios sociales de la economía más allá de las fronteras disciplinarias » in : Dufy, Caroline y Weber, Florence Más allá de la Gran División. Sociología, economía y etnografía, Buenos Aires, Antropofagia, 2009, p. 7-16.

  • 2009, (et Federico Neiburg) « Prácticas económicas, derecho y afectividad en la obra de Viviana Zelizer » in : Zelizer, Viviana La negociación de la intimidad, Buenos Aires, Fondo de Cultura Económica, 2009, p. 11-19.

  • 2008, Rompecabezas. Transformaciones en la estructura social de la Argentina, 1983-2008, Buenos Aires, Ediciones UNGS-Biblioteca Nacional (Coll. 25 años 25 libros), 2008.

  • 2007, “L’épargne en question. L’expérience des épargnants face à la crise économique argentine“ in Hernandez, V., Ould-Ahmed, P., Papail, J., Phelinas, P. (dir.) Turbulences monétaires et sociales. L’Amérique Latine dans une perspective comparée, Paris : L’Harmattan.

  • 2006, “¿El trueque es lo mismo para todos? Dimensiones de la participación en la experiencia de los clubes de trueque” in Acuña, C., Jelin, E., Kessler, G. (dir.) Políticas sociales y acción local: diez estudios de caso, Buenos Aires : Prometeo Libros.

  • 2006, “Le trueque face à l’État, l’État face au trueque : des rapports complexes”, in Blanc, J. (dir) Exclusion social et liens financiers. Monnaies sociales, Rapport du Centre Leon Walras, Paris : Economica.

  • 2006, (avec Inés González Bombal) "Middle Class Use of Barter Clubs: a Real Alternative or Just Survival?", in Epstein, E., Pion-Berlin, D. (éd.) Broken Promises?: The Argentine Crisis and Argentine Democracy, Lexington Books.

  • 2005, Réinventer le marché ? Les clubs de troc face à la crise en Argentine, Paris : L’Harmattan, Coll. Logiques Sociales.

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
190-198 avenue de France, 75244 Paris cedex 13

Attention ! Nouvelle adresse à partir du 1er avril 2017 :
54 bd Raspail 75006 Paris

Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris