Membres | Post-doctorant.e.s

Pamela COLOMBO

P. Colombo
Chercheuse
Discipline(s) : Anthropologie, Sociologie
Institution secondaire : Marie Skłodowska-Curie, H2020

Coordonnées professionnelles

Iris - EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris

pamela.colombo[at]ehess.fr

Domaine de recherche

Pamela Colombo est chercheuse avec un financement européen “Marie Skłodowska-Curie” (Individual Fellowship, GF), accueillie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux.
 Son projet s’intitule : « Violent settlements: strategic villages and clandestine burial sites in Latin America ».

Pamela Colombo est titulaire d’un doctorat en Sociologie (Universidad del País Vasco, UPV), d’un Master en Philosophie de l’Histoire (Universidad Autónoma de Madridm UAM), et d’un diplôme en Sociologie (Universidad de Buenos Aires, UBA).

Ses recherches portent sur le lien entre l'espace et la violence politique. Elle a notamment travaillé sur les espaces de la disparition en Argentine pendant la dictature militaire (1976-1983) et travaille actuellement sur la construction de « villages stratégiques » en Amérique latine dans les années 1970 et 1980.

Elle a auparavant été chercheuse doctorale au sein du Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique (CSIC, Espagne), et chercheuse invitée au Center for Place, Culture et Politique (CUNY, New York), le Centre for Research Architecture (Goldsmiths College, Londres), la Freie Universität Berlin (FU Berlin), l’Ibero-Amerikanische Institut Berlin (IAI, Berlin), et l’Université de Konstanz (Allemagne). Elle a par ailleurs été boursière de la Fondation Fyssen, du Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique (CSIC) et du la Research Executive Agency (Commission européenne).

Pamela Colombo a co-organisé plusieurs colloques internationaux sur l’espace et la violence, par exemple : “Spatialities of Exception, Violence, and Memory” (Madrid, 2012), “Thinking Memory Through Space: Materiality, Representation and Imagination” (London, 2013), et “L’urbanisation comme instrument de guerre. La construction des villages stratégiques au sein des politiques de contre-insurrection” (Paris, 2016).

Parmi ses publications, elle a notamment co-dirigé l’ouvrage Space and the Memories of Violence. Landscapes of Erasure, Disappearance and Exception (Palgrave Macmillan, 2014). Elle a dirigé le numéro special “Exhumation in Latin America” (Human Remains and Violence: an interdisciplinary journal, 2/2016), et coordonné le numéro special « Ethnographies de la violence politique » (Cultures et Conflits, 3/2016).

 

Principales publications

Direction d’ouvrage

  • 2014, Space and the Memories of Violence. Landscapes of Erasure, Disappearance and Exception(co-dirigé avec Estela Schindel). Basingstoke: Palgrave Macmillan. 2014. 288 pp.

Direction de numéros

  • 2016, « Ethnographies de la violence politique ». Cultures et Conflits. (Numéro coordonné avec Chiara Calzolaio et Chowra Makaremi). [Sous presse. Parution 3/2016]
  • 2016, « Exhumations in Latin America ». Human Remains and Violence: an interdisciplinary journal (volume 2, n°2). [Sous presse. Parution automne 2016]. Articles de Valérie Robin Azevedo, José Lopez Mazz, Clara Duterme, Laura Panizo, Marco Aurelio Guimarães, Anne-Marie Losonczy. Introduction par Pamela Colombo.

Articles               

Articles dans des revues avec comité de lecture

  • 2016, « L’urbanisation comme politique contre-insurrectionnelle : la vie à l’intérieur des villages stratégiques construits en Argentine ». In Cultures et Conflits. Numéro spécial « Ethnographies de la violence politique ». [Sous presse, parution 3/2016]
  • 2013, « Del traslado de detenidos-desaparecidos o el espacio en movimiento: hacia una fenomenología de la percepción distorsionada ». In Papeles del CEIC. International Journal on Collective Identity Research. Vol. 2013/1, no 94, 1-28.  Espagne, 2013. [Sur le transfert des Disparus ou l’espace en mouvement : vers une phénoménologie de la perception déformée]
  • 2012, « La memoria en el espacio: cartografías del gueto de Varsovia ». Revista Cuadernos de Filosofía Latinoamericana, Vol 33. No 107, 127-147. Colombie, 2012. [La mémoire dans l’espace : cartographies du ghetto de Varsovie]
  • 2012, « A Space Under Construction: The Spatio-Temporal Constellation of ESMA in El Predio ». In Journal of Latin American Cultural Studies: Travesia, 21(4), 497-515. Angleterre, 2012.
  • 2011, « Espacio y desaparición: los campos de concentración en Argentina ». In Revista Isegoria, 45 (julio- diciembre), 639-652. Espagne, 2011.
  • 2011, « Espacios de confrontación y desaparición en Tucumán, Argentina ». In Iberoamericana. America Latina, España, Portugal. Vol. 11, No 42, 170-174. Allemagne, 2011

Chapitres d’ouvrages

  • 2016, « La desaparición en vertical. Imaginarios geográficos y violencia de Estado ». In Gatti, G. (ed). Despariciones. Colombia: Siglo del Hombre. [Sous presse. Date de parution de l’ouvrage : début 2016]
  • 2014, « Spaces of confrontation and defeat: the spatial dispossession of the revolution in Tucumán, Argentina ». In Schindel, E. et Colombo, P. (eds). Space and the Memories of Violence. Landscapes of Erasure, Disappearance and Exception (pp. 48-60). Basingstoke: Palgrave Macmillan. 2014
  • 2014, « Introduction: The multi-layered memories of space » (avec E. Schindel). In Schindel, E. et Colombo, P. (eds). Space and the Memories of Violence. Landscapes of Erasure, Disappearance and Exception (pp. 1-20). Basingstoke: Palgrave Macmillan. 2014.
  • 2010, « Exhumaciones: (des)aparecidos o cuando la tierra se abre ». In B. Estévez, A. Sánchez et M. Navarro (Eds.), in Claves actuales de pensamiento. Seminario Internacional de Jóvenes Investigadores (pp. 63-72). Madrid/México: Plaza y Valdés. 2010
  • 2003, « We’re nothing; we want to be everything: A tale of self-management » (avec Tomás Bril Mascareñas). In N. f. Nowhere (Ed.), We are everywhere: The Irresistible Rise of Global Anti- Capitalism (pp. 458-463). London: Verso. 2003.

Notes de lecture

  • 2015, « Surviving Forced Disappearance in Argentina and Uruguay: Identity and Meaning ». In Human Remains and Violence: An Interdisciplinary Journal, 1. Angleterre, 2015.
  • 2013, “Gatti, G. (2011). Identidades desaparecidas. Peleas por el sentido de los mundos de la desaparición forzada. Buenos Aires: Prometeo Libros”.In Política y Sociedad, 50(2), 1165 -1168.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris