Thèse de Gaëlle KRIKORIAN

La propriété ou la vie ? Économies morales, actions collective et politiques du médicament dans la négociation d’accords de libre-échange. Maroc, Thaïlande, Etats-Unis

Au début des années 2000, les États-Unis se lancent dans la négociation d'un grand nombre d'accords commerciaux bilatéraux. La question de la propriété intellectuelle et de son impact sur l'accès aux médicaments, soulevée lors des négociations multilatérales de l'OMC, ré-émerge dans ce contexte, sous pression d'une épidémie de sida qui ne cesse de prendre de l'ampleur. À partir d’une recherche menée dans trois pays, les États-Unis, le Maroc et la Thaïlande, je propose une analyse sociologique de la prise en compte de la santé et de l'accès aux médicaments dans le cadre de négociations d'accords de libre-échange. Ces négociations qui sont ici prises comme un site stratégique d'appréhension des processus qui caractérisent la phase de globalisation actuelle, sont le théâtre de l'expression d'un conflit entre défenseurs de l'accès aux médicaments et promoteurs de la propriété intellectuelle. La mise en évidence de la complexité des interactions entre agents atteste que l'issue de la négociation ne peut être réduite à l'imposition univoque de normes et de règles par les États-Unis : elle est au contraire le produit de rapports de pouvoir et de l'exercice d'influences, inscrits dans un contexte spécifique. L'historicisation du conflit et son analyse à l'aide des outils fournis par la sociologie des mouvements sociaux montrent qu'il renvoie au déploiement en miroir de deux actions collectives non gouvernementales visant des objectifs adverses et cherchant à influencer la production de positions et de politiques par les États. Au-delà de la dimension purement matérialiste qui voit l'impossibilité pour les populations des pays pauvres d'accéder aux médicaments que leur état de santé requiert, ce sont à des ressorts moraux qu'ont recours ces actions collectives pour articuler et déployer politiquement leurs revendications et messages. Une concurrence entre économies morales se décline ainsi localement comme globalement et vient caractériser une façon contemporaine de faire de la politique.

Mots-clefs : Accords de libre-échange, action collective, commerce international, États-Unis, économie morale, globalisation, Maroc, médicaments, mouvements sociaux, négociation, propriété intellectuelle, sida, Thaïlande.

  • Thèse de sociologie sous la direction de Didier Fassin, EHESS
  • Date de soutenance : 10 janvier 2014
  • Jury
    Danièle CARRICABURU, Professeure, Université de Rouen, rapporteure
    Maurice CASSIER, Directeur de recherche, CNRS
    Yves DEZALAY, Directeur de recherche émérite, CNRS
    Didier FASSIN, Professeur, Institute for Advanced Study, Princeton, directeur d'études, EHESS
    Erik NEVEU, Professeur, Sciences Po Rennes, rapporteur
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche