Membres | Doctorant.e.s

Benoît BELLONI (CARINI-BELLONI)

Carini Belloni Benoît
Doctorant
Discipline(s) : Sociologie
Institution(s) de rattachement : EHESS, Université Paris 13

Offres des soins primaires, dynamiques sociospatiales et logiques professionnelles. Une étude sur le mouvement des centres de santé en France

Thèse préparée sous la direction conjointe de Marie Jaisson et Marie-Vic Ozouf-Marigner

Depuis quelques années, face aux enjeux liés au renforcement des inégalités socio-territoriales de santé, au problème de la démographie médicale, au vieillissement de la population, à l’accentuation de la prévalence des maladies chroniques, se dessine un mouvement que l’on peut qualifier de regroupements des professionnels de santé promus comme de nouveaux modes d’exercice « modernes » voire « révolutionnaires » en médecine ambulatoire restructurant ainsi le cadre sanitaire national et l’offre de soins primaires en France. Celui-ci est notamment caractérisé par le développement des maisons et pôles de santé libéraux censés répondre à de nouveaux besoins en matière de soins primaires par des missions de santé publique, de prévention, de dépistage, etc. Or, le concept de « centre de santé », longtemps ignoré du système de santé, qui se heurte au poids des logiques professionnelles, remonte, lui, au XVIIème siècle. La spécificité de l’inclinaison publique et sociale des centres de santé, la spécificité de leurs pratiques qui prennent en charge le patient dans sa « globalité » au carrefour du curatif et de la prophylaxie, leurs formes d’organisation pluridisciplinaire, coordonnée et salariée, la diversité de leurs promoteurs et modes de gestions, associatifs, mutualistes ou municipaux, s’inscrivent dans une certaine « remise en cause » du modèle dominant de l’organisation des soins ambulatoires morcelée, construit historiquement en France au prisme d’une médecine libérale curato-centrée, rémunérée à l'acte et garante de l’exercice isolé de la pratique, aux côtés du modèle hospitalo-centré, sans aucune mise en réseau. Quelles sont leurs histoires, intimement liées à celle du mouvement social et ouvrier ? Que sont-ils, combien sont-ils, où sont implantés ces centres de santé qui proposent une médecine collective, parfois au caractère « politique » assumé, qui les différencie des structures libérales ? Comment nourrissent-ils de nouvelles pensées et pratiques préventives et éducatives ? Quels sont leurs rôles, les enjeux et les logiques sociales qu’ils sous-tendent dans un paysage sanitaire en pleine mutation qui manifeste un regain d’intérêt pour les pratiques coopératives et participatives ? Quelles difficultés, quelles résistances, quels freins importants, économiques ou réglementaires, rencontrent-ils ? Qui sont ces professionnels de santé qui décident d’investir cette structure, qui sont ces « promoteurs », voire ces « militants », qui décident d’en défendre le modèle ? L’identité professionnelle des médecins salariés des centres de santé, c’est-à-dire la manière dont ils interprètent leur rôle, leur engagement et leur activité, est-elle multiple ou est-elle spécifique à une pratique propre à celle d'une médecine sociale, voire de « transformation sociale », alternative à la forme dominante de l'organisation des soins de premier recours ? Ce projet de thèse de sociologie, qui mobilise également l'histoire et la géographie, tente d'y apporter quelques éléments de réflexion à partir d'un travail de terrain, de nombreux entretiens et observations menés en France, ainsi que d'un travail de recherche bibliographique et historiographique.

 

Allocation ou financement

  • 2014-2017 : Contrat doctoral avec mission d’enseignement en sociologie à l’UFR « Santé, médecine et biologie humaine » (SMBH) de l'Université Paris XIII.
  • Depuis 2019 : Attaché temporaire de recherche et d’enseignement (ATER) en sociologie, temps plein, à l’UFR SMBH de l'Université Paris XIII.

Principaux enseignements

2014 - 2019

  • Travaux dirigés « Techniques du questionnaire en sociologie », Licence de Sciences Sociales et Sanitaires, deuxième année, UFR SMBH/Université Paris 13.
  • Travaux dirigés « Histoire de la santé et de la médecine », Licence de Sciences Sociales et Sanitaires, première année, préparation aux Instituts de Formation en Soins Infirmiers, UFR SMBH/Université Paris 13.
  • Cours magistral « Sciences Sociales appliquées à la santé », Licence de Sciences Sociales et Sanitaires, première année, préparation aux Instituts de Formation en Soins Infirmiers, UFR SMBH/Université Paris 13.
  • Cours magistral « Introduction à la santé et à la santé publique », Formations aux métiers du social, première année, Fondation de l'Institut de travail social et de recherche sociale/Université Paris 13. 

2013-2014

  • Moniteur informatique, Encadrement des étudiants en langues en support informatique, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Principales communications

  • « Approche historique de l’expérience ouvrière des centres de santé mutualistes dans les Bouches-du-Rhône. Alliance des travailleurs et des médecins pour une santé autogérée », Colloque Les malades et leurs proches. L'histoire de la santé au ras de l'expérience vécue de la maladie, de l'Antiquité à nos jours, organisé par Historiens de la santé, Université du Québec à Montréal (UQAM), 9 et 10 mai 2019.
  • « De l'expérience médicosociale des centres de santé à la crise du réseau mutualiste : pratiques coopératives et engagement de médecins militants dans le sud de la France », Journées Pratiques coopératives et participatives en santé, organisé par les membres des bureaux des réseaux thématiques « Savoirs, travail et professions » (RT1) et « Santé, médecine, maladie et handicap » (RT19) de l’AFS, 28 et 29 mars 2019.
  • « Les centres de santé mutualistes des Bouches-du-Rhône face aux risques éliminables en milieu professionnel : une expérience médico-sociale participative innovante », Séminaire du Laboratoire IRIS (CNRS UMR 8156 - EHESS - UP XIII – Inserm), 13 décembre 2018.
  • « Place et rôle des centres de santé dans le mouvement de regroupement des professionnels de soins de santé primaire en France », Journée Santé et société. Approche pluridisciplinaire, organisée par le Laboratoire Centre d’Économie de l’Université Paris Nord (CEPN), l’Association française d’économie politique et le CNRS à la MSH Paris Nord, 11 décembre 2017.
  • « Offres de soins primaires et dynamiques spatiales : Une étude sur le mouvement des centres de santé en France », Doctoriales du Laboratoire IRIS (CNRS UMR 8156 - EHESS - UP XIII – Inserm), 22 & 23 juin 2017.
  • « Implantation des centres médicaux de santé et des centres mutualistes dans la région parisienne », Journée d’études du Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (LADYSS, CNRS, Paris I, Paris VII, Paris VIII, Paris X), 25 mars 2015.
  • « Politiques municipales de santé en Seine-Saint-Denis », Séminaire Territoire et action publique territoriale, dir. Marie-Vic Ozouf-Marigner, EHESS, 7 février 2014.
  • « Les inégalités socio-territoriales de recours au dépistage du cancer du sein à Villiers-Le-Bel », Colloque Géographie et dépistage organisé par le Laboratoire Espace, Santé et Territoire de l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, le Conseil Régional d’Ile-de-France, l’Association Prévention et Santé en Val d’Oise (Psvo) et l’Association Élus, Santé Publique & Territoires (ESPT), avec A. Ba, S. Teman, A.D. Thiam, Janvier 2012.
  • « Dynamiques sanitaires, dynamiques territoriales : recours aux soins du Centre Médico-social à Saint-Ouen, Colloque Ville et santé : diagnostics territoriaux organisé par l’Université Paris Est-Créteil, l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense et l’Association Élus, Santé Publique et Territoires (ESPT), Octobre 2011.
  • « Le dépistage du cancer du sein à Évry (91) », Colloque Ville et santé – Enjeux territoriaux de la santé, enjeux sanitaires des territoires organisé par le Laboratoire Espace, Santé et Territoire, l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, le Conseil Régional d’Ile-de-France, l’Association de dépistage des cancers en Essonne (ADMC91) et l’Association Élus, Santé Publique & Territoires (ESPT) avec D. Barthet, E. Joussellin et A. Piekta, Janvier 2011.

Rapports de recherche

  • 2012 : « Étude de la participation au dépistage du cancer du sein à Villiers-Le-Bel (95) », Laboratoire Espace, Santé et Territoire, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Association Prévention et Santé en Val d'Oise (PSVO), Conseil Régional d’Ile-de-France, Association Élus, Santé Publique & Territoires (ESPT), 85 pages, reprog., avec A. Ba, S. Teman, A.D. Thiam. 
  • 2011 : « Le Dépistage Organisé du cancer du sein à Évry : diagnostic et pistes d’optimisation du dispositif », Laboratoire Espace, Santé et Territoire, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Association pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses de l’Essonne (ADMC91), Conseil Régional d’Ile-de-France, Association Élus, Santé Publique & Territoires (ESPT) ; 57 pages, reprog., avec D. Barthet, E. Joussellin et A. Piekta.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche