Thèse d'Amín PÉREZ

Rendre le social plus politique. Guerre coloniale, immigration et pratiques sociologiques d’Abdelmalek Sayad et de Pierre Bourdieu

À quoi sert la sociologie et dans quelles conditions peut-elle être efficace ? Ce sont les questions que se posent Pierre Bourdieu et Abdelmalek Sayad en situation coloniale et que ce travail se propose de restituer. Un premier moment de cette thèse suit pas à pas le travail des deux apprentis ethnographes en guerre d’indépendance en Algérie et d’institutionnalisation de la sociologie comme discipline. L’analyse de leurs archives personnelles, confrontée à un ensemble d’entretiens et à l’étude bibliométrique sur la réception de leurs œuvres, rend compte de la genèse sociale de la sociologie critique en rupture des débats politiques et épistémologiques de l’époque et dévoile les nécessités et les contraintes d’une démarche sociologique constituée comme moyen pour faire de la politique. Dans un deuxième moment, on s’intéresse au devenir de Sayad en sociologue des migrations, inscrit dans les milieux intellectuel, administratif et militant. Cette partie se propose de contribuer à l’étude de dominés qui travaillent sur d’autres possibles dans le champ des dominants, voire envisagent la consécration intellectuelle dans d’autres lieux que l’univers académique. Dans un monde académique marqué par une forte spécialisation de la discipline et ses lois du « positionnement » dans le champ, qui mènent souvent à la trappe le principe social de nos sciences sociales, l’analyse biographique et des modalités d’engagement de Pierre Bourdieu et d’Abdelmalek Sayad constitue une contribution sur les possibilités réelles d’être un sociologue engagé. A la croisée d’une sociohistoire des questions coloniale et migratoire, d’une ethnographie des pratiques intellectuelles et d’une histoire des sciences sociales, cette thèse restitue empiriquement le sens indissociablement politique et scientifique de la pratique sociologique.

Mots-clés : engagements, guerre d’Algérie, immigration, Pierre Bourdieu, Abdelmalek Sayad, socio-histoire des sciences sociales, sociologie critique, action politique

  • Thèse de sociologie sous la direction de Gérard Noiriel, EHESS
  • Date de soutenance : lundi 20 avril 2015

Jury

  • Stéphane BEAUD, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre
  • Kamel CHACHOUA, chargé de recherche CNRS
  • Afrânio GARCIA, maître de conférences à l’EHESS
  • Enrique MARTIN-CRIADO, professeur à l’Universidad Pablo de Olavide
  • Gérard NOIRIEL, directeur d’études à l’EHESS
  • George STEINMETZ, professeur à l’University of Michigan


EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris