Thèse de Daniele INDA MARCHIANDO

Devenir(s) autochtones

Contribution à une sociologie de l'engagement identitaire

La thèse vise à contribuer à la compréhension du phénomène qui a été appelé le «réveil indien», c’est-à-dire, l'émergence des mouvements autochtones au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, à partir de l'analyse des mobilisations identitaires de la population de langue huichol de Nayarit (Mexique). Comme le signale une partie de la littérature sur le sujet, on observe que le recours à cette forme particulière de mobilisation relève, en partie, d’une adaptation à l’espace des possibles dessiné par la mise en place de politiques publiques visant la patrimonialisation de ces mêmes cultures. Néanmoins, il tient également à des processus de stratification sociale qui ont donné lieu à l’émergence de fractions de la population porteuses de savoirs et de savoir-faire qui favorisent l’investissement de cet espace, ainsi que d’un système de croyances caractérisé par une forte valorisation de l’appartenance à un groupe linguistique amérindien. Il en résulte que l’engagement identitaire est, au moins en partie, le produit de dispositions profondément intériorisées, ce pourquoi, il ne peut pas être réduit à une logique purement instrumentale.

  • Thèse en science de la société préparée sous la direction d'Alban Bensa (EHESS) et Paula Lopez Caballero (Universidad Nacional Autonoma de Mexico)
  • Date de soutenance : 13 juin 2018

Jury

  • M. Alban Bensa, Directeur d’études à l’EHESS
  • Mme Hélène Combes, Chargée de recherche au CNRS
  • M. François-Xavier Fauvelle, Directeur de recherche au CNRS
  • M. Gilles Laferté, Directeur de recherche à l’INRA
  • Mme Paula López Caballero, Professeure à l’UNAM
  • Mme Johanna Siméant-Germanos, Professeure à l’ENS
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche