Publications | Dernières publications


	Penser la Palestine en réseaux

Penser la Palestine en réseaux

Véronique Bontemps, Abaher El Sakka, Jalal Husseini, Nicolas Dot-Pouillard [dir.]
Marseille,  Diacritiques Éditions/Les Presses de l’Ifpo, Sciences humaines et sociales ,   [2020],  260 p.
Prix : 20€

Penser la Palestine en réseaux

Sous la direction de Véronique Bontemps, Nicolas Dot-Pouillard, Jalal Husseini & Abaher El Sakka

Penser la question palestinienne à partir de réseaux, penser le concept de réseaux à travers la question palestinienne : cet ouvrage entend répondre à deux préoccupations majeures. Il interroge un concept en vogue dans les sciences sociales ces dernières années. Il questionne aussi des dynamiques palestiniennes qui ne sont pas forcément manifestes.

Les différents chapitres de cet ouvrage montrent ainsi comment des Palestiniens ont défié des contraintes territoriales par le net, fonctionnent en réseau dans l’ombre de l’institution protoétatique de l’Autorité nationale palestinienne, reproduisent ou luttent contre les hiérarchies de statuts à Ramallah, créent de la citoyenneté dans les contraintes de la diaspora, étendent la Palestine à travers l’art, du local au global, mais aussi comment des « internationaux » non palestiniens tissent de nouvelles sociabilités et modes d’agir dans les Territoires palestiniens occupés ou perpétuent les usages et les significations d’une lutte palestinienne qui est aussi un symbole transcontinental. Ce sont autant d’usages des réseaux qui font émerger, plus que des discours, des pratiques du quotidien dans certains cas, des modes d’agir militants dans d’autres. Créatifs et flexibles, ceux-ci prennent place dans des mondes palestiniens quadrillés par des régimes de contraintes devenus particulièrement « inflexibles ».

Sommaire

Introduction. Penser la Palestine en réseaux (Véronique Bontemps, Nicolas Dot-Pouillard & Xavier Guignard)

Militer, contester, contourner : les réseaux militants

  • Al-Aqsa 2.0. Abolir les frontières et défier la contrainte sur Internet (Elsa Grugeon)
  • « Internationaux » et engagements politiques dans les Territoires palestiniens occupés (Clio Chaveneau)
  • À la gauche de la gauche. Une toile française de la Palestine (Nicolas Dot-Pouillard)
  • Les groupes armés du camp de Balata (Cisjordanie). Mobilisation, révolte et économie parallèle à l’ombre des réseaux du Fatah (Minas Ouchaklian)

S’affirmer comme Palestinien, du local au transnational

  • Habiter à Ramallah sans en être. Réseaux amicaux et sociabilités locales dans une ville « cosmopolite » (Mariangela Gasparotto)
  • La diaspora palestinienne. Réseaux réfugiés, réseaux citoyens ? (Jalal Al Husseini)
  • Les réseaux de l’art contemporain de Palestine. Un nouvel espace postnational ? (Marion Slitine)
  • Les Monologues de Gaza. Une démarche à vocation thérapeutique et collective (Najla Nakhlé-Cerruti)

Conclusion. Des réseaux flexibles dans des mondes inflexibles (Jalal Al Husseini, Véronique Bontemps & Nicolas Dot-Pouillard)

 

Ouvrage paru en coédition avec les Presses de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo UMIFRE 6, CNRS-MEAE, USR 3135), avec le soutien de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS UMR 8156-U997, CNRS, EHESS, USPN, INSERM).


ISBN : 9791097093105
Fiche éditeur : https://diacritiques.hypotheses.org/1568

Penser la Palestine en réseaux

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche