Publications | Ouvrages


	L'extermination des animaux

L'extermination des animaux

Ou le suicide de l'homme

Danielle Moyse
Paris,  Editions du Cerf,  [2021],  256 p.
Prix : 20€

Ne pas protéger les animaux, c’est perdre de vue notre humanité. En raison de l’installation croissante de l’homme sur la terre comme conquérant, et non comme simple cohabitant, les animaux font désormais partie des plus vulnérables. Et ce que l’homme inflige aux bêtes, il se l’inflige à lui-même.

Élevage intensif violent pour les animaux et déshonorant pour les hommes, destruction des forêts primaires bouleversant les lieux de vie des uns et des autres, propagation d’épidémies franchissant la barrière des espèces font aujourd’hui apparaître, grandeur nature, qu’hommes et animaux sont engagés dans un destin commun, et que les agressions infligées au vivant nous entraînent dans une spirale suicidaire. À l’heure de l’industrie agro-alimentaire, de la Covid-19 et du réchauffement climatique, c’est à un sursaut salutaire que Danielle Moyse, philosophe, par ailleurs spécialiste des questions d’éthique médicale, appelle de ses vœux. Il n’y va pas seulement de notre survie, même si la brutalité à l’égard des animaux n’a jamais tardé à s’étendre concrètement à l’être humain. Sans une réforme radicale de notre rapport au vivant et une redéfinition de notre habitation terrestre, le pire est à venir.

Philosophe, enseignante, Danielle Moyse est chercheuse associée à l’IRIS (CNRS, EHESS). Elle travaille notamment sur les questions éthiques relatives aux personnes en situation de handicap.

L'extermination des animaux

Ou le suicide de l'homme

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche