Membres | Membres statutaires

Monique de SAINT-MARTIN

pardefaut
Directrice d'études EHESS
Honoraire
Discipline(s) : Sociologie

Coordonnées professionnelles

Iris - EHESS, 190 avenue de France 75244 Paris cedex 13

stmartin[at]ehess.fr

01 49 54 22 93 - Fax : 01 49 54 24 28

Domaine de recherche

Transformations et restructurations des groupes dirigeants et des pouvoirs

Monique de Saint Martin a centré, ces dernières années, ses recherches sur les processus de reconversion des anciennes élites ou des anciens groupes dirigeants, avec l’étude de plusieurs cas de figure : anciens élèves de grandes écoles et membres des grands corps quittant la haute administration pour les entreprises privées, bureaucrates et anciens nomenklaturistes ayant constitué leur entreprise en Russie, descendants de la noblesse travaillant dans l’édition au 20è siècle. En poursuivant ses analyses à partir de cas plus diversifiés, et dans des contextes particulièrement incertains, elle a été conduite à repenser la notion de reconversion et à la distinguer d’une forme de reproduction. Les reconversions au sens fort supposent une forme de rupture avec l’héritage et les anciennes ressources détenues, une prise de risques, une recomposition des ressources sur des bases différentes ainsi qu’une reconstruction identitaire. Se pose désormais aussi la question des déconversions, à savoir de processus antagoniques aux reconversions, exerçant des effets de séparation et de privation de l’idée ou du projet d’une éventuelle conversion.

Depuis trois ans elle coordonne avec Michèle Leclerc-Olive et Patrice Yengo le programme de recherches ELITAF (Elites africaines formées en URSS et dans les pays de l’ancien bloc soviétique. Histoires, biographies, expériences). Celui-ci  vise notamment à reconstituer l’histoire des relations politiques et universitaires entre l’URSS/Russie, les pays d'Europe centrale ou de l'Est anciennement communistes et le Maghreb ou l’Afrique subsaharienne, à décrire les mobilités étudiantes entre ces pays mais aussi vers l’Amérique et l’Europe, et à retracer les parcours biographiques souvent très peu connus des anciens étudiants et des élites au-delà de leur formation.

  • mots-clés : pouvoir, élites, groupes dominants, reconversions, internationalisation, éducation, enseignement supérieur

Responsabilités

Actuelles

  • Coordination du Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde RIAM à la Fondation Maison des sciences de l’homme.
  • Responsable avec Ekaterina Demintseva, Directrice du Centre d’histoire et d’anthropologie culturelle de l’Institut d’Afrique, Académie des sciences de Russie, du projet de recherche RGNF/ FMSH  (de 2013 à 2015), réunissant  le programme ELITAF/RIAM/FMSH/IRIS et l’Institut d’Afrique de l’Académie des sciences de Russie à Moscou, Les étudiants africains en URSS. 1960-1990. Mobilité, expériences, et devenir professionnel.
  • Membre du comité consultatif international de la revue Information sur les sciences sociales, Paris, des comités de rédaction de Revista del Museo de Antropología, Córdoba (Argentine) et Apuntes de Investigación (Buenos Aires)et du comité éditorial international des revues : Educação e sociedade, (Campinas, Brésil), Mana (Museu Nacional, Rio de Janeiro).

Antérieures

  • Co-directrice du Centre de sociologie de l’éducation et de la culture (de 1985 à 1995)
  • Directrice de la Formation doctorale en sociologie de l’EHESS (de 1995 à 1999)
  • Membre du Collège de direction et du Conseil de laboratoire du Centre d’étude des mouvements sociaux (de 2005 à 2008).

Principales publications

Ouvrages

  • Les fonctions sociales de l'enseignement scientifique supérieur, Mouton, Paris, La Haye, 1971, 258 p. (Collection Cahiers du Centre de sociologie européenne. 8).
  • Rapport pédagogique et communication (avec P. Bourdieu, J.-C. Passeron), Mouton, Paris, La Haye, 1965, 125 p. (Collection Cahiers du Centre de sociologie européenne. 2). (Traduit en anglais, Academic Discourse. Linguistic Misunderstanding and Professorial Power, Cambridge, Polity Press, 1993).
  • L'espace de la noblesse, Paris, Éditions Métailié, 1993, 326 p. (Collection Leçons de choses). (Traduit en allemand) Der Adel. Soziologie eines Standes, Konstanz, UVK Verlagsgesellschaft mbH, 2003, 284 p.
  • État et acteurs émergents en Afrique (avec Y. Lebeau, B. Niane, A. Piriou dirs), Karthala, Paris, Ifra Ibadan, 2003, 352 p.
  • Anciennes et nouvelles aristocraties, de 1880 à nos jours (avec D. Lancien dirs), Éditions de la MSH, Paris, 2007, VI-401 p.
  • Éducation et frontières sociales. Un grand bricolage, (avec  M.-D. Gheorghiu dirs ), Paris, Ed. Michalon, 2010, 277 p.

Articles

  • (1968), « Les facteurs de l'élimination et de la sélection différentielles dans les études de sciences », Revue française de sociologie, IX, n° spécial, 167-184.
  • (1970), « L'excellence scolaire et les valeurs du système d'enseignement français » (avec P. Bourdieu)Annales, XXV, 1, 147-175.
  • (1972), « Les principales tendances de la recherche en sociologie de l'éducation en France », International Review of Education, 18 (1), 100-107.
  • (1973), « Les stratégies de reconversion », (avec P. Bourdieu, L. Boltanski), Information sur les sciences sociales, 12 (5), 61-113.
  • (1975) « Les catégories de l'entendement professoral » (avec P. Bourdieu), Actes de la recherche en sciences sociales, 3, 68-93.
  • (1976), « Anatomie du goût », (avec P. Bourdieu), Actes de la recherche en sciences sociales, 5, 2-81.
  • (1978), « Le patronat », (avec  P. Bourdieu), Actes de la recherche en sciences sociales, 20-21, 3-82.
  • (1978), « Titres et quartiers de noblesse culturelle. Eléments d'une critique sociale du jugement esthétique », (avec P. Bourdieu), Ethnologie française, 107-144.
  • (1980), « Une grande famille », Actes de la recherche en sciences sociales, 31, 4-21.
  • (1982), « La sainte famille. L'épiscopat français dans le champ du pouvoir religieux » (avec P. Bourdieu), Actes de la recherche en sciences sociales, 44-45, 2-53.
  • (1984), « Quelques questions à propos du pentecôtisme au Brésil », Actes de la recherche en sciences sociales, 52-53, 111-114.
  • (1985), « Les stratégies matrimoniales dans l'aristocratie. Notes provisoires », Actes de la recherche en sciences sociales, 59, 74-77.
  • (1987), « Agrégation et ségrégation. Le champ des grandes écoles et le champ du pouvoir », (avec P. Bourdieu), Actes de la recherche en sciences sociales, 69, septembre pp. 2-50.
  • (1988), « A propos d'une rencontre entre chercheurs. Sciences sociales et politique au Brésil », Actes de la recherche en sciences sociales, 71-72, 129-134.
  • (1988), « Noblesse sociale et noblesse scolaire. Analyse sociologique de quelques cas de reconversion », in : Les noblesses européennes au XIXème siècle, Université de Milan, École française de Rome, pp. 395-406 (Collection de l'École française de Rome, 107).
  • (1989), « Différenciation selon les sexes, structure du capital et 'vocation' intellectuelle », Sociologie et sociétés, XXI, 2, octobre pp. 9-25.
  • (1989), « La noblesse et les 'sports' nobles », Actes de la recherche en sciences sociales, 80, novembre pp. 22-32.
  • (1990), « Une 'bonne' éducation », Ethnologie française, 1, 62-70.
  • (1990), « Le sens de la propriété. La genèse sociale des systèmes de préférences », (avec P. Bourdieu), Actes de la recherche en sciences sociales, 81-82, 52-64.
  • (1990), « Les 'femmes écrivains' et le champ littéraire », Actes de la recherche en sciences sociales, 83, 52-56.
  • (1991), « Die Konstruktion der adligen Identität » (La construction de l'identité noble), Berliner Journal für Soziologie, 4, pp. 527-540.
  • (1992), « A nobreza na França. A tradição como crença », Revista brasileira de ciencias sociais, 20, 148-162.
  • (1995), « Les transformations récentes des universités. Perspectives sociologiques », Forum sociologico, Lisbonne, pp. 69-80.
  • (1995), « Reconversoes e reestructuracoes das elites : o caso da aristocracia em França », Analise social, Revista do Instituto de Ciênciais Sociais da Universidade de Lisboa, vol. XXX, 134, 5, 1023-1039.
  • (1996), « Les reconversions culturelles. L'exemple de la noblesse », Hermès, 20, 183-191.
  • (1997), « Les anciens bureaucrates dans l'économie de marché en Russie », (avec N. Chmatko), Genèses, 27, 88-108.
  • (1997), « Les trois tensions des formations françaises à la gestion », (avec J.-P. Nioche), Entreprises et histoire, 14, pp. 5-10.
  • (1998), Introduction à « Privatisation et internationalisation des institutions d'enseignement supérieur : le cas des écoles de gestion », (avec G. Gemelli), Information sur les sciences sociales, 37, mars  pp. 161-164.
  • (1998), « Une sociabilité mondaine : les débuts du vélocipède et du tennis en France », Traverse. Revue d'histoire, 3, 45-55.
  • (1999), « Un sociologue critique », Migrance, 14, (n° spécial consacré à Abdelmalek Sayad), 36-39.
  • (1999),« Uma 'boa' educação », Educação e sociedade, XX, 66, 104-122.
  • (1999), « Le devenir des élites russes. Entretien avec Lisa Vapné », Regard sur l'Est, 15, 13.
  • (2000), « La fin des héritiers? », Pour, 165, 95-101.
  • (2000) « Vers une sociologie des aristocrates déclassés », Cahiers d’histoire, 4, 785-801.
  • (2001), « ¿Reproduccion o recomposicion de las élites? Las élites administrativas, economicas y politicas en Francia ». Anuario del IEHS, 16, Universidad Nacional del Centro de la Provincia de Buenos Aires, Tandil, Argentina, pp. 59-72.
  • (2002), « Coesão e diversificação : os descendentes da nobreza na França, no final do século XX », Mana. Estudos de antropologia social, 8 (2) pp. 127-149.  
  • (2004), « Formes de cohésion et processus de diversification : les descendants de la noblesse en France à la fin du XXe siècle », Romanian Review of Political Sciences and International Relations, vol.1, n° 2, pp. 107-124.
  •  (2005), « Méritocratie ou cooptation ? La formation des élites en France », Revue internationale d’éducation, 39, 57-66.
  • (2005), « Introduction » au numéro «  Le Brésil et le marché mondial de la coopération scientifique », Cahiers du Brésil contemporain, 57/58-59/60, 9-17.
  •  (2007), «  Les représentations de l’autonomie : une affaire de genre », (avec B. Bauchat et J. Vari), Agora, débats/jeunesses, 45, 100-114.
  • (2008). « La noblesse russe à l’épreuve de la Révolution d’Octobre : représentations et reconversions », Vingtième siècle. Revue d'histoire, (avec S. Tchouikina), 99, 105-128.
  • (2008), « Les recherches sociologiques sur les grandes écoles : de la reproduction à la recherche de justice », Éducation et sociétés, n°21, 1, 95-103.
  • (2008), « Trocas intergeracionais e construção de fronteiras sociais na França », (avec D. Castro de Rocha et M. Heredia), Tempo Social, vol. 20, n°1, pp. 135-162.
  • (2008), « Fronteiras, trajetorias e experiencias de ruptura », (avec L. Labache), Educação e sociedade, 103, vol. 29, 333-354.
  • (2008), « Da reprodução às recomposiçoes das elites : as elites administrativas, economicas e políticas na França », Tomo, Revista do Nucleo de Pos-Graduação e Pesquisa em Ciencias Sociais, Universidade Federal de Sergipe, 13, jul.-dez. ,  43-73.
  • (2009), « Reconversions et modernisation », in : Cahiers d’études hongroises, Hommage à Victor Karady. Temps, Espaces, Langages. La Hongrie à la croisée des disciplines, n° spécial 2009, Paris, L’Harmattan,  31-38.
  • (2010), « Las posiciones de los actores en el espacio social y los procesos de conversión, reconversión y deconversión. Dialogo con Monique de Saint Martin », Cuadernos de educación, VIII, 8, Córdoba, oct. ,  299-308.
  • (2011), « Towards a dynamic approach to reconversions », Social Science Information, sept. , 50 (3-4), pp. 429-441. http://ssi.sagepub.com/content/50/3-4/429.full.pdf+html
  • (2012), « Reconversions et reproduction, des stratégies ouvertes », Grand entretien, propos recueillis par C. Poliak et L. Weber, Savoir/Agir, 19, mars, pp. 69-80.
  • (2014), "Entretien avec Monique de Saint Martin, réalisé par Hélène Ducourant et Fabien Eloire",  Revue française de socio-économie, n° 13, 2014/1, 191-201. (Faire de la sociologie économique avec Pierre Bourdieu)
    http://www.cairn.info/revue-francaise-de-socio-economie-2014-1-page-191.htm

Chapitres d’ouvrages

  • (1986), « Quelques remarques à propos de quelques questions posées par l'étude sociologique de la classe dominante », in : N. Bulst, J.P. Genet éd., Medieval Lives and the Historian Studies in Medieval Prosopography, Kalamazoo Western Michigan University, 17-27.
  • (1995), « L'espace urbain et les reclassements des descendants de la noblesse », in : C.I. Brelot éd., Noblesses et villes (1780-1950), Actes du Colloque de Tours, 17-19 mars 1994, Tours, Ed. de la Maison des sciences de la ville, 277-286 (Collection Sciences de la ville , n°10).
  • (1996), « Restructurations et reconversions des élites », Annuaire du Centre de recherches sociologiques franco-russe, Moscou, Ed. Socio-Logos, 94-114.
  • (1996),« Apresentação » de Regina Abreu, A fabricação do imortal. Memoria, historia e estratégias de consagração no Brasil, Rio de Janeiro, Lapa/Rocco, 15-20.
  •  (1997), « Préface » à T. Viale, La communication d'entreprise. Pour une histoire sociale des écoles et des métiers, Paris, Ed. L'Harmattan, 9-18 (Coll. Dynamiques d'entreprises).
  • (1999), « Des maîtres de forges à la présidence du CNPF : une nouvelle figure de patricien? », in : Construction, reproduction et représentation des patriciats urbains de l'Antiquité au XXe siècle, Textes présentés et réunis par Claude Petitfrère, Tours, CEHVI, 347-359.
  • (2000), « Questions à l’Histoire des femmes en Occident » in : Histoire des femmes au Maghreb. Culture matérielle et vie quotidienne, Textes réunis et introduits par Dalenda Larguèche, Tunis, Centre de publication universitaire, 347-357.
  • (2002), «Modos de educação dos jovens aristocratas e suas transformaçãoes», in: A escolarização das elites, Um panorama internacional da pesquisa, org. par A.-M. F. Almeida et M.-A. Nogueira, Petropolis, R. J., Vozes, 29-48.
  • (2002), « Introduction. Le travail du genre » in : Dissemblances. Jeux et enjeux du genre, sous la dir. de R.-M. Lagrave, A. Gestin, E. Lépinard, G. Pruvost, Paris, L’Harmattan, p. 81-86 (Bibliothèque du féminisme).-
  • (2003), « Une inflexible domination? » dans P. Encrevé et R.-M. Lagrave dirs, Travailler avec Bourdieu, Paris, Flammarion, p. 323-332.
  • (2003), « Entrepreneurs du développement ou missionnaires? Quelques projets d’introduction de l’internet en Afrique », (avec A.-M. Waser), in : Y. Lebeau, B. Niane, A. Piriou, M. de Saint Martin dir., État et acteurs émergents en Afrique. Démocratie, indocilité et transnationalisation, Paris, Karthala, Ifra-Ibadan, p. 329-346.
  • (2004), « Introdução » in : Ana Maria F. Almeida, Letícia Bicalho Canêdo, Afrânio Garcia e Agueda Bernardete Bittencourt orgs, Circulação Internacional e Formação Intelectual das Elites Brasileiras, Campinas, Editora da Unicamp, p. 17-26.
  • (2004), « Préface » à Tassé Abye, Parcours d’Éthiopiens en France et aux États-Unis. De nouvelles formes de migrations, Paris, L’Harmattan, p.9-18.  
  • (2005), «  Le sens du terrain et la pratique de la recherche » in : Rencontres avec Pierre Bourdieu, Textes rassemblés par Gérard Mauger, Paris, Ed. du Croquant, 69-80.
  •  (2005), « Un dialogue scientifique permanent », in : Carlos Benedito Martins org., Dialogues entre le Brésil et la France. Formation et coopération académique, Diálogos entre o Brasil e a França – Formação e cooperação acadêmica, Recife, FJN, Ed. Massangana, 2 vol., pp. 145-149.
  • (2006), « Réseaux internationaux et investissements transnationaux », in : M. Borjesson et al, Fältanteckningar. Utbildnings – och kultursociologiska texter tillägnade Donald Broady, Stockholm, Elanders Gotab, pp. 93-99 (Skeptronserien).
  • (2007), « Conclusion. Pratiques intellectuelles et inscriptions sociales », (avec A. Piriou), in : A. Kouvouama, A. Gueye, A. Piriou, et A.C. Wagner dirs, Figures croisées d’intellectuels. Trajectoires, productions et modes d’action, Paris, Karthala, pp. 457-467.
  • (2007), « Avant-propos », in : H. Maupeu, C. Albert, A. Kouvouama, Intellectuels populaires : un paradoxe créatif, Pau, Publications de l’Université de Pau, pp. 11-13.
  • (2007), « L’espace de l’aristocratie en France : désagrégation et recomposition(s), in : D. Lancien, M. de Saint Martin dirs, Anciennes et nouvelles aristocraties, de 1880 à nos jours, Paris, Éditions de la MSH, pp. 65-80.
  • (2009) « Prefácio » à Maria A. Chaves Jardim, Entre a solidariedade e o risco. Sindicatos e fundos de pensão em tempos de governo Lula, São Paulo, Annablume, 2009, 9-18. (Coll. Trabalho e Contemporaneidade).
  • (2010) « Les bourgeoisies à Strasbourg. La préservation de l'entre-soi ou l'ouverture? », (avec  B. Bauchat), in M. de Saint Martin et M. D. Gheorghiu dirs, Éducation et frontières sociales. Un grand bricolage, Paris, Ed. Michalon,  173-200.
  • (2010) « Les jeunes favorisés et les autres. Entretien avec Francis Lebon et Chantal de Linares », Agora, débats/jeunesses, 53, 59-71 (numéro spécial Jeunes « riches » et « pauvres ». Processus de socialisation).
  • (2011) « Postface » à M. Leclerc-Olive, G. Scarfò Ghellab, A.-C. Wagner dirs, Les mondes universitaires face au marché. Circulation des savoirs et pratiques des acteurs, Paris, Karthala.
  • (2011), « Social Boundaries and Family Upbringing », (avec M.-D. Gheorghiu, D. Merklen), University of Delhi, Working Paper Series, IV, I (European Studies Programme), 24 p.
  • (2011) « Préface », à B. Niane, Elites par procuration. Handicaps et ruses des dirigeants politico-administratifs sénégalais, Paris, L’Harmattan,  pp. 9-13 (Coll. Etudes africaines).
  • (2012), « Reconversions des élites : formes de reproduction et formes de mobilité ? », in Mihaï Dinu Gheorghiu ed., La mobilité des élites. Reconversion et circulation internationale, Iași, Editura Universității Alexandru Ioan Cuza,  pp. 59-77.
  • (2013), « Les tentatives de construction de l’espace social, d’« Anatomie du goût » à La Distinction. Quelques repères pour l’histoire d’une recherche », in : Philippe Coulangeon, et Julien Duval dirs, Trente ans après La Distinction de Pierre Bourdieu, Paris, La Découverte, pp. 29-44.
  • (2013), « Que faire des conseils (ou de l’absence de conseils) de son directeur de thèse ? », in Moritz Hunsmann et Sébastien Kapp (eds.), Devenir chercheur. Écrire une thèse en sciences sociales, Paris, Ed. de l’EHESS, pp. 63-80 (Coll. Cas de figure).
  • (2013), « Abdelmalek Sayad. D’une rive à l’autre : à propos de l’œuvre d’un sociologue », in : Gilles Ferréol et Abdel-Halim Berretima, Polarisation et enjeux des mouvements migratoires entre les deux rives de la Méditerranée, Bruxelles, E.M.E. et InterCommunications, pp. 53-62.
  • (2013), « Préface. Moraliser le capitalisme, un non-sens ? », in : Maria Chaves Jardim, Syndicats et fonds de pension durant le gouvernement Lula, Paris, éd. L’Harmattan, pp. 15-23.
  • (2014), "From 'Anatomie du goût' to La Distinction : attempting to construct the social space. Some markers for the history of the research", in : Philippe Coulangeon and Julien Duval eds, The Rouledge Companion to Bourdieu's Distinction, Routledge, London, New York, 2014, pp. 15-28.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris