Membres | Doctorant.e.s

Melissa ELBEZ

Doctorante
Discipline(s) : Anthropologie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

melissa.elbez[at]ehess.fr

A chaque histoire son Histoire. Aspirations identitaires et imaginaires collectifs (Tulum, Quintana Roo, Mexique)

Thèse préparée sous la direction d’Alban Bensa

Tulum est une petite ville touristique de la péninsule du Yucatan, réputée pour son site archéologique maya, qui est essentiellement peuplée de migrants provenant de tout le Mexique et de l’étranger. A cette diversité de provenances s'ajoute une extrême pluralité de catégories socio-économiques, mais aussi d’affiliations religieuses, spirituelles et idéologiques : témoins de Jehova, mormons, adventistes du septième jour, pentecôtistes, presbytériens, Eglise catholique maya, Eglise catholique de la Vierge de Guadalupe, mouvements patriotiques de revivalisme préhispanique, mouvements et pratiques new age variés, etc.

Cette thèse traite des différentes versions de l’Histoire qui sont projetées par les habitants sur le territoire de Tulum, versions de l’Histoire qui sont appréhendées comme autant de manières de s’approprier le « lieu » et de le définir.

Elles se traduisent par des représentations variées des « mayas » préhispaniques (« maya civilisé rationnel », « maya écologique », « maya sauvage païen », ou encore « maya surnaturel »), mais aussi par des lectures différentes de « l’événement colonial », de la nationalisation de la région et de sa mise en tourisme.

Le projet a pour ambition de réfléchir, à partir du cas de Tulum, aux modalités de circulation, d’appropriation et de transformation d’imaginaires dans le monde global.

Ainsi, l’usage que font les habitants des informations délivrées par les médias, internet et les institutions étatiques sera pris en compte, et mis en lien avec leurs trajectoires géographiques, familiales, professionnelles et religieuses.

Il s’agira d’interroger ce qui amène un individu à adhérer une version de l’Histoire plutôt qu’à une autre, en analysant les processus de négociation, d’appropriation et de rejet d’informations qui participent de la tentative de donner cohérence au monde.

D’autre part, ces versions de l’Histoire se construisent dans les interactions quotidiennes, puisque chacune d’elles confère une place particulière à celui qui y adhère et à ceux qu’il croise (en fonction de leur provenance, de leur classe, de leur culte, de leur prétendue « race »). L’étude de « l’incarnation sociale » de ces versions de l’Histoire  permettra de mettre à jour les enjeux identitaires qu’elles mobilisent, et de révéler des tensions et des rapports de force qui traversent l’espace social de Tulum.

Par ailleurs, ces différentes versions de l’Histoire s’accompagnent de représentations du futur particulières, qui seront questionnées à travers le prisme de « l’après 2012 ».  Ainsi, il s’agira d’analyser la dynamique dialectique qui anime la relation entre visions du futur et images du passé, et par conséquent entre aspirations identitaires et versions de l’Histoire.

Mots-clés : complot, cosmos, croyance, Etat, Histoire, Mayas, tourisme, temporalité, transnational

 

Enseignements

  • 2016, "Tourisme et Interculturalité" Masters Gestion des Activités Touristiques et Hôtelières (GATH) et Economie du Developpement Touristique International (EDTI), Institut de Recherche et d’Etudes Supérieures du Tourisme de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
  • 2016-15, « Anthropologie du tourisme : approche méthodologique », Master 2 « Cultures, Tourismes et Communication », Celsa : Centre d’Etudes Littéraires et Scientifiques Appliquées, Grande école rattachée à l'université Paris-Sorbonne (Paris IV).
  • 2014,  présentation de mes recherches aux étudiants de la Licence « Tourisme durable et gestion hôtelière » de la Universidad del Caribe à Cancun.
  • 2014,  présentation de mes recherches à tous les étudiants du département d’études touristiques de la Universidad Autonoma de Yucatan.
  • 2013, organisation de visites guidées sur le thème « Marseille vue par ses habitants » dans le cadre du séjour d’intégration des nouveaux étudiants de Master de l’Institut de Recherches et Etudes Supérieures du Tourisme rattaché à Paris I.
  • 2013, vacations lors de deux stages de pré-rentrée sur le thème « Du récit médiatique au discours académique : apprendre à lire à l’université », Université Paris III Sorbonne-Nouvelle.
  • 2013: vacations lors du cours de Management interculturel aux étudiants de Master 1 avec évaluation en contrôle continu, Institut de Recherche et d’Etudes Supérieures du Tourisme de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

 

 

Financements

  • 2016, Bourse d'Excellence pour Etrangers, ministère des Affaires étrangères du Mexique
  • 2015, Bourse du Service de l'Information et de la Mobilité Internationale, SIMI, EHESS
  • 2014, Bourse d'Excellence pour Etrangers, ministère des Affaires étrangères du Mexique
  • 2013, Bourse MOBIDOC de la Région Ile de France.

 

 

Activités de recherche

  • Participation au projet CONACyT "La raison culturelle dans le capitalisme contemporain. Une analyse comparative des représentations et des stéréotypes culturels au Mexique et en Amérique latine", coordonné par Ricardo Pérez Montfort (historien au CIESAS). 
  • Participation au projet ANR/CONACyT "Intégration et inégalités face au développement : Analyse des relations tourisme - sociétés locales dans la péninsule du Yucatán au Mexique", coordonné par Philippe Duhamel (géographe à l’Université d’Angers et directeur adjoint de l’UMR Espaces et Sociétés du CNRS) et par Maxime Kieffer  (géographe à la UNAM).

 

Principales communications

  • 2016, "Tulum: ville maya ou paradis cosmopolite? Réflexion sur différentes versions d'une identité locale dans les Caraïbes mexicaines", dans le cadre du séminaire "Tourisme et changement socio-spatial dans la péninsule du Yucatan" a l'Université d'Angers - UFR ESTHUA, 20 avril 2016
  • 2015, « Mémoire cosmique, appropriation identitaire et millénarisme altermondialiste :
    Enquête sur « l’histoire perçue » dans les milieux New Age de Tulum (Mexique) » / séminaire des doctorants de l’IRIS, 16 mars 2015 à Paris
  • 2014, “Turismo y construcción de la identidad territorial en Tulum” / séminaire « Ciudades, Turismo y Patrimonio » organisé par Gustavo Marín Guardado au CIESAS, 4 décembre 2014 à Mérida
  • 2014, «¿Tulum: pueblo maya o/y paraíso cosmopolita? Reflexión sobre diferentes versiones de una “identidad local” en el Caribe mexicano » / comité de thèse du CEMCA avec Françoise Lestage et Gustavo Marin Guardado comme commentateurs, 21 novembre 2014 à Mexico
  • 2014, «La población frente al discurso patrimonial en Tulum » / Séminaire de Gustavo Marín Guardado et Ana García de Fuentes «Turismo, globalización y sociedades locales en la península de Yucatán » (CIESAS et CINVESTAV), 31 octobre 2014 à Mérida (Yucatán)
  • 2014, « ¿Cómo los actores sociales escriben la historia en y sobre la globalización?
    Investigación a partir de Tulum (Quintana Roo) » / 3ème Congreso Mexicano de
    Antropología social y Etnología, 25 septembre 2014 à México
  • 2014, Enquêter sur l'histoire perçue: pratiques mémorielles et millénaristes en zone maya, séminaire Tourisme Recherches Institutions Pratiques de l'EHESS de Paris, animé par Nadège Chabloz, Saskia Cousin, Anne Doquet et Sébastien Jacquot, 5 juin 2014
  • 2014, La identidad maya: Objeto de rivalidades comunitarias en el Caribe mexicano?,  39ème édition de la Conférence de l’Association des Études Caribéennes, Mérida, Yucatan, Mexique, 26 mai 2014
  • 2014, Ser maya en un entorno turistico: esencia o aprendizaje?", Universidad de Quintana Roo, Chetumal, Mexique, XIXe Congreso Internacional de la Asociacion Mexicana de Estudios del Caribe, 11 avril 2014
  • 2014, Turismo, mitos nacionales y profecias mayas. Escrituras de la historia e inscripciones del territorio en Tulum (Quintana Roo), dans le Séminaire d’historiographie « Repensar la Conquista » de Guy Rozat lié à la revue d'historiographie GRAPHEN, à Xalapa (Etat de Veracruz, Mexique), 14 mars 2014
  • 2014, La identidad maya : una categoria ambivalente. Reflexion antropo-historica a partir del caso de Tulum, Journée « Movilizacion etnica en la Peninsula de Yucatan » organisée par Rodrigo Llanes Salazar dans le cadre du Collège des anthropologues du Yucatan, à Mérida (Etat du Yucatan, Mexique), 15 janvier 2014
  • 2013, A Tulum, « les locaux » sont-ils mayas ou migrants ? Ou seraient-ce les migrants qui sont « les vrais mayas » ? Etat des lieux d’un jeu de rôle identitaire en situation touristique, Rencontres Internationales des Jeunes Chercheurs organisées le 21 septembre 2013, par la Chaire UNESCO Culture,Tourisme et Développement de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • 2013, Le Tourisme de Nouveau Monde : l’Altérité spatio-temporelle chez les adeptes du 21 décembre 2012, Séminaire de Jean-Loup Amselle « Le tourisme de soi et les figures del’altérité »le 30 mai 2013 à l'EHESS, Paris
  • 2012, L’attente du 21 décembre 2012 comme révélateur de tensions et de convergences globales : l’exemple de Tulum au Mexique, Journée d’étude « Fin du monde ? » des doctorants du GroupeSociétés Religions Laïcités (CNRS), le 10 décembre 2012
  • 2012, Quien es « maya » en un entorno turistico : omnipresencia del concepto y anulacion del sujeto (Tulum, Quintana Roo, Mexique), IIe Congreso Nacional de Antropologia Social y Etnologia, Morelia (Mexico), 20 septembre 2012
  • 2012, Sobre las mutaciones identitarias de un territorio : la Historia relacional de Tulum (Quintana Roo, México), II Jornadas de Jovenes Americanistas, San José (Costa Rica), 14 juin 2012
  • 2012, De l’usage de l’Autre dans la quête d’origine, Séminaire de Jean-Loup Amselle La nostalgie des origines, Paris (France), 22 mars 2012

Principales publications

  • 2016, « Qui sont les mayas de Tulum ? Identité locale plurielle et jeux de rôles identitaires en situation touristique (Quintana Roo, Mexique) », L’Espace Politique [En ligne], 28 | 2016-1, mis en ligne le 27 avril 2016, consulté le 11 mai 2016. DOI : 10.4000/espacepolitique.3731
  • 2014, « L’avenir, une catégorie anthropologique » : Recension de La Condition de l’Homme global d’Arjun Appadurai, dans La vie des idées, 20 mars 2014
  • 2013, « La Fin du monde racontée à nos enfants » in Tohu Bohu n°17, juillet 2013.
  • 2013, « Quand le passé remplace l’avenir : entretien avec Jean-Loup Amselle » in Tohu Bohu n°17, juillet 2013
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris