Publications | Dernières publications


	Mobilité humaine et environnement

Mobilité humaine et environnement

Du global au local

Christel Cournil, Chloé Vlassopoulos [dir.]
Versailles,  Editions Quae, Nature et société ,   [2015],  416 p.
Prix : 45 €

Mobilité humaine et environnement. Du global au local

Coordonné par Christel Cournil et Chloé Vlassopoulos

Qu’ils soient subits ou progressifs, qu’ils s’exercent au Nord comme au Sud, les changements environnementaux impactent les sociétés humaines. Ils génèrent aujourd’hui des mobilités et des migrations humaines. Cet ouvrage présente le potentiel des politiques publiques et des instruments juridiques, utilisés en réponse à ces mouvements de population, fréquemment imprévus. Véritables défis pour la gouvernance internationale, il convient de s’interroger sur les réalités des migrations environnementales. Parmi les raisons qui amènent des populations à partir et à changer d’espace de vie, les changements de l’environnement ne côtoient-ils pas d’autres causes ? L’économique, le social ou le politique sont-ils absents des facteurs explicatifs ? À partir d’événements récents, les auteurs nous proposent un panorama des types de déplacements qui surviennent d’ores et déjà dans les pays en développement et dans les pays dits développés. Les deux approches, globale et locale, rendent visibles l’écart entre les discours et les initiatives à l’échelle internationale, mais aussi la réalité et la diversité des terrains où l’enjeu des migrations environnementales reste peu présent dans les intérêts politiques.

Rédigé par un collectif pluridisciplinaire, cet ouvrage est une contribution scientifique, unique et rigoureuse, à l’un des débats majeurs pour les prochaines décennies. Cet ouvrage s’adresse à des chercheurs et des enseignants, mais aussi à un public plus large intéressé par les savoirs traitant des migrations et des enjeux environnementaux qui les génèrent.

Les coordinatrices

Christel Cournil est maître de conférences en droit public à l’université Paris 13 (Sorbonne Paris Cité). Elle est membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (Iris) et membre associé au Centre d’études et de recherches administratives et politiques (Cerap). Elle mène des recherches sur les droits de l’homme et le droit de l’environnement et travaille notamment sur le droit international des migrations.

Chloé Vlassopoulos est maître de conférences en sciences politiques à l’université de Picardie, Jules Verne. Elle est membre du Centre universitaire de recherche sur l’action publique et politique (CURAPP/CNRS). Ses thématiques de recherche portent sur l’histoire des politiques publiques notamment celles relatives à l’air, aux changements climatiques et aux migrations environnementales.

  • Editions Quae, collection Nature et société, Versailles, mai 2015, 416 pages. ISBN : 978-2-7592-2331-2. 45 €

Sommaire

PARTIE 1. Gouvernance mondiale, dispositifs juridiques et organisations internationales

1. Les « migrants environnementaux » comme illustration des circulations de normes et réseaux d’acteurs dans la gouvernance - Christel Cournil

2. Changement climatique et droits de l’homme des migrants - Benoît Mayer, François Crépeau

3. Construction du droit des personnes déplacées internes, victimes de catastrophes naturelles - Stéphanie Millan

4. Disparition d’États insulaires et caractéristiques juridiques de l’État : sort et déplacement des populations au regard de la nationalité et du droit des peuple - Catherine Colard-Fabregoule

5. L’OIM et la gouvernance des migrations environnementales - Dina Ionesco

6. Le HCR et l’appropriation progressive de l’agenda environnemental - Lucile Maertens

7. L’Union européenne et la gestion des migrations environnementales - Aurélie Sgro

8. L’initiative Nansen et le développement d’un agenda international de protection des populations déplacées à travers les frontières - Leonie Tuitjer, Emilie Chevalier

PARTIE 2. Retours d'expériences locales

1. Après les incendies sauvages au Péloponnèse en 2007 (Grèce) : entre adaptation spontanée et migration - Chloé Vlassopoulos

2. Changement climatique, sécheresse et l’avenir des agriculteurs dans la plaine de Konya (Turquie) - Gülcin Erdi Lelandais

3. La dépolderisation: de l’ingénierie de l’État à la mobilité territoriale : le cas d’Anvers (Belgique)- Silvia Bruzzone

4. Les déplacements post-Xynthia et la place de la population dans le processus (France) - Charlotte Huteau

5. Les inondations de 2009 et 2010 au Burkina Faso. Gestion, perception et mobilités induites- Véronique Lasailly-Jacob

6. Variabilité climatique et migrations au Mali. Nature des interactions et prise en compte par l’action publique- Fanny Florémont

7. Les « Migrations Environnementales » du Nil au Golfe d’Aden : pluralité des liens causaux et conséquences politiques - Pauline Drücker

8. Les migrations internes en Mongolie. Le climat, oui, mais pas seulement ! - Benoît Mayer

9. Du discours sur les migrations climatiques au legs de l’histoire : politique internationale et conflit de représentations à la frontière indo-bangladaise - Alice Baillat

10. La politique migratoire de la Pacific Access Category entre la Nouvelle-Zélande, Tuvalu et Kiribati : enjeux autour d’une qualification environnementale - Damien Vallot

11. La migration écologique dans le contexte ethnopolitique en Géorgie - Garik Galstyan

Mobilité humaine et environnement

Du global au local

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche