Membres | Membres statutaires

Tristan FOURNIER

Fournier
Chargé de recherche CNRS
Discipline(s) : Sociologie
Institution(s) de rattachement : CNRS

Coordonnées professionnelles

Page personnelle

Domaines de recherche

(English version below)

Socio-anthropologie de l’alimentation – Sociologie de la santé – Sociologie des sciences

Les travaux de Tristan Fournier portent principalement sur les changements alimentaires. S’appuyant sur des analyses documentaires et des enquêtes qualitatives et quantitatives, ils questionnent le statut des connaissances scientifiques et le rôle des dimensions socio-culturelles de l’alimentation à l’égard de différentes problématiques : les crises sanitaires (grippe aviaire H5N1), les troubles et pathologies chroniques (hypercholestérolémie, obésité), le vieillissement (maladie d’Alzheimer) et, actuellement, le développement durable et la génomique nutritionnelle.

Ses travaux s’organisent autour de deux principaux axes.

1) Médicalisation de l’alimentation

Ce premier axe, prioritaire, porte sur les formes de médicalisation de l’alimentation, interrogées aux trois niveaux d’analyse que sont la production, la diffusion et la réception des recommandations nutritionnelles. Il regroupe des expériences de recherche à l’articulation des sociologies de l’alimentation, de la santé et des sciences, avec une attention portée à la construction sociale, politique et scientifique des objets étudiés, et dans le souci d’un dialogue avec les sciences biomédicales et de la vie. Dans ce cadre, Tristan Fournier mène actuellement des recherches sur la génomique nutritionnelle – thématique scientifique émergente née du Projet Génome Humain – qu’il étudie du point de vue des controverses socio-techniques, des interactions SHS/SDV, des perspectives de politisation et des conséquences sur les normes alimentaires et sociales.

Projet en cours :

  • 2016-2018 : « Vers une politique de l’épigénétique. L’élaboration du programme de santé publique sur les ‘mille premiers jours de vie’ » (avec J. Jarty) dans le cadre du LabEx TEPSIS – Transformation de l’Etat, Politisation des Sociétés, Institution du Social (http://tepsis.hypotheses.org/).

2) Patrimonialisation de l’alimentation

Ce second axe de recherche interroge le sens et les formes de patrimonialisation alimentaire, analysée en termes de construction sociale. Sont davantage étudiés les dynamiques d’appropriation et les jeux d’acteurs que les impacts du processus de valorisation. Dans ce cadre, Tristan Fournier mène un programme de recherche sur l’organisation de deux ‘systèmes agri-alimentaires’ dans les Pyrénées dont l’objectif est de comprendre dans quelle mesure l'alimentation (production, restauration et consommation) est mobilisée dans la redynamisation de deux territoires historiquement marqués par l'activité industrielle (métallurgique et hydraulique) et s’orientant aujourd’hui vers l'écotourisme.

Projet en cours :

  • 2015-2016 : « EAT : Environnements Alimentaires en Transition. Patrimonialisation alimentaire et redynamisation de deux territoires Pyrénéens » (avec O. Lepiller et G. Simonet) dans le cadre du LabEx DRIIHM – Dispositif de Recherche Interdisciplinaire sur les Interactions Hommes Milieux (http://www.driihm.fr/projets/details/80/290).

 

Socio-anthropology of food – Sociology of health – Sociology of scientific knowledge

Tristan Fournier’s work focuses mainly on eating choices and food changes, and questions the status of scientific knowledge as well as the role of the socio-cultural dimensions of food regarding different topics: sanitary crisis (Avian Influenza H5N1), chronic pathologies and disorders (hypercholesterolaemia, obesity), aging (Alzheimer’s disease) and, currently, sustainable development and nutritional (epi)genomics.

Key-words: food choice; food environment; food-health relationships; heritagization ; interdisciplinarity; medicalization; nutrition policy; scientific controversy.

 

Responsabilités principales

  • Co-responsable du CR17 « Sociologie et anthropologie de l’alimentation » de l’AISLF
  • Responsable scientifique du programme EAT (Environnement Alimentaire en Transition), dans le cadre du LabEx DRIIHM (Dispositif de Recherche Interdisciplinaire sur les Interactions Hommes-Milieux) / OHM du Haut-Vicdessos
  • Referee pour les revues suivantes : Anthropologie & santé ; Anthropology of Food ; Appetite ; Food, Culture & Society ; Journal of Human Nutrition and Dietetics ; Risk Analysis ; Sociologie et Sociétés.

 

Enseignements

 

Principales publications

Direction de numéro de revue à comité de lecture

  • 2015, avec Jarty J, Lapeyre N & Touraille P, « Alimentation : arme du genre », Journal des Anthropologues, 140-141 (11 articles).

Articles dans des revues à comité de lecture

  • 2016, avec Tibère L, Laporte C, Mognard E, Ismail M.N, Sharif S.P & Poulain J-P, “Eating patterns and prevalence of obesity. Lessons learned from the Malaysian Food Barometer”, Appetite, 107: 362-371.
  • 2015, avec Jarty J, Lapeyre N & Touraille P, « L’alimentation : arme du genre », Journal des Anthropologues, 140-141 : 19-49.
  • 2014, « Face à l’injonction diététique, un ‘relativisme nutritionnel’ en France », SociologieS [En ligne], Premiers textes, mis en ligne le 7 mars 2014 (consulté le 17 mars 2014)
  • 2012, « La sociologie face aux controverses médicales », Sciences Sociales et Santé, 30(3) : 115-119.
  • 2012, avec Andrieu S, Coley N, Gardette V, Subra J, Oustric S, Poulain J-P, Coniasse-Brioude D, Igier V, Vellas B, Grand A, for the ACCEPT Study Group, 2012, “Representations and practices of prevention in elderly populations: Investigating acceptance to participate in and adhesion to an intervention study for the prevention of Alzheimer’s disease (ACCEPT study) – the need for a multidisciplinary approach”, Journal of Nutrition Health and Aging, 16(4): 352-354.
  • 2012, « Suivre ou s’écarter de la prescription diététique. Les effets du ‘manger ensemble’ et du ‘vivre ensemble’ chez des personnes hypercholestérolémiques en France », Sciences Sociales et Santé, 30(2) : 35-60.
  • 2011, avec Bruckert E, Czernichow S, Paulmyer A & Poulain J-P, “The THEMA Study: A sociodemographic survey of hypercholesterolaemic individuals”, Journal of Human Nutrition and Dietetics, 24(6): 572-581.
  • 2010, avec Figuié M, « Risques sanitaires globaux et politiques nationales : la gestion de la grippe aviaire au Vietnam », Revue d’Etudes en Agriculture et Environnement, 91(3) : 327-343.
  • 2008, “Coping with new food-related risks”, Anthropology of Food, Varia,  mis en ligne le 15 décembre 2008 (consulté le 16 décembre 2008).
  • 2008, avec Poulain J-P, « Les déterminants sociaux du non-suivi des régimes alimentaires. Le cas des patients hypercholestérolémiques », Cahiers de Nutrition et de Diététique, 43(2) : 97-104.
  • 2008, avec Figuié M, “Avian Influenza in Vietnam: Chicken-hearted consumers?”, Risk Analysis, 28(2): 441-451.
  • 2008, “Hanoï consumers and Avian Influenza: Risk perceptions, food practices and comparison with the French sanitary crisis context”, Tourisme, 16: 43-58.

Articles de dictionnaire (avec comité de lecture)

  • 2012, « Observance diététique », in Poulain J-P (Dir.), Dictionnaire des cultures alimentaires, Paris, PUF, 955-960.
  • 2012, « Pensée magique », in Poulain J-P (Dir.), Dictionnaire des cultures alimentaires, Paris, PUF, 996-1002.

Chapitres d’ouvrages

  • 2016, “Are traditional foods and eating patterns really good for health? A socio-anthropological inquiry into French people with hypercholesterolaemia”, in Sébastia B (Ed.), Eating traditional foods. Politics, identity and practices, London, Routledge.
  • 2015, « Epigénétique : enjeux sociétaux », in Esnouf C, Fioramonti J & Laurioux B (Dir.), L’alimentation à découvert, Paris, CNRS Editions, 183.
  • 2015, « Régime et observance », in Esnouf C, Fioramonti J & Laurioux B (Dir.), L’alimentation à découvert, Paris, CNRS Editions, 53-54.

Recensions dans des revues à comité de lecture

  • 2016, « Parsons J, Gender, class and food. Families, bodies and health », Food & Foodways, 24(1-2) : 125-127.
  • 2014, « Perrey C, Un ethnologue chez les chasseurs de virus. Enquête en Guyane française », Socio-Anthropologie, numéro dirigé par Claudine Burton-Jeangros et Mathilde Bourrier « Ni malades, ni en bonne santé. Explorations sociologiques de la médecine de surveillance », 29 : 199-200.
  • 2014, « Dubreuil C.M, Libération animale et végétarisation du monde. Ethnologie de l’antispécisme français », L'Homme – Revue Française d'Anthropologie, 209(1) : 227-228.
  • 2010, « Carricaburu D, Castra M, Cohen P (Dir.), Risque et pratiques médicales », Sciences Sociales et Santé, 28(3) : 119-123.

Articles de revues sans comité de lecture

  • 2013, « Comment le cholestérol est devenu l’ennemi de santé publique », Le Nouvel Observateur – Le Plus, mis en ligne le 15 février 2013, (consulté le 16 février 2013)
  • 2012, avec Kruseman M, « On en parle : l’orthorexie », mk-blog, mis en ligne le 4 février 2012, (consulté le 5 février 2012).
  • 2012, “Food and Health in Cross‐Cultural Perspective: Policies and Practices”, OCHA, mis en ligne le 25 mai 2012 (consulté le 26 mai 2012).
  • 2011, « Une sociologie de la décision alimentaire. L’observance diététique chez des mangeurs hypercholestérolémiques », Bulletin AMADES, 84, mis en ligne le 17 octobre 2011, (consulté le 23 octobre 2011)
  • 2011, “First ENCAFE PhD Summer School in Asia”, OCHA, mis en ligne le 4 Février 2011 (consulté le 5 février 2011)
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris