Publications | Publications 2015

Axe 3 > Domination - Violence - Genre

Ouvrages

  • Bouagga Y. (2015). Humaniser la peine ? Enquête en maison d'arrêt. Rennes: Presses universitaires de Rennes, collection "Le sens social". 311 p.
  • Fassin D. (2015). L'ombre du monde. Anthropologie de la condition carcérale. Paris: Seuil, collection "La couleur des idées". 601 p.
  • Jacquemart A. (2015). Les hommes dans les mouvements féministes. Socio-histoire d’un engagement improbable. Rennes: Presses universitaires de Rennes, collection "Archives du féminisme". 326 p.
  • Siblot Y., Cartier M., Coutant I., Masclet O. & Renahy N. (2015). Sociologie des classes populaires contemporaines. Paris: Armand Colin, collection "U". 368 p.

Directions d'ouvrages et de numéros de revues

  • Anstett E. & Dreyfus J.-M.(éd.) (2015). Human remains and identification. Mass violence, genocide, and the ‘forensic turn’. Manchester University Press. 236 p.
  • Bayer V. & Rollin Z. (éd.) (2015). Genre et travail social. Des savoirs et des pratiques éminemment politiques. Cultures et sociétés, n°36. octobre.
  • Gourarier M., Rebucini G. & Vörös F. (éd.) (2015). Dossier « Hégémonie ». Genre, sexualité et société n° 13, printemps 2015.
  • Vörös F. (éd.) (2015). Cultures pornographiques. Anthologie des porn studies. Paris: Éditions Amsterdam. 319 p.

Chapitres d'ouvrages

  • Anstett E. (2015). Art brut et obsession : Dantsig Baldaev et Alexandr Lobanov, dessinateurs. In P. Bernard-Nouraud et L. Jurgenson (éd.), Témoigner par l'image. Paris: Pétra (p. 147-172 + 8 p. N&B et couleur hors pagination).
  • Anstett E. & Dreyfus J.-M. (2015). Why exhume? Why identify? In E. Anstett et J.-M. Dreyfus (éd.), Human Remains and Identification. Mass Violence, Genocide and the ‘Forensic Turn’. Manchester: Manchester University Press (p. 1-13).
  • Bretin H. (2015). La limpieza, en la frontera del día y la noche. In E. Martín Criado et C. Prieto (éd.), Conflictos por el tiempo. poder, relación salarial y relaciones de género. Madrid: Universidad Complutense de Madrid - CIS (p. 109-118).
  • Castro J. (2015). Women’s issues and activists at the World Social Forum in Dakar. In J. Siméant, I. Sommier et M.-E. Pommerolle (éd.), Observing protest from a place: the WSF in Dakar (2011). Amsterdam: Amsterdam University Press (p. 91-114).
  • Herman E. (2015). Activités de filles ou de garçons ? Genre et socialisation dans l'animation périscolaire. In F. Lebon et J. Camus (éd.), Regards sociologiques sur l’animation. Paris: La Documentation Française.
  • Vörös F. (2015). Introduction. Le porno à bras-le-corps : genèse et épistémologie des porn studies. In F. Vörös (éd.), Cultures pornographiques. Anthologie des porn studies. Paris: Éditions Amsterdam (p. 5-23).

Articles scientifiques

  • Bessin M. (2015). Présences sociales : une approche phénoménologique des temporalités sexuées du care. Temporalités, 20 (2/2014). http://temporalites.revues.org/2944
  • Castro J. (2015). Sida, Afrique et mythologie des comportements sexuels. La Vie des idées.fr. http://www.laviedesidees.fr/Sida-Afrique-et-mythologie-des-comportements-sexuels.html
  • Claro M. (2015). Interpréter et transformer ? La "question des femmes" et la "question sexuelle" dans les sciences sociales soviétiques. Clio 2015 (1), 41-64.
  • Coutant I. & Eideliman J.-S. (2015). "These days, it's hell to have boys in France!": emotion management in a French adolescent center. etnografica, 19 (2), 229-246.
  • Derouet A. & Thivet D. (2015). L’enseignement juridique comme socialisation à une élite économique : le cas de l’École Centrale de Paris. Cahiers de la Recherche sur l’Éducation et les Savoirs, FMSH, 14, Dossier thématique "Élites et savoirs au Nord et au Sud", 47-67.
  • Fassin D. (2015). L’asile et la prison. Esprit, 413, numéro spécial "Aux bords de la folie" (3-4), 82-95.
  • Fassin D. (2015). In the Name of the Republic. Untimely Meditations on the Aftermath of the Charlie Hebdo Attack. Anthropology Today, 31 (2), 3-7.
  • Gourarier M., Rebucini G. &Vörös F. (2015). Penser l’hégémonie. Genre, sexualité et société, printemps 2015 (13).
  • Herman E. (2015). Compte-rendu : Andrée Rivard, Histoire de l’accouchement dans un Québec moderne, Éditions Remue-Ménage, 2014. Lectures. http://lectures.revues.org/17197#quotation
  • Marcillat A. (2015). Effets de l’impensé du genre dans l’accompagnement des sans-abri parisiens. Retour sur une enquête au 115 du Samusocial de Paris. Cultures et Sociétés, numéro coordonné par V. Bayer et Z. Rollin, "Genre et travail social. Des savoirs et des pratiques éminemment politiques" (36), 67-72.
  • Salcedo M. (2015). L’injonction au mariage. Le parcours d’un couple binational. Mouvements (82), 20-27.
  • Salcedo M. & Fassin E. (2015). Becoming Gay? Immigration Policies and the Truth of Sexual Identity. Archives of sexual behavior,  (44), 1117-1125.
  • Verba D. (2015). Le métier d'éducateur de jeunes enfants a-t-il un genre ? Cultures et Sociétés,  (36).
  • Vörös F. (2015). Troubling complicity: audience ethnography, male porn viewers and feminist critique. Porn Studies, 2 (2-3), 137-149.
  • Vozari A.-S. (2015). "Si maman va bien, bébé va bien". La gestion des risques psychiques autour de la naissance. Recherches familiales, 12, 153-163.
  • Vuattoux A. (2015). Les jeunes Roumaines sont des garçons comme les autres. Plein droit,  (104), 27-30.

Articles de valorisation

  • Anstett E. (2015). Les funérailles "bio". La mort et les idéologies environnementales au XXIe siècle. Communications, "Chairs disparues", sous la direction de Valérie Souffron (97), 147-159.
  • Avril C. (2015). Troubles dans les classes populaires. La Vie des idées.fr. http://www.laviedesidees.fr/Troubles-dans-les-classes-populaires.html
  • Fassin D. (2015). Notre société a produit ce qu’elle rejette aujourd’hui comme une monstruosité infâme. Le Monde,  (15 janvier).
  • Fassin D. (2015). A French Requiem. Dissent,  (7 February).
  • Hachet B. (2015). Espace et temps dans les familles postdivorce. Compte rendu du colloque international organisé les 12 et 13 juin 2014 par le Centre d’études démographiques et le Consortium institut de l’enfance et du monde urbain à l’université autonome de Barcelone. Politiques sociales et Familiales,  (119), 80-84. https://www.caf.fr/sites/default/files/cnaf/Documents/Dser/PSF/119/PSF119_2_BenoitHachet.pdf
  • Verba D. (2015). Les EJE hésitent à s’inscrire pleinement dans le travail social. Actualités sociales hebdomadaires, 2894 (23 janvier).
  • Verba D. (2015). Travail social, faits religieux et radicalisations. Actualités sociales hebdomadaires, 2395 (27 novembre).
  • Verba D. & Guélamine F.(2015). Le travail social à l'épreuve des identités meurtrières. Actualités sociales hebdomadaires, 2893 (16 janvier).

Thèses

  • Chetaille A. Les paradoxes d'une histoire sans transition. Entre l'Ouest et la nation, les mobilisations gaies et lesbiennes en Pologne (1980-2010). Thèse de doctorat de sociologie sous la direction d'E. Fassin, EHESS.
  • Lacombe D. (2015). Violences envers les femmes. Sociohistoire d'un enjeu public au Nicaragua (1979-2008). Thèse de doctorat de sociologie sous la direction de R.-M. Lagrave et G. Bataillon, EHESS.
  • Lainez N. (2015). Par-delà la traite des femmes vietnamiennes en Asie du Sud-Est. Anthropologie économique des carrières intimes. Thèse de doctorat d'anthropologie sous la direction de M. Bozon, EHESS.
  • Salcedo M. (2015). Amours suspectes : couples binationaux de sexe différent ou de même sexe sous le régime de l’"immigration subie". Thèse de doctorat de sociologie sous la direction d'E. Fassin, EHESS.
  • Stambolis-Ruhstorfer M. (215). La culture du savoir : la construction de "l’expertise" dans les débats politiques sur le mariage et la filiation pour les couples de même sexe en France et aux États-Unis. Thèse de doctorat de sociologie sous la direction d'E. Fassin et A. Saguy, EHESS - Université de Californie Los Angeles (UCLA).
  • Vörös F. (2015). Les usages sociaux de la pornographie en ligne et les constructions de la masculinité. Une sociologie matérialiste de la réception des médias. Thèse de doctorat de sociologie sous la direction de M. Bozon, EHESS.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris