Membres | Doctorant.e.s

Anne-Charlotte MILLEPIED

Silhouette
Doctorante
Discipline(s) : Sociologie, Etudes de genre
Institution(s) de rattachement : EHESS, Université de Genève - Suisse

Coordonnées professionnelles

annecharlotte.millepied[at]yahoo.fr

Les mondes de l’endométriose. Sociologie des relations corps, sexualité et médecine au prisme des rapports de genre

Thèse préparée sous la direction conjointe de Michel Bozon (INED) et Delphine Gardey (Unige)

Cette thèse en sociologie et en études de genre porte sur les mondes de l’endométriose en France. Elle vise d’abord à retracer l’histoire médicale et sociale de la maladie depuis le début du 20e siècle, et mobilise en ce sens une approche en termes de segments professionnels, de mondes sociaux et d’analyse des controverses scientifiques. A cette perspective historique s’ajoute une perspective proprement sociologique qui se focalise d’un côté sur le monde médical et de l’autre sur l’expérience des personnes atteintes par cette maladie. Je mène une enquête de terrain en milieu hospitalier qui s’organise autour de l’observation ethnographique des différentes étapes de la prise en charge, et d’entretiens avec des professionnel.lle.s de la santé. J’appréhende les « carrières » des personnes atteintes d’endométriose et leur expérience quotidienne de la maladie à travers la réalisation d’entretiens approfondis et d’une enquête par questionnaire. Je cherche également à comprendre le rôle des associations de patientes dans le processus récent de publicisation de l’endométriose. Ce travail vise à établir une compréhension globale de cette maladie chronique encore méconnue et sous-estimée alors qu’elle concerne entre 10 et 20% des femmes en âge de procréer. Cette recherche se situe ainsi à l’intersection de la sociologie des sciences, des techniques et de la médecine, et de la sociologie du corps, de la sexualité et des rapports de genre.

  • Mots-clefs : endométriose ; douleur ; médecine ; menstruations ; rapports de genre ; sexualité

Allocation

  • Contrat doctoral de l’EHESS (2016-2019)

Enseignements

  • 2018-2019 : Mission complémentaire d’enseignement à l’EHESS, dans le master Genre, Politique et Sexualité (64h)
    « Introduction aux études sur les masculinités », 24h ETD
    « L’entretien sociologique », 24h ETD

Principales responsabilités

  • 2018-2019 : membre de l’équipe pédagogique du master Genre, politique et sexualité de l’EHESS
  • Depuis 2018 : Membre du laboratoire junior Contraception et Genre.
  • Depuis 2017 : Membre de l’Organe de Réflexion sur les questions de Grossesse, Accouchement, Santé sexuelle, Sexualité et Maternité (ORGASM).

Organisation et animation scientifique

Activités de recherche

  • Master 2 « Genre, Politique et Sexualité » mention sociologie. Mémoire L’autodéfense féministe, entre travail sur soi et transformation collective. Sociologie comparée d’un stage d’autodéfense féministe et d’un cours de karaté en non-mixité.  Mention Très Bien.

Principales publications

Articles dans une revue à comité de lecture

  • Anne-Charlotte Millepied, « Le pouvoir des mots et des corps. L’autodéfense féministe, lieu de production de scripts sexuels alternatifs », Itinéraires, n°2017-2, 2018.
  • Anne-Charlotte Millepied, « L'autodéfense féministe : entre travail sur soi et transformation collective », Nouvelles Questions Féministes, n° 36, vol. 2, 2017.

Recensions

Principales communications

  • « La négociation des traitements hormonaux de l’endométriose entre script thérapeutique et script contraceptif », séminaire du laboratoire junior Contraception et Genre, EHESS (Paris), 26 novembre 2018.
  • « La « maladie » des règles et « l’infériorité naturelle » des femmes : entre biologisation et psychologisation », colloque « Biologiser les faits sociaux », ENS de Lyon, 22-23 novembre 2018.
  • Avec Déborah Guy, « Prendre soin des émotions dans l’enquête ethnographique », Biennale d’Ethnographie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales, EHESS (Paris), 4-5 octobre 2018.
  • Avec Mireille Le Guen, Cécile Thomé, Emma Tillich, animation du débat « Peut-on être féministe et anti-pilule ? », 8e Congrès International des Recherches Féministes dans la Francophonie, Université Paris Nanterre, 27-31 août 2018.
  • « Treating and living with endometriosis: a biosocial experience », colloque international « Meetings: Making Science, Technology and Society Together », organisé par la European Association for the Study of Science and Technology (EASST), University of Lancaster (UK), 25-28 juillet 2018.
  • « Menstruation and endometriosis, a medical history between the normal and the pathological », colloque international « Conformity, Dialogue and Deviance in Health and Medicine », organisé par la Society for the Social History of Medicine (SSHM), University of Liverpool (UK), 11-13 juillet 2018.
  • « Retour historique sur la médicalisation et la pathologisation des règles », soirée « En catimini, les règles invisibles », La Mutinerie (Paris), 27 juin 2018.
  • « Eléments pour une cartographie de l’endométriose : une perspective en termes de monde social », Séminaire des doctorant·e·s de l’Institut des Etudes Genre, Université de Genève, 7-8 décembre 2017.
  • « Engagement corporel, émotionnel et politique sur le terrain d’une pratique militante : le cas de l’autodéfense féministe », colloque « Ethnographie et engagement », Université de Rouen Normandie, 9-10 novembre 2017.
  • « L’autodéfense féministe, entre travail sur soi et transformation collective », intervention dans le cours « Approches sociologiques » de Simon Ridley, Nouveau Collège d’Etudes Politiques (NCEP), La Défense, 18 octobre 2017.
  • « L’autodéfense féministe : un lieu de production de représentations alternatives du genre », colloque « Nouveaux Imaginaires du Féminin », Université Nice Sophia Antipolis, 21-22 septembre 2017.
  • « Le normal et le pathologique : l’endométriose et les menstruations sous le regard médical », Séminaire des doctorant·e·s de l’Institut des Etudes Genre, Université de Genève, 6 juin 2017.
  • « Autodéfense féminine et émotions », intervention dans le séminaire « Sexualité, genre et affects au cours de la vie », organisé par Michel Bozon à l’EHESS (Paris), 23 novembre 2016.
  • « L’endométriose au prisme des rapports de genre », Séminaire des doctorant·e·s de l’Institut des études de genre, Université de Genève, 6-7 octobre 2016.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche