ORFéAD-ML - Outils et Réseau pour la Fédération, l’Analyse et l’utilisation des Données en Médecine Légale

ORFéAD-ML

Outils et Réseau pour la Fédération, l’Analyse et l’utilisation des Données en Médecine Légale

  • Responsable : Thomas Lefèvre
  • Recehrche soutenue par la DREES - Ministère de la Santé

Objectifs

L'objectif principal de ce projet est d'élaborer un modèle prédictif temps réel du retentissement fonctionnel des violences volontaires (prédiction de l'incapacité résultant des violences), grâce à un algorithme utilisable en consultation.

Les objectifs secondaires sont d'une part de renforcer le système du projet pilote pour le recueil de données, la pseudonymisation et l'analyse sémantique, pour mettre en production des outils soutenant une cohorte ouverte en médecine légale, et d'autre part d'apparier les données principales à des sources externes de données (EDS APHP, SNDS, cohortes).

Contexte

Dans les champs interdisciplinaire de la santé et des violences, les chiffres sont rares, grossiers, et très parcellaires ou biaisés, ce qui en soit justifie l'intérêt d'un système type "sentinelle" et rassemblant le maximum d'information et de données sur le sujet, que l'on peut croiser. D'un point de vue technique, il est difficile de fédérer des données sur la base de systèmes d'information inadaptés, inaccessibles, hétérogènes ou inexistants.

L'estimation du retentissement fonctionnel des violences repose ainsi essentiellement sur une opinion médicale qui se base sur des données générales, lacunaires, de faible niveau de preuve, et pour lesquelles le médecin n'est pas armé techniquement pour "personnaliser" ou même "contextualiser" les savoirs à la situation spécifique qui lui est présentée. En résulte une pratique extrêmement variable et hétérogène selon le lieu, le moment, le médecin, la situation de violence. Dans ce contexte, la prise en charge médico-légale des patients n'est pas équitable, l'orientation sanitaire peut-être inadaptée et le jugement biaisé également -les magistrats se disent très liés à l'avis médical rendu en matière de violences-.

Bénéfices

Pour les patients, un modèle "prédictif" rendant compte de la variabilité des pratiques et permettant une grande contextualisation des analyses serait une grande avancée en termes d'équités.

Pour les médecins, l'outil apportera une aide non prescriptive dans leur pratique, en pouvant se comparer à eux mêmes et à leurs pairs.

Pour les magistrats, la mise à disposition d'une information supplémentaire cruciale leur permettant d'avoir et un avis médical individuel classique, et une référence représentative.

Pour les chercheurs, la mise à dispositions de données jusque-là inexistantes, permettant la réalisation de nombreuses études observationnelles et interventionnelles.

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche