Membres | Membres permanents

Thomas LEFÈVRE

Thomas Lefevre
HDR
Maître de conférences Université Sorbonne Paris Nord
Praticien hospitalier
Institution(s) de rattachement : Université Sorbonne Paris Nord

Coordonnées professionnelles

Hôpital Jean Verdier - APHP

Service de médecine légale et sociale

avenue du 14 juillet, 93140 Bondy

thomas.lefevre[at]univ-paris13.fr

0148026510 (secrétariat) - Fax 0148025863

Domaines de recherche

Thomas Lefèvre conduit des recherches à l’intersection de la médecine légale et sociale, de la santé publique, et des mathématiques appliquées. Il s’appuie sur des méthodes quantitatives classiques (épidémiologie, statistiques), non classiques (intelligence artificielle, big data) et des méthodes mixtes quali/quanti, à l’aide de collaborations et équipes interdisciplinaires (anthropologue, sociologue, juriste, data scientist, épidémiologistes, médecins).

Ses travaux s’articulent autour de deux axes principaux : les liens entre violence, santé et sociétés (ViS3), et les usages du numérique en santé, en droit et au sein des institutions publiques.

Les liens entre violence, santé et sociétés

Il s’est d’abord intéressé au et continue d’étudier le retentissement physique et psychologique chez les victimes de violences et son évaluation par les médecins, en particulier dans le cadre d’une demande judiciaire. L’étude de ce problème complexe nécessite des approches qualitatives et quantitatives, la prise en compte des aspects objectifs et subjectifs de chaque situation de violence. Il a introduit l’utilisation de méthodes d’analyses causales sur données observationnelles pour dégager les principaux déterminants, directs et indirects, du retentissement fonctionnel.

Il travaille sur les sources et dirige ou codirige les projets suivants :

  • Réseau ORFéAD (Outils et réseau pour la fédération, l’utilisation et l’analyse de données en médecine légale) avec 12 centres de médecine légale français et la plateforme universitaire de données de Toulouse (PUD-T, MSHS-T/Progedo), la PME Tekliko, l’EHESS et l’Iris (2016 -)
    • Dont le projet ancillaire ExCaPe IA (Explorer et caractériser les pratiques individuelles et collectives en matière d’évaluation médico-légale de l’impact des violences interpersonnelles chez les victimes à l’heure de l’intelligence artificielle) cofinancé Iris/EHESS (2021)
  • Analyses secondaires de l’étude européenne Violence Against Women (VAWS), de l’Agence Européenne pour les Droits Fondamentaux FRA
    • Prévalence et déterminants des violences conjugales envers les femmes, en Europe (doctorante A. Barbier)
    • Prévalence et déterminants de la divulgation des violences conjugales faites aux femmes en Europe (doctorante A. Barbier, Dr D. Fablet)
    • Prévalence et déterminants des violences sexuelles faites aux femmes dans la sphère professionnelle, en Europe (doctorante A. Barbier, Dr C. Dang)
  • Intérêt de l’intelligence artificielle dans la prédiction du syndrome de stress post traumatique chez les victimes de violences sexuelles reçues la première fois en consultation spécialisée (doctorant V. Trousset)
  • Epidémiologie et temporalités des suicides en prison en France (doctorant A. Vanhaesebrouck)
  • Etude des profils de victimations multiples en France, sur la base de 10 années d’enquêtes Insee et de l’Institut d’aménagement et d’urbanisation d’Ile de France (avec B. Benbouzid, U-PEM)
  • En perspective ou en projet pilote :
    • Avec Gianluca Severi (IGR/CESP Inserm) : Santé et violences, sur la base des cohortes E3N/E4N (2018 -)
    • Avec Maria Melchior (IPLESP/ERES Inserm) : Santé et violences dans l’enfance, sur la base de la cohorte TEMPO (2021)

Les usages du numérique, big data et intelligence artificielle en santé et en droit et plus largement au sein des institutions publiques

Il s’intéresse aux méthodes et techniques de type « big data », appliquées soit à la recherche d’une connaissance scientifique, soit à l’intégration des données de la science et des observations contextualisées pour l’aide à la décision en pratique clinique. Parallèlement, il développe une réflexion critique de ces utilisations, notamment en termes sociétaux et scientifiques. Il développe à l’aide de collaborations interdisciplinaires, notamment avec Sabine Guez (post doctorante, anthropologue Iris/EHESS), Philippe Terral (sociologue, MSHS-T), Vincent Laugier (data scientist) et Mathieu Guéguin (doctorant en sociologie, EHESS), une méthodologie d’évaluation de l’impact de l’introduction du numérique et de l’IA à l’échelle microsociale en santé, en droit et au sein des institutions publiques.

Il travaille sur les sources et dirige ou codirige les projets suivants :

  • Evaluation de l’impact des méthodes numériques et des techniques big data en justice pénale, dans le cadre des violences interpersonnelles. Etude Big Data DROP IT, financé par la mission Droit et Justice, 2018-2020. Avec C. Saas (pénaliste, magistrate), S. Guez, P. Chariot, V. Laugier
  • Produire, partager et exploiter des données de santé(PROPAREXDOSANT), enjeux sociaux et épistémiques associés à la fabrique de la gouvernance des vivants par les institutions publiques, financé par le réseau national des MSH (appel à projet interdisciplinaire RnMSH-FMSH-Huma-Num 2018), 2019-2020. Co-investigateur principal avec Ph Terral et S Guez 
  • Réseau ORFéAD (Outils et réseau pour la fédération, l’utilisation et l’analyse de données en médecine légale) avec 12 centres de médecine légale français et la plateforme universitaire de données de Toulouse (PUD-T, MSHS-T/Progedo), la PME Tekliko, l’EHESS et l’Iris (2016 -)
    • Dont le projet ancillaire ExCaPe IA (Explorer et caractériser les pratiques individuelles et collectives en matière d’évaluation médico-légale de l’impact des violences interpersonnelles chez les victimes à l’heure de l’intelligence artificielle) cofinancé Iris/EHESS (2021)
  • Médecine contextualisée en médecine légale et sociale (MECOMELS), financé par le GH Paris Seine Saint-Denis, 2017-2018
  • Intérêt de l’intelligence artificielle dans la prédiction du syndrome de stress post traumatique chez les victimes de violences sexuelles reçues la première fois en consultation spécialisée (doctorant V. Trousset)
  • Imaginaires sociotechniques de l’IA en santé depuis le Sud global (doctorant en sociologie C. ARROYAVE, co-tutelle Université nationale de Colombie)

Autres domaines de recherche, contributions et projets passés 

La recherche liée ou en contexte d’épidémie à Covid19

  • Projet APRES-Covid19. Financement exceptionnel par l’EHESS, pour amorçage du projet. Soumis à l’ANR flash RA-Covid. Projet co-élaboré par l’IRIS/EHESS (T. Lefèvre, pilote), l’URC R. Debré et le Boston Consulting Group (Paris)
  • Profils sociodémographiques et biomédicaux des personnes décédées du Covid19 en France(COMPRES-DCD), avec C Morgand (CépiDc, Inserm) et l’Insee
  • Confiance dans les institutions étatiques et scientifiques à l’épreuve du coronavirus(CIESCO), financé par l’ANR, appel à projet Flash sur le Covid19. Projet co-élaboré par Alexis Spire et Thomas Lefèvre. Equipe interdisciplinaire (sociologue, médecin, historien, épidémiologiste)
  • Projet PERISCOPE, Pan-EuropeanResponse to the ImpactS of COVID-19 and future Pandemics and Epidemics. Projet H2020 rassemblant plus de 15 partenaires européens. Contribution au titre de la participation de l’APHP comme partenaire (resp. C. Daniel)

La santé et les préventions primaire et secondaire auprès des personnes placées en garde à vue.

Il a contribué à l’élaboration et à la mise en pratique du projet MuBICS (Multiple Brief Interventions in Custody Settings – interventions brèves multiples en garde à vue), en partenariat avec le LEPS (Laboratoire Education et Pratiques de Santé, SMBH Université Paris 13). Ce projet évalue la faisabilité d’interventions brèves auprès des personnes placées en garde à vue. Ces interventions brèves concernent les domaines de la santé mentale, de l’addictologie, de la nutrition et de la santé sexuelle auprès d’une population à prédominance masculine et jeune, peu en contact avec le système de soins. Ce projet a été financé par l’IReSP (Institut de Recherche en Santé Publique), et doit s’achever fin 2020.

  • Mots-clefs : violence, médecine légale, santé publique, épidémiologie sociale, incapacité totale de travail, mathématiques, big data, intelligence artificielle, méthodes mixtes

Enseignement

Enseignements de Master

  • Master Médecine légale et médecine sociale (USPN) : épidémiologie, épidémiologie des situations de violence, interdisciplinarité et big data, méthodologie de la recherche – méthodes observationnelles
  • M2 Etudes numériques et innovation D2SN (U-PEM) : Techniques de réduction non linéaire de dimension et recherche de typologies

Enseignements de DESC/DES de médecine légale et expertises médicales, Ile-de-France : Méthodes et preuves en médecine légale ; la maltraitance ; violences sexuelles sur mineurs ; déterminants de l’incapacité totale de travail

Enseignements aux étudiants en médecine, université Sorbonne Paris Nord : UE 003 : « Comment se fait la science ? » ; UE 009 : « E santé : données, big data et intelligence artificielle en santé »

Séminaires EHESS

  • Responsable et animateur du séminaire annuel EHESS « Des statistiques à l’intelligence artificielle. Approche historique et pratique du numérique, application en médecine légale » ; 6 séances, co-animation avec P Terral, 2020-2021
  • Responsable et animateur du séminaire annuel EHESS « Démystifier le numérique et l’intelligence artificielle, par et pour l’interdisciplinarité » ; 8 séances, co-animation avec B Benbouzid et P Terral, 2019-2020
  • Responsable et animateur du séminaire annuel EHESS « Données, algorithmes et gouvernances » ; 7 séances, co-animation avec B Benbouzid et P Terral, 2018-2019
  • Co-organisateur de la journée d’étude internationale « Big data et SHS », le 16 juin 2017 – EHESS, avec S de Montgolfier

Responsabilités principales

Responsabilités pédagogiques et administratives

  • Membre du comité pédagogique du master SMQS Santé, médecine et questions sociales (EHESS-USPN) (2020-)
  • Co-responsable pédagogique du Master (M1 et M2) de santé publique « médecine légale et médecine sociale » (2017-)
  • Coordinateur local de la spécialité médecine légale et expertises médicales (DES/DESC) pour la région Ile de France (2017-)
  • Membre élu du conseil d’administration de la Société Française de Médecine Légale (2019-)
  • Membre élu du conseil de l’UFR de médecine de l’université Sorbonne Paris Nord (2015-16 ; 2019-)

Responsabilités scientifiques

  • Pilote du groupe de travail « Avenir et réflexion stratégique concernant les registres de données de santé », Haut conseil de santé publique HCSP, sur saisine de la DGS ; co-pilote HCSP V Gilleron ; (2019–21)
  • Pilote du groupe de travail de la Société Française de Médecine Légale « numérique et médecine légale » (2019-)
  • Membre du comité d’éthique de la recherche de l’université de Paris (CER U-Paris) ; (2020-)
  • Membre du groupe de travail et du Programme de Recherche Interdisciplinaire de l’EHESS « Intelligence artificielle et SHS » (2018-)
  • Membre du comité d’animation du département santé de la Très Grande Infrastructure de Recherche TGIR Progedo (2019-)
  • Membre du groupe de travail « entrepôts de données de santé » de la Commission recherche et innovation de la conférence des directeurs généraux des CHU ; co-responsable du sous-groupe « usages des entrepôts » (2017 – 20) 
  • Concepteur principal et conseiller scientifique de la plateforme open source de traitements de données structurées et non structurées orientée question Spe3dLab
  • Médecin référent / expertise des projets portant sur des données de santé soumis à la plateforme TeraLab (investissement d’avenir Big Data 2012 ; 2018-19)
  • Coordinateur du groupe de réflexion sur le big data en santé pour le cabinet de la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droit des femmes (2015-16)
  • Membre du groupe de travail pour l'Action concertée pour la recherche interventionnelle en santé publique (Acrisp, 2016-)
  • Membre du groupe de travail pour le schéma directeur des systèmes d'informations et des mégadonnées 2016-20 de l'APHP
  • Membre du groupe de travail "données de santé" pour la mission interministérielle "médecine du futur" (2016)

Responsabilités éditoriales

  • Editeur associé pour la revue Ethical, Legal and Social Implications (ELSI) in Sciences and Genetics (specialty section of Frontiers in Genetics, Frontiers in Bioengineering and Biotechnology, Frontiers in Pharmacology and Frontiers in Sociology). 2020 -
  • Co-coordinateur du dossier de l’ADSP (Actualité et dossier en santé publique) « Big data et santé publique », avec M Bernelin et Desmoulin-Canselier, sous presse
  • Editeur invité pour un numéro thématique double, avec S de Montgolfier, Frontiers in Public Health / Frontiers in ICT, intitulé « When data science, humanities and social sciences meet: cross-talks and insights in public health » 2018
  • Editeur invité pour un numéro thématique du Journal of Forensic and Legal Medicine, intitulé « Big data in medicine and forensic science » 2018
  • Evaluateur scientifique pour les revues internationales anglophones à comité de lecture : Journal of Forensic and Legal Medicine, European Journal of Public Health, European Journal of Epidemiology, Emerging Trends in Epidemiology, Annals of Family Medicine, Applied Soft Computing, Frontiers in Psychiatry.
  • Evaluateur scientifique pour les revues francophones à comité de lecture : Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, Éducation Thérapeutique du Patient et La Presse Médicale

Principales publications

Articles et communications écrites

  • 2020, Lefèvre T, Guez S. La position des institutions françaises dans la promotion et l’utilisation des données en santé publique. ADSP, numéro thématique « Big data, données massives et santé publique », sous presse
  • 2020, Lefèvre T, Big data et santé publique : Concepts et définitions. ADSP, numéro thématique « Big data, données massives et santé publique », sous presse
  • 2020, Guez S, Laugier V, Saas C, Lefèvre T L’IA, le légiste et le magistrat : traitement médicolégal des violences interpersonnelles. In: Sciences et sens de l’intelligence artificielle, Julia G. Thèmes et commentaires, Dalloz 2020
  • 2020, Lefèvre T. Santé publique de précision et démocraties. Opportunités et dangers. 24 avril 2020. Carnet de l’EHESS : perspectives sur le coronavirus. Billet invité
  • 2020, Al Sassa S,Lefèvre T, Laugier V, Stindel E, Ansart S. Modeling early stages of bone and joint infections dynamics in humans: a multi-agents, multi-systems based model. Front Mol Biosci. Doi: 10.3389/fmolb.2020.00026
  • 2020, Lefèvre T, de Montgolfier S. Editorial: When data science, humanities and social sciences meet: insights in public health. Front Public Health. Doi : 10.3389/fpubh.2020.00041
  • 2019, Coudert C, Vidal C, Lefèvre T, Chariot P. Adolescent arrestees detained in police cells: an observational study in the Paris, France, area.Int J Legal Med. 2019;133:1251-8 doi:10.1007/s00414-018-1942-1
  • 2018, Dimeglio C, Delpierre C, Chauvin P, Lefèvre T. Utilisation des réseaux bayésiens comme technique de fouille de données massives – applications à des données de recours aux soins. Dossier thématique de la Revue française des affaires sociales RFAS 4/2017
  • 2017, Laugier V, Stindel E, Lichterowicz A, Ansart A, Lefèvre T. Making the best of data derived from a daily practice in clinical legal medicine for research and practice - the example of Spe3dLab.arXiv:1707.08454 (preprint)
  • 2017, Lefèvre T, Big data in medicine and forensic science. J Forensic Leg Med, SI: Big data, 10.1016/j.jflm.2017.08.001.
  • 2017, Lefèvre T, Gagnayre R, Gignon M. Patients with chronic conditions: simulate to educate? Advances in Health Sciences Education. 10.1007/s10459-017-9768-z.
  • 2017, Lefèvre T, Big data et inégalités sociales de santé, le potentiel des big data. Actes du séminaire de recherche de la DREES 2015-2016, Les inégalités sociales de santé. 174-190
  • 2016, Lefèvre T, Denis C, Marchand C, Vidal C, Gagnayre R, Chariot P. Multiple brief interventions in police custody: The MuBIC randomized controlled study for primary prevention in police custody. Protocol and preliminary results of a feasibility study in the Paris metropolitan area, France. J Forensic Legal Med2016 doi: 10.1016/j.jflm.2016.05.019
  • 2016, Lefèvre T, Complexité et éducation thérapeutique. Exemples de la polypathologie chronique et de l’intervention brève multiple en garde à vue, Médecine des Maladies Métaboliques2016;10(3):258-261
  • 2016, Lefèvre T, Chariot P, Chauvin P. Multivariate methods for the analysis of complex and big data in forensic sciences. Application to age estimation in living persons. Forensic Sci Int. 2016. doi: 10.1016/j.forsciint.2016.05.014
  • 2016, Seyller M, Denis C, Dang C, Boraud C, Lepresle A, Lefèvre T, Chariot P. Intimate Partner Sexual Assault: Traumatic Injuries, Psychological Symptoms, and Perceived Social Reactions. Obstet Gynecol 2016;0:1-11
  • 2016, Dang C, Denis C, Gahide S, Chariot P, Lefèvre T. Violence at work: forensic medical examination of police officers assaulted while on duty: comparisons with other groups of workers in two centres of the Paris area, 2010-2012.Int Arch Occup Environ Health 2016 [Epub ahead of print] doi: 10.1007/s00420-016-1113-y
  • 2015, Chariot P, Lefèvre T, Denis C, Lepresle A. [The somatopsychic index, a tool devoted to a practical appraisal of functional impairment among victims of assaults]. Presse Med. 2015 Jul-Aug;44(7-8):857-9.
  • 2015, Lefèvre T, Lepresle A, Chariot P. Detangling complex relationships in forensic data: principles and use of causal networks and their application to clinical forensic science.Int J Legal Med. 2015 Sep;129(5):1163-72.
  • 2015, Lefèvre T, Alvarez JC, Lorin de la Grandmaison G. Discriminating factors in fatal blunt trauma from low level falls and homicide. Forensic Sci Med Pathol. 2015 Jun;11(2):152-61.
  • 2015, Riou J, Lefèvre T, Parizot I, Lhuissier A, Chauvin P. Is there still a French eating model? A taxonomy of eating behaviors in adults living in the Paris metropolitan area in 2010. PLoS One. 2015 Mar 3;10(3):e0119161.
  • 2015, Lefèvre T, Chauvin P. A general framework for a reliable multivariate analysis and pattern recognition in high-dimensional epidemiological data, based on cluster robustness: a tutorial to enrich the epidemiologists' toolkit. Rev Epidemiol Sante Publique.  2015 Feb;63(1):9-19.
  • 2014, Lefèvre T, Rondet C, Parizot I, Chauvin P. Applying multivariate clustering techniques to health data: the 4 types of healthcare utilization in the Paris metropolitan area. PLoS ONE 9(12): e115064. doi:10.1371/journal.pone.0115064
  • 2014, Lefèvre T, D'Ivernois J.-F, De Andrade V, Crozet C, Lombrail P, Gagnayre R. What do we mean by multimorbidity? An analysis of the literature on multimorbidity measures, associated factors, and impact on health services organization. RESP, 2014; 62: 305-14
  • 2014, Lefèvre T, Lepresle A, Chariot P. An alternative to current psychiatric classifications: a psychological landscape hypothesis based on an integrative, dynamical and multidimensional approach. Philos Ethics Humanit Med, 2014; 9:12
  • 2014, Denis C, Lepresle A, Lefèvre T, Chariot P. Natsal and sexual violence in Britain. Lancet, 2014; 383(9920):866-7
  • 2014, Lefèvre T, Stindel E, Ansart A, Roux C. Mathematics in medicine: beyond iatromathematics. Lancet, 2014; 383(9916):513
  • 2014, Chariot P, Lepresle A, Lefèvre T, Boraud C, Barthès A, Tedlaouti M. Alcohol and substance screening and brief intervention for detainees kept in police custody. A feasibility study. Drug Alcohol Depend, 2014; 134:235-41
  • 2013, Chariot P, Briffa H, Lepresle A, Lefèvre T, Boraud C. Fitness for detention in police custody: A practical proposal for improving the format of medical opinion. J Forensic Leg Med, 2013; 20(8):980-5
  • 2013, Briffa H, Lefèvre T, Boraud C, Chariot P. Intervention du médecin en garde à vue : proposition d’un certificat médical amélioré. Presse Med, 2013; 42(1):e9-15
  • 2012, Lefèvre T, Briffa H, Thomas G, Chariot P. Evaluating the functional impairment of assault survivors in a judicial context - A retrospective study. J Forensic Leg Med, 2012; 19(4):215-8
  • 2011, Lefèvre T, Singh-Manoux A, Stringhini S, Dugravot A, Lemogne C, Consoli S, Goldberg M, Zins M, Nabi H. Usefulness of a single-item measure of depression to predict mortality: the GAZEL prospective cohort study. Eur J Public Health, 2011; 22(5):643-7.
  • 2011, Nabi H, Chastang J-F, Lefèvre T, Dugravot A, Melchior M, Marmot M, Shipley M, Kivimäki M, Singh-Manoux A. Trajectories of depressive episodes and hypertension over 24 years: the Whitehall II prospective cohort study. Hypertension, 2011; 57(4):710-6.

Chapitres d’ouvrage

Chapitres commandés pour le textbook de référence dirigé par H Ashrafian (Imperial College London) et N Lidströmer, édité par Springer Nature, Artificial Intelligence in Medicine

  • 2021, Trousset V, Lefèvre T, Artificial intelligence and PTSD, in Artificial intelligence in medicine, Springer Nature, eds Lidströmer N and H Ashrafian
  • 2021, Lefèvre T, Artificial intelligence in forensic medicine, in Artificial intelligence in medicine, Springer Nature, eds Lidströmer N and H Ashrafian
  • 2021, Tournois L, Lefèvre T, Artificial intelligence in forensic medicine for practicing doctors, in Artificial intelligence in medicine, Springer Nature, eds Lidströmer N and H Ashrafian
  • 2021, Lefèvre T, Artificial intelligence in public health, in Artificial intelligence in medicine, Springer Nature, eds Lidströmer N and H Ashrafian
  • 2021, Lefèvre T, Delpierre C, Artificial intelligence in epidemiology, in Artificial intelligence in medicine, Springer Nature, eds Lidströmer N and H Ashrafian

Rapports

  • 2020, Lefèvre T. Mémoire d’habilitation à diriger les recherches. Contribution à une connaissance pragmatique et robuste des situations de violence – de la population générale à la prise en charge spécialisée en médecine légale. De l’épidémiologie classique aux méthodes d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle – une approche interdisciplinaire. Soutenue publiquement le 22 septembre 2020 à Aubervilliers. 295p.
  • 2020, Lefèvre T, Gilleron V et groupe de travail « Registres » du Haut conseil de santé publique (HCSP). Rapport intermédiaire (non diffusé publiquement), Politique nationale des registres. 99p.
  • 2020, Lefèvre T et équipe de recherche Drop It, pré-rapport final du projet Drop It pour la Mission Droit et Justice. 162p.
  • 2016, Lefèvre T et groupe de travail ministériel « big data en santé ». Big data en santé. Remis au cabinet du Ministère de la santé et des affaires sociales. Non rendu public. 205p.

Doctorant.e.s Iris

         

 


 

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche