Publications | Ouvrages


	Vies invisibles, morts indicibles

Vies invisibles, morts indicibles

Didier Fassin [dir.]
Paris,  Collège de France, Conférences ,   [2022],  144 p.
Prix : 22,00€

Cet ouvrage collectif donne des clés pour comprendre les enjeux politiques et sociaux de la question du traitement des vies dans les débats sur le travail, l’exil et la prison.

Comment traite-t-on les vies ? Que fait-on des morts ? Ou plutôt, que dit d’une société la manière dont elle considère certaines vies, vies de travailleurs, vies d’exilés, vies de prisonniers, vies rendues vulnérables, inégales ? Et que révèlent de ses valeurs la façon dont meurent certains de ces travailleurs, certains de ces exilés ou certains de ces prisonniers, la façon dont on les laisse mourir ou dont on les expose à la mort, la façon dont on détourne les yeux de leur condition ou dont on se mobilise pour les protéger ? Au fond, comment se définissent les économies morales de la vie et de la mort dans le monde contemporain ? Telles sont les questions posées dans ce livre à propos de trois objets au regard desquels elles s’avèrent particulièrement pertinentes : le travail, l’exil et la prison. Ce choix n’est pas neutre. Il vise à éclairer des lieux où, souvent, la précarité des vies est rendue invisible et la douleur des morts indicible. 

Issu du colloque qui s’est tenu au Collège de France en juin 2021, ce volume réunit des anthropologues, des historiens et des sociologues dont le travail tant empirique que théorique interroge avec force et clarté les problématiques fondamentales de notre société.

Avec les contributions de Yasmine Bouagga, Anne-Claire Defossez, Didier Fassin, Carolina Kobelinsky, Marielle Macé, Pascal Marichalar et Judith Rainhorn.

Didier Fassin est anthropologue, sociologue et médecin. Professeur à l’Institute for Advanced Study de Princeton depuis 2009 et directeur d’études à l’EHESS depuis 1999, il a occupé la chaire annuelle Santé publique du Collège de France pour l’année académique 2019-2020. Il est désormais professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Questions morales et enjeux politiques dans les sociétés contemporaines.

Sommaire

Introduction. Économies morales de la vie et de la mort, Didier Fassin

Première partie. Le travail

  • La mort lente au travail à l’ère industrielle, Judith Rainhorn
  • La violence légitime contre les corps au travail, Pascal Marichalar

Deuxième partie. L’exil

  • Exposer des vies ou les secourir à la frontière, Anne-Claire Defossez
  • Vivre avec les morts des frontières de l’Europe, Carolina Kobelinsky

Troisième partie. La prison

  • Le temps de la peine : des vies incarcérées inégales face à la sanction, Yasmine Bouagga
  • Morts physiques et morts sociales dans le monde carcéral, Didier Fassin

Conclusion. Espérance de vie, Marielle Macé

 

 

Vies invisibles, morts indicibles

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche